Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mayzie : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Prince des ténèbres, Tome 3 : Combustion spontanée Le Prince des ténèbres, Tome 3 : Combustion spontanée
Jeaniene Frost   
Vous vous doutez bien que j'allais pas attendre DES MOIS pour qu'il sorte en français... Alors voilà: WOAH! J'ai besoin d'une minute pour me remettre de cette lecture avant d'écrire quelque d'intelligible!
Si à la fin du tome 2, j'hésitais encore quelques peu entre Bones et Vlad, la question ne se pose plus à présent: VLAD est vraiment incroyable, sublime, génial, bref tout ce que vous voulez.
Commençons donc par le commencement (et je peux vous dire que ça commence fort)
[spoiler]Leila et Vlad se sont lancé à la poursuite de leur ennemi commun. Dès le départ, Leila doit faire face à l'instinct surprotecteur de son mari qui va bien évidemment déclenché des disputes mais aussi des scènes touchantes qui vous font regretter que Dracula n'existe pas réellement (du moins cette version de Dracula).
Mais Leila est rapidement enlevée par Szilagyi et soumise à toute sorte de tortures (je vous laisse le soin de découvrir quelle genre par vous même) dans le but de forcer Vlad à commettre des actes irréfléchis par colère. Avec l'aide de Cat, il parvient à la récupérer et ils se cachent à Végas le temps de se marier à la façon vampire. Puis, une nouvelle chasse commence parce que la vie de Leila est toujours en danger. Finalement, c'est grâce à l'aide d'un autre vampire (dont je ne dirai pas le nom pour maintenir un peu de suspens) qui les mènera à leur ennemi. [/spoiler]
Oh, et petite parenthèse, Vlad va dire deux mots à Hugh et on ne peut qu'applaudir, moi je vous dis, c'était géant.
Il y avait quelques traces d'humour par ci par là, mais ce qui m'a littéralement fait éclater de rire c'est la confession de Vlad dans l'épilogue. Je vous jure, ça m'a tuée.
Quoi qu'il en soit, Vlad m'a brisé le coeur plus d'une fois, sa terreur à l'idée de perdre Leila est tellement déchirante qu'on ne peut que l'aimer d'avantage pour cela.
Bon alors voilà, terminons ce commentaire par une nouvelle qui devrait faire plaisir à plus d'une personne, la petite phrase du livre qui m'a vraiment soulagée parce que la fin est, comme on aurait pu s'y attendre, intriguante. La voilà: "Vlad and Leila will return in 2016 for the conclusion to the Night Prince series" (Vlad et Leila reviendront en 2016 pour la conclusion de la série Le Prince des Ténèbres). Bonne nouvelle non?
Bref, une suite comme on les aime.


par Sweety
La Chronique des Anciens, Tome 4 : L'Héritière de l'Oracle La Chronique des Anciens, Tome 4 : L'Héritière de l'Oracle
Thea Harrison   
Non ne me dites pas que c'est le dernier de la série!! Je n'aurais pas été contre encore un ou deux tomes!
Comme tout les autres tome on se retrouve au milieu d'un savant mélange d'attirance de pouvoir et de' emmerdes. Nous avons donc un Djiin ultra-puissant qui cherche a veiller sur les enfants d'une jeune oracle au bord de la fatigue. Voir ce puissant et sexy djiin essayer de comprendre les réactions humaines et le sens du mot "émotions" et tout bonnement hilarant sans compter que les pouvoirs de l'oracle sont instables et d'origine mystérieuse....
Assassin's Creed, Tome 8 : Underworld Assassin's Creed, Tome 8 : Underworld
Oliver Bowden   
C'est le premier livre sur Assassin Creed que je lisais . Il est vraiment bien écrit et l'histoire est intéressante . Il y a du suspense et l'intrigue est captivante ! Je l'ai adoré !

par Elyo
Les Vampires Argeneau, Tome 20 Les Vampires Argeneau, Tome 20
Lynsay Sands   
Take a road trip with the undead . . . in this latest in the Argeneau series by New York Times bestselling author Lynsay Sands

For Basha Argeneau, anything is better than facing her estranged family. Even hiding out in sweltering southern California. But when a sexy immortal in black shows up determined to bring her back to the clan, she'll do anything to keep far, far away from the past she can't outrun.

Marcus Notte isn't here to play games—especially not with someone as crazy as the infamous blonde. Asked by Lucian Argeneau to bring her back for questioning, Marcus is determined to carry out Lucian's request—no matter how the seductive little mind-reading vamp feels about it.

Basha doesn't mind fighting fire with fire, especially with a hot immortal involved. But if he wants to take her away, he'll have to catch her first . . .


par Joany13
La Confrérie de la dague noire, Tome 11 : L'Amant désiré La Confrérie de la dague noire, Tome 11 : L'Amant désiré
J.R. Ward   
C'est un véritable bonheur de retrouver la confrérie au complet !

http://true-addict.overblog.com

Dans le tome précédent, on avait laissé la confrérie dans tous ses états : Le roi qui a échappé à un attentat à son encontre, Blay et son amour pour Qhuinn, Layla qui a eu son premier appel et dont Qhuinn a répondu présent, et qui par la même occasion, s'est rendu compte que son attachement pour Blay allait au-delà de la simple amitié. Ce tome-ci est par conséquent assez explosif.

On retrouve donc Qhuinn en personnage principal, pour notre plus grand bonheur ! Complètement perturbé par tout ce qui a pu ce passer récemment, sa tête est complètement ailleurs et il enchaîne les dégâts – ce qui crée des situations assez comiques. Un grand tournant arrive pour Qhuinn qui ne se doute de rien – je ne vais pas trop en parler, parce que c'est aussi émouvant que drôle. Pour ceux où celle qui avait déjà un coup de cœur pour Qhuinn, seront définitivement conquit dans ce tome.

Blay quant à lui, ne se satisfait plus vraiment de sa relation avec le cousin de Qhuinn. Il n'y a certes aucun problème entre eux, mais l'amour de Blay n'est pas assez fort pour qu'il puisse faire comme si de rien était. Ce qui crée forcément des malentendus.

Les deux guerriers se cherchent, se trouvent, se font la guerre, mais on peut clairement voir leur attachement, et à quel point l'un complète l'autre. Ce que j'aime énormément dans cette série, et surtout dans ce tome, c'est que l'auteur n'a pas peur de faire découvrir un nouveau genre, d'écrire des scènes toujours aussi hot, dans un registre qui n'est pas forcément le notre, et c'est assez plaisant à lire ! Cette découverte nous permet de nous attacher pleinement à chaque personnage.

Concernant les personnages secondaires, de nouveaux personnages pointes leur nez. On connaissait Trez et Iam, les ombres, mais en surface. Eh bien, dans ce tome, ils sont très présents et je dois dire que les deux personnages m'ont complètement conquise ! De par les évènements qui leur arrivent, les deux frères finiront par être lié à la confrérie, ce qui promet de grandes choses pour la suite ! Deux autres personnages entrent dans l'arène, et deviennent petit à petit très intéressants, (je ne vais pas trop en dire, bien qu'il y ait pas mal de chose à en dire). Au vu de comment nous les laissons à la fin du livre, je me demande comment ce couple pourrait finir par être lié à la confrérie, mais il me tarde de le découvrir !

Layla qui se retrouve enceinte – autre scène comique lorsque le primale s'en rend compte – voit sa vie complètement chamboulée, surtout lorsque son cœur est toujours autant occupé par Xcor, le guerrier qui a tenté de tuer le roi. Perturbé par ses sentiments qui vont à l'encontre de ses principes, surtout lorsqu'elle sert la confrérie mais qu'elle ne pense qu'à celui qui les a trahit.

Les lessers deviennent de moins en moins présent, voir quasi-inexistant. On apprend qu'un nouveau chef est élu sans vraiment s'attarder sur sa personne, et après l'attaque envers le roi, les guerriers sont plus souvent au manoir, ce qui fait que dans ce tome, les combats sont très peu présents, laissant une très grande place aux quatre autres personnages cités au-dessus.

La Bande des Bâtards sont toujours présents, planifie toujours une nouvelle attaque pour renverser le roi, mais cette fois-ci, les règles du jeu ont un peu changés. De nouvelles informations leur parvint, et ceci pourrait fortement mettre en cause le règne du roi... Le prochain tome est d'ailleurs sur le roi Whrath (Kholer), personnellement, je pense sincèrement que la tournure des évènements, va faire éclater beaucoup de choses...

Pour terminer, ce tome-ci est explosif avec beaucoup de rebondissement, beaucoup de nouveautés, et des évènements passionnante ! Vivement la suite et bravo à l'auteur qui malgré ses nombreux tomes, réussit encore à surprendre et à passionner ses lecteurs. Les livres s'enchainent, pourtant la série ne perd rien de son addiction et encore moins de son souffle !

par naiky
Northern Genesis Northern Genesis
Orpheelin   
J'ai découvert cette artiste il y a déjà plusieurs années et personnes ne vient la détrôner. Elle est douce dans ses dessins, tout est parfait selon moi.
Twilight Twilight
Lily S. Mist   
ce livre est une petite merveille ... j'ai adoré cette histoire ! on s'attache vraiment a tout les personnages et l'histoire est magnifique .. merci a l'auteur pour nous avoir faire découvrir ce petit bijou !

par charlou
Whyborne & Griffon, Tome 1 : Contresens Whyborne & Griffon, Tome 1 : Contresens
Jordan L. Hawk   
Voilà une romance MM mâtinée de policier et de fantastique, un peu dans la veine de Morts sous le Soleil ou du Fantôme aux chaussettes jaunes, absolument délicieuse !
Pour planter le décor, nous sommes à Contresens, Massachusetts, à la fin du 19è siècle, une ville assez singulière fondée par un évadé des procès de Salem. Un musée labyrinthique, une bibliothèque sombre et mystérieuse, un cimetière effrayant, voilà campée une atmosphère à la fois sombre et romantique, qui évoque tout autant Sherlock Holmes, ou la Momie que Lovecraft.
Le narrateur de l'histoire est le charmant, timide et maladroit Perceval Whyborne, éminent expert en philologie, qui vit cloîtré dans un bureau poussiéreux au fin fond du musée de Contresens. Il vivote chichement de son modeste salaire d'employé, depuis qu'il a rompu avec sa riche famille, faisant preuve d'une bravoure inattendue en refusant d'intégrer l'entreprise familiale. Lui qui a subi toute son enfance le mépris de son père et les mauvais traitements de son frère ainé, du fait de sa frêle carrure, de son manque de virilité et de son goût pour les livres. Qu'il parle 13 langues et soit un petit génie ne compte pas pour eux... et cela compte assez peu pour Perceval également, qui n'a pas une grande estime de lui même. Depuis la mort de son meilleur ami, pour qui il avait une tendre inclination, on dirait qu'il s'excuse d'exister, et cherche à se faire oublier, au point de s'en oublier lui même.
Tout change dans sa vie le jour où un jeune homme est assassiné, après avoir envoyé un mystérieux livre à son père, un des administrateurs du musée, qui embauche un détective privé. Whyborne est prié de se mettre à la disposition de l'inspecteur Flaherty pour traduire cet ouvrage.
Griffon Flaherty est beau, charmeur, curieux, et tenace comme un bouledogue. Intensément vivant et lumineux, « un rayon de couleur vive dans un monde terne en brun et gris » , ce monde où Perceval cherche à se fondre le plus possible pour passer inaperçu, mensonge après mensonge. Mais Griffon éclaire cette obscurité, et s'intéresse autant à Perceval qu'à son enquête, au grand désarroi de celui ci, qui a toujours réprimé sévèrement son penchant pour les garçons, inacceptable et criminel en ce temps et en ce lieu.
Les deux hommes vont faire équipe sur l'enquête, et Perceval se prend au jeu avec autant de plaisir que de craintes. Ils apprennent à se connaître, deviennent amis, s'attachent l'un à l'autre ... et finissent dans le même lit, pour leur plus grand plaisir (et le notre, car les scènes sensuelles sont superbes). Griffon, si courageux, charmeur et plein d'humour, dévoile peu à peu ses faiblesses et ses failles, tandis que la pression constante de cette horrible affaire pleine de morts, de monstres et de sorcier ressuscité ne cesse de le ramener à des choses qu'il a vécu et cherche à oublier. Tandis que Whyborne, devenu son « Ival », se révèle un homme passionné, courageux et protecteur, qui va s'employer à sauver l'homme qu'il aime des monstres qui rôdent en ville tout autant que des cauchemars qui hantent ses nuits.
Voilà, c'est tout, et c'est magnifique ! Une intrigue policière et surnaturelle, parfaitement menée, effrayante, qui nous tient en haleine jusqu'à la fin, nous fait sursauter, frémir, crier, comme devant un super bon film d'horreur; un duo improbable formé d'un savant maladroit et d'un détective sexy, les deux adorables, passionnés, attachants; des personnages secondaires amusants, détestables ou troublants; et une superbe romance MM. Le tout parfaitement écrit (et traduit), avec une plume alerte, tout en finesse et en charme, pleine d'humour et de poésie. J'ai adoré, c'est parfait.
5/5

par Lena06
Les Vampires Argeneau, Tome 21 : The immortal who loved me Les Vampires Argeneau, Tome 21 : The immortal who loved me
Lynsay Sands   
Il ya quelques heures, Sherry Carne aurait juré que les vampires n'existent pas. C'est avant que des voyous immortels ne se déchaînent à travers son magasin, laissant un chaos sanglant (littéralement) dans leur sillage. Quel choc quand Sherry apprend que l'un des vampires sur le sentier des méchants peut être son compagnon de vie. Sa tête lui dit que c'est impossible mais...un coup d'oeil au Basileios Argeneau, et des idées très intéressantes lui viennent.

par MyriamT
Les Dieux, Tome 3 : Pur Les Dieux, Tome 3 : Pur
M. A. Church   
Mon avis
Une histoire fort sympathique Comme mentionné dans le résumé, il s’agit d’une relation dominant/soumis, et pour une fois que je peux lire une histoire dans ce domaine sans m’y reprendre à trois fois ; moi je dis « allons- y gaiement !! ».
Zygi, un Dom pur et dur, cache bien ses attentes concernant l’amour. Il est bâti comme une armoire Normande et sa fonction de Dom ne ferait pas le Buzz chez Meetic !! Quoique ….Bref, quant ce dit amour arrive a des ailes mais que celui –ci fait tout pour tester Zygi ; et bien il y a du remue ménage chez les patrons du dit Ange (Oui, faut suivre !!) . Ces fameux patrons, ne sont ni plus ni moins que les Tauliers de l’Olympe !! Okayyyyyyy !!!
Sauf que le taulier en chef n’est pas d’accord avec cette relation et il va faire tout son possible pour la « pourrir » !! Crénom de Prout !!.
J’ai bien aimé ce dernier tome, relire des instants avec les autres couples m’a beaucoup plu, car on ne perd pas trop le fil conducteur. Il y a de la coquinerie, du bottage de popotin, du « Nom de Zeus !! » tout le long ; mais un super moment en compagnie du cercle de l’Olympe. Une relation qui se construit tout en ayant des bâtons dans les roues, surprenante et prenante !!
Une belle conclusion pour cette trilogie !! Sur ce à vos cliks et tablettes !! A plus !!

par astonDB9