Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de mayounnaise : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Time Riders, Tome 1 Time Riders, Tome 1
Alex Scarrow   
j'ai beaucoup aimé ce livre. Alex Scarrow à fait preuve d'une grande ingénueusité avec ces modifications de l'histoire même si je trouve qu'il est allé un peu loin avec un New York sous les décombre avec des mutants comme seul survivant de la bombe de Kramer. Mais dans l'ensemble, c'est un bon livre. Vivement l'arriver en France des quatre prochains tome.

par kera
Le Cercle des 17, Tome 1 Le Cercle des 17, Tome 1
Richard Paul Evans   
Livre plein de rebondissements! Les personnages sont attachants et l'histoire est très intéressante! Ca m'a tout de suite donné envie de lire la suite des tomes et je ne suis pas déçue de l'avoir fait! Je le recommande vraiment au gens qui adore l'action et l'aventure, parce que c'est exactement ce que ce livre décrit et nous donne envie de dire en le lisant! Je l'ai trouvé très addictif et je n'arrivais pas à me dire d’arrêter de le lire pour dormir!
Vraiment génial!

par Diane-45
Treize raisons Treize raisons
Jay Asher   
malgré une couverture atroce, ce livre est un petit bijou...
Une histoire de suicide pas comme les autres, sans morale à la fin, sans point de vue sur la question.
Une seule chose résulte : quand quelqu'un se suicide, on a tous eu un rôle à jouer, même celui qui l'a fait. On a le droit de lui en vouloir, de s'en vouloir aussi, mais c'est juste comme ça... De toute façon, il est trop tard...
Bref, ce livre, écrit par un homme à la sensibilité frappante, c'est une belle histoire d'amour, une histoire de vie aussi... ça fout des frissons et ça fait pleurer mais on prend sa revanche sur les salauds qui ont ponctué nos études. Hannah n'a presque rien vécu d'extraordinaire ; elle a juste vécu. Et malgré le fait qu'elle ait abandonné, elle a vécu. Avec courage et ténacité.

par flo0wer
Riverdale, Tome 2 : Get Out of Town Riverdale, Tome 2 : Get Out of Town
Micol Ostow   
Si j'avais été déçue du premier roman tie-in de Riverdale, le synopsis de celui-ci me paraissait tout de même suffisamment intriguant pour donner une seconde chance à Micol Ostow. Résultat: je suis très contente de l'avoir fait.

Au niveau de l'intrigue de la série, on se situe entre les saisons deux et trois, je pense, mais il y a des références à des évènements du début de la saison 3. Si vous n'êtes pas arrivés au moins au milieu de la saison 3 et que vous ne voulez pas vous faire spoiler, rattrapez votre retard avant de lire le roman et cet avis.

Ça va être difficile de ne pas comparer Get Out Of Town à The Day Before, donc je vais assumer et y aller franchement. L'avantage, comme avec le livre précédent, c'est qu'il se lit très vite. Les chapitres sont courts, divisés en POV encore plus courts, entrecoupés de conversations par sms. Au niveau des POV, justement, il y en a plus que la dernière fois et ils sont moins bien organisés. En revanche, ils font tous plus ou moins partie de la même intrigue, donc même si la narration est plus dispersée, elle est quand même plus complète. J'exclue quand même Reggie, Ethel et Josie de cette remarque parce que leur POV ne servait à rien à mon sens et on aurait pu s'en passer sans problème. La fête de Reggie aussi, d'ailleurs. J'aurais gardé les quatre personnages principaux et les échanges de sms qui avaient un rapport avec l'intrigue. Le reste était superflu mais ne représentait qu'une petite partie du roman.

On a aussi changé complètement d'ambiance et ça me fait très, très plaisir. L'autrice a pris la peine de créer une atmosphère digne d'un film noir, farcie d'éléments classiques du genre: cadre nocturne, pneu crevé, chat noir, véhicule mystérieux qui les suit, oiseaux morts, une cabine isolée, pas de téléphone, tempête, ... On était beaucoup plus dans le genre d'ambiance que j'espérais du premier tome et de la série en général. C'était propice au mystère et à l'enquête, exactement ce qu'il fallait (même si on pourrait dire que crever un pneu en pleine nuit en voulant éviter de renverser un chat noir, c'est avoir la main un peu lourde sur les symboles). L'atmosphère est réussie et c'est à mon avis la plus grosse réussite du roman.

L'autre bonne réussite, c'est le casting de personnages. Ils sont cohérents avec ce qu'on sait d'eux et j'ai particulièrement aimé l'exploration d'Archie. C'était le plus intéressant du lot parce que c'était le plus concerné par l'issue des évènements. Sa peur et son désespoir face à la situation le rendent vulnérable et touchant, et je ne me souviens pas que la série m'ait jamais fait ressentir ce genre de choses pour lui. De la sympathie, oui. De la vraie tristesse, je ne crois pas, surtout qu'il se fait facilement voler la vedette par les autres. J'ai l'impression qu'il a eu plus de place dans Get Out Of Town et que cette place a été utilisée à bon escient pour faire résonner sa voix, qu'on a du mal à entendre dans la série. Donc bravo pour avoir réussi à me le faire apprécier vraiment.

Je me suis facilement laissé prendre par la tension et le suspense du récit. C'est assez maitrisé pour être plausible, et je suis restée plusieurs fois collée à la page, même si rationnellement, je savais que le risque était fictif (rien de majeur ne peut arriver, ça aurait impacté la série). C'est pour ça que je l'ai lu en une fois, d'ailleurs, j'avais envie de continuer pour savoir ce qui allait se passer ensuite et je continuais à me dire "encore un chapitre", jusqu'à ce que... Ben qu'il n'y ait plus de chapitres. C'était prenant et ça passait tout seul, jusqu'à ce que j'arrive au bout en me demandant comment c'était possible.

Je n'ai pas trouvé le plot twist particulièrement surprenant, en revanche j'ai trouvé le procédé pour révéler les coupables très ingénieux pour ne pas laisser le lecteur sur sa fin sans contredire les évènements de la série.

Donc dans l'ensemble, je suis très contente de ma lecture. Get Out Of Town n'est pas parfait, mais le cadre et le personnage d'Archie en font un tie-in intéressant et solide. Je le recommande sans problème à tous les fans de la série.


Un grand merci à Hachette et Netgalley pour m'avoir envoyé un exemplaire numérique gratuit de ce roman.

par Salieri
Les Chroniques de Riverdale, Tome 1 Les Chroniques de Riverdale, Tome 1
Joe Eisma    Roberto Aguirre-Sacasa   
http://www.gamesofbooks.com/2018/06/18/les-chroniques-de-riverdale-1-roberto-aguirre-sacasa/

En tant que fan de la série télévisée Riverdale, dès que cette BD/comic a été annoncée, je savais qu’il faudrait absolument que je la lise !

Je me suis donc plongée dans cette lecture que j’ai dévorée très rapidement !

Pour ceux qui ne connaîtraient pas la série, on va suivre les aventures d’une bande de jeunes vivants à Riverdale composée entre autres de Archie, Betty, Veronica, Jughead et Cheryl.

Les chapitres sont assez courts et vont chacun être une mini-histoire à eux tout seuls et les illustrateurs sont différents pour chaque chapitre ce qui permet des coups de crayons variés !

Certains des chapitres reprennent des scènes existantes dans la série, les autres sont des petits ajouts qui nous permettent d’en découvrir un peu plus sur les personnages.

En tout cas, je ne regrette absolument pas cette lecture et je pense lire à sa sortie le spin-off Riverdale présente Archie qui paraîtra le mois prochain ! ♥
Riverdale, Tome 1 : The Day Before Riverdale, Tome 1 : The Day Before
Micol Ostow   
http://lislysworld.fr/riverdale-the-day-before-le-prequel-de-la-serie-en-roman/

Pour les fans de la série Netflix, les quelques 250 pages de Riverdale : The day before sont une aubaine puisqu’elles constituent un moyen d’en savoir plus sur les héros de l’histoire.

L’ambition de ce préquel est de permettre aux lecteurs de découvrir la vie des adolecents de Riverdale avant la série, quand Veronica vivait à New York, qu’Archie tombait amoureux et que Betty tentait de l’oublier à LA…

Pari réussi ? Pas pour moi en tout cas !

-> L’opportunité d’en savoir plus
On découvre les personnages avant qu’ils ne soient changés par les évènements de la série. On se délecte de Veronica nous jouant son numéro à la Blair Waldorf à New York, dans le luxe et les paillettes. On savoure le cynisme de Jughead Jones et on apprécie la témérité de Betty.

Tout cela se fait aussi car le roman est écrit à la première personne, nous permettant ainsi de vivre les évènements de l’intérieur, dans la peau des quatre héros.

-> Pas de contradiction avec la série
Je ne suis pas une grande fan de la série (même si je l’ai appréciée) mais je n’ai relevé aucune contradiction entre le roman et la série, ce qui n’était tout de même pas gagné car les adaptations, dans un sens comme dans l’autre, comportent souvent des coquilles.

-> Un format agréable
En plus des chapitres racontés par nos héros, le livre nous met entre les mains des conversations SMS, e-mail, documents d’arrestations et autres papiers qui font avancer l’histoire et lui apportent quelque chose.

Je ne vais pas vous vendre un livre révolutionnaire comme les dossiers Illuminae mais le format du préquel de Riverdale a le mérite d’être sorti des codes classiques de rédaction de romans.

Cependant, quelques détails m’ont vraiment gênée dans cette lecture.

-> Un livre destiné aux fans
Les explications sont un peu light et si je sais que le livre a pu donner envie de voir la série, il est clairement plus un complément à cette dernière qu’un réel roman. Une petite déception de ce côté-là car je m’attendais à plus d’explications sur les héros et leur situation. Raté.

-> Un livre très court
Je ne me suis pas chronométrée mais il m’a fallu moins d’une journée pour venir à bout de ce roman, et ce n’est pas parce que j’étais incapable de le lâcher. Non, ce préquel est vraiment très court, et de ce fait ne nous donne pas exactement tout ce qu’on voudrait.

-> Manque d’info
Le but de Riverdale : The day before est de revenir en arrière pour apporter des informations au lecteur. Seulement, en fermant ce livre, j’avais juste envie de revenir encore plus en arrière. La ligne de Veronica et celle d’Archie, essentiellement, nous donnent envie d’en savoir encore plus. Le livre ne remplit donc pas exactement sa fonction puisqu’il n’approfondit pas assez certaines histoires.

-> Des lignes directrices sans intérêt
Honnêtement, j’avais de plus en plus envie de sauter les passages de Betty et d’Archie (eux qui sont pourtant si géniaux dans la série !). Dans le cas d’Archie, presque tout a déjà été dit dans la série, certaines scènes sont même présentes à l’écran. Quant au cas de Betty, son histoire est plutôt insipide et elle est très loin de la détective que l’on rencontre dans la série. Heureusement que Veronica nous en met plein les yeux et que Jughead est… eh bien, lui-même, ce qui est déjà génial.

par Lisly
Stranger Things : Suspicious minds Stranger Things : Suspicious minds
Gwenda Bond   
Étant une grande fan de la série "Stranger Things", je ne pouvais passer à côté de ce préquelle, premier roman officiel de l'univers. Honnêtement, il y a du bon et du moins bon mais dans l'ensemble j'ai trouvé "Suspicious minds" plutot satisfaisant.

L'intrigue tourne donc autour de la mère de Onze. J'ai trouvé vraiment très intéressant de nous montrer comment Terry est tombée sous la coupe du docteur Brenner même si certaines situations m'ont paru un peu tirées par les cheveux et que j'ai trouvé pas mal de scènes répétitives. [spoiler](les moments de l'expérience par exemple quand ils sont sous LSD. C'était toujours un peu pareil à mon goût...)[/spoiler] En tout cas, ce qui est expliqué dans le livre rejoint bien la série donc je suis contente. J'avais peur aux incohérences !
Ce que j'ai le plus apprécié dans cet ouvrage, je pense que ça reste quand même le côté historique. Ce qui fait le charme de "Stranger Things", c'est aussi que la série nous rend nostalgique des années 80. Là nous découvrons la fin des années 60-début 70 avec la guerre du Viet Nam. Le contexte est vraiment bien marqué et ça, ça m'a vraiment plu.
Les personnages sont tous bien sympathiques. Mention spéciale à Andrew qui forme vraiment un très beau couple avec Terry. Cette relation m'a beaucoup touchée. Toutefois, je n'ai pas toujours compris certains comportements des protagonistes. [spoiler](à leur place, j'aurais arrêté l'expérience bien avant à l'image de Stacey)[/spoiler]
Un petit point négatif pour conclure...bon sang Lumen mais c'est quoi votre problème avec la correction ? Je le dis tout le temps, les romans de chez cette maison d'édition sont bourrés de coquilles. Ici, je n'ai pas repéré de fautes mais des mots en moins ! Par exemple : "Terry ne se sentait pas prête à essayer tenter de déchiffrer". Il ne manque pas un petit "de" là ? Une fois, deux fois, je peux l'admettre. Mais j'en ai repéré des dizaines comme ça ! Au bout d'un moment ça commence à bien faire !

J'invite donc tous les fans de "Stranger Things" à découvrir ce roman. C'est un plaisir de se replonger dans cet univers, surtout sous ce format.

par Saturna
La pire soirée de ta vie La pire soirée de ta vie
Andy Rowski   
très bon livre de la part d'andy, vraiment. souvent le niveau des livres de youtubeur est assez moyen mais on aime bien parce que ce sont nos youtubeur favori. Mais la c'est une pièce fantastique qu'elle nous a sortie. même si j'aurais aimé que ce soit beaucoup plus flippant. les livre dont tu es le héro comme celui-ci sont vraiment un concept génial, et un boulot monstre. il vaut le coup, avec ces nombreuse fin a découvrir.
Les Amours de Lara Jean, Tome 1 : À tous les garçons que j'ai aimés... Les Amours de Lara Jean, Tome 1 : À tous les garçons que j'ai aimés...
Jenny Han   
Je n'ai pas pu me passer de ce livre ! On devient addict. Le scénario est très bien construit et original. Ce livre fait partit de mes préférés ! Je l'ai littéralement dévoré ! J'ai hâté de voir la suite. Je recommande ce livre !

par Jessica02
Red Queen, Tome 1 Red Queen, Tome 1
Victoria Aveyard   
C'est peut-être étrange pour certains mais pour moi, il y a des romans qui passe en laissant une petite brise après leur passage, d'autres c'est un courant d'air glaçant et d'autres, enfin, qui enclenche une tempête. Et ce livre est l'un de ceux-là.
Après l'avoir fini, je voulais déjà une suite ou peut-être pas, de peur d'être déçue. Ce livre a eu un effet dévastateur comme peu de livres l'ont encore sur moi. Ce roman m'a transporté, la fin m'a surprise malgré mon esprit de déduction qui se doutait de quelque chose. J'ai été émue, j'ai surtout été triste car c'est un roman sombre, trop peut-être pour certains mais Mare ramenait le rire, le sourire quand il le fallait.
Et pour cela, parce que c'est d'abord l'auteur qui nous offre tout ça, je la remercie profondément. Je crois que c'est l'un de ses premiers livres et elle a tout d'une grande.
Ses personnages sont peut-être encore une ébauche et grandiront avec la suite mais cette ébauche m'a emballée. Cal, Maven, Lucas, Gisa, Farley, Kilorn et bien sûr Mare m'ont séduite avec ruse, avec honnêteté, avec humour, avec justice...avec amour. Cal qui voit son peuple souffrir mais croit ne pouvoir rien changer. Maven qui rêve de sortir de l'ombre de son frère. Lucas qui protège Mare et s'en fait une amie. Gisa, la petite sœur qui a un talent hors du commun. Farley qui résiste pour les autres. Kilorn qui veut sauver celle qui le sauve depuis toujours. Et Mare, celle qui n'est pas ce qu'elle est censé être. Ni Rouge, ni Argent. Elle est entre deux mondes mais n'appartient au final qu'à un seul.
Ce roman est aussi une histoire de pouvoir, de machinations, c'est la cour du roi. Il y a des subalternes, des esclaves, des gardes, des nobles, des princes, une reine, un roi et deux princesses... Il y a des vivants et il y a des morts.
C'est l'histoire de la survie, de la révolte, de la rébellion, c'est ce qui n'est pas encore fini et ce qui va devenir. Ce sont des morts mais pour la vie et aussi des morts pour l'exemple.
Je crois que ça se voit un peu que j'ai été bouleversée par ce livre vu le nombre de choses que je mets les unes à la suite des autres. Mais quand un livre me marque comme ça, il est comme tatouer dans mon esprit.
"Et notre armée se lèvera, aussi rouge que l'aube."