Livres
600 013
Membres
682 728

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par mamoac 2012-04-18T10:46:17+02:00

Le train est resté sans bouger, je ne sais combien de temps, peut-être une semaine... Et un jour ils ont ouvert.

— Jetez les morts et nettoyez vos saloperies !

Si les morts avaient du pain ou des chaussures, on gardait... Ils en avaient plus besoin. Il y avait là beaucoup de trains qui ont attendu des semaines sans jamais ouvrir et c'était tout le monde mort dedans...

Ils nous ont renfermés. On était très contents, on avait enfin de la place pour se tenir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kyriaan 2014-09-21T10:30:44+02:00

– Artie ! Tiens ça un instant pendant que je scie. Pourquoi tu pleures Artie ? Tiens plus fort la planche.

– Je su-uis tombé et mes amis sont partis sa-ans moi...

Il s'arrêta de scier.

– Des amis ? Tes amis ?... Enfermez-vous tous une semaine dans une seule pièce, sans rien à manger alors tu verras ce que c'est, les amis !...

Afficher en entier
Extrait ajouté par MSNordlys 2021-09-10T10:35:43+02:00

Mon père empêchait tous ses enfants d'aller à l'armée:

Pendant trois mois, pour maigrir, seulement des harengs salés, j'ai mangé et pas d'eau .... Et quelques jours avant la visite , pas de sommeil et rien à manger ....Seulement 4 litres de café par jour pour mon cœur. Et quand j'ai été à ma visite ....

Afficher en entier
Extrait ajouté par MSNordlys 2021-09-10T10:35:05+02:00

Wolfe, Tosha et Bibi sont repartis avec lui.

Et aussi la petite soeur de Lolek, Lonia. Et notre fils Richieu.

On les a suivis du regard jusqu'à ce qu'ils disparaissent.

Ca a été la dernière fois qu'on les a vus; mais ça, on pouvait pas le savoir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MSNordlys 2021-09-10T10:34:25+02:00

Pourquoi tu me traînes, Vladek ? Laisse-moi ! Je ne veux pas vivre.

NON, chérie ! Mourir, c'est facile.

Mais il faut lutter pour rester en vie !

Jusqu'au dernier moment, on doit lutter ensemble ! J'ai besoin de toi !

Afficher en entier
Extrait ajouté par MSNordlys 2021-09-10T10:33:32+02:00

Ce printemps-là, en un seul jour, les Allemands ont déporté plus de 1.000 personnes de Srodula à Auschwitz. Surtout des enfants, ils ont pris ; certains avaient que 2 ou 3 ans.

Quelques-uns criaient et criaient. Ils pouvaient pas s’arrêter. Alors les Allemands les ont pris par les jambes et les ont balancés contre le mur… Et plus jamais, ils ont crié.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MSNordlys 2021-09-10T10:33:01+02:00

Pour nous tous, il n’y a qu’un seul moyen de sortir… par ces cheminées.

Abraham, plus jamais je l’ai revu… je crois, il est sorti par la cheminée.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MSNordlys 2021-09-10T10:32:37+02:00

-Tous nos amis sont passés par les camps. Personne n'est comme lui!

-...C'est quelque chose qui me tracasse pour le livre que je fais sur lui...

Sur certains points il est exactement comme les caricatures racistes du vieux juif avare.

-Ah! Ça tu peux le dire! ...

Afficher en entier
Extrait ajouté par ledicodesbonsgouts 2019-10-07T09:30:40+02:00

C’est si personnel…. mais très juste….objectif. J’ai beaucoup aidé ici après l’enterrement d’Anja, c'était exactement comme tu le racontes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ledicodesbonsgouts 2019-10-07T09:30:28+02:00

-Les allemands veulent faire un exemple !

Le lendemain, j’ai été rue Modrzejowska et je les ai vus….

Ils sont restés pendu là toute une semaine. Pfefer(...) venait de se marier. Sa femme a couru dans les rues en criant.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode