Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de mchrf : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Royal Saga, Tome 1 : Commande-moi Royal Saga, Tome 1 : Commande-moi
Geneva Lee   
Découvrez notre avis en intégralité (Les + et les -) sur : http://wp.me/p6618l-4rm

LECTURE COMMUNE
(Helle) : Tu en es où de notre lecture commune ?
(Marina) : Un quart du livre, le prince est sur le point de sauter l’héroïne. Moi qui croyais que c’était un historique, j’étais à côté de la plaque.
(Helle) : Je l’ai presque terminé, je n’arrive pas à le lâcher. Par contre, on voit clairement l’influence de « Grey »
(Marina) : Ah bon ? Oui, peut-être… Pour le moment, il est plus SM de « Sa Majesté » que « Sado Maso », mais tu as peut-être raison. Il fait Bad Boy le prince, il a l’air du style à lui coller une fessée.

Un quart d’heure plus tard :
(Marina) : Oh putain oui, tu as raison : il garde la chemise ! Il va nous faire le coup des cicatrices de GREY…
(Helle) : Ouais…. Et ça casse le truc un mec à poil avec un tee-shirt.
(Marina) : Tu m’étonnes… Un mec la teub à l’air, c’est tout nu… Sinon ça casse le fantasme quand tu le visualises… Mais il est chaud bouillant, on lui pardonne.

Une heure plus tard :
(Helle) : Je vais me poser pour le terminer. Je suis à fond dedans.
(Marina) : M’en parle pas, j’en suis à la moitié et je suis en mode « Ne pas déranger ». Je sais déjà que je ne pourrais pas le lâcher avant de l’avoir terminer.
(Helle) : C’est ça !!! C’est le genre de livres, t’es trop contente de le lire en week-end pour ne pas être obligé d’arrêter ta lecture pour aller bosser.
(Marina) : Tu m’étonnes !!! J’adore !
(Helle) : Pareil ! Mais beaucoup vont critiquer les similitudes avec GREY
(Marina) : On s’en fout, on a l’habitude d’être à contre courant… Et puis, j’ai adoré GREY, alors j’assume totalement d’aimer celui-là !!

Deux heures plus tard :
(Marina) : Putain, Heeeeeelle !!! Tu aurais pu me prévenir pour cette fin ! Il est minuit et il me faut un défibrillateur tellement j’ai le cœur qui bat à 100 à l’heure !!! On va être obligées d’attendre le 9 juin pour la suite ???? Sniiiiiifffff….. Comment je fais pour m’endormir maintenant ?????
(Helle) : Ch’ais pas… Comptes les moutons ? J'ai de la compagnie ce soir pour m’aider à trouver le sommeil, donc ça devrait aller pour moi…

Hors jeu Hors jeu
Amélie C. Astier    Mary Matthews   
Ici on plonge dans l'univers du foot en première division, où l’homosexualité n'est pas permise car il n'y a que les "vrais hommes" qui pratiquent ce sport collectif et typiquement masculin.
Tout d'abord R.I.P à mes petites culottes, car ici on baigne dans la testostérone, la virilité à l'état brut, un monde de mecs en somme. (imaginez onze hommes avec une micro serviette blanche autour de la taille qui font le débriefing du match, dans un vestiaire qui sent la sueur, la boue, les sprays pour relaxer les muscles, le désinfectant, ...), c'est chaud bouillant.
Étant fan de foot j'ai adoré le contexte de ce livre, le vocabulaire footballistique est correct et on comprend vraiment bien ce monde assez spécial.
Nous avons Wade, 29 ans, beau mec, carrure d’athlète, tatoué, coupe de coiffure stylée, capitaine des Red Evils De Manchester, il joue dans cette équipe en tant que pro depuis douze ans, à dix-sept ans il annonce à son parrain et à sa petite sœur qu'il est gay, il a très peur d'être rejeté à cause de sa "différence", et contre toute attente ils l'acceptent tel qu'il est, seulement ce sont les deux seul membres de sa famille à être au courant de son homosexualité, car il vient d'une famille hyper catho qui ont des valeurs religieuses bien ancrées, il refuse de faire son coming out en sachant qu'il va évoluer dans le milieu très fermé du football et qu'il serait renié par ses parents qui sont homophobes, donc pour préserver sa popularité et son image, il va jouer le tombeur de ces dames, le baiseur notoire...
Aucun des ses coéquipiers ne soupçonnent sa double vie, car quand il ne fait pas la fête avec son équipe, il passe ses soirées en compagnie de coup d'un soir qu'il a rencontré et dont il sait qu'il ne trahira pas son secret.
En milieu de saison bien avant le mercato, arrive dans l'équipe un nouveau joueur, Nikki, beau brun ténébreux avec un regard émeraude, qui est transféré de Milan et dont les raisons de transfert sont inconnues. Ce qui intrigue tout de suite Wade.
Lors de la première rencontre entre Nikki et Wade, le courant passe tout de suite, mais comme ils s’acharnent tous les deux a divulguer leur véritable personnalités, et pensent que l'autre est un hétéro de pur souche, vu qu' ils sont aussi bon acteur l'un que l'autre pour divulguer ainsi ce qu'ils sont réellement.Va s'installe alors un désirs entre eux et chacun pensent que ce désirs ne sera jamais assouvi.
Pendant quatre mois, une amitié sincère va se nouer entre eux, mais il y aura toujours cette attirance inavouée entre eux.
Et puis arrive cette soirée en déplacement qui va bouleversée leurs vies.
C'est une superbe histoire, émouvante, touchante qui fait un pied de nez aux moralistes et conservateurs étroits d'esprit.
a narration à deux voix fait que l'on se retrouve dans la tête et l'un et de l'autre et on ressent vraiment les sentiments de chacun.
J'avoue que Wade m'a beaucoup taper sur les nerfs, je lui aurais bien mis des paires de baffes et Nikki est simplement waouw
Voilà j'ai adoré ce pavé de 600 pages, quand ma kindle m'a annocé presque onze heures de lectures je me suis dit, ok c'est parti... j'ai été émue et je n'arrivais pas à la lâcher.
Ma note est de 3.75/5 car il présente certaines coquilles qui m'ont dérangé dans ma lecture.



par mamour04
Wild Heart Wild Heart
Lily Haime   
En avant-propos, je crois qu’il est inutile de rappeler combien je suis amoureuse des écrits de Lily Haime. À ce jour et après huit livres, la plume de la Dame et ses histoires m’emportent à coup sûr et ne m’ont jamais déçue. Elle arrive, chaque fois, à m’agripper fermement le col du t-shirt et à me faire vivre des émotions intenses, palpitantes, à fleur de peau comme ses personnages qui me hantent longtemps après les avoir quittés. C’est incontestablement mon auteure M/M favorite et elle occupe le haut du podium depuis quelque temps déjà. En sachant cela, vous imaginez bien qu’à chacune de ses parutions, je suis impatiente et excitée de retrouver son univers si poétique malgré l’expérience dure et éprouvante que vivent ses héros.

Wild Heart est un hymne à la différence, un chant de l’amour. Un condensé d’émotions brutes à l’image de Gabriel, le narrateur, un jeune homme fascinant qui n’arrive pas à voir à travers le voile de violence qui obscurcit ses yeux. Incapable de se voir tel qu’il est : courageux, aimant et fidèle. Sa vie est loin d’être un long fleuve tranquille, elle commence même durement. Abandonné par une mère irresponsable dans les bras d’un père truand vénézuélien qui vend des armes et de la drogue au plus offrant. Le petit Gabriel est déscolarisé, connaît déjà tous les rouages du milieu et possède l’allure, les poings et la hargne nécessaire pour vivre dans la rue. Les quelques années où il vit avec sa sœur, Chrystel, et son mari, Javier, vont lui apprendre l’amour, la loyauté et aussi lui apporter un certain équilibre. Mais la colère est toujours présente en lui, coule dans ses veines, alimente son vague à l’âme. C’est un solitaire. Un écorché vif.

Un incident au lycée avec Vicky, le gosse de riche aux couleurs flamboyantes, va changer complètement sa trajectoire. Enfermé durant trois ans en maison de correction, il fait la connaissance de Daruis, son double Cubain, son meilleur ami. Il ne va pas s’apaiser, loin de là, et à sa sortie il s’engage dans les combats illégaux, l’un des seuls moyens qu’il a trouvé pour canaliser cette furie, cette impatience galopante. L’autre étant la rédaction quotidienne de lettres à Vicky, sa victime. Il couche sur le papier tout ce qu’il est incapable de dire à voix haute. Son pardon, ses envies, ses doutes, son attirance pour l’autre jeune homme qui le chamboule. La culpabilité aussi qu’il ressent pour son acte définitif qui a laissé Vicky marqué dans sa chair. Revoir Vicky, cet homme au look original qui s’assume pleinement, cet homme qui essaye par tous les moyens de le déculpabiliser va l’obliger à se dévoiler, à avancer et faire des choix… Et lorsque l’amour est viscéral entre deux êtres, indispensable, la fin justifie les moyens. Leur relation s’apparente à des montagnes russes de sensations sauvages, animales parfois, mais tellement profondes. Notre cœur de lectrice est mis à mal, il s’essouffle, il a des embardées ou au contraire est en chute libre, bas irrégulièrement, mais follement aussi !

J’ai aimé l’intensité présente de la première page à la dernière. Lily Haime a eu la brillante idée de ne pas nous décrire l’enfermement de Gabriel en maison de correction, mais l’après. J’ai fondu littéralement pour chacun des personnages de cette histoire. Et comme souvent dans ses livres, ils sont tous parfaitement unis et tellement réels. J’ai eu envie de faire partie de cette famille de sang et de cœur. Warren, le protecteur, Daruis, l’infidèle et le soutien sans faille, Stéphanie, la douce, Crystel et Javier, les parents adoptifs aimants, Luis, le neveu solaire et Isa, la poupée craquante haute comme trois pommes. Mais aussi, Noa, l’ami fidèle de Vicky à l’humour particulièrement communicatif et à ses parents. Un malstrom d’hommes et de femmes aux sonorités et couleurs d’Amérique latine et dont les vies sont sur la même orbite.

Et que dire de ce couple formé par Gabriel et Vicky ? Rien ne va être facile, mais Vicky a l’énergie pour deux. Et Gabriel avec le temps et les événements sait faire preuve de sagesse. J’ai aimé autant leur rapprochement que leur éloignement. J’ai aimé cet amour qui les retient captifs l’un de l’autre, la jalousie et la possession qu’ils ressentent. Et cet amour lumineux, vrai, qu’ils se dédient tant dans les moments sereins que dans ceux plus graves.

Je ne peux que saluer un tel génie. Celui d’inspiratrice et de conteuse hors pair. Lily Haime manipule d’une main de maître le rythme, les mots et les sentiments qui vous étreignent, vous étouffent parfois tant c’est puissant. Elle excelle, tel un métronome, à presser le bouton de vos émotions et je m’entiche d’elle à chacun de ses textes avec une facilité qui me souffle. C’est sans doute un de mes livres favoris d’elle. Il m’a touchée, je ne saurais dire les raisons exactes mais cela tient sûrement à l’histoire de Gabriel, sa libération au côté de celui qu’il aime.

Un roman bouleversant, sans appel qui vous marque durablement.
Fierté, Tome 1 : En mâle de toi Fierté, Tome 1 : En mâle de toi
Sarina Bowen    Elle Kennedy   
https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2018/06/fierte-tome-1-en-male-de-toi-elle.html

Je suis tellement en retard sur tant de publications qu’il n’est jamais évident de savoir si ce qu’on loupe vaut la peine d’être lu ou pas.
Cependant, Sarina Bowen et Elle Kennedy sont deux auteures qui remportent un franc succès. Personnellement, je ne connais que la saga adorée Off Campus de Kennedy. J’ai également lu un extrait de la future saga de Bowen qui sortira en fin d’année chez Hugo. Ce sont des écrits que j’ai vraiment beaucoup apprécié.
De plus, ce diptyque était vraiment attendu par les fans du genre alors j’avais envie de m’essayer à cette histoire.

Dans un premier temps, je vous dirai que pour celles (et ceux) qui ne connaissent pas ou peu le MM, c’est un très bon livre pour commencer. J’ai beaucoup aimé la manière dont les deux auteures abordent le sujet de l’homosexualité ou la bisexualité. Comment l’un des personnes Wes s’est rendu compte très jeune qu’il était attiré par les hommes et comment il a géré sa relation avec son meilleur ami. De même que pour Jamie, la remise en question dont il fait preuve à cause de ce qui se passe entre lui et Wes.
Elles ont trouvé les mots justes, sans excès, comme si on sortait de la fiction pour lire l’histoire de deux potes qui essayent de trouver leur place face à ce changement.

J’ai pris beaucoup de plaisir à faire connaissance avec leur passé et cette fameuse soirée. Bowen et Kennedy laissent les deux hommes s’apprivoiser à nouveau après cette séparation, ils se réapprennent à se faire confiance tranquillement. Si l’un essaie de se faire le plus discret possible enfin de ne pas avoir à gérer la méchanceté du monde extérieur, l’autre doit faire face à cette nouveauté dans sa vie et réalise doucement ce que sa bisexualité implique.

J’ai trouvé le récit très bien mené, tendre, sensuel et touchant. Les personnages sont si complices, si attachants qu’on ne peut que tomber sous le charme de ces deux amis. Et puis, j’aime l’univers du hockey. Les deux auteures nous font entrer dans ce monde, tant par la passion de nos héros et par le camp d’entraînement, sans que ce soit lourd ou ennuyant.

Je vous conseille vraiment de tenter l’expérience, Wes et Jamie devraient vous ravir.
Made Men, Tome 1 : Nero Made Men, Tome 1 : Nero
Sarah Brianne   
Waouhhhhhh !

Un coup de coeur pour cette série !

J'ai dévoré ce bouquin, le personnage de Nero est hot hot hot (et pourtant je venais de terminer auparavant le T10 de Psi Changeling, et faire suite à Hawke ( pour les connaisseuses ) le pari n'était vraiment pas gagné eh bien si Nero l'a remporté ! ) .

Résumé personnel :

La Legacy Prep est un Lycée aux Etats - Unis où Elle et sa seule amie Clhoe sont victimes de harcèlement moral et physique depuis plus de trois ans... elles subissent une véritable violence et personne ne dis ni ne fait rien, tout le monde ferme les yeux dans ce Lycée particulier où l'on ne trouve que des gosses de riches, de politiciens, des vedettes de Football... et des fils de mafieux !

Elle est pauvre (une tare que les autres élèves vont lui rappeler régulièrement) , c'est grâce à une bourse scolaire et à son travail de serveuse tous les soirs après les cours qu'elle peut se permettre d'étudier à la Legacy Prep.

C'est une jeune fille de 17 ans très forte mentalement malgré le fait qu'elle se laisse faire (elle n'a pas vraiment le choix ) , elle prend tous les coups afin de protéger son amie Chloe qui est un personnage traumatisé qui marche toujours derrière Elle et ne regarde personne en face, qui garde toujours la tête basse pour cacher les cicatrices sur son visage (on ne saura pas encore comment elle les as eues dans ce tome mais on se doute que par la suite ça ne va pas être joyeux d'apprendre ce qu'elle a subit..).

Toutes deux vivent leur scolarité dans la terreur, jusqu'à ce que le chemin d'Elle croise celui de Nero, le roi de la Legacy Prep et fils du Boss, un mafieux qui tient le Casino de la ville devant lequel Elle sera témoin d'un meurtre... le Boss chargera Nero de s'occuper d'Elle...

Seulement notre bel Italien n'avait pas prévu de tomber amoureux de sa proie ...

Nero est sexy en diable, possessif, jaloux, dominateur, autoritaire, violent et bagarreur et il n'aura de cesse de faire une vendetta à tous ceux qui s'en sont pris (et s'en prennent encore) à Elle .

Elle est toute douce et naïve à côté de cet apollon (elle n'a encore jamais embrassé un garçon avant lui ! ) et lui et un personnage intense et chaud comme la braise (mon ressenti ! ) !

Les personnages secondaires eux aussi sont intéressants, il y a Amo et Vince qui suivent Nero comme son ombre, et Lucca, le grand frère de Nero qui est déjà charismatique dans ce tome (ça promet pour la suite ! ) .

Durant ma lecture ça m'a fait pensé un peu à Travis Maddox de Beautiful Disaster - Jamie McGuire que j'ai beaucoup aimé également , ainsi qu' à Irrésistible Alchimie de Simone Elkeles (mais en bien plus intense et bien meilleur à mon goût que les frères Fuentes avec le milieu des gangs au lieu de la mafia, autant au niveau des scènes sensuelles que de la violence ) .

Bref, j'ai adoré ce premier Tome, et aïe aïe aïe à présent il va falloir que je prenne mon mal en patience pour les Tomes 2 et 3 qui porteront sur les personnages secondaires, l'attente va être trèèèèèssssss longue !








par Attila9
Cooper Training, Tome 1 : Julian Cooper Training, Tome 1 : Julian
Maloria Cassis   
J'ai dévoré ce livre, un gros coup de cœur !!!! J'espère qu'on aura une suite sur Erin et Calvin. Et que Harry aura aussi son histoire.

par loloetore
Cooper Training, Tome 2 : Calvin Cooper Training, Tome 2 : Calvin
Maloria Cassis   
Bien meilleur que le tome 1.
Les héros sont plus accessibles et le rythme de la romance commence dès le premier chapitre.
Hâte de découvrir l'histoire de Harry.

par Sinner
Au péril de te perdre Au péril de te perdre
Angélique Daniel   
Je ne sais pas par ou commencer ma chronique !! Le premier mot qui me vient à l'esprit , c'est COMPLET . Ce livre, il est totalement complet , cette histoire d'amour qui dure du début à la fin ...toute leurs vies !

Petit mot sur la couverture du roman que j'aime beaucoup. Je trouve le résumé très intéressant. C'est tout à fait mon style de lecture.

J'ai été spoiler sur un groupe facebook que je suis sur la destinée de Jessy, du coup la fin ne m'a pas si surprise que ça.

Je vais commencer pas vous dire que ce livre est une petite merveille , il est magnifique ! J'ai vraiment été conquise. Je suis passé par toutes sorte d'émotions ( Colère , joie , tristesse, rage, rire). J'ai eu souvent la gorge noué et la larme à l’œil. Ce livre nous prend aux tripes mais surtout au cœur ! C'est aussi une superbe leçon de vie. Et une belle leçon d'espoir...

Le thème du sida est très bien abordé, sans tabou , sans détours . L'auteur nous fait voir la maladie d'une autre manière. ( la honte , les préjugés , la peur, la mise à l'écart ... ) .Elle arrive à nous pousser dans nos retranchements. Et tout est vraiment bien mené ! On apprend même des choses ! On voit bien que l'auteur a dût faire beaucoup de recherches.

J'ai noté quelques longueurs et surtout beaucoup de détails qui du coup finisse par nous lasser. Ainsi qu'un peu trop de drame ! Surtout le final , je trouve qu'il n'y avait pas besoin de ça au livre. Malgré tout , il se lit très vite , les pages se tournent à une vitesse folle. c'est bien écrit et cela se lit facilement.

On s'attache très rapidement à nos jeunes ados, Megan et Jessy et toute leur petite troupe. les personnages nous semble tellement réels et accessible. La romance est parfaite , du début à la fin c'est un amour sincère et pur. Leurs lien sont si fort. Dédicace à Nick (personnage secondaire ) que j'ai adoré ! Ils sont tous important au livre.

J'ai vraiment pris plaisir à les voir évoluer et grandir tout au long de leur vie. J'ai aussi apprécié la détermination de Megan dans son combat pour sauver son amour coûte que coûte.

Ce livre je ne peux que vous le conseillez , il ne se raconte pas , il se vit ! Et tant qu'il y a de l'espoir et de l'amour , il y a de la vie !!!!

~Elise~


Mon avenir dans ton regard Mon avenir dans ton regard
Angélique Daniel   
j'ai plus qu'adoré son premier livre "au péril de te perdre", et c'est avec bonheur que j'ai pu retrouver la plume de cette auteur!!!
Mon avenir dans ton regard, nous parle d'un jeune homme : Jared qui va bientôt sortir de prison et qui va être hébergé par la fille de son co-détenu : Adalynn!!!!

Ce livre est tellement beau, on fait la connaissance de cette homme torturé, et tellement bon en même temps, il y a temps d'amour a recevoir, lui qui n'en a jamais eu...
Adalynn est douce et forte en mm tps, elle va lui apprendre doucement a vivre réellement...
Cette jeune femme forte et qui a en mm tps besoin que qqn s'occupe aussi d'elle, et qui la protège...
bcq d'obstacle pour ces deux personnes mais bcq d'amour...

Un très beau livre, avec bcq d'émotions et on voit un Jared s'épanouir de page en page et une Adada qui reprends gout a la vie et qui a foi en l'amour!!!!!

Toujours une vraie pépite!!! J'ai adoré ce livre, c'est un coup de coeur pour moi!!!!!
Je vous le conseille...
Sign of Love, Tome 8 : La Promesse Sign of Love, Tome 8 : La Promesse
Mia Sheridan   
La promesse de Mia Sheridan.

Comme la plupart des lectrices, j'ai beaucoup aimé Archer's Voice. C'était un roman plein de sentiments et d'une profondeur grâce au personnage masculin. C'est indéniable, Mia Sheridan sait écrire et La promesse le montre une fois encore.

C'est de mauvaise foi de ma part, si je vous disais que je n'aimais pas ce livre. La promesse est un bon livre, mais pour ma part, beaucoup de choses m'ont ennuyé ( dans le sens de déranger ).

On va commencer par le début n'est-ce pas ? Pour ma part, je n'ai pas totalement aimé cette lecture car dès le début, c'était trop rapide. Je n'ai pas du tout aimé que l'écrivaine a fait qu'en même pas une dizaine de pages, elle le rencontre et elle lui propose cette idée que j'ai trouvé farfelue. Je sais, on pourra me dire que c'était écrit dans le résumé. Je le sais, mais ce que je n'ai pas aimé c'est le fait qu'elle lui demande au chapitre 2 et dès le chapitre 3, il accepte. Pour ma part, il n'y a pas eu autant de réflexion que ça. Je peux comprendre, enfin pas trop, que ce soit pour l'argent car il en a besoin mais c'est trop rapide.
Aux premiers chapitres, je n'ai pas du tout aimé l'héroïne. Vraiment ! Je trouvais que ses actes étaient tout bonnement insensées.

Et puis, cette histoire de mariage pour de l'argent, je n'ai pas cautionné, même si on sait d'avance qu'ils vont tomber amoureux parce qu'ils vont voir qu'ils ne sont pas comme ils veulent faire croire, donc amour va frapper à leur porte. Mais, je n'ai pas cautionner le fait qu'ils se servent l'un de l'autre pour de l'argent. De plus, cette idée est vu et revu par plusieurs livres comme Games of Love ou encore le Contrat. Bref, ça je n'ai pas aimé.

Une autre chose, je n'ai pas compris une chose, elle choisit Grayson ( ça me fait pensé à Dead Drop Diva lol ). Je ne sais pas pourquoi à chaque fois que je voyais son nom, je m'imaginais le beau avocat, Grayson (lol, bref, pensée inutile). Donc, je disais, elle choisit Grayson qui a un cassier judiciaire. Je crois ( si ma mémoire est bonne ) que son père connait Grayson. Donc pourquoi l'avoir choisit ? Passons !

Leur attirance grandissante et leur romance. Pour ma part, ça allait bien vite. Elle ne vivait que là depuis à peine 48 heures et lui, il pense déjà à vouloir la toucher alors qu'ils ont convenu de ne pas se laisser aller. Et, elle aussi, le traite de Dragon, mais bave sur son corps. Sur ce fait-là, je n'ai pas aimé. Je n'ai pas aimé qu'il pense déjà comment il serait au lit.

Mais, j'ai aimé l'héroïne comme le héros. Je trouve que malgré qu'elle bave sur le héros, elle savait ce qu'elle veut et elle est déterminée et en plus, elle a son côté attachante du fait qu'elle a tout plaquer et qu'il ne lui reste pas beaucoup d'argent.

Et, le héros, j'ai adoré comment il était avec Charlotte. Il a son côté gentil, même s'il ne montre pas en premier lieu. J'ai adoré le fait qu'il ait un coeur surtout au chapitre 2 quand il accepte de prendre un autre employé alors qu'il est dans le rouge. Franchement, j'ai craqué. Mais, je dois avouer que j'aurais aimé que l'auteure, face de lui un homme normal et non un homme avec une belle g**** et un corps a en faire damner une sainte.


J'ai adoré CHARLOTTE ! C'est un personnage coup de coeur pour ma part. Elle est compréhensive, douce, aimante et elle n'a pas la langue dans sa poche. J'ai adoré le fait qu'elle dise au héros que cette idée de mariage n'est pas la solution malgré ses problèmes. Elle était réaliste et ça j'ai adoré :D


J'ai aussi aimé Kim. Ce n'est pas le cliché des meilleures amies qui pensent au sexe :)

Le déroulement de l'histoire pour moi était un peu rapide, surtout qu'il y avait matière a faire de développer un peu le sujet du contrat de mariage arrangé. Le livre fait plus de 200 pages, donc je me suis dit, ce n'est pas dès les premiers chapitres qu'on aurait la proposition etc.. Mais j'avais tort et ça je n'ai pas aimé. Pour ma part aussi, le fait qu'il ( Grayson ), ressente aussi vite le manque par rapport à Kira est trop vite pour moi. Comme j'ai dit, ils ne se connaissent pas depuis longtemps et ils ne vivent pas ensemble depuis longtemps, mais il ressent déjà le manque. Il veut la toucher etc... Alors que lui même a dit, il ne va pas ressentir ce genre de choses... Et, elle ! Lorsqu'il [spoiler]la voit nue, il lui dit qu'il a oublié cette vision et elle n'aime pas cela. Elle aurait préféré que Grayson aime son corps et adore la voir nue alors qu'elle criait comme une folle tu as vu mon corps je n'aime pas ça etc... C'était un peu incompréhensible pour ma part [/spoiler]

Mais, j'ai adoré l'écriture de l'auteure. On a des descriptions, des belles tournures de phrases. Comme je dis Mia Sheridan est une très bonne écrivaine. Et, en plus, certains de ses personnages sont divins. Donc je lui dit bravo pour cela.

Je ne conteste pas le fait que le couple Kira/Grayson est un très beau couple, mais pour ma part, ça ne l'a pas fait autant que ça. J'ai aimé ma lecture, mais le couple ne m'a pas aussi emballé que cela. Sincèrement, j'aurais aimé qu'ils apprennent plus a se connaitre, qu'on voit qu'il y a plus que l'attirance physique. Mais, j'ai adoré d'autres personnages comme je l'ai dit plus haut. Et, c'est bien pour cela que j'ai mis 6/10 pour ce livre. L'auteure a une très belle plume avec certains personnages excellents, mais j'aurais avoir plus dans cette histoire.