Livres
469 563
Membres
437 035

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Médée Kali



Description ajoutée par Lilinie 2011-02-20T21:48:48+01:00

Résumé

Médée a tué ses enfants. Le temps a passé mais l'idée que ses fils reposent en terre grecque lui est insupportable. Elle revient sur le tombeau de ses enfants pour les en extraire et que sa vengeance soit totale. Elle s'aperçoit alors qu'elle est suivie par un homme qu'elle ne connaît pas. Il prend garde de ne jamais s'approcher mais la suit obstinément. Elle aime sa présence. Elle lui parle. Cet inconnu sera-t-il son prochain amant ou le plus farouche de ses ennemis ? Elle sent qu'elle sera bientôt à sa merci. Parce qu'il est beau et que Médée n'a jamais su résister à la beauté des hommes

Afficher en entier

Classement en biblio - 66 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par kaminari 2013-10-28T18:37:57+01:00

"La pluie tombait

Et j'ai offert aux hommes une nuit d'étreintes sacrées.

Les statues se sont offertes aux brahmanes,

Les enlaçant de leurs jambes,

Les caressant de leur langue.

Partout des couples s'unissaient dans le déluge de la nuit.

Le temple était plein de râles.

La sueur des corps sur la douceur des pierres.

La semence des hommes coulait le long des murs,

Le long des jambes,

De bouche en bouche.

On ne savait plus distinguer la pierre de la chair.

Je n'ai pas dansé cette nuit-là, non, j'ai fait mieux, j'ai offert au temple une nuit douce d'orgie mouillée.

Je me suis mêlée à mon tour à cette foule inondée de pluie, de sueur et de foutre,

Oubliant mon nom,

Oubliant le Gange,

Je m'offrais simplement à des mains,

Je parcourais des doigts des sexes, des seins, des bouches humides.

Je me laissais pénétrer par des hommes qui n'étaient plus que râle et hébétude.

Les femmes de pierre m'entouraient.

Je sentais le doux poids de leur poitrine qui me caressait.

J'étais à tous

Et j'aurais pu mourir de volupté cette nuit-là,

Allongée dans la boue,

Le corps ouvert par tous les orifices,

Gisant dans la semence et le ravissement."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par celibook 2019-07-26T09:53:19+02:00
Lu aussi

Style très original, ça donne une autre dimension au mythe de Médée !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CorentinFournier 2019-04-07T11:01:37+02:00
Argent

Livre relativement interessant et d'un style original ! Un savant mélange de mythologie classique et indienne, très bien écrit, pas trop long mais qui nous garde en haleine jusqu'à la fin.

Seul gros reproche: il est conseillé comme lecture de collège/lycée alors qu'ils contient des scènes vraiment choquantes. J'ai été stupéfait que les prof l'aient conseillé à ma fille !!!

Je le recommande aux lecteurs adultes et avertis seulement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kira2000 2018-11-29T22:20:01+01:00
Argent

Une réécriture original du mythe de Médée puisque la pièce est un monologue de Médée coupé par la voix de ses enfants (pas présents sur scène). L'auteur nous offre une triple visage de Médée: la mère, la destructrice (incarnée par kali) et le monstre (représentée par la Gorgone). En outre, le fait que la pièce commence après la mort des enfants nous montre une suite aux œuvres des précédant auteur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ladiese 2018-10-18T22:40:46+02:00
Or

On aura du mal à faire un portrait plus monstrueux de Médée. Une très belle pièce qui superpose intelligemment les mythes pour redonner à Médée toute sa divinité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesRosesDeTrianon 2018-08-18T19:08:11+02:00
Pas apprécié

Malgré une belle écriture, j'ai eu du mal avec le livre. C'était assez ennuyeux je trouve, et beaucoup trop malsain pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par -CrevetteDesLivres- 2017-12-07T18:48:28+01:00
Lu aussi

"Médée Kali" de Laurent Gaudé est un monologue de Médée racontant sa vie. Elle s'adresse à nous, lecteurs, avec des phrases courtes, parfois répétitives et pertinentes. L'auteur a su nous montrer la folie d'une sorcière, la bienveillance d'une mère, son désir des hommes et la vengeance d'une blessée. Avec elle, on a pu suivre les différents chapitres de son existences et comprendre comment elle est devenu ce qu'elle est.

Ma lecture a été déroutante où un dialogue entre Médée et le lecteur est présent. Elle sait qu'elle est captivante, elle sait qu'elle est désireuse et elle sait qu'elle va nous laisser que quand elle en aura décidée. Elle sait tout. Elle est Médée. Médée Kali.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Unebibliophilereveuse 2017-11-27T16:13:48+01:00
Lu aussi

Une oeuvre que j'ai tout d'abord lue pour le lycée. Je dois dire que j'ai été plus que surprise de tomber sur une pièce telle que celle-ci. On y découvre une Médée sanguinaire, vengeresse, qui nous est présentée comme une femme-déesse, au dessus des hommes. C'est un monologue, et les seules interventions extérieures sont les voix de ses enfants; mais cette oeuvre est loin d'être aussi ennuyeuse qu'elle pourrait y paraître. Laurent Gaudé sait, avec des courtes phrases donner un rythme au récit, et nous transmettre un peu de la "folie" de Médée.

Certaines scènes en revanche me semblent inappropriées pour des élèves au collège, car elles sont assez crûes. Cela n'en reste pas moins une lecture intéressante et différentes des réécritures classiques.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zelina 2017-11-09T18:37:24+01:00
Lu aussi

Curieuse réécriture qui montre Médée en Indienne, après le meurtre de ses enfants. Elle revient en Colchide déterrer les corps de ses fils et les brûler pour noyer leurs fantômes dans les eaux du Gange.

Elle est la seule à parler dans cette pièce, mais on entend aussi la voix de ses enfants.

Elle s'adresse à un filateur Spoiler(cliquez pour révéler)Persée, et je n'ai pas bien compris ce qu'il venait faire là...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ecchymause 2017-04-09T13:55:33+02:00
Lu aussi

Je dois dire que je ne fais pas partie de ces gens qui aiment les réécritures au premier abord et malheureusement, celle de Laurent Gaudé ne sera pas l'exception à la règle.

Sa plume est très belle, très poétique et traiter le mythe de Médée ne doit pas être facile, certes, mais ce sera tout ce qui ressortira de cette lecture pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shirayuki-san 2015-08-20T17:50:37+02:00
Lu aussi

Je fais partie de la maudite "génération 98" qui a vu tombé Laurent Gaudé non seulement au brevet mais aussi au bac. Enfin, étant en L, je n'ai pas personnellement vécu le Tigre bleu qui fit l'objet tant de polémique cette année.

J'ai dû lire ce livre en lecture cursive complémentaire pour l'oral. Et J'ai adoré. La plume. Et la mise en page aussi. C'est assez cru, certes, mais pas non plus violent.

Ces prases courtes qui se suivent reproduisent un peu la danse de Kali à mon sens. Le rytme des pas. Un par un. Le vocabulaire accompgne le rythme en l'adoucissant, en épousant parfaitement la danse de Médée.

C'est n'est pas une oeuvre comme les autres.

C'est comme un poignard aiguisé. Court, rapide et perçant.

Je file lire le Roi Tsongor :D

Afficher en entier

Date de sortie

Médée Kali

  • France : 2005-09-05 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 66
Commentaires 18
Extraits 1
Evaluations 18
Note globale 7.11 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode