Livres
375 009
Comms
1 302 038
Membres
256 123

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Max + Becca

4 notes | 2 commentaires | 1 extrait


Description ajoutée par Mihai_Diana 2017-02-03T12:19:20+01:00

Résumé

Attention, il s'agit d'un roman centré sur le personnage de Becca, la soeur de Charlie (de Charlie + Charlotte) prenez garde en lisant le résumé, il contient des spoilers.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Becca Hanson n'a jamais pu donner un sens au monde réel. Quand sa meilleure amie Charlotte est morte, elle a abandonné complètement. Heureusement, Becca peut compter sur ses livres pour s'échapper - d'autres fois, d'autres endroits, d'autres personnes ...

Jusqu'à ce qu'elle rencontre Max Herrera. Il a subi une perte aussi, et ses yeux somptueux et somptueux voient Becca de la même façon que personne d'autre à l'école.

Comme il s'avère, les baisers est beaucoup mieux dans la vie réelle que sur une page. Mais l'amour et la vie sont beaucoup plus compliqués dans le monde réel ... et les fins heureuses ne sont pas toujours garanties.

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

PAL
11 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Marlene2303 2017-06-26T11:34:22+02:00

Acte 1 – Scène 1 – [Une salle de classe]

J’ignore depuis combien de temps je suis de retour en cours. Je ne compte plus vraiment les jours. Seulement les pages. J’ai lu 3718 pages depuis que j’ai repris.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Depuis que Charlotte est morte, il y en a eu 108023.
J’en ai tourné 150 depuis que je suis descendue du bus ce matin. Dix depuis la dernière fois où j’ai pensé à Charlotte.

Elle ne reviendra pas et je ne sais pas quoi faire d’autre, alors je continue à tourner des pages.

Quel que soit le temps qui s’est écoulé depuis mon retour à Sandstone, notre professeur de littérature renforcée, Mme Jonah, m’a annoncé hier que je n’ai plus le droit de « rester posée comme un sac à lire » pendant son cours. Je trouve ça bizarre, mais après tout, je ne comprends jamais le monde réel. J’ai renoncé à lui donner un sens. Alors, aujourd’hui je suis assise comme un sac, à regarder par la fenêtre.

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par Marlene2303 2017-06-26T11:33:35+02:00
Diamant

https://lmedml.com/2017/06/26/max-becca-shannon-lee-alexander/

Attention, la chronique peut contenir des spoilers sur l’opus précédent, [Charlie + Charlotte].

J’avais eu un gros coup de cœur pour [Charlie + Charlotte], l’auteure avait réussi à m’émouvoir jusqu’aux larmes. Ici, si [Max + Becca] n’est pas un coup de cœur, il n’en reste pas moins une lecture très intense et pleine d’émotions.

On se concentre sur le personnage de Becca, souvenez-vous, elle était la meilleure amie de Charlotte, la petite amie de son frère Charlie. Depuis la disparition de son âme sœur Charlotte, notre héroïne ne trouve plus sa place dans le monde qui l’entoure, elle se réfugie alors dans ses livres, elle vit à travers les histoires qu’elle dévore. Jusqu’au jour où elle va faire la connaissance de Max Herrera, il est le seul qui perçoit sa souffrance, car il sait ce que c’est, il a lui aussi perdu un être cher. Il l’incite à faire du théâtre, et à la surprise générale, elle décroche le premier rôle dans la pièce Roméo et Juliette. Mais arrivera-t-elle à sortir de sa bulle sous les yeux ébahit de Max ?

J’avais hâte de découvrir cet opus, il faut dire que Shannon Lee Alexander est douée pour transmettre des émotions. Ici rien n’est facile, Becca doit apprendre à vivre avec cette douleur sourde qui s’empare d’elle au quotidien, la perte de son amie Charlotte a semé le chaos dans sa vie. Elle n’a plus de repère et même si Charlie et ses parents sont très prévenants, elle a bien du mal à reprendre sa vie en main.

Sa rencontre avec Max va bouleverser son univers, elle trouve en lui un ami sincère, mais quand l’attirance s’en mêle, Becca est plus que troublée. Ses doutes et ses angoisses l’assaillent, l’empêchant de faire des choix pour elle-même, pour vivre sa vie et aller de l’avant sans pour autant oublier son amie Charlotte.

Ce livre m’a énormément plu pour plusieurs raisons. D’une part, grâce aux personnages de l’auteure, elle nous pousse à aimer ses protagonistes pour tout ce qu’ils représentent, Becca est une jeune femme timide, bloquée depuis la disparition de son amie, elle se renferme sur elle-même, et dans l’histoire on la voit éclore, sortir de son cocon où elle s’était enfermée. Becca n’est pas une fille lambda, elle a une sensibilité à fleur de peau, elle est douce et attachante, j’ai vraiment adoré son personnage car ses doutes et ses peurs sont fondées sur la perte de son amie, qui avait réussi à la révéler à elle-même, Shannon Lee Alexander nous fait ressentir la moindre de ses souffrances, et cela en devient presque troublant, car après la mort de mon père j’ai ressenti des émotions similaires, l’auteure a réussi à mettre en scène son héroïne de façon vraie et authentique, sans fioriture.

Max, notre héros est adorable. Lui aussi est différent des personnages masculins que l’on peut rencontre dans les romans, son côté artistique est très plaisant à découvrir, je l’ai trouvé trop mignon dans ses approches maladroites avec Becca. Max c’est le genre de jeune homme qui peut être tout à la fois, l’ami, le confident, et le petit ami. Il a toutes les qualités pour plaire aux jeunes femmes. Sa part de timidité le rend vulnérable et aussi très attirant.

J’ai adoré le contexte de l’histoire, le récit est divisé en plusieurs actes, à la façon d’une pièce de théâtre, le lecteur se laisse séduire par l’évolution de l’intrigue, découvrant au fil des pages une ribambelle de personnages qui ne manqueront pas de vous faire réagir. Je dois dire que j’ai adoré Victor, le meilleur ami de Max, qui nous permet de bien rire avec ses réparties pleines d’humour. Les autres personnages secondaires m’ont bien plu également, et je dois dire que j’ai eu une belle surprise avec Darby, l’une des protagonistes. Darby pourrait être la peste que tout le monde déteste, j’avoue que dans le début de l’histoire, je ne l’ai pas forcément appréciée, et puis elle aussi va se révéler et avoir une place importante dans le dénouement de l’histoire. Charlie est présent à certains moments, et cela m’a fait un petit pincement au cœur de repenser à son histoire avec Charlotte. La nostalgie m’a assaillie, et quelque part j’ai aussi fait mon deuil pour cette héroïne que j’avais tant aimé.

Shannon Lee Alexander s’attaque à des thèmes lourds et difficiles à traiter. Le deuil c’est quelque chose que l’on vit tous différemment, on a tous notre façon de surmonter la perte et l’absence d’un être cher. Ici, j’ai trouvé qu’elle a usé de beaucoup de tact pour nous exposer la façon dont Becca sombre après le décès de Charlotte. Elle démontre que nos émotions gouvernent notre quotidien, et que lorsque l’on arrive pas à trouver la paix et bien c’est difficile d’appréhender l’avenir sereinement. La romance est aussi très bien abordée, j’ai adoré le cheminement de l’histoire de Max et Becca. Le parallèle entre le réel et l’illusion est très bien mené, étant donné que dans l’histoire il y a une pièce de théâtre qui se joue, et pas n’importe laquelle, Roméo et Juliette.

En bref, l’émotion était encore au rendez avec [Max + Becca]. Shannon Lee Alexander a réussi à me séduire avec ses personnages et le contexte très original de l’histoire. J’ai adoré l’ambiance et le fond très émouvant de l’histoire. Je me suis projetée dans cette histoire, me mettant à la place de Becca pour ressentir la moindre de ses émotions. La plume de l’auteure est toujours aussi agréable, elle insère des sujets très sérieux dans une intrigue des plus divertissantes. Le plus troublant c’est la crédibilité de cette histoire, je n’ai eu aucun mal à me dire que tout pourrait être véridique. J’ai refermé ce livre avec le cœur rempli d’amour ayant une pensée pour toutes les personnes que j’ai perdues.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luxnbooks 2017-06-19T13:02:47+02:00
Or

L’affreux syndrome de la page blanche fait des siennes, les lectures les plus éprouvantes sont toujours celle qui me mettent les idées en vrac et nécessite un temps de réflexion avant de me démarrer cette chronique. J’étais loin d’imaginer que dès les premières lignes du prologue, mon cœur serait déjà violemment touché. Il faut dire que la douleur du tome précédent ne s’est jamais vraiment effacé, alors retrouver la souffrance de Becca et par son intermédiaire celle de Charlie m’a fait replonger dans ce qu’ils ont vécu.

Becca est un personnage absolument adorable, elle a cette capacité à être d’une simplicité désarmante qui rend son histoire crédible et par moments j’ai eu l’impression de me retrouver dans ses réactions. Dans le premier opus, à travers les yeux de Charlie j’avais immédiatement été touchée par cette douce jeune fille, qui jusqu’à sa rencontre avec Charlotte n’avait jamais eu la chance d’avoir une amie sur qui se reposer. Cette amitié a été le temps de plusieurs mois, sa bouée de sauvetage et grâce à son amie, elle a eu l’impression de ne plus avoir été invisible. L’histoire reprend lorsque Becca sent qu’il est temps de retourner en cours, mais affronter le deuil d’une amie va être terriblement difficile et même si elle est consciente de fuir la réalité en se plongeant dans la littérature, elle a simplement besoin de s’évader pour oublier à quel point le deuil lui pèse et à quel point l’absence de Charlotte est douloureuse pour Becca.

Une simple maladresse va la conduire à s’écrouler sur les genoux de Max… D’abord troubler par ce garçon qui semble vraiment la voir, elle va progressivement réaliser qu’il la comprend mieux que personne. Afin de la sortir de sa bulle, il lui propose de rejoindre la troupe de théâtre pour lui donner un coup de main sur les décors, d’abord réticente elle va se laisser convaincre pourtant contre toute attente, elle décroche le rôle de Juliette et même si le malaise est toujours présent, sa volonté de rendre fière Charlotte va la pousser à s’investir dans ce rôle qui lui rappelle de bons souvenirs. Sans compter que Max le technicos va s’avérer être un soutien infaillible, son amitié va la conduire à se questionner sur son avenir et il va lui offrir un épanouissement dont elle n’aurait jamais cru possible auprès d’un groupe d’amis soudé.

Malgré la simplicité du récit, j’ai immédiatement été séduite par les références littéraires et même si Becca a tendance à s’enfermer dans sa bulle avec ses livres, je me suis retrouvée en elle et dans certaine de ses réactions. Les souffrances engendrées par la perte de son amie, vont lui montrer la vie sous un autre jour et cette peur de l’attachement me parle beaucoup également. C’est une sensation particulière que de ressentir la connexion avec un personnage de fiction, Becca va fléchir de temps en temps, mais j’ai été tellement fière de la voir vivre. Elle va également pouvoir compter sur son frère Charlie, qui malgré sa propre souffrance va s’avérer être de très bon conseil. A commencer par la pièce à laquelle va participer Becca et qui va être le point de départ d’une nouvelle vie pleine de changements et de remise en question.

De nombreuses lectrices auront la chance de se retrouver dans le personnage de Becca et c’est la magie de la littérature. On constate sans mal que la magie des mots peut avoir un impact important dans le cœur d’un lecteur. Cet opus est différent du précédent et pourtant la brutalité des émotions est toujours aussi présente. Charlotte a laissé une trace indélébile dans la vie de Charlie et Becca, la route sera longue avant de pouvoir continuer à avancer, car ils ont tous les deux changés après son passage dans leurs vies. On savoure sans mal la simplicité du récit, sans réel rebondissement qui ne sont pas nécessaires à la reconstruction de notre héroïne. L’auteure a réussi à raconter avec douceur, la suite d’une terrible histoire qui ne sera jamais complètement oublier et sans jamais tomber dans le dramatique.

Agréablement surprise par la mise en page des chapitres, notamment car ils sont sous la forme d’une pièce de théâtre et alors que le tome précédent s’intéressait aux mathématiques, on ressent un vrai changement puisque qu’ici c’est la littérature qui est au centre de l’intrigue. Nos héros vont être réunis par une passion commune et même si leur passion n’évolue pas dans un même contexte, il est évident qu’ils ont de nombreux points communs et qu’il y a une connexion être eux. J’ai été particulièrement touché par la manière dont Max semble comprendre la sensibilité de Becca et il va lui offrir une amitié belle et sincère. L’histoire aurait pu être un coup de cœur les émotions s’y prêtent, mais une part de prévisibilité plane au-dessus de nos héros et malgré tout j’ai été terriblement émue par le combat de Becca.

http://wp.me/p4u7Dl-3r2

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Max + Becca" est sorti 2017-06-15T00:00:00+02:00
background Layer 1 15 Juin

Date de sortie

  • France : 2017-06-15 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 6
Commentaires 2
Extraits 1
Evaluations 4
Note globale 9.25 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Life After Juliet - Anglais