Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de maumi : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Âmes Indociles, tome 6 Âmes Indociles, tome 6
Emma M. Green   
Et voilà, la fin approche et c’est avec un pincement au cœur mais aussi avec beaucoup d’impatience que j’attaque ce dernier volume.

Alors que Callie pense que Lennon est infidèle, elle se réfugie une fois de plus dans sa bulle d’autant qu’elle apprends au même moment sa grossesse.
Mais Lennon ne va pas la laisser s’échapper et une fois de plus il vient la rassurer en lui expliquant la situation, Seraphina l’a embrassé alors qu’il lui avouait tout ce qu’il voulait cacher jusqu’à aujourd’hui !!!

Une fois ce malentendu réglé, nos amoureux vont pouvoir vivre leur amour en plein jour et l’annonce de la grossesse va amplifier les sentiments de Lennon .

Le dénouement est à la hauteur de mes espérances, Emma nous offre un magnifique tome pour clôturer cette belle romance.
L’écriture est douce , harmonieuse, l’auteur nous enveloppe d’amour . Après avoir vécu l’horreur et surmonté de nombreuses épreuves, notre couple voit enfin l’espoir d’un bel avenir .
Emma arrive à vous faire ressentir les sentiments qu’éprouvent Lennon et Callie et la force de cette amour nous donne des frissons .Les mots qu’elle aligne sont intenses, puissants, on est transporté par la beauté de son écriture qui nous rapproche énormément des personnages.

C’est un magnifique tome qui met fin à un très beau roman . Du premier au dernier tome j’ai été sous le charme des personnages et j’ai ressenti de nombreuses émotions comme la colère, l’appréhension, la tristesse mais aussi beaucoup d’amour et de fierté pour cette jeune femme qui a survécu malgré la tyrannie de son père et qui s’est battu pour ce qu’elle a de plus précieux, l’amour d’un enfant
Âmes Indociles, tome 4 Âmes Indociles, tome 4
Emma M. Green   
Callie est en prison pour la tentative de meurtre envers son père et son destin semble prendre une mauvaise tournure mais une fois encore Lennon l’a sort de là en se portant garant après du juge. Mais son sauveur n’a pas apprécié son mensonge et laisse Callie sur le bord du trottoir. C’est Chez Dante et Solveig qu’elle va se réfugier et tenter de reprendre sa vie.
Seulement Lennon ne peut plus vivre sans sa belle brune indocile et lui envoie un message désespéré sous l’emprise de l’alcool.
La voici donc de retour en compagnie de Gus que l’on prends beaucoup de plaisir à retrouver .
Tout semble rentrer dans l’ordre mais la jeune femme n’est pas au bout de ses surprises et de nouvelles révélations vont venir mettre son monde à feu et à sang.

Toujours aussi intense et addictif, Emma joue avec nos émotions et nos offre un tome époustouflant surfant entre amour, déception et humour. Notre cœur fait des bonds, j’ai retenue ma respiration une bonne partie de ma lecture . Ce tome est très intense, les événements s’enchaînent pour notre couple. Entre déclarations et révélations, Callie va devoir faire face pour sa vie et s’accrocher pour ne pas sombrer !!!

Que dire de la plume d’Emma sinon qu’elle est splendide, envoûtante, elle nous prend au tripes et nous emporte dans son histoire.
Plus j’avance et plus j’ai de mal à lâcher le roman et l’attente devient un vrai supplice.

C’est une très beau coup de cœur et le prochain volume nous promet encore des sensations fortes et une lecture intense !!!
Wild Love - Bad boy & Secret girl, tome 5 Wild Love - Bad boy & Secret girl, tome 5
Chloe Wilkox   
Nous avions laissé nos héros dans une situation insoutenable - pour eux comme pour nous-, Alana avais agi contre sa volonté pour sauver celui qu'elle aime et Casey s’apprêtait à faire quelque chose qui ne semblait pas très bien.

C'est sur cette tension que nous retrouvons nos héros. On se demande où l'auteure veut nous amener et si elle ne joue pas trop avec nos nerfs.

Ce tome est le volume des révélations, des rebondissements, les tensions se lèvent, les non-dits disparaissent, les personnages grandissent encore toujours un peu plus. Cet opus est un petit bijou et nous promet une suite encore plus palpipante.

La plume de Chloé Wilkox est rythmée, fluide, nous tournons les pages sans savoir que le temps passe. La narration a double voix accentue le côté addictif, connaître les pensées des deux héros est un très gros plus dans ce genre d'histoire.

Bref, Alana et Casey n'ont pas encore révélé tous leurs secrets, la suite promet de nous surprendre encore plus.

http://www.leslecturesdenini.com/2017/08/chronique-wild-love-5-de-chloe-wilkox.html
Sexy Mistake, Tome 1 Sexy Mistake, Tome 1
Ève Souliac   
Une bonne entrée en matière mais je me demande bine ce qu'il va pouvoir se passer dans les 5 autres volumes car ils ont l'air déjà bien accrochés. A voir

par cicrane
Avec toi malgré moi Avec toi malgré moi
Vi Keeland    Penelope Ward   
https://lmedml.com/2017/04/19/avec-toi-malgre-moi-vi-keeland-penelope-ward/

Avec ma copine Emilie, du blog Mystères Livresques on a lu ce roman en LC et ce fut encore un bon moment de partage. J’attendais ce livre avec impatience, après mon énorme coup de cœur pour [Step Brother], [Room Hate] et [Cocky Bastard], j’étais pressée de découvrir dans quoi les auteures allaient nous embarquer. Et je ne suis pas déçue du voyage.

Je dois avouer que je n’avais même pas lu le résumé que je savais déjà que je voulais lire ce livre, parce que je suis de plus en plus accro à ces deux auteures qui ont un talent fou. Et quand leurs deux plumes sont associées le plaisir n’en est que décuplé.

J’ai adoré le contexte de l’histoire. Un métro, deux personnes et un téléphone…Très peu d’ingrédients pour une histoire explosive. Soraya, jeune femme dynamique et bien dans sa peau va croiser la route de Graham dans le métro, le destin va les réunir après la perte du téléphone de Graham, mais dès les premiers instants, notre Soraya va tirer certaines conclusions sur le genre d’homme qu’est Graham. Et oui pour elle c’est un connard arrogant de plus sur cette planète, tout en lui respire la supériorité, après une inspection en règle du contenu du portable, Soraya se décide à lui ramener son précieux outil de communication. Et elle va constater que Graham semble être le type même qu’elle a cru cerner au premier abord, mais si il en était autrement ? Si Soraya avait tout faux et que Graham était bien plus qu’un sale type pété de thunes ?

Croyez-vous au destin ? Cette rencontre dans le métro est un sacré coup du sort pour nos deux héros qui sont l’opposé l’un de l’autre. Soraya respire la joie de vivre, elle est culottée, elle a un caractère bien à elle, fait de sarcasmes et de provocations. C’est une vrai tornade. C’est une héroïne qui détonne dans l’univers bien rangé de notre héros. Elle est originale, j’ai adoré sa personnalité, la façon qu’elle a d’assumer ses différences de look et sa façon de penser, Soraya n’est pas madame tout le monde, elle ose et elle en impose à Graham. Soraya est vraiment un personnage solaire, elle illumine la vie sur son passage avec son franc parlé et sa manière de remettre tout le monde à leur place. Son job m’a beaucoup fait sourire, et sa manière de se comporter aussi. Mais derrière ce caractère fort et grande gueule se cache une jeune femme douce et peu sûre d’elle affectivement. Graham, quant à lui est un personnage masculin très séduisant, la façon dont les auteures nous l’ont décrit est très flatteuse pour lui, et pourtant ce n’était pas gagné pour son cas au début, car oui il use de son pouvoir professionnel, et au premier abord il n’a rien de très valorisant à part son physique à tomber raide. Mais j’ai relevé un passage que j’ai vraiment aimé, et c’est Soraya qui le dit.

Chère Costard Coincé,

Vous tirez peut-être des conclusions hâtives. Rien ne prouve que cette femme soit moche. Peut-être que vous ne lui plaisez pas. Vous pouvez aussi vous regarder dans le miroir : vous découvrirez qu’une personnalité laide est beaucoup plus repoussante qu’un visage laid.

Très vite, Graham se révèle, il se livre et j’ai tout de suite perçu le potentiel derrière le déguisement de connard qu’il porte au début de l’histoire. J’ai adoré son personnage, parce qu’il représente à merveille l’idée que tout le monde peut changer, évoluer en fonction de son vécu et de ses envies. Les deux ensemble, cela donne un duo plutôt électrique, la tension sexuelle est énorme dans le début du roman et le jeu de séduction est fabuleux, ludique, sexy et provocant. Vi Keeland et Penelope Ward savent mettre le feu aux poudres, et attention mesdames Graham est très convainquant quand il s’agit de faire perdre tout ses moyens à Soraya. Ce que j’ai aimé c’est que la séduction se fasse lentement, que nos héros attisent leurs désirs communs jusqu’au moment où il n’est plus possible de résister à l’attraction physique, qui est juste délicieuse. Puis les sentiments s’installent et certains rebondissements viennent bouleverser le peu d’équilibre qu’ils avaient réussi à construire.

Les personnages secondaires sont importants, certains plus que d’autres, mais dans l’ensemble à part deux pouffes que j’ai détesté, je me suis attachée à chacun d’entre eux.

L’intrigue en elle-même est très simple et malgré cela très originale, ce qui fait que ce roman sort du lot, c’est la plume et le style des auteures. C’est l’humour omniprésent qui nous tire des sourires tout au long du récit, même si ils sont entrecoupés d’angoisse et de larmes. J’ai aimé les références à certaines séries dans l’histoire, jusqu’à celle de Roseanne, mon dieu cette série est super vieille, mais quand elle en parle j’ai totalement revue l’héroïne de cette sitcom, et j’ai explosé de rire.

Une fois de plus les plumes des auteures m’ont conquise, impossible de dissocier l’une de l’autre, elles sont tellement connectées, et je pense tout aussi barrées l’une que l’autre, que c’est un véritable plaisir de tourner les pages de leurs romans. Evidemment, l’érotisme est juste magique ici, j’adore lorsque l’humour se mêle à la partie, cela rend toujours cela plus léger, parfois plus sexy et ici pas de tabous, Soraya assume son corps et sa féminité, et Graham entend bien vénérer son corps de la meilleure des façons.

En bref, exit les cures vitaminées pour retrouver la forme, faites une cure de New Romance façon Vi Keeland et Penelope Ward. Un reboosteur 100% addictif qui vous rendra le sourire dès les premières pages. Une fois de plus je ressors conquise par ce nouveau roman. Le scénario est aussi simple qu’il est original, j’ai totalement adoré le contexte de l’histoire, le mystère du début, l’angoisse du milieu et le soulagement de la fin. Nos auteures sont de drôles de coquines et ce récit contient quelques petites surprises que je vous laisse découvrir, en tout cas, pour ma part c’est le petit plus qui fait que j’ai envie de découvrir toutes les parutions de Vi Keeland et Penelope Ward. Je me suis énormément attachée à Soraya et Graham et cette lecture a ensoleillé ma journée.

[Avec toi malgré moi] c’est un concentré de plaisir brut, c’est drôle et sexy. La recette est addictive et efficace. Laissez-vous tenter par une histoire où le destin s’est joué de tous les codes de la romance.
Pucked, Tome 4.5 : Good Boy Pucked, Tome 4.5 : Good Boy
Helena Hunting   
J’aime beaucoup cette série Pucked, avec chacun de ces tomes qui nous embarquent dans le monde des hockeyeurs avec des personnages attachants, drôles et terriblement sexys.

Avec Good Boy nous retrouvons Randy alias Balls, ainsi que Lily, tous deux sont désormais un couple solide. Ils vivent ensemble et sont plus soudés que jamais, insatiables sexuellement parlant, ils aiment garder des souvenirs lors de leurs parties de jambes en l’air. Photos et vidéos sont prises afin de garder le souvenir de ces instants de grand plaisir, ce qui va leur créer quelques frayeurs.

Ils ont vraiment très bien ensemble, mais Balls avec la saison des matchs qui arrive commence à craindre pour son couple, et si tout simplement il était comme son père et passe son temps à se perdre dans les bars de groupies qui n’attendent que ça ? Il n’a jamais réussi à comprendre le comportement de celui qui avant de se perdre était un père génial, présent et plein de bonnes intentions. Toutes ces questions vont doucement venir perturber la tranquillité de leur couple surtout quand le père de Randy fait son grand retour. Il va venir mettre encore plus de doute dans la tête de son fils qui aura beaucoup de mal à garder son calme face à cet homme qui l’a déçu de bien des manières. La présence de Lily n’aidera pas, il craint pour elle et des répercutions des paroles de son père, mais rien de cela n’effraie la patineuse qui va se montrer parfaite face aux agissements de ce dernier. Pour elle Randy ne ressemble en rien à celui qui l’a engendré, elle va lui prouver à plusieurs reprises, l’aider à reprendre confiance en lui, le convaincre comme elle peut que leur amour peut résister aux filles qui le collent et à la pression qui l’entoure.

Une lecture qui je l’avoue, bien que j’ai eu plaisir à lire ne m’aura pas vraiment emballé. J’ai aimé l’histoire, retrouver tout ce petit monde, mais je n’ai pas réussi à ressentir tout ce que j’avais éprouvé lors de mes précédentes lectures de cette série. L’humour est toujours très présent, le sexe aussi a une place importante, surtout avec ces deux personnages impossible à rassasier, mais avec ce résumé je m’attendais a quelque chose de plus poignant, avec plus de rebondissements et de déchirements. Je trouve que ce qu’y se passe est arrivé trop facilement et se finit aussi avec trop de simplicité, j’aurais aimé plus de larmes, de doutes et d’interrogations.

Retrouvait Violet, Alex, Sonny et Miller est très agréable, ces personnages sont tellement différents les uns des autres et pourtant tellement complémentaires. Une équipe à la ville comme sur la glace qui s’entraide, ils se soutiennent et vous reboostent comme eux seuls savent le faire. Une parenthèse qui reste agréable, lire un livre qui ne vous chamboule pas complètement fait aussi du bien, une lecture qui convient parfaitement pour passer un moment agréable, drôle et sensuel, idéal pour se poser entre deux lectures.

http://www.livresavie.com/pucked-le-tome-4-5-good-boy-de-helena-hunting/#more-13507

par Natoche
Sous ta peau, Tome 2 : Broken Sous ta peau, Tome 2 : Broken
Scarlett Cole   
Agréablement surprise par ce tome que j’ai commencé par défaut pour me tenir à jour dans cette série et qui au final est plus sympathique que je m’y attendais, il faut dire qu’un autre personnage secondaire m’a tapé dans l’oeil, alors devoir attendre avant de pouvoir enfin lire cette histoire c’est un peu frustrant. Ce tome conserve comme le précédant une grande part de romance avec une petite enquête qui ajoute un peu de danger à l’intrigue, mais qui n’était pas aussi prenante, globalement l’histoire se lit vite , mais l’univers du tatouage est moins au centre de l’histoire et ça m’a grandement manqué, surtout quand on considère que Cujo est passionné par son art et qu’au final on le voit à peine dans son élément.

Lorsque Drea et Cujo se sont rencontré, l’entente était loin d’être cordiale et à travers les yeux d’autres personnages, j’étais consciente qu’il allait falloir un miracle pour les rapprocher. Contre toute attente, Drea est un personnage plus sympathique que je me l’étais imaginé et sa vie est loin d’être simple, même si ses amis connaissent les grandes lignes de son histoire, elle a tendance à cacher l’ampleur de la situation. Alors lorsque Trent et Harper la désignent avec Cujo co-organisatrice de leur soirée de fiançailles, ils vont devoir trouver un terrain d’entente et se découvrir des affinités qu’ils n’imaginaient pas. Ce qui va réellement les rapprocher c’est un kidnapping dont va être témoin Drea, car sans le soutien d’Harper elle va devoir affronter le danger avec celui dont elle n’imaginait pas un jour succomber au charme : Cujo.

Drea est une héroïne attachante, depuis plusieurs années elle s’occupe de sa mère qui a des problèmes de santé et la situation ne cesse de s’aggraver, plongeant la jeune femme dans de graves problèmes financiers. Aujourd’hui elle est épuisée et bien qu’elle fasse des heures supplémentaires, la situation ne s’améliore pas. Je n’imaginais pas qu’elle est une opinion aussi négative d’elle-même et la voir avoir du mal accepter d’être sans diplôme est touchant, lorsqu’elle va rencontrer Cujo elle va bien sentir qu’elle éprouve des sentiments contradictoires, mais l’un comme l’autre savent que ce n’est pas le bon moment pour être avec quelqu’un. Ce qui n’empêche pas l’artiste de flirter et avec son humeur c’est l’un de ses traits de caractère les plus marquants, mais derrière sa désinvolture se cachent des secrets inattendus et bouleversants. L’auteure n’y a malheureusement pas consacré autant de temps que je l’aurais souhaité, c’est un aspect très émouvant de l’histoire et on reste en surface. Un peu comme l’enquête policière qui sert de prétexte, mais qui n’est pas totalement exploitée pour être totalement convainquant.

En bref, un tome un peu en dessous qui a malgré tout des personnages intéressants et une romance plutôt mignonne. J’ai bien aimé les voir se tourner autour et découvrir ce qui les empêchaient d’être ensemble. Je suis un peu plus déçue de l’évolution de l’intrigue, l’enquête est un peu bâclé, le dénouement prévisible et beaucoup trop rapide ! Sans compter que l’essence même du studio de tatouage m’a énormément manquée dans ce second opus et j’aurais bien aimé qu’on s’y intéresse un peu plus, certes Cujo est un personnage atypique, mais sa différence n’est pas assez creusée ce qui en fait un personnage mignon, mais pas unique. Néanmoins c’est une série que j’apprécie donc j’achèterai avec plaisir les autres tomes. J’ai beaucoup d’attente pour ce prochain tome, donc espérons qu’il sera à la hauteur.

Ma chronique : http://wp.me/p4u7Dl-3xg

par Luxnbooks
Dating You, Hating You Dating You, Hating You
Christina Lauren   
Après plusieurs années à suivre les déboires d’une bande d’amis, la transition peut parfois faire peur et c’est un peu ma crainte avec ce nouveau roman by Christina Lauren. Le résumé n’est pas sans rappeler un certain Beautiful Bastard, mais je peux vous dire que la comparaison s’arrête là, bien que l’histoire conserve les codes d’une romance l’intrigue est beaucoup moins axée sur le sexe et la romance est beaucoup plus douce et subtile. J’aime beaucoup les relations entre collègues, ce goût d’interdit et cette tension qui grimpe pour se ressentir dans leur travail est assez jubilatoire à regarder.

Evie et Carter sont deux agents très doués à Los Angeles, alors que la jeune femme exerce ce métier depuis quelques années, on peut dire qu’avec deux ans à son actif, le jeune homme débute de manière remarquable. Alors qu’ils sont tous les deux invités à une soirée chez un couple d’amis dont ils sont proches, ils font connaissance dans une ambiance où ils sont les seuls célibataires. Immédiatement ils s’entendent à merveille et s’accordent à dire qu’ils ne seraient pas judicieux de commencer quelques choses avec leur métier, pourtant l’attraction est tellement forte qu’ils commencent à penser qu’ils auraient peut-être une chance. Alors qu’ils savourent leur idylle naissance, ils tombent des nus lorsque leurs agences rivales fusionnent, les les mettant en compétition pour le même poste.

Le changement est assez subtil, Evie a toujours été un requin dans équipe et malgré un manque de confiance en elle, son métier c’est toute sa vie et elle n’a pas l’intention de laisser passer cette chance. Son personnage est à l’image de toutes les héroïnes de Christina Lauren, forte, indépendante et surtout avec un petit caractère. On est loin de la fleur fragile pourtant, sa relation avec son patron la montre sous un jour plus vulnérable et on réalise qu’elle n’est pas si froide qu’il n’y paraît. Carter va immédiatement ressentir de l’attraction et réaliser qu’il est en compétition avec sa presque-petite-amie va être un vrai coup dur, il va avoir du mal à gérer et une certaine jalousie va commencer à germer. C’est vrai qu’on pourrait croire que ça ne les met pas en valeur d’être envieux, mais il y a une certaine part d’humain dans ce qui leur arrive. Leur patron les pousses à se sauter à la gorge en hésitant pas à les rabaisser.

La compétition va lentement s’instaurer sans jamais entrer dans la méchanceté, les petits piques vont se transformer en trait d’humour et une mini-guerre va doucement germer, leurs petites plaisanteries m’auront valu quelques sourires, mais c’est surtout le lien qu’ils créent malgré eux qui m’a fait rêver. Ils vont tout faire pour lutter contre leur désir et on ressent qu’ils regrettent de ne pas avoir vécu complètement leur alchimie, alors lorsque enfin ils se laissent aller c’est un soulagement et j’ai vraiment été une groupie de les voir se tourner autour. Il faut dire qu’ils sont particulièrement mignons ensembles et terriblement compatibles comme ne cesse de leur répéter leurs amis. Il est inconcevable pour eux de commencer une relation en étant en compétition, pourtant tout semble les pousser l’un vers l’autre.

Une romance contemporaine adorable, qui malgré le contexte de compétition des deux héros va réussir à conserver son humour, sa tension sexuelle et surtout une bonne dose d’Amour. Ils se sont rencontrés au mauvais moment pourtant tout dans leur attitude leur laisse comprendre qu’ils ont trouvé la bonne personne et on ne peut pas leur en vouloir d’avoir eu quelques moments d’égarement avant de réaliser qu’ils avaient désespérément besoin l’un de l’autre, car à deux on est plus forts. Je me suis fortement attaché à la bande d’amies loufoques de l’héroïne, aux conseils maladroits du meilleur ami et à l’ambiance générale. J’ai passé un moment tellement agréable que je regrette déjà d’avoir terminé ma lecture, pourtant c’était plus fort que moi j’avais ce besoin viscéral de le terminer pour pouvoir respirer normalement.

http://wp.me/p4u7Dl-3n6

par Luxnbooks
Effet de vague, Tome 3 Effet de vague, Tome 3
Jana Rouze   
Bonjour, je n'ai jamais laissé de post jusqu'ici. Mais je vous lis. Toutes. Tout d'abord merci pour cette belle impatience. Ça me touche. Ensuite, l'écriture de la saison 3 finale d' Effet de Vague est terminée. Mes éditrices lisent actuellement. Donc, la sortie est proche mais nous n'avons encore aucune date. Il faut qu'elle se fasse belle, qu'on lui trouve une couverture... Voili voilou. J'espère que vous l'aimerez. À plus d'impatience, les Booknodes. Jana

par JanaRouze
Marked Men, tome 6 : Asa Marked Men, tome 6 : Asa
Jay Crownover   

Une histoire sympathique pour clôturer la série.

Enfin presque puisqu'il y a trois spin-off à ma connaissance à propos de ZEb et Sayer, Orlando et Dom et Avett et Quaid dans la série Saints of Denver...

On devrait donc avoir des flashs du devenir de nos 12 personnages de Marked Men...

par LJ51