Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de mcpc1 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Les Chemins d'Anaïs : Une femme de devoir 1913-1929 Les Chemins d'Anaïs : Une femme de devoir 1913-1929
Hélène Gimond   
Suivons une nouvelle fois Hélène Gimond sur le chemin de Vogüé, jusqu'à ce cher hameau de Banne où vivent les êtres familiers des Cahiers de Sophie. A l'opposé de sa belle-mère Sophie, timide et réservée, qui ne se confiait qu'à son journal intime, Anaïs écrit aux personnes qu'elle aime. Femme de caractère affirmé, ouverte aux idées naissantes, parfois rebelle, elle est sincère, vraie. L'agréable sérénité de la vie qui se dégage des premiers échanges de courrier avec la cousine Augustine laisse progressivement la place au doute, aux inquiétudes, puis aux angoisses les plus fortes lorsqu'éclate la Grande Guerre, qui va tourmenter la vie simple de ce paisible hameau, séparer les couples, éloigner un père, un fils, un ami.

par MlleRose
Personne n'est parfait Personne n'est parfait
Hirotada Ototake   
Par son ouvrage il a su nous montrer que quelque soit notre physique on peut vivre comme les autres si on le veut et si les autres nous donne cette possibilité. L'handicap qui malheureusement peut nous frapper à la naissance, ne doit en aucun cas réduire nos ambitions mais nous souder de force pour continuer dans cette vie si difficile parfois.
Moi j'ai lu ce livre et j'en ai ressorti une leçon de vie qui me restera à jamais en mémoire.
Il est dommage que une famille doit se battre pour que son enfant puisse être scolarisé comme tous les autres. N'y-a-t'il pas un soucis au niveau de l'éducation ??
Bon livre et ce qui pourrait être un démarrage de rédactions de philosophie.

par amourlyn
Les enfants du Bronx Les enfants du Bronx
Adrian Nicole Leblanc   
Adrian Nicole LeBlanc n'a que 25 ans lorsque son journal lui demande de couvrir le procès d'un certain Boy George. Portoricain, tout juste 18 ans, ce dealer gagnait avant son arrestation plus d'un
million de dollars par semaine grâce au commerce d'Obsession, l'héroïne qu'il a lancée sur le marché.
Fascinée par le contexte qui a permis une telle envolée, la reporter s'immerge dans le Bronx où Boy George a grandi. Elle rencontre Jessica, la petite amie du dealer, puis Coco, la belle-sœur de Jessica, des filles débordantes de vie avec lesquelles elle se lie
très vite d'amitié. En devenant l'une des leurs, Adrian Nicole LeBlanc découvre la réalité du ghetto portoricain. Depuis l'âge d'or où l'argent de la drogue coule à flots jusqu'aux années de galères
marquées par les visites en prison, elle raconte comment Jessica et Coco essaient, en dépit de la violence et de la pauvreté, d'élever leurs enfants et de garder la tête haute. A travers le destin croisé de ces deux femmes, sur fond de sexe, de drogue et de musique latino, Adrian Nicole LeBlanc nous livre
une chronique inédite, celle de la vie d'une famille avec laquelle elle a passé douze ans dans le Bronx. Bouleversant, sans concession, Les Enfants du Bronx est un reportage, mais aussi une immense saga familiale.

par Biquet
Magali Magali
Delly   
Magali et son petit frère Freddy, se retrouvent orphelins à la suite du décès de leur mère malade pendant un voyage en train. Ils sont adoptés par une gouvernante au service de la duchesse de Völhberg et vont ainsi côtoyer les enfants de la famille ducale.

par anonyme
La Liste de mes envies La Liste de mes envies
Grégoire Delacourt   
Très émouvant, se lit d'une traite ; belle histoire d'amour ternie par l'arrivée d'une grosse somme d'argent ;
"L'amour supporte tout, croit tout, espère tout, endure tout, l'amour ne disparait jamais..."
Mais pour cela nous sommes vivement encouragés à revoir la liste de nos priorités et la liste de nos envies.
Oscar et la dame rose Oscar et la dame rose
Éric-Emmanuel Schmitt   
J'ai adoré ce livre!!! On voit la vie à travers les yeux d'un jeune garçon atteint d'une leucémie qui vit ses derniers jours à l'hôpital avec mamie Rose une dame pleine d'énergie qui apprend beaucoup de choses à Oscar . C'est un livre très émouvant, empreint de vérité et d'humour qui répond de manière simple aux questions sur la vie et la mort. J'ai pleuré à mainte reprise aussi bien de rire que de tristesse devant le superbe duo de Oscar et la dame rose. C'est une œuvre magnifique qui nous bouleverse au plus profond de nous. Je conseille ce livre à tout le monde car il est remplit d'humanité et de simplicité .

par butterfly
Le Journal de Frankie Pratt Le Journal de Frankie Pratt
Caroline Preston   
Un livre que l'on manipule comme un trésor ! Voici le journal (fictif bien entendu) d'une jeune femme dynamique des années 20 aux Etats-Unis et en Europe. Le tout superbement illustré par des collages plus vrais que nature, tendance vintage ! Un pur régal pour les yeux ! A noter un très grand travail de recherche de documents d'époque et beaucoup d'humour. A lire sans modération.
Ma grand-mère cannibale Ma grand-mère cannibale
France Bequette   
Un très bon livre pour les personnes intéressées par la conquête de l'Ouest. Un récit plus documentaire, avec une vision moins personnel du personnage principal, mais à lire pour les fans de l'histoire américaine!!
Princesse Maorie Princesse Maorie
Bernard Simonay   
Quelle merveilleuse idée que de prendre la Nouvelle-Zélande pour une histoire aussi belle que celle-ci!!
Ce sont nos échecs et nos batailles qui nous renforcent et nous rendent plus fort. Il faut toujours se relever, croire en sois, et ne jamais perdre espoir...
Je recommande ce livre!!!

par Lusylila
La source des larmes La source des larmes
Jean Vanier   
Où se trouve la source des larmes? D'où naissent‐elles sinon du plus profond de notre être? C'est vers cette source et vers ce secret que Jean Vanier veut nous entraîner en nous proposant de suivre un chemin vers nous‐mêmes.

par mylouno