Livres
384 546
Comms
1 348 687
Membres
271 270

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Meg Corbyn, Tome 4 : Empreintes Fauves ajouté par Migabo 2016-03-08T09:11:16+01:00

(Traduction perso ^^)

Roulant de l'autre côté, Simon regarda par la fenêtre. En levant la tête, ses oreilles se transformèrent en oreilles de Loup, pointant pour mieux entendre les sons extérieurs.

Des moineaux. Ces premiers pépiements ensommeillés qui annonçaient l'aube, quand le ciel commence son changement du noir au gris.

Le matin.

Repoussant les draps entortillés, Simon se pressa vers la salle de bain pour faire pipi. Comme il se lavait les mains, il jeta un oeil au-dessus de son épaule. Avait-il besoin de prendre une douche ? Il pencha sa tête et se renifla. Il sentait le Loup en bonne santé.

Donc il se laverait plus tard, quand il aurait à s'occuper d'autre chose que de l'humaine qui était son amie spéciale. En outre, elle ne prendrait pas de douche non plus.

Il s'éloigna d'un pas, puis stoppa. Sauter une douche était une chose, mais la bouche humaine le matin produisait des odeurs assez fortes pour décourager le contact rapproché.

Etalant le dentifrice sur sa brosse à dent, Simon étudia son reflet pendant qu'il nettoyait ses dents. Des cheveux foncés qui devenaient un peu longs - il devrait faire quelque chose pour ça avant que les invités du Courtyard n'arrivent. Une peau qui avait dorée en travaillant dehors sans chemise. Et les yeux ambre d'un Loup. Peau humaine ou forme de Loup, les yeux ne changeaient pas.

Il rinça sa bouche et commença à ranger sa brosse à dent dans l'armoire à pharmacie à côté de l'évier. Puis il regarda son reflet et retroussa sa lèvre pour révéler ses dents.

Non, les yeux ne changeaient pas quand il devenait Loup, mais...

Changeant sa tête en forme de Loup, il mis le dentifrice sur la brosse à dent pour la seconde fois, et brossa l'autre, la meilleure, série de dents. Ensuite, il grogna, parce qu'une bouche de Loup n'était pas conçue pour rincer et cracher. Il finit penché au-dessus de l'évier à verser des tasses d'eau au-dessus de ses dents et de sa langue pour que personne ne pense qu'il avait l'écume aux lèvres.

"La prochaine fois, je mâcherai juste un bâton comme d'habitude", maugréa t'il en se changeant complètement en humain.

Afficher en entier
Extrait de Meg Corbyn, Tome 4 : Empreintes Fauves ajouté par Migabo 2016-03-10T18:49:59+01:00

(Traduction perso ^^)

"Simon ?", dit Jackson. "Nous devons parler".

Simon regarda Meg. "Pschtt."

Elle le dévisagea en clignant des yeux.

"Pschtt," dit-il encore.

Il était presque sûr que Meg ne cherchait pas à lui écraser le pied avec les roues de la chaise quand elle se leva du bureau.

Afficher en entier
Extrait de Meg Corbyn, Tome 4 : Empreintes Fauves ajouté par Tiiva 2016-04-03T15:45:12+02:00

Traduc' perso' :)

"Voulais tu quelque chose à manger ?" demanda Meg.

"Plus tard." Quittant sa cuisine, il descendit les escaliers qui menaient à la sortie, confiant qu'elle le suivrait.

Une fois dehors, il prit sa main, liant ses doigts au siens, une forme de contact et de connexion débuté il y a une semaine, après qu'elle ait parlé de la prophétie de River Road Community.

“Did you want something to eat?” Meg asked.

“Later.” Leaving her kitchen, he went down the back stairs that led to the outer door, confident that she would follow him. Once outside, he took her hand, linking his fingers with hers, a form of contact and connection they’d started a week ago after she’d spoken prophecy about the River Road Community.

Afficher en entier
Extrait de Meg Corbyn, Tome 4 : Empreintes Fauves ajouté par MissLiz 2016-06-21T18:26:03+02:00

"I'll create an e-mail account for Meg, adding it to the ones we have for Howling Good Reads," Vlad said. "She'll be able to receive mail for herself in a day or two."

(She can share my e-mail,) Simon said.

Vlad smiled (She'll be more honest if she thinks her messages are private.)

Simon considered that. For a while anyway, Meg would know only what Vlad taught her about e-mail. (Are you the one who sets the passwords ?)

(Of course.)

(That's sneaky.)

(I prefer to think of it as protective.)

No argument from him.

Traduction par mes soins ^^

"Je vais créer une adresse email pour Meg, en l'ajoutant à celles que nous avons pour les Bouquins Hurlants." dit Vlad "elle sera capable de recevoir des mails, par elle-même, d'ici un jour ou deux."

(Elle peut partager mon email) dit Simon

Vlad sourit (Elle sera plus honnête si elle pense que ses messages sont privés.)

Simon prit cela en considération. Pendant un moment, Meg ne connaitrait que ce que Vlad lui aurait enseigner sur les emails. (Es tu celui qui va installer les mots de passes ? )

(Bien sûr.)

(C'est vicieux.)

(Je préfère le voir comme une protection.)

Il n'y voyait pas d'inconvénients.

Afficher en entier

- Il n'y a pas beaucoup de nourriture pour un tel effort.

- Il y en aura plus. Savez-vous comment les Sharkgard appellent des humains sur un bateau ?

-Non, quoi?

-De la viande en boite.

Afficher en entier

Jackson était actuellement au Meat-n-Greens pour calmer son appétit, mais Nyx n'avait pas été affamée par le voyage. Le bison docile en était un témoignage.

- Comment vas-tu l’appeler? demanda Meg.

- Déjeuner ? proposa Simon.

Afficher en entier
Extrait de Meg Corbyn, Tome 4 : Empreintes Fauves ajouté par Folize 2017-03-04T18:14:54+01:00

« Chère madame Je-sais-tout,

Hier soir, une humaine m’a invité à dîner. Elle m’avait dit qu’ensuite on s’amuserait un peu tous les deux. Après le repas, elle a voulu s’asseoir à l’arrière de sa voiture pour jouer. Comme c’était ma première interaction sociale avec un humain, je me suis efforcé de rester poli et me suis retenu de lui faire remarquer que le pré d’à côté offrait bien plus d’espace pour courir. Je me suis également abstenu de lui signaler qu’elle n’avait apporté aucun jouet. Bref, elle a commencé à me caresser et à me lécher les lèvres. Quand elle a glissé sa langue dans ma bouche, j’ai pensé qu’elle avait faim, malgré le copieux dîner qu’elle venait d’avaler. J’ai donc répondu à sa sollicitation et lui ai donné une bonne bouchée de nourriture prémâchée.

Quand elle a eu fini de cracher et de hurler, elle m’a ordonné de sortir de sa voiture. Ensuite, elle est partie, et j’ai dû rentrer à pied.

Pourquoi a-t-elle réagi ainsi ?

Signé : Loup dépité »

« Cher Loup dépité,

L’une des grandes difficultés des relations interespèces, c’est qu’un geste ou un signal particulier peut donner lieu à des interprétations très différentes selon les individus. En tant que Loup, vous vous êtes comporté comme vous l’auriez fait face à un louveteau qui vous aurait léché la gueule : vous avez fourni de la nourriture, et la confusion dans laquelle vous a plongé la réaction de cette femme semble tout à fait naturelle. Cela étant, les humains utilisent la langue pour stimuler leur partenaire en vue de l’accouplement. Votre compagne ne demandait donc pas de la nourriture, mais vous invitait à expérimenter les premières phases d’une relation sexuelle. C’est ce qu’elle voulait dire par “s’amuser un peu” (même si, d’après les recherches effectuées par Mme Je-sais-tout, il arrive que les humains s’invitent entre eux pour de vrais jeux sans caractère sexuel).

Le Guide de l’esprit féminin pour les nuls est susceptible de vous aider à mieux comprendre les humaines. Je dois cependant souligner que ce sujet peut s’apparenter à une aventure périlleuse et ne devrait être abordé qu’avec d’extrêmes précautions. Après tout, les mâles humains tentent de comprendre leurs femelles depuis des générations et s’en sortent souvent avec l’air de s’être coincé la queue dans une prise électrique. »

Afficher en entier

-Il est mignon, non ? murmura-t-elle avant de faire demi-tour.

-Tu ne le trouveras plus aussi mignon quand il aura grignoté tous tes brocolis.

-Pourquoi ferait-il ça ?

-Les brocolis sont verts, et c'est un lapin.

Meg émit un son dubitatif tout en pressant le pas.

-N'empêche qu'il est mignon.

Et sa vie serait probablement épargnée encore un moment, car il était trop petit pour constituer un repas digne de ce nom, pensa Simon.

Il s'abstint toutefois d'en faire part à Meg. Elle préférait sans doute voir le lapin comme "mignon" plutôt que "croquant".

Afficher en entier

Spoiler(cliquez pour révéler)
— Meg veut se baigner toute nue ? répéta Vlad, visiblement désorienté.

La stupeur de son ami rassura un peu Simon. Au moins, il n’était pas le seul à ne rien y comprendre.

— C’est ce qu’elle a dit. Avec moi. Sous forme humaine. Après la tombée de la nuit.

— Aucun de nous ne joue dans l’eau habillé, à moins de vouloir rincer ses vêtements et d’être trop pressé pour les enlever.

— Je sais. Mais c’est important pour Meg. Seulement, j’ignore pourquoi.

Simon laissa échapper un grognement de frustration. La dernière fois qu’elle l’avait vu nu sous forme humaine, ça l’avait mise dans tous ses états. Qu’est-ce qui avait changé ?

Vlad arpenta le salon de Simon.

— J’ai lu quelques-unes de ces histoires de baisers avant de les envoyer à Prairie Gold, avoua le Sanguinati.

— Ah bon ? Pourquoi ? (Le vampire haussa les épaules.) Il y était question de gens qui se baignaient nus ? (Simon réfléchit quelques instants.) Tu crois que Meg a lu certains de ces livres ?

— Je ne sais pas, mais je me demande s’il ne s’agirait pas d’un rite nuptial chez les humains, une sorte de jeu préparant la femelle à l’accouplement.

— Merri Lee et Debany ne se sont pas baignés nus l’hiver où ils se sont mis en couple, objecta Simon.

— Se doucher ensemble remplit la même fonction.

— Tu ne m’aides pas, là, soupira Simon en se laissant tomber sur le canapé.

Afficher en entier
Extrait de Meg Corbyn, Tome 4 : Empreintes Fauves ajouté par GwenQ 2017-02-18T00:34:17+01:00

« — Tu as de grandes dents, chuchota-t-elle quand elle reporta son attention sur lui.

— C’est pour qu’on les sente quand je mords, grogna-t-il en se penchant sur elle. »

Afficher en entier