Livres
554 395
Membres
599 440

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Didie6 2014-10-04T20:47:32+02:00

Si demain un garçon entre dans mon coeur, ce sera en douceur et parce que je l'y aurai invité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-10-04T20:46:41+02:00

Ma prochaine histoire d'amour ? Ce sera une histoire qui me respecte.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lectureromancew 2021-05-03T11:46:09+02:00

Il avait gagné : j’étais devenue son esclave. Prête à tout pour être aimée. Je n’avais plus la force de le quitter, ni le courage de me déconnecter.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lectureromancew 2021-05-03T11:45:59+02:00

Laurent avait parfaitement réussi à me rendre dépendante. Il était ma drogue, mon maître, mon mentor : je lui obéissais sans réfléchir et l’idée de le perdre m’était encore plus insupportable que de lui montrer mes seins ou autre chose.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lectureromancew 2021-05-03T11:45:55+02:00

Il m’a fait le coup du prince super charmant, super bluffant, et moi, j’y ai cru. J’ai plongé tête la première dans cette belle romance rose bonbon.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lectureromancew 2021-05-03T11:44:57+02:00

un jour mon prince viendra et il m’emportera au pays de l’amour ...

N’est ce pas ce qu’on rabâche aux filles des leurs plus jeunes age ? Qu’un homme va venir les chercher et prendre en charge leur destin à cent pour cent

Afficher en entier
Extrait ajouté par weareallmadhereokay 2017-04-18T22:11:48+02:00

La poésie m'offrait une ultime croyance en la beauté du monde.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-10-04T20:48:06+02:00

Au collège, j'ai un peu hésité avant d'en parler à Katia. (...) Sa mère n'arrêtait pas de la mettre en garde contre les réseaux de pédophilie sur le web.(...)

Personnellement, je trouvais sa mère rabat-joie avec ses idées alarmantes. Je me disais qu'elle exagérait et que les routes du web n'étaient certainement pas plus dangereuses que celles de la réalité. Dans la vraie vie aussi, on pouvait se faire écraser en sortant de chez soi, ce n'était pas une raison pour vivre cloîtré.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-10-04T20:47:42+02:00

Avec lui, je me suis tout de suite sentie en confiance. A 22 heures 15, dès le deuxième soir, il était au rendez-vous. J'aimais sa façon d'écrire dans une langue soutenue, ses messages parsemés de petites attentions et de gentillesses. Il était si différents des garçons que j'avais rencontrés. Jusqu'à présent, les mecs avec qui j'étais sortie ne pendaient qu'à afficher ma photo sur leur mur Facebook, comme une sorte de trophée sur un tableau de chasse. (p.15).

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-10-04T20:47:18+02:00

J'adorais sa façon de voir le monde, sa poésie, son grain de folie. Je me laissais envahir par cette passion dévorante qui faisait vibrer chaque parcelle de mon corps, chaque recoin de mon âme. je voulais être sienne, lui appartenir entièrement, exaucer chacun de ses désirs.

J'étais comme envoutée par cet homme de l'autre coté de mon écran et lui m'assurait qu'il était aussi. "Je suis fou de toi, ma belle", écrivait-il.

Marilou était folle de désir et Julie, elle, pensait être aimée;

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode