Livres
467 386
Membres
432 475

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Catherina 2012-09-25T21:21:46+02:00

Fang est venu derrière moi et m'a touché le dos. Je l'ai regardé, ses yeux sombres qui m' ont tout donné. Il me caressa les cheveux, puis a avancé et a lancé un peu de terre sur le cercueil.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Rosalie16 2012-12-28T21:21:04+01:00

Première partie. Attraper des monstres ailés : Devoir dangereux au pire.

Sssss.

L'armure des soldats faisaient un étrange sifflement. Mais en plus du léger bruit de plaques de métal coulissant en douceur, Parfaitement l'une sur l'autre, la troupe était étrangement calmes pendant qu'elle se déplaçait à travers les bois, se rapprochant de la proie.

Le plus faible des bips causa au chef des troupes un coup d'œil à sa montre. Des grosses lettres rouges défilaient dessus : ATTAQUE DANS 12 SECONDES . . . 11 . . . 10 . . .

Le chef de la troupe toucha un bouton, et l'image sur l'écran changea : une grande, mince fille avec des taches de saleté sur son visage et un embrouillement de cheveux marrons, lui lançait un regard furieux. Cible 1 était superposé sur son front.

. . . 9 . . . 8

Sa montre bipa encore, et l'image changea à celle d'un garçon aux cheveux et aux yeux noirs qui fronçait les sourcils. Cible 2.

Et ainsi de suite, l'image changeait chaque demi-seconde, terminant finalement avec un noir, débraillé, et petit chien regardant la camera avec surprise.

Le chef de la troupe ne comprenait pourquoi la cible 7 était un animal. Il n'avait pas besoin de comprendre. Tout ce qu'il avait besoin de savoir était que ces cibles étaient prévues pour mourir.

. . . 3 . . . 2 . . . 1 . . .

Le chef émettit un sifflement si haut perché que seuls les membres de la troupe purent l'entendre. Il fit signe envers une cabine délabrée qu'ils avaient placée dans les bois. Synchronisé impeccablement, comme seule une machine peut-l'être, les huit membres de la troupe sortirent huit lanceurs de roquettes portables et visèrent tout droit sur la cabine. Avec un whoosh, huit roquettes se déplièrent en plein ciel avec une précision géométrique, défonçant la cabine presque entièrement.

Le chef de la troupe sourit en triomphe.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Catherina 2012-08-21T14:40:21+02:00

j'ai jeté un coup d'oeil rapide à Jeb. Sa mâchoire était serrée, ses yeux remplis de douleur. Son seul fils se trouve dans une boîte dans la terre. Il avait aidé à le mettre là.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode