Livres
375 230
Comms
1 303 341
Membres
256 541

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mauvais garçon

2 notes | 4 commentaires


Description ajoutée par sariahlit 2015-01-02T11:59:19+01:00

Résumé

Meilleur élève de sa promo et diplômé en sociologie et philosophie politique, Thomas, 23 ans, se voit refuser stages en entreprise et emplois auxquels il postule. D’autres lui passent devant, moins compétents mais mieux nés, des « fils de » qui disposent de réseaux d’entraide dont Thomas est privé. Alors, en attendant de décrocher un vrai boulot qui lui permettrait de vivre une vie décente aux côtés de sa petite amie, Thomas bricole avec les gars de la cité – deal de shit et autre matos tombé du camion – tout en aiguisant sa rancoeur. Si rien ne bouge, Thomas risque de prendre perpète en HLM, « horizon lointain limité », et de crever lentement dans sa cage de béton. Mais un jour, son directeur de soutenance, Louis Archambault – star médiatique des sociologues politiques –, lui propose de venir l’aider à gérer Ideo, un site d’opinion qu’il dirige anonymement sur le Darknet…

Afficher en entier

Classement en biblio - 7 lecteurs

Or
3 lecteurs
PAL
2 lecteurs

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par emeralda 2015-02-23T13:16:11+01:00
Or

On rentre vite dans l'histoire de ce livre, mais il y a un je ne sais quoi de trop convenu, de trop vu, trop lu aussi. Le pauvre Thomas qui trime depuis son enfance sur les bancs de l'école publique, puis de la fac, qui galère pour trouver des stages et plus encore pour se faire engager alors qu'il parfaitement formé, qualifié... Tout cela pour cause de discrimination, de racisme social. Les trafics, les cités, le jeu du chat et de la souris avec la police... Wahou, pour un peu je croirais que je regarde un énième reportage sur les banlieues chaudes de France ou même d'ailleurs. Merci bien pour les clichés, ils y sont tous.

Évidemment que tout ceci existe. Je sais bien que c'est hélas une triste réalité, mais parfois j'aimerais sortir des sentiers battus et rebattus.

La figure paternelle dans ce roman n'est pas celle du véritable père biologique de Thomas. Ici on parlera d'autres liens que ceux du sang. Ils n'en sont pas moins forts, pas moins terrifiants. Cette filiation semble logique, prévisible même encore une fois.

Thomas est choqué, il tombe de haut une nouvelle fois. Les apparences sont de nouveau trompeuses. Et alors ? C'est le lot quotidien de l'existence. Dans ce monde de dupes, il y a longtemps que plus rien n'est binaire : tout blanc ou tout noir, bon ou mauvais... Je ne suis pas surprise, je trouve même que c'est cousu de fil blanc alors que le niveau de narration à tout de même monté son niveau au fil des pages.

D'ailleurs je ne trouve pas le texte dans son ensemble mauvais en soi. C'est juste que j'ai l'impression d'avoir déjà lu ce livre, pas toujours aussi bien écrit ceci dit. Parfois j'ai l'impression d'avoir perdu toute naïveté alors que je me laisse pourtant porter par des intrigues bien moins travaillées sur le fond. Il faut donc croire que j'aspire à plus de fiction que de réalité ou alors d'un autre genre.

Pourtant, j'aime autant que je les déteste les personnages de Thomas et d'Archambault. Comme eux, je n'en puis plus des injustices, de la corruption qui règne partout, du politiquement correct, des apparences... Le manque d'ambition, les rêves trop étroits me fatiguent. J'en ai trop vu. Je crois que je suis plus proche qu'il n'y paraît de Thomas et c'est cela qui me rend si critique, presque injuste envers cet ouvrage que j'ai dévoré passé un début poussif. La suite est bien meilleure.

Alors oui tout ne me plait pas, mais en même temps ce livre me fait réagir. C'est certainement cela le plus important. La littérature est plus puissante que bien des discours. Elle soulève des montagnes, bouscule les esprits, fait sortir de son lit la certitude pour des horizons plus flous... On rêve, on se brûle les ailes, on tombe de haut, on se relève, on s'aguerrit etc...

Lisez, lisez ce livre et réagissez vous aussi. Ne restez pas passif, nous ne sommes pas des moutons. Indignez-vous !!!! (Oui hommage à Hessel au passage).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mabiblio1988 2015-02-16T18:54:44+01:00
Bronze

http://mabiblio1988.blogspot.fr/2015/02/mauvais-garcon-laurent-bettoni.html

Voilà une lecture qui fait réfléchir. Dans Mauvais garçon, Laurent Bettoni dépeint la société française, d’aujourd’hui. Il s’attarde principalement sur les points négatifs de notre monde, sur les abus de certains français ou étrangers vivants en France. Grâce à Thomas, le personnage principal, nous regardons différents notre pays et son fonctionnement.

Une lecture qui fait réfléchir car elle nous oblige à nous poser des questions sur le fonctionnement de notre société. Est-ce qu’un autre régime politique serait plus adapté ? Je me suis beaucoup questionnée sur mes valeurs, mes croyances… C’était assez déstabilisant.

Thomas, jeune homme intelligent et très diplômé, n’a malheureusement pas la chance d’être né dans la bonne famille. Il a fait des études dignes d’un « fils de » alors qu’il habite dans une cité, son père est au chômage et sa mère fait vivre la famille grâce à des ménages. Bien sûr, il lui manque le piston pour obtenir un travail en lien avec son master en sociologie politique. Pour survivre, il deal… Thomas a deux visages : le bad boy et le mec bien sous tous rapport. Comment réussir à faire coexister ses deux parties de lui ? Thomas est un peu à l’image de la France. Des aides mis en place pour le bien de tous mais dont plusieurs abusent…

La plume de Laurent Bettoni est exquise. Il sait trouver les bons mots, les bonnes tournures de phrases pour que le lecteur se questionne, se sente concerné par les événements de son histoire.

Je me rends compte qu’il m’ait assez difficile de vous parler de cette lecture, pourtant je l’ai adoré. Je me suis laissée porter par l’histoire, par les questionnements du personnage principal…

Le plus simple, c’est que vous découvriez vous-même ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alucine 2015-01-02T14:40:52+01:00
Diamant

Thomas est stagiaire dans une grande entreprise très prisée, il vient de décrocher son diplôme haut la main, et est de loin le meilleur de sa promo. Et pourtant, le succès assuré qu’il devait remporter grâce à ses brillantes études ne vient pas, les fils à papa aux résultats tout juste passables remportent les places qu’il convoitait. Et pourquoi ? Peut-être parce que Thomas est un zonard aux yeux de tous ces costumes cravate… Alors, pour arrondir les fins de mois difficiles, Thomas n’a pas le choix, il enfile son jogging/basket, sort ses remarques les plus acides et deal la nuit pour le gros caïd du coin. C’est d’ailleurs sur cette première note que nous entamons cette histoire, puisqu’il s’agit d’une course poursuite avec la police qui le pourchasse à travers les ruelles sombres de la cité. Thomas n’a pourtant rien de la petite frappe, il est bigrement intelligent et cherche coûte que coûte et au-delà des apparences à changer de vie, à sortir des HLM qu’il ne supporte plus. Après un énième échec professionnel, Thomas est en colère. Il décrie sa famille et l’univers dans lequel il vit et les rend coupable de ses déboires professionnels. Or, il va retrouver par hasard son ex-directeur de soutenance pour lequel il vouait un véritable culte, M. Louis Archambault. Constatant que son ancien élève est au bout de rouleau et qu’il a besoin de s’exprimer, Archambault va lui proposer de l’aider à gérer un site d’opinion sur le Darknet dont il est le concepteur et l’administrateur anonyme…

Avec ce nouveau roman, Laurent Bettoni change totalement de registre. J’ai déjà eu le plaisir de découvrir les aventures d’Arthus Bayard qui est un roman fantastique classé « plus » jeunesse (ma chronique ici ), avec Mauvais Garçon nous évoluons dans un univers totalement différent mais tout aussi passionnant !! Tout d’abord, je dois avouer que je ne connaissais absolument rien au Darknet, j’ignorai qu’un tel réseau de partage anonyme existait et je me suis aperçue avec stupeur que l’on pouvait échanger, vendre ou acheter en toute liberté et de manière totalement anonyme des articles, photos ou discussions complètement illégales ou dissidentes. (ça fait froid dans le dos grrr !!!)

Le style de l’auteur est très fluide et surtout très abordable malgré un thème d’apparence assez «complexe». Le comportement des personnages nous amène à réfléchir constamment et l’intrigue devient très rapidement addictive. Je me suis laissée porter par l’histoire qui, entre manipulation, manigances politiques, dérive, violence et mensonge est digne d’un véritable film d’action – tragique néanmoins. Le final est assez inattendu, dur et moralisateur mais très bien amené par l’auteur, j’ai beaucoup aimé !

En bref : Manipulation, décadence, réflexions sur la société, racisme, rivalités entre les classes sociales. Nous pénétrons dans la noirceur des dessous du net dans laquelle la drogue, le sexe et l’alcool font de pair. C’est un roman qui clame beaucoup de vérités (malgré quelques clichés), dénonçant sans préambule et avec brio les dangers auxquels sont confrontés nos jeunes d’aujourd’hui.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sariahlit 2015-01-02T12:01:39+01:00
Or

Mauvais garçon est une réflexion sur les valeurs de la société : la dimension sociale qui veut que chacun soit jugé sur son statut plutôt que sur sa valeur. Mais aussi, une dimension plus politique qui aborde les défaillances de la société et le rôle que le gouvernement y joue en excluant certaines populations. Thomas est une jeune homme intelligent. Mais dont le statut social lui colle à la peau comme un mauvais karma. La désillusion qui suit son stage l'emmène dans un bad-trip où il se perd totalement. Où ses rêves d'avenir s'écroulent et où son bagage identitaire reprend le dessus. Si le jour, Thomas est un jeune homme bien sous tout rapport, la nuit il deale. Sa rencontre avec Archambault, son ancien professeur, va le changer progressivement jusqu'à donner à Thomas un caractère plus contestataire, plus noir. Il refuse ce qui lui arrive. Il devient aigri, raciste. Et il s'enlise dans les problèmes, dans un monde qui n'est pas le sien, se coupant totalement de ce qui le caractérisait.

Avis complet : http://sariahlit.blogspot.fr/2014/12/mauvais-garcon.html

Afficher en entier

Date de sortie

  • France : 2014-10-23 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 7
Commentaires 4
Extraits 0
Evaluations 2
Note globale 8.5 / 10

Évaluations