Livres
515 564
Membres
529 315

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Méditations poétiques



Description ajoutée par Kirlan 2011-11-30T10:53:00+01:00

Résumé

En 1849, à près de soixante ans, alors que sa figure déjà s’efface et que son récent échec à la Présidence de la République vient d’écorner sa gloire, Lamartine, dans une préface aux Méditations poétiques, confie sans gloriole inutile : « Je suis le premier qui ai fait descendre la poésie du Parnasse, et qui ai donné à ce qu’on nommait la muse, au lieu d’une lyre à sept cordes de convention, les fibres mêmes du cœur de l’homme, touchées et émues par les innombrables frissons de l’âme et de la nature. »

Et il est vrai que lorsque cette mince plaquette de vingt-quatre pièces paraît en 1820, une révolution s’accomplit avec elle. Loin de l’ancienne fabrique, dans cette forme neuve qu’est la méditation, la poésie tout à coup devient émotion. En elle s’expriment des sentiments et des passions qui font rêver, des vérités qui agrandissent l’âme, et dans la simplicité d’un monde épuré - mer et montagne, lac et vallon - une expérience personnelle s’affirme, où peut se retrouver la communauté des lecteurs : « D’un jour à l’autre, écrit Sainte-Beuve, on avait changé de climat et de lumière, on avait changé d’Olympe : c’était une révélation. »

Afficher en entier

Classement en biblio - 155 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Kirlan 2012-02-28T15:49:02+01:00

" Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !

Suspendez votre cours :

Laissez-nous savourer les rapides délices

Des plus beaux de nos jours !

" Assez de malheureux ici-bas vous implorent,

Coulez, coulez pour eux ;

Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent ;

Oubliez les heureux.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Whale 2020-06-01T13:23:14+02:00
Lu aussi

Comme toujours, j'ai du mal avec le romantisme poétique, et ce recueil ne fait pas exception.

Excepté quelques poèmes que j'ai appréciés (le papillon, à une fleur, l'automne, la branche d'amandier, les oiseaux), le reste m'a donné un sentiment d'ennui, d'indifférence et de répétition (Dieu, la mort, le temps qui passe).

Une lecture peu enthousiaste mais qui ne me fait pas moins aimer la poésie. Car, comme la musique, on ne peut aimer tous les poèmes mais on ne peut s'empêcher d'en découvrir de nouveaux.

Afficher en entier
Diamant

Premier commentaire sur Booknodes ...un hommage à mon poète préféré Lamartine ! Magnifique et incontournable !

Un style exceptionnel pour un auteur exceptionnel, les termes abordés sont divers et variés ce qui permet à tout le monde de se retrouver.

Afficher en entier
Argent

Un très beau recueil de poème dont les commentaires qui les accompagnent sont profond. Une lecture scolaire qui s'est révélée en un sens être un coup de cœur tout relatif

Afficher en entier
Diamant

Au cours de ce recueil, on comprend réellement ce qu'est transformer ses émotions en mots. Un chef-d-oeuvre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NateRiver 2019-05-20T22:35:39+02:00
Bronze

Parfois difficile d'accès, ce recueil contient plusieurs poèmes d'une beauté incroyable (sur la nature, sur l'Italie, sur un amour perdu) et détient un des plus beaux vers de la littérature sur l'humanité : "Borné dans sa nature, infini dans ses vœux, l'homme est un dieu tombé, qui se souvient des cieux."

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mavie95 2018-02-21T11:38:56+01:00
Lu aussi

J'ai dû par contrainte ce recueil horriblement ennuyeux. Lisez le premier et le dernier poème, vous aurez un résumé de ce recueil qui est très répétitif. Lamartine se débrouillera sans moi.

Afficher en entier
Diamant

Il se dégage de cet ouvrage une puissance d'écriture, une mélodie parfaite qui a traversé le temps...

La poésie devient alors l'outil d'un homme pour exprimer ses rêves, ses émotions, ses réflexions profondes, ses passions et ses peines...

L'oeuvre est personnelle, elle est irréelle : c'est l'âme de Lamartine que l'on côtoie à travers elle.

Un vers m'aura tout particulièrement marqué.

Oui bien sûr, il y a le très célèbre "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé" , mais peu de gens se souviennent de celui ci : "Imparfait ou déchu, l'homme est le grand mystère"

Nécessite-il une explication ? Oh que non, il se suffit à lui-même, tout comme ce recueil suffit à décrire et comprendre Lamartine.

Afficher en entier
Lu aussi

De très beaux poèmes, j'ai particulièrement aimé comment l'élégie à été rendue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par evalivres 2017-02-09T11:39:30+01:00
Lu aussi

Lamartine, c'est la mélancolie douce amère. C'est un chant compliqué et fluide à la fois. Je n'ai pas tout lu. C'est parfois touffu et plein de circonvolutions. Mais certains poèmes parlent au cœur. A découvrir. Et ne pas s’appesantir sur certains vers. Au détour des pages, vous pourrez trouver vos propres trésors.

Afficher en entier
Or

Grande admiratrice de poésie, je me suis plongée dans l'univers de Lamartine avec beaucoup de joie. Son écriture est sublime, ses poèmes nous emportent vers d'autres lieux agréables à découvrir.

Afficher en entier

Date de sortie

Méditations poétiques

  • France : 1981-02-03 - Poche (Français)

Activité récente

Svane l'ajoute dans sa biblio or
2020-04-24T20:14:53+02:00
Selmah l'ajoute dans sa biblio or
2020-01-25T20:33:15+01:00
Kialla l'ajoute dans sa biblio or
2019-12-01T01:25:09+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 155
Commentaires 20
Extraits 11
Evaluations 37
Note globale 7.63 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode