Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MaudT : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Terre de Sendre, Livre I : Le Rite de Lumness Terre de Sendre, Livre I : Le Rite de Lumness
Matthieu Fichez   
(Attention, gros pavé en vue...)

Wouaaww ! Quelle découverte ce roman ! C’est un véritable coup de cœur tant j’ai aimé cette lecture.
Les deux premiers chapitres annoncent déjà la couleur, ça commence bien et fort. Après une brève introduction des premiers personnages et de l’environnement dans lequel on se trouve, l’auteur nous plonge déjà dans l’action, sous les coups féroces de mystérieux Hororques. L’histoire prend déjà aux tripes et nous fait craindre le pire pour des personnages qu’on connait à peine mais dont on s’est déjà attachés.
Rien que ces deux petits chapitres m’ont donné envie de poursuivre la lecture avec avidité, ce qui est un excellent point de départ.

Par manque de temps, je n’ai pas su lire aussi vite que je l’aurais voulu. Ce qui est très frustrant quand l’auteur arrive à garder le mystère comme il le fait. J’ai plusieurs fois pensé à l’histoire en dehors de la lecture, et quand ça m’arrive, souvent c’est que c’est gagné. Le livre m’a conquis.

Concernant l’écriture, celle-ci est faite à la première personne et les chapitres sont découpés par personnages, ce qui nous permet une entrée plus intimiste dans le récit, en fonction du ressenti et des émotions de chacun d’entre eux. Ça fonctionne, ça fonctionne même très bien.
On se retrouve donc à suivre les aventures de Sendre, mais aussi de Hinriegh, Leyna, Mist et Yothol, ainsi qu’un illustre Inconnu.

On passe donc d’un chapitre à l’autre et d’un personnage à l’autre. C’est un aspect qui m’a beaucoup plu car cela met beaucoup de dynamisme dans la narration. Les intrigues sont souvent misent en suspens alors qu’on part en suivre d’autres. Cela crée un climat assez mystérieux, on découvre tout au fur et à mesure et le fait de faire une pause à un moment donné avec l’un des protagonistes, ne fait qu’accentuer la joie de le retrouver quelques pages plus loin.
Je me doutais aussi que tôt ou tard, certains de ces héros allaient finir par se rencontrer, mais qui et dans quelle situation ? J’attendais ces moments avec grande impatience.

Autre point fort de ce récit, l’attachement aux personnages dont les traits de caractère et la psychologie sont très bien menés. Ils sont tous charismatiques et ce, qu’ils soient bon ou mauvais. C’est ça que j’ai bien aimé, on suit les projets des uns et des autres mais tous ne sont pas de preux chevaliers férus de justice, bien au contraire. Ils n’en restent pas moins humains, et guidés par des idéaux qui leur paraissent logique et/ou légitime. Dans ce même esprit les relations des personnages m’ont beaucoup touché notamment la relation Hinriegh-Leyna. On m'avait donc promis un récit non manichéen, et c'est bien le cas. C'est très plaisant. Le personnage de Sendre m'a aussi beaucoup touchée tant elle est altruiste, parfois aux limites agaçantes de la naïveté, mais elle donne de sa personne et n'a pas peur d'en ramasser plein la tronche afin de défendre la veuve et l'orphelin.

Tous se trouvent dans un monde où les conflits de pouvoir règnent évidemment, comme souvent dans ce genre de récit. Les territoires sont divisés et dirigés par divers chefs, barons, rois et reines. Les alliances et trahisons sont donc légions, pour accroître son pouvoir et assurer sa richesse et sa pérennité. Et le plus puissant dirigeant peut vite devenir un simple pion sans même s’en rendre compte.
Comme si cette ambiance politiquement difficile n’était pas suffisante, les humains subissent depuis quelques années des attaques dévastatrices des « verts » (dont je me garderais bien de vous révéler l’identité, à vous de le découvrir).

J’ai également ressentie une assez grande influence jeux de rôle ce qui n’est pas pour me déplaire loin de là. Etant fan des jeux vidéo de ce genre, cela m’a beaucoup plus. En quoi cela m’y fait penser ? Entre autre le brassage de diverses « classes » de personnages, même si ce n’est pas écrit tel quel dans le livre. On rencontre donc tant des chevaliers, que des paladins, en passant par des barbares et des mages, et même des mages noirs.
La magie est également omniprésente, tout au long du récit nous sommes confrontés à d’impressionnants lancés de sorts, qu’ils soient offensifs ou défensifs (bouclier, champs de force etc…). C’est un aspect que j’ai également beaucoup apprécié, cela permet beaucoup de possibilités et de dynamisme notamment dans les scènes de combats.
Mais cela peut aussi constituer un défaut: La magie est tellement omniprésente et les sorts ont l'air tellement plus puissants les uns que les autres que cela permet aux personnages de se sortir parfois trop facilement de situations hyper périlleuses (un petit sort de bouclier, de guérison, ... et on devient vite invincible).
On peut trouver encore d'autres petits points négatifs évidemment, la perfection pour moi n'existe pas, mais qui n'entachent en rien la qualité du récit, donc je n'ai pas envie de m'attarder dessus.

Pour terminer : Je dirais donc qu’il s’agit là d’un roman excellemment bien mené, avec tout ce qu’il faut comme ingrédient pour en devenir rapidement addict. Il contient une trame narrative et des idées vraiment intéressantes et superbement exploitées jusqu’à présent. Adepte d’actions, de mystères, de conflits de pouvoir et de magies en tout genre, ce roman est fait pour vous. Malgré ses 519 pages, je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Je suis passée plusieurs fois par diverses émotions, du rire au presque-larme, les confrontations me faisaient retenir mon souffle. On a également droit à un bestiaire assez riche, avec des créatures typiques de la fantasy, mais aussi certains sorti droit de l'imagination de l'auteur, car je n'en ai jamais entendu parler. Je vais devoir prendre mon mal en patience en attendant la sortie du second livre, que j’espère être dans la même lignée que celui-ci.

par Galah
Mon ange Mon ange
Xavier Bortmann   
J'ai été agréable surprise par ma lecture. C'est vraiment très bon. Je le recommande à tous !

par Issa_
Extreme Lovers Extreme Lovers
Chloe Wilkox   
J’ai attendu d’avoir les 4 tomes de la saison 1 pour me lancé dans la lecture. Une écriture fluide mais pas assez addictif pour moi. Une histoire composée de 4 tomes dans la première saison.
Aaron dit « Hell » est un homme de type Bad boy. Un skateur de renom avec beaucoup de femmes qui lui tournent autour. Mais lors d’une soirée, il tombe sous le charme de Kim dès le premier regard, une jeune femme énigmatique.
Kim est une femme qui a la danse dans la peau. Lors d’une fête d’étudiants, elle montre ses démonstrations de son talent de danseuse. Elle a un petit ami qu’elle quitte assez rapidement sans le moindre état d’âmes
Cependant, la fin m’a laissé voir un rebondissement et un suspense … Enfin ça bouge un peu. À voir avec le tome 2…
Lune de sang - La meute de Riverside Creek, Tome 1 Lune de sang - La meute de Riverside Creek, Tome 1
Chloe Wilkox   
Super addictif. Tyee est vraiment un personnage intriguant et je suis super curieuse de découvrir la suite!

par Saina696
Les Trois Talents, Tome 1 : Le Conteur d'histoires Les Trois Talents, Tome 1 : Le Conteur d'histoires
Emma Cavalier   
Comme souvent chez Hugo, je decouvre cette pépite.
Addictif, dérangeant, excitant, poignant, le recit de l’histoiire D’Elisabeth et Lex est impressionnant.
J’ai hâte de lire le tome 2 des sa sortie.
L'Étrange Noël de monsieur Dickens L'Étrange Noël de monsieur Dickens
Emma Landas   
Si vous ne connaissez pas encore la plume de Emma Landas, c’est la lecture idéale pour la découvrir.


Emma Landas revisite ici une histoire que vous avez peut être vu en dessiné animé ou lu. Scrooge ne vous est peut être pas inconnu. Imaginer, un Scrooge beau gosse et milliardaire dominant Wall Street. Un homme arrogant, imbu, colérique, associable, boudeur, extrêmement riche et terriblement seul. James Dickens est à l’image même du terrible Scrooge avec une touche so sexy. Emma Landas colle parfaitement au célèbre personnage et ajoute sa touche personnelle. L’atmosphère particulière si ressent à la perfection. Emma Landas s’approprie de cette histoire (A Christmas Carol) avec ingéniosité, douceur et romantisme. Et c’est en cela que j’ai passé un agréable moment de lecture.


Le passé, le présent et le futur se suivent. Le James Dickens fourbe du départ prend conscience de nombreuses choses. Je ne vais pas épiloguer sur la morale du conte en général, mais ici, Emma Landas ajoute la dimension de l’amour. Et elle le fait divinement bien.


C’est une jolie romance qui se découvre le temps d’une soirée. Une histoire différente (pas gimauvesque !) des romances de Noël. Une histoire qui rappelle que cette période de fêtes est propice à de magnifiques événements et que c’est le moment de s’ouvrir aux autres. Une romance généreuse. Une romance portée par une plume que j’adore et qui joue tout autant avec la douceur et la noirceur de l’Homme. Une romance qui ravive l’éclat. Je me suis tout simplement régalée. Certes rien de nouveau dans le scénario mais Emma Landas offre un moment unique où l’amour et la renaissance brillent de mille éclats.
Pas de trois Pas de trois
Gwladys Viscardi   
Chronique complète : https://plumedayorin.wordpress.com/2019/11/26/pas-de-trois-gwladys-viscardi/

Gwladys Viscardi nous propose dans "Pas de trois" des personnages complexes et sinueux, voire réellement effrayants pour certains.
Il reste des attaches avec le conte-ballet évidentes, mais le travail de réécriture du conte, tout personnel, est intéressant et riche.

Le sortilège, l’enchanteur, le bal, les deux jeunes femmes en noir//blanc, le prince salvateur sont des éléments sauvegardés de l’histoire originale. Mais ils sont incorporés dans une reprise littéralement spéciale. Le noir et le blanc ne sont plus faits pour s’affronter mais pour s’équilibrer et s’allier, l’asservissement du féminin n’est que le nourrissage de la rancœur et de la force de caractère, ….
Le style d’écriture est magnifique, quoiqu’un peu plus compliqué j’ai l’impression ici que dans Promenons-nous dans les bois, notamment avec des phrases qui contiennent davantage de brisures syntaxiques, ce qui fait parfois perdre de vue l’antécédent.

En résumé, une œuvre toujours très belle de Gwladys Viscardi et une reprise bien personnelle, où le cygne blanc n’est pas si immaculé et l’oiseau noir pas si sombre, où l’histoire d’amour n’est pas telle qu’on eut l’imaginer notamment…
Je retrouve la voix de l’auteure qui affirme ses personnages féminins et ses idées, dans une histoire singulière et originale.

Je ne pense pas l’histoire aisément accessible de prime abord, il faudra prendre le temps d’apprécier et être un peu patient pour se familiariser avec le style unique de l’auteure, mais je peux assurer que cette réécriture mérite de s’y intéresser.

par Ayorin
Mount, Tome 1 : Le Roi sans pitié Mount, Tome 1 : Le Roi sans pitié
Meghan March   
http://www.lmedml.fr/2019/04/29/mount-serie-1-le-roi-sans-pitie-meghan-march/

UN PREMIER OPUS QUI MET LE FEU SUR SON PASSAGE…
J’adore les tomes d’introduction surtout lorsqu’ils sont aussi intenses que celui-ci… Après le franc succès de la saga [Sugar Bowl] de Sawyer Bennett, c’est au tour de Meghan March de faire une entrée fracassante en France avec sa [Mount Série]. Autant vous dire tout de suite que cette saga va faire grimper la température et mettre le feu sur son passage…

Meghan March nous offre un premier opus qui nous ouvre les portes d’un monde mené d’une main de maître par le tout puissant Lachlan Mount…

« – Rien ne se passe dans cette ville sans qu’il ait donné son accord. Il est le conduit à travers qui tout doit passer. L’alcool. La drogue. Les filles. L’escroquerie. Le jeu. Comment un seul type a pu amasser un tel pouvoir, je n’en ai pas la moindre idée, mais il l’a fait et il le détient d’une main de fer. »

Les bases de la série sont posées dans ce premier tome, l’ensemble est sombre, sulfureux et très intriguant. J’ai particulièrement aimé l’avancement de l’histoire et les révélations qui sont tombées au fil des pages.

DEUX HÉROS QUI S’AFFRONTENT… UN DUO EXPLOSIF ET ÉLECTRISANT !
Keira Kilgore est à la tête d’une distillerie, « Seven Sinners », qui produit le meilleur Whiskey qui soit à la Nouvelle-Orléans. Elle se retrouve dans une fâcheuse situation suite au décès de son mari qui a contracté une dette importante auprès du grand Lachlan Mount… Keira n’a d’autre choix que d’accepter un pacte avec le diable, s’offrir pour mieux sauver son entreprise et garder ses proches en sécurité. Comment va-t-elle gérer cet arrangement contraint et forcé ? Tiendra-t-elle tête à Mount ?

« Lachlan Mount ne me brisera pas. Il peut me baiser. Il peut jouer avec ma tête. Mais jamais il ne me brisera. »

Keira est une héroïne qui nous montre de quoi elle est capable, elle a un tempérament de feu, elle provoque et elle n’hésite pas à se mettre en danger. Entrer dans le monde de Lachlan Mount c’est comme un saut à l’élastique sans élastique… Et elle pourrait sombrer plus vite qu’il n’y paraît. Keira va être mise à rude épreuve mais elle saura rebondir et j’ai hâte de la découvrir encore plus combative. Je n’ai eu de cesse de me demander si j’aurais fait les mêmes choix qu’elle… Difficile à dire ! Mais j’ai apprécié son personnage.

« La plupart des hommes n’osent pas me regarder dans les yeux, mais cette femme n’a pas peur de me déclarer une guerre sans merci. Si elle croit que le fait de me maudire va me pousser à la larguer plus vite, elle se trompe. Elle m’amuse. Elle me défie.

Lachlan Mount… Hum… Alors je vais rester très évasive le concernant. Ma seule certitude c’est que vous allez aimer le détester ! Dans le genre connard arrogant, il a un potentiel hors norme, mais je pense qu’il est bien plus complexe que ce qu’il nous laisse entrevoir ici. J’ai hâte d’en découvrir plus sur lui. Votre côté féministe risque de rugir face à sa manière de traiter Keira mais cela fait partie intégrante de l’intrigue et qui sait s’il ne se fera pas prendre à son propre jeu… Mystère !

« Ce type est tellement habitué à obtenir ce qu’il veut qu’il ne s’attend à rien d’autre qu’à une obéissance totale à ses ordres, explicites comme implicites.

Qu’il aille se faire foutre !«

Il y a peu de personnages secondaires, j’ai bien aimé Magnolia, la meilleure amie de Keira, elle a un rôle assez sympa et sera de bons conseils. Les autres ne sont encore que des ombres et j’ai hâte qu’ils entrent en scène.

UNE INTRIGUE QUI MONTE CRESCENDO…
Les enjeux semblent assez simples… Keira Kilgore ne peut pas rembourser la dette contracter par son défunt mari, elle n’a pas tellement d’option pour ce sortir de ce pétrin… Mais là où cela se corse, c’est dans la mise en place de l’arrangement avec Lachlan Mount.

« Dans ma ville, il n’y a qu’un seul roi, et c’est moi.

Régner par la peur, mais gagner le respect par les actes. »

Ce romantic suspense est terriblement prenant, on plonge de suite dans un univers intriguant, nos héros vont se livrer une bataille sans merci, s’affronter et sombrer un peu plus dans les méandres d’un désir incontrôlable.

« Mount a réussi son coup, je suis en train de devenir complètement dingue à force d’attendre ce qui va pouvoir se passer. »

Il n’y a clairement pas une histoire « d’amour » dans ce premier opus. Le récit se met en place, le contexte est particulier et très bien mené. Le suspense est omniprésent, l’érotisme se mêle à l’intrigue sous haute tension, accentuant un peu plus le côté sombre de l’histoire. J’ai aimé que notre héroïne entre en conflit avec elle-même, qu’elle soit trahie par les réactions de son propre corps, par ce que Mount arrive à lui faire ressentir malgré elle.

« Comment puis-je haïr un homme à ce point alors que mon corps aime ce qu’il lui fait ? »

Le rythme est assez lent, Meghan March rend l’histoire insoutenable, on sombre avec Keira, on ne sait clairement pas où on va et on se laisse prendre au jeu jusqu’à la révélation finale qui tombe comme un couperet… Bim KO, la suite au prochain épisode… Une douce frustration s’est emparée de moi en terminant ce premier tome.

EN BREF :
Une nouvelle série phénomène débarque en France. Meghan March nous offre un premier opus qui pose les bases d’une saga sombre et sulfureuse qui s’annonce riche en émotions, en rebondissements et en révélations. L’autrice est reconnue par ses lecteurs comme LA reine du cliffhanger et je comprends mieux pourquoi… J’ai dévoré ce premier opus comme si ma vie en dépendait et je serais sur le fil du rasoir en attendant le mois prochain de découvrir la suite !

A lire si vous aimez…

Les romances sombres et sulfureuses.
Les héroïnes au tempérament de feu.
Les héros arrogants, autoritaires, dangereux, mystérieux et charismatiques.
Les intrigues où le suspense, le danger, les émotions en tout genre, le sexe et des révélations de taille s’entremêlent.
Comment se débarrasser d'un vampire amoureux, Tome 1 Comment se débarrasser d'un vampire amoureux, Tome 1
Beth Fantaskey   
Beaucoup pourraient se dire : Encore une histoire de vampires !
Eh oui, il s'agit effectivement d'une histoire de vampires mais que j'ai trouvée vraiment magique. L'émotion est au rendez-vous et Lucius tantôt saracastique, humain et tendre est mon personnage coup de coeur.
Je le recommande vivement !

par emy27
La Femme du vampire La Femme du vampire
Nina Blazon   
Paru depuis un moment, je ne connais personne qu’il l’ait lu. Donc je me suis lancée dans ma lecture sans savoir ce que je trouverai. Amateur de vampires sexy passez votre chemin, vous seriez déçus.

Tout d’abord le simple choix du lieu géographique est original, des termes précis (l’auteur a fait bon nombre de recherches) et une histoire qui se tient sont les ingrédients de ce roman. Le style est assez simple, presque pour ado, mais ne gêne pas à la lecture.

Quant au scénario…on est plus proche de Dracula que d’Anita Blake ! Jasna est jeune et impulsive, cela se ressent dans ses actions ou ses paroles. Mais elle est fidèle à sa parole et envers ceux qu’elle aime. Mariée de force à un inconnu, qui ne veut pas plus d’elle qu’elle ne veut de lui, elle semble se résigner à une vie malheureuse. Rejetée de l’église et des villageois, seules les rencontres avec Dusan, un étrange vagabond, lui permettent d’avoir un peu de distraction. Alors quand d’étranges phénomènes se déroulent au domaine, elle mène l’enquête, bien décidée à avoir le fin mot de l’histoire. De meurtre en tragédie, trahie par son mari et rejetée, elle va pourtant faire preuve de beaucoup de courage et d’intelligence. Mais il faut garder le secret du Vampire et face aux dangers et aux trahisons, Jasna ne s’en sortira pas seule.

On se laisse volontiers happer par cette histoire du passée où l’on ne comprend pas qui est le vrai coupable et ou se cache la vérité, d’autant plus quand elle a de multiple visages.

Bref une lecture intéressante, qui ne laissera pas un souvenir impérissable, mais que je ne regrette certainement pas.

par Ceinwèn