Livres
595 881
Membres
674 424

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Meg Corbyn, Tome 2 : Volée noire



Description ajoutée par letty85 2014-10-10T19:34:12+02:00

Résumé

Grâce à son don de clairvoyance, Meg Corbyn a gagné sa place auprès des dangereux terra indigene de Lakeside. Lorsque l’apparition d’une nouvelle drogue violente et addictive remet en cause le pacte fragile entre Autres et humains, la petite ville est de nouveau plongée dans la tourmente. Les aptitudes de Meg devraient permettre à Simon Wolfgard, dirigeant métamorphe de l’enclos, d’éviter un bain de sang. Mais encore faut-il pouvoir déchiffrer ses visions à temps. D’autant que l’homme qui veut récupérer la prophétesse se rapproche, mettant en péril les vies de tous ceux qui la considèrent à présent comme l’une des leurs.

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 027 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Migabo 2014-06-02T21:46:07+02:00

( Traduction personnelle, je l'espère pas trop mauvaise^^)

Après avoir observé Simon pendant un moment, Monty dit sur le ton de la conversation, "Vous vous êtes blessé à la jambe?"

Simon balança un livre sur la table et gronda."Elle m'a dégagé du lit à coup de pieds! Elle faisait un mauvais rêve, alors j'ai essayé de la réveiller, et elle m'a dégagé du lit à coup de pieds"

Monty n'eut pas à demandé qui était ce "elle". Il remarqua que Heather, qui regardait maintenant le Loup avec de grands yeux, ne demanda pas non plus.

"Et après, elle agit et sent toute bizarre* à propos de moi là sous forme humaine." Simon jeta plus de livres sur la table. L'un d'eux glissa et heurta le sol. Le Loup ne le remarqua pas. "Quelle différence ça fait que je sois avec de la fourrure ou pas?"

Il pointa Heather du doigt, et son regard rendit clair le fait qu'il attendait une réponse.

"Aaaaahhhh," dit-elle, jetant un coup d'oeil à Monty. "Biiiiiennn. Quand ma mère fait une sieste, notre chat se pelotonne contre elle, et mon père s'en fiche. Mais je ne pense pas qu'il apprécierait si le chat se changerait d'un coup en homme."

"Pourquoi?" demanda Simon. "Le chat serait juste un chat sous une forme différente."

Heather fit un drôle de son et ne répondit pas.

Monty se racla calmement la gorge avant de dire, "Une forme qui permettrait d'avoir des rapports sexuels avec une femme humaine."

"Je ne voulais pas de sexe!", cria Simon. "Je voulais juste ma part des couvertures." Un regard coléreux et hostile vers Heather. "Les femelles sont bizarres."

(*en anglais bunny-weird, en référence au fait qu'il sentait la peur de Meg)

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Ayant lu la trilogie des joyaux noirs, j'attendais beaucoup de Lettres écarlates, et je dois dire que j'ai été emballée dès les premières pages !! J'ai adoré l'univers, les personnages. Impossible après ça d'attendre des mois pour découvrir la suite des aventures de Meg, Simon, Vlad, Blair, Nathan et les autres!!

J'ai donc lu en anglais ce tome 2, totalement accessible même sans être bilingue..

Et je dois dire que je n'ai pas été déçue. J'aime vraiment l'originalité de cette série par rapport aux publications bit-lit de ces dernières années, qui sont de plus en plus calquées les unes sur les autres.

Ce qui me plaît particulièrement ici encore, ce sont les "Autres", créatures magiques, métamorphes, sanguinatis, élémentalistes et autres que l'auteur a créées. Pas de vision romantique et idéalisée, les créatures sauvages restent sauvages et ne sont pas de gentils toutous domestiqués.

L'action est au rendez-vous, on ne s'ennuie pas une seconde. L'intrigue débute avec des attaques sur les Corbeaux, attaques liées à l'apparition de drogues, ce qui déclenche un conflit énorme entre les humains et les Autres.

Meg a gagné la confiance des Autres, se construit une vie parmi eux, mais elle reste par certains cotés comme une enfant, ayant vécue enfermée pendant toute sa vie. J'adore sa relation avec les Autres et surtout avec Simon. (que j'adore !!!!)

Les interactions entre les différents protagonistes sont d'ailleurs la force de ce livre. Les Autres/Meg, les Autres/les policiers humains (Monty, Burke...), les humains du courtyard/Meg , les humains du courtyard/les Autres. Bref, des personnages vraiment riches et passionnants dont les relations font toute l'originalité et la richesse de ce livre. Arroooo !!!

Afficher en entier
Diamant

Une suite excellente.

Un univers totalement dépaysant.

Dans ce second tome, les prémices d'une guerre Humains/Autres, voient le jour.

Les 2 clans subissent des attaques meurtrières et Meg a de plus en plus de visions.

Totalement addictif

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par hunter57 2022-05-06T16:58:21+02:00
Or

C'est une très bonne suite. Les personnages évoluent, j'aime l'évolution des relations entre espèces. Mais le danger est toujours, la tension monte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LiliRubis 2022-05-06T14:30:02+02:00
Diamant

A tous ceux qui ne connaissent pas cette série : foncez ! Sérieusement, c’est une pépite. Pour ceux qui aiment la fantasy vous allez adorer et il y a juste une petite dose de romance pour satisfaire tout le monde.

La suite de l’avis contiendra des spoilers notamment le résumé. Si vous voulez lire, il faudra lire le livre !

Dans ce second tome, on suit Meg qui s’adapte doucement à sa nouvelle vie dans l’Enclos en compagnie de ses amis. Toutefois, le Contrôleur est toujours à sa recherche et d’étranges drogues se répandent dans différentes villes du continent déclenchant des crises de frénésies ou au contraire, empêchant celui qui en boit de tout mouvement.

Dans ce tome, on passe de la joie lors des rapprochements entre Meg et Simon (enfin !), à la peur pour tous les membres de l’Enclos qui doivent faire face à des situations inattendues et inquiétantes.

Au risque que cela vous paraisse morbide, les prophéties de Meg me fascinent. Je cherche à les décrypter et les comprendre et cela ajoute vraiment du piment à l’intrigue.

De nombreux autres personnages entrent en scènes et l’on a donc à faire à un univers de fantasy/bit-lit très riche. On voit que l’auteur a travaillé cela, même si parfois le trop plein d'informations peut nous submerger rapidement. Cela m’est arrivé une ou deux fois et j’ai trouvé cela un peu dommage car à vouloir en dire trop d’un coup, notamment lors des réunions entre les policiers et les membres de l’Enclos où l’on a énormément d’infos en même temps, le lecteur est un peu laissé de côté.

Un seule point un peu négatif ce sont les rappels réguliers de ce qu’il s’est passé dans le tome précédent. La série est aujourd’hui complète et même si c’est bien pour ceux qui lisent les tomes très éloignés les uns des autres, pour ma part, c’est quelque chose qui me saoule assez vite car ce sont des rappels de faits déjà acquis.

Afficher en entier
Or

Un tome lugubre, mais qui nous tient en haleine. C'est vraiment un univers différent et très intéressant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cameron10 2022-03-09T08:34:41+01:00
Or

Ce tome confirme mon coup de cœur pour cette série, en particulier les personnages qui sont tous plus attachants les uns que les autres.

Meg m'a parfois agacée par son ingénuité mais ce trait de caractère étant totalement justifié, ça ne m'a pas empêchée de l'adorer, comme tous les personnages du livre. D'ailleurs, les interactions entre Meg et les Autres (en particulier les Loups) sont toujours aussi cocasses ; c'est drôle de voir la gêne des Autres lorsqu'ils découvrent des caractéristiques humaines qui les rendent perplexes. J'aurais préféré voir davantage Tess et Vlad, qui n'étaient pas très présent à mon goût, en revanche Burke s'est révélé beaucoup plus intéressant et sympathique que je ne le pensais (à sa décharge, il n'était qu'un personnage tertiaire dans le tome 1).

Le scénario est prenant et j'ai dévoré ce livre en une journée et demie. J'ai juste eu un peu de mal au début avec les nombreux points de vue - autant ceux des policiers ne m'ont pas du tout dérangée car ils sont pertinents, autant ceux des méchants ou des habitants de l'île ont un peu trop éparpillé l'histoire. Bien sûr tout finit par prendre sens mais mon intérêt s'est un peu relâché dans ces quelques passages.

En tout cas, j'ai apprécié que l'intrigue dépasse les considérations individuelles (concernant Meg) et prenne davantage d'ampleur puisqu'il est question des rapports entre humains et Autres. Il n'est pas difficile de prendre le parti des terra indigene dans ces tensions croissantes et malgré l'aspect fictif du conflit, j'ai bien senti le message sous-jacent sur la stupidité de ces humains et leur mauvaise gestion des ressources - message en plein dans l'actualité, d'ailleurs.

J'ai également beaucoup aimé que la romance prenne son temps, s'installe de manière totalement naturelle et sans aucune précipitation. Ça change des relations ultra passionnelles et niaises qui se développent en un demi-livre. Pour le coup, c'est même un petit peu trop lent, j'espère que les choses avanceront un peu dans le troisième tome, que j'ai vraiment hâte de lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Calya 2022-02-26T11:43:12+01:00
Diamant

J'ai voulus me retenir après le 1 et mon dieu que j'ai bien fais, car je serai capable de dévorer toute la saga et délaisser ma pile à lire que je dois vider !

Incroyable ! La trame de l'histoire est fluide et elle tient la route après la prochaine. On découvre encore plus l'histoire de notre personnage principal et on se fait plaisir à voir ses liens se rend-forcer avec les autres personnages.

Par le nombre de point de vue différent, on peut toujours encore facilement se perdre, mais ça revient rapidement grâce au rappel du tome 1. J'ai eu aussi un plaisir de découvre l'apparence de Vladimir, car dans le tome 1 je savais pas à quoi il ressemblait. Je me l'étais même imaginer blond... Là est sûrement est le plus grand hic de l'histoire, voir le seul en vrai.

En tout cas j'hésite à me jeter sur le prochain tome... J'ai hâte hâte hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Or

Après un premier tome proche du coup de cœur, je n’ai pas résisté longtemps pour découvrir la suite de cette saga à l’univers très particulier. On retrouve Meg, une prophétesse de sang et les Terra Indigene, des créatures de Namid. Dans « Volée noire » deux intrigues sont présentes, celle sur le Contrôleur et celle sur le groupe Les Humains Avant Tout — HAT. Un volume beaucoup moins consistant offrant pourtant des informations denses, de ce fait, je me suis parfois détachée du récit. Néanmoins, l’ensemble de l’œuvre est addictif ; les rebondissements et révélations s’enchaînent et ne laissent aucun répit. Quelquefois le rythme s’éteint, en cause, des changements de perception réguliers cédant un goût amer ; les scènes passionnantes sont coupées pour soulever des précisions. Cette suite semble plus désorganisée, heureusement, les dialogues permettent d’harmoniser la narration de temps en temps complexe. Anne Bishop délivre un roman vif, sur des notes émotionnelles inattendues en bit-lit et une sphère imaginée atypique. Le tout, accompagné par des personnages attachants, des relations donnant lieu à un fort intérêt et une guerre entre les humains et les Autres, détentrice de messages enrichissants.

L’héroïne, Meg, est toujours pleine de surprises. Elle me fait vivre des sentiments, elle me fascine de plus en plus au fil de l’histoire. Cependant, sur ce tome, je l’ai trouvé absente en comparaison du précédent. Du coup, sa personnalité est moins mise en valeur pour attribuer de la place au caractère des autres personnages du roman. Heureusement, je me suis déjà prise d’affection pour elle dans « Lettres écarlates », c’est une jeune femme étonnante dans sa façon d’être, de penser, de réagir. Elle est une lumière auprès de son entourage, une guide, une liseuse d’avenir et une arme pour changer le monde et les opinions. Meg découvre la vie dans l’Enclos de Lakeside, elle se fait accepter facilement et protéger d’une main de fer. Pourtant, sa puissance ne permet aucun doute, son courage et ses capacités font d’elle une redoutable combattante, de plus elle est très créative et ses visions lui offrent des possibilités infinies. Le danger de la mort rôde autour de cette protagoniste, j’éprouve une peur immense de la perdre ; à chacune de ses nouvelles entailles, elle s’approche fatalement de son dernier souffle. Un suicide par sacrifice, lent et inconnu.

Simon devient dans cette séquence un personnage beaucoup plus important, son côté secret est toutefois toujours d’actualité. Un héros révélateur de sentiment pour les humains, malgré son âme de prédateur. Il est plutôt pudique, et doute de plus en plus de lui-même et de ses devoirs de chef. Ses attitudes paraissent encore disproportionnées, et son incompréhension envers les femmes est plutôt amusante. Un homme-loup, plus proche de l’animal que de l’humain. Pour moi, cet être est un mystère, je suis dans l’impossibilité de le cerner totalement. Peut-être que ses indécisions laissent planer des ombres sur son tempérament, et ne consentent pas à révéler son cœur ou ses émotions. En vérité, Simon sait nous mettre dans tous nos états, c’est le genre d’homme séduisant, protecteur, meneur et réservé envers ce qu’il ressent. Il caresse sans cesse mon attention, sa manière de fonctionner, son besoin d’être flatté, son comportement joueur, son masque énigmatique et son image d’homme invincible voulant des câlins. Il est différent, un peu étrange et je l’apprécie beaucoup pour ces deux raisons ; aussi le fait qu’il soit insaisissable est captivant et provoque un appétit d’en savoir davantage sur ce protagoniste, à part des autres.

Les personnages secondaires ne sont plus tout à fait les mêmes, ici, ce sont plutôt les policiers de Lakeside, Burke et Monty ; ils sont agréables et instinctifs. Ils savent où est leur place, ils sont prêts à aider les Autres en dépit de leur dangerosité et des événements agressifs de la part de leurs semblables. Ils veulent se faire leur propre idée sur les Terra Indigene. Je regrette le départ de Sam, bien évidemment, ce petit garçon fait invariablement partie de l’Enclos, sauf qu’il est mis à l’écart sur ce scénario. J’ai tout particulièrement apprécié Merri Lee, très proche de Meg ; son caractère est doux et sauvage, un beau mélange sur une femme très simple et capable d’apporter un équilibre à l’héroïne. Vlad est un vampire se manifestant fréquemment dans le récit, sa sagesse est une bouffée d’air frais ; sans m’attacher à lui, je le trouve prudent et réfléchi, essentiel pour calmer Simon ou ses alliés.

Sur ce second volume, l’intrigue est moins travaillée, et elle manque aussi d’action. Les recherches et découvertes se positionnent en différence, occasionnant épisodiquement des longueurs. Deux mois après la tempête, Simon et Meg vivent une nuit déconcertante pour eux et ils vont se questionner sur leur relation pendant plusieurs jours. Ce duo titille de plus en plus ma curiosité, étant hors du commun dans ce genre. Une amitié très ambiguë, entre réticence et bien-être mutuel ; ils se sentent sereins ensemble, dans la compagnie de l’un et de l’autre. Seulement, des barrières notables condamnent en grande partie un rapprochement, malgré les sentiments qu’ils éprouvent chacun de leur côté en silence. On est assidûment et assurément dans un univers inédit, entre fantastique, fantasy, thriller et supposément romance paranormale. Le cœur de l’histoire est original, très étudié sur les éléments et le déroulement des trames. Le mystère se fait intense, sur beaucoup d’aspects, dont le lien entre nos deux héros principaux, le futur de Meg, sur le Contrôleur et les institutions des Prophétesses de sang, sur les drogues et leurs effets et enfin sur la guerre latente entre les Autres et les humains voulant conquérir le monde. De plus, les révélations s’introduisent au bon moment, dans les bons contextes et ne cessent d’approfondir le suspense. Les émotions envoûtent entièrement, elles se composent avec harmonie au récit, et rajoutent un pouvoir ; celui de plonger le lecteur ailleurs, de l’emporter facilement. À la fin de ce tome, j’éprouve distinctement de la peur, de l’inquiétude pour Meg et énormément d’espoir pour tous les personnages. Je ressens l’amitié indéfectible entre eux, les oscillations de chacun et les préoccupations variées. Les péripéties ne se succèdent pas, elles se déversent sur un même accord et malgré le peu d’animation, je me suis perdue dans mille et un éblouissements.

L’écriture de l’auteure est dynamique, avec les alternatives se modifiant inlassablement ; ces changements de points de vue sont nécessaires ; or, ils fournissent des censures freinant l’enrichissement sur certains passages. Sur ce volume, le rythme est légèrement entrecoupé et peut à l’évidence gêner l’incursion dans ce monde déjà élaboré. Anne Bishop n’est pas sans restes dans les détails, et, malgré des confusions, son talent pour développer les paysages, les personnages, et les incidents ne fait aucun doute. Le style est à la troisième personne du singulier, sa rédaction est innovante ; en effet, elle retransmet des sentiments par le biais de sa narration omnisciente. Anne Bishop est remarquable dans son imagination et ses aptitudes à faire vivre ses créations aux lecteurs, une artiste des mots se différenciant par une écriture raffinée dans le genre bit-lit.

Un deuxième tome ayant une diminution dans le nombre de pages, toutefois, les renseignements ne faiblissent pas. « Volée noire » est très légèrement en dessous du précédent ouvrage de la saga, impliquant moins de rebondissements et des perspectives excessivement diverses. Néanmoins, je suis éloignée de la déception, c’est une continuation à « Lettres écarlates » parfaitement sensée, où les personnages commencent à prendre des décisions fortes et montrent leur autorité. Meg marque mon esprit, en dépit de la négligence envers elle ; son caractère s’aiguise. Une héroïne admirable, elle est très naturelle et sait être catégorique dans ses choix et ses paroles, elle mène sa barque idéalement et librement. En différence, Simon est bien plus existant dans cette suite, valorisé par ses pensées et ses sentiments ; en tant que leader de l’Enclos et sa nature de loup, difficile de se confier sur ses propres réflexions. Il est amusant, charmant et troublant, éventuellement j’ai souffert pour lui et ses hésitations. La relation entre ses deux êtres est forcément le point fort, délivrant une singularité et des frémissements. Une intrigue mêlant surnaturel, politique et conflit, sur des vagues émotionnelles. L’originalité escorte le suspense, les éclaircissements s’avèrent plus nombreux en comparaison du premier, et la conception de Anne Bishop est sans précédente. Le dénouement est concluant, satisfaisant ; une bataille sans embûches, je me sens juste sur ma faim. Une plume soignée, malgré tout, l’auteure est plus concise et irrégulière dans le tempo. Je devine encore des éclats et émerveillements avec « Meg Corbyn », les prochains volets vont sûrement me révéler de l’inattendu. Je visionne une modernité frénétique dans cette saga.

https://lesfaceslitteraires.blogspot.com/2022/02/meg-corbyn-tome-2-volee-noire.html

Afficher en entier
Diamant

Il peut tout à fait nous faire réfléchir à ce qui ce passe actuellement dans le monde

Afficher en entier
Or

Il existe beaucoup de livres de bit-lit mais les œuvres de Anne Bishop abordent ces thèmes d'une façon complètement différente des autres auteurs. On est loin des vampires, loup-garou etc... décrits ailleurs. Ils ne sont pas les pauvres âmes torturées sauvés par l'amour d'une humaine, que l'on retrouve partout. Non, les Autres sont les monstres de nos cauchemars qui considèrent les humains comme de la viande bonne à consommer. Et malgré tout, on s'attache à eux aux travers des yeux de Meg Corbyn, et on en vient à prendre leur parti contre des humains plein d'arrogance sur leur importance et leur égoïsme. S'il y a bien un livre de bit-lit que l'on doit avoir dans sa bibliothèque, c'est bien cette série.

Afficher en entier
Diamant

je l'ai lu il y a un moment j'avais dans mes souvenir vraiment adoré je recommande

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pezou_ma 2021-11-09T14:49:18+01:00
Argent

Tout comme pour le premier tome, j'ai littéralement dévoré ce livre! On s'attache aux personnages, on en veut toujours plus. On évolue en même temps que Meg et ses visions. On découvre ainsi les prémices d'une guerre en humains et Autres. J'ai beaucoup aimé!

Afficher en entier

Dates de sortie

Meg Corbyn, Tome 2 : Volée noire

  • France : 2015-04-14 (Français)
  • France : 2015-10-23 - Poche (Français)
  • Canada : 2015-06-03 (Français)
  • USA : 2014-03-04 (English)

Activité récente

Amsasa l'ajoute dans sa biblio or
2022-05-26T03:30:44+02:00
Olydal l'ajoute dans sa biblio or
2022-05-09T03:35:29+02:00

Titres alternatifs

  • Murder of Crows (The Others, #2) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 3027
Commentaires 271
extraits 69
Evaluations 805
Note globale 8.79 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode