Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de maupassant-2205 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
La Guerre des trois Henri, tome 2 : La Guerre des amoureuses La Guerre des trois Henri, tome 2 : La Guerre des amoureuses
Jean D'Aillon   
Je n’ai pas attendu très longtemps pour lire le tome II de ce cycle romanesque. Le premier m’avait bien mis l’eau à la bouche. Et je dois dire que cette suite a confirmé le talent de l’auteur pour ce genre de littérature. Que ceux qui ne connaissent des guerres de religion que la Saint Barthélémy et d’Henri IV la poule au pot lisent ce roman et ils en apprendront beaucoup sur l’Histoire de France à travers ses petites histoires. Cette fois encore, l’époque est bien décrite, les relations et les rapports de force entre les trois Henri bien mis en évidence, et les personnages, qu’ils soient historiques ou imaginaires, sont fidèles à l’idée qu’on s’en fait. Pas de caricature, au contraire, une mise en relief des cruelles opinions qui ravageaient alors le royaume de France. Le style est toujours plaisant et facilite la lecture d’une intrigue palpitante. J’ai hâte de lire le troisième tome !

par Lacaman
Le Mariage de Figaro Le Mariage de Figaro
Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais   
Je n'aime pas vraiment le théatre mais j'ai pourtant appréciée cette piéce, j'ai moi aussi du le lire pour les cours, mais je l'ai trouvé intéréssant sur bien des points de vue !
Gambara Gambara
Honoré De Balzac   
Ce texte est certainement celui qui m'a le moins plus plu dans les courts romans De Balzac. Je n'ai pas la culture musicale suffisante pour comprendre les allusions aux opéras des XVIIIème et XIXème siècles citées dans le texte. Or, Gambara les décortique dans des pages que j'ai du coup trouvé assez longues. de même, lorsqu'il décrit les mouvements et les partitions de son opéra, Mahomet, sans avoir le son, ce n'est pas forcément très clair. le parallèle entre le Prophète et lui, et entre sa femme et Marianna est trop appuyé. Enfin, le riche comte qui veut séduire la femme, tout en vantant le génie du mari, est peu crédible. Les premières pages sont d'ailleurs assez glauques, lorsque ce jeune homme est littéralement en chasse d'une aventure sexuelle dans les rues mal-famées de Paris.

par Laurien
Iacobus : une enquête du moine-soldat Galceran de Born Iacobus : une enquête du moine-soldat Galceran de Born
Matilde Asensi   
une très belle histoire sur un moine hospitalier, le pape jean XXII lui demande de retrouver le trésor des templier et de le restituer à l’église, tout le long de son périple dangereux il découvrira l'amour, le chagrin et le bonheur, ecrit magistralement on ne s'ennuie pas je vous le conseille.

par brausten
Le Rêve de l'escalier Le Rêve de l'escalier
Dino Buzzati   
Un recueil de nouvelles fantastiques, qu'on lit sans déplaisir, mais qui ne laisse pas non plus un souvenir impérissable.
Béatrix Béatrix
Honoré De Balzac   
La première partie du roman est un beau roman d'amour, une sorte de huis-clos à l'échelle de Guérande, où plusieurs femmes cherchent l'affection du jeune et beau Calyste : sa mère au dévouement de sainte, sa grande-tante prête à lui léguer sa fortune, sa cousine qui est considérée comme sa fiancée, la blonde Béatrix, languissante, et la brune Camille, énergique, mais se sentant si vieille à l'approche de la quarantaine.
Balzac a beaucoup écrit sur la Femme de Trente Ans (titre d'un de ses romans) ; or, ici, Camille en a presque quarante, le double de Calyste. Et Camille, prénom à la fois masculin et féminin, est en le nom de plume de Félicité. Je ne sais pas en quoi ce personnage est inspiré de George Sand et quelles étaient les relations entre elle et Balzac, mais je n'ai pas aimé le traitement du personnage, décrit avec la mysoginie classique du XIXème siècle pour les femmes écrivaines. Si Camille a du génie, Félicité n'est pas une femme accomplie, c'est un androgyne habillé en pantalon, qui fume, et qui surtout mène une vie indépendante financièrement et maritalement. Camille souffre de sentir que Calyste la délaisse pour une femme plus jeune, elle se sent trop vieille, à tel point qu'elle devient nonne.
J'ai souffert pour ce personnage et son traitement, Béatrix est décrite comme une femme vicieuse à côté - mais parce qu'elle souhaite suivre celui qu'elle aime, délaissant son mari non-aimé, et qu'elle change d'amour et de désir ?
Face à toutes les femmes fortes de sa vie - y compris sa mère, y compris son épouse, Calyste est bien pâle, bien inconséquent aussi. Et quand il agit, c'est pour tentative de meurtre...
Quelques beaux passages assez poétiques, d'autres avec lesquels je ne peux être d'accord - les réflexions sur les femmes artistes, et des passages trop longs presque hors-sujet - les manoeuvres du faubourg Saint-Germain.

par Laurien
Germinal L'aventure d'un film Germinal L'aventure d'un film
Pierre Assouline   
Comment fait-on un grand film aujourd'hui en France?Une fois n'est pas coutume, un réalisateur-producteur a accepté de donner carte blanche à un journaliste pour mener son enquête derrière le décor de la plus excitante machine de cinéma mise à la disposition d'un seul homme au cours de ces dernières années. Pendant près de deux ans, l'auteur a suivi les trois grandes étapes du film: avant, pendant et après le tournage. Il raconte tout du montage financier et du choix des comédiens, de la fabrication des costumes et de la construction des décors, de la mise au point des effets spéciaux et de l'adaptation du livre de Zola, mais aussi des doutes et des certitudes d'une équipe, des angoisses et des espoirs de Claude Berri, un cinéaste qui s'est laissé guider par son seul instinct avant de se lancer dans l'aventure de Germinal, un film qui arrive sur les écrans déjà précédé de sa légende.Directeur de la rédaction de Lire, collaborateur de RTL et de L'Histoire, Pierre Assouline est l'auteur d'une douzaine de livres, notamment de biographies, la plus récente consacrée à Georges Simenon.

par Lilou
Monsieur Butterfly Monsieur Butterfly
Howard Buten   
Tirée d'une histoire vraie (celle de l'auteur), cette histoire raconte comment un ancien clown décide d'adopter quatre "handicapés", dont certains sont des cas très lourds.
C'est plein de vie, d'émotion et de sensibilité. Très dur, même, par moments (le personnage d'Harold, en particulier, est très violent et assez imprévisible). Le narrateur, maintenant célèbre pour son apport (discuté, il est vrai...) à la psychiatrie, se livre sans fausse pudeur, avec une naïveté et une force de vie impressionnantes. En effet, à travers l'histoire de ses quatre protégés, on découvre peu à peu sa propre difficulté à vivre, à se plier aux règles d'un monde qui nous paraît soudain hostile, absurde, intolérant - le nôtre.
Vraiment étonnant et renversant. Chaudement recommandé.

par bruspell
Le Symbole perdu Le Symbole perdu
Dan Brown   
// Après lecture des commentaires du dessous //

C'est vrai qu'il ne faut pas lire les livres de Dan Brown pour changer de scénario.
Il faut le savoir c'est tout. C'est toujours le même schémas : un ami l'appelle, c'est urgent, lui seul peut résoudre le mystère. Ensuite il y va, découvre une fille, à eux deux ils vont suivre le chemin. Enfin, le mystère se résout, accessoirement il couche avec la fille.

C'est vrai que c'est la même chose, ce qui change, c'est le contexte. L'histoire sur les francs maçon m'a plut parce que je l'ai lu dans l'optique d'apprendre des choses sur les francs maçons sans ouvrir une encyclopédie longue et ennuyeuse !

Dans cette optique là, j'ai donc bien aimé ce livre =].


par Gomette
L’Esprit de famille, tome 1: Les secrets du bonheur L’Esprit de famille, tome 1: Les secrets du bonheur
Janine Boissard   
Agréable saga familiale , à lire comme à voir ou à revoir en DVD (la série a été diffusée à la télévision il y a environ 25 ans...). On suit le parcours semé d'anecdotes et de bonne humour des 4 filles de la famille. De l'amour, des désillusions, la confrontation à la maladie et à la mort aussi... Bref tout ce qui jalonne une vie...