Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MeghaneBqx : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
P. S. : Tu me manques P. S. : Tu me manques
Brigid Kemmerer   
https://aliceneverland.com/2018/04/06/ps-tu-me-manques-brigid-kemmerer/

J’ai immédiatement flashé sur ce livre à cause de sa couverture, douce, tendre et pastel. Un intérêt renforcé par la découverte de la quatrième de couverture. Étant une adepte des romances lycéennes, j’étais donc curieuse de découvrir celle-ci.

Mais je ne m’attendais pas à l’adorer autant. C’est un véritable coup de cœur que j’ai eu pour ce livre, tant pour son histoire que pour ses personnages, ou encore la tendresse avec laquelle l’auteur développe tout cela. J’ai pleuré, beaucoup. J’ai ressenti tellement d’émotions différentes, mais toujours aussi magnifiques, que ce fut un véritable ascenseur émotionnel. A un tel point que je n’étais pas prête à quitter Juliet et Declan malgré la fin du roman.

Sur le papier, Ps : tu me manques ressemble pourtant à de nombreuses autres romances adolescentes. Mais, dès le départ, il y a eu cette petite étincelle qui a fait que je n’ai pas pu me détacher de ce roman. Loin de reprendre les traditionnels clichés du genre, Brigid Kemmerer les développe avec force et profondeur. C’est beau, magnifiquement sublime mais tragiquement poignant également, tandis que l’auteur déroule tranquillement son histoire sans faire de vague.

La magie de ce roman opère grâce à ses personnages, principaux comme secondaires, qui ont tous une personnalité singulière mais aussi une profondeur authentique. L’auteur n’en fait pas trop, elle a su trouver le juste milieu pour nous permettre de nous attacher à tout ce petit monde. Et le charme opère dès les premières pages.

Juliet souffre depuis la mort de sa mère, survenue tragiquement quelques mois plus tôt. Le temps passe, mais elle n’arrive pas à s’en remettre. Douleur, culpabilité, tristesse… Elle ne sait pas comment continuer à avancer quand elle a l’impression qu’une partie d’elle-même lui a été arrachée. Pourtant, elle va trouver un étrange réconfort grâce à un échange de lettres anonymes.

Declan, quant à lui, a tout du cliché du bad boy de base. Mais, au fur et à mesure que l’histoire avance, on découvre de multiples facettes qui tranchent radicalement avec l’image qu’il donne. Sa douleur m’a ébranlée, et j’ai ressenti une immense empathie envers lui. A un tel point que j’avais l’impression de ressentir ses émotions. C’était fort, étouffant et intense ; j’ai littéralement vécu son histoire à travers lui, et cela faisait longtemps qu’un personnage masculin ne m’avait pas autant touchée.

La relation entre Juliet et Declan est aussi atypique qu’improbable mais, pourtant, c’est ce qui fait tout le charme de ce roman. Au-delà de leurs préjugés vis-à-vis l’un de l’autre, ils vont revivre ensemble leurs histoires, partager leur douleur et apprendre tout doucement à voir l’avenir d’une nouvelle façon. Le tout sans précipitation, et le travail de Brigid Kemmerer est remarquable sur ce point : Juliet et Declan vont se reconstruire de la plus belle des façons tout en tenant compte de leur blessure et de leur tragédie respective, ils ne vont pas chercher à changer mais plutôt à en faire un nouveau point de départ. Ce qui nous offre cette merveilleuse histoire, aussi douce que fragile…

par Kesciana
Effacée Effacée
Teri Terry   
J'avais commencé par lire un extrait gratuit de ce roman, et quand je l'avais fini, mes premiers mots avaient été: "Je veux le lire en entier".
Je ne m'étais pas trompée, ce livre m'a plut, pour moi, ce n'était pas une dystopie comme les autres, elle est différente.

Pourquoi? Et bien, pour plusieurs raisons:

- Déjà, il n'y a pas de triangle amoureux, et l'histoire d'amour ne prend pas toute la place dans le roman, elle reste un des éléments principaux sans étouffer le reste.

- Les personnages sont plus vrais que nature. Avec un coup de cœur pour Phoebe, M Gianelli et la mère de Kyla, dont les personnalités sont attachantes et admirables.

- Alors que d'autres auteurs auraient sans doute voulu nous faire détester le Dr Lysander, ici, ce n'est pas le cas. Elle est humaine et on n'arrive pas à la cerner.

- Tous les éléments s'emboitent les uns dans les autres sans problèmes. Rien n'est laissé au hasard, aucun personnage n'est placé à un endroit sans signification, tout est pensé pour la scène qui va ensuite se dérouler.

- Le fonctionnement de la société. Du nouveau! Une très bonne idée, avec, certes, une révolution qui se dessine dans les prochains tomes comme dans toute dystopie, mais un fond de toile différent.

- Et pour terminer, le don de Kyla. Ses dessins, sa main gauche. A la fin, nous sommes toujours en suspense concernant ce point...

En bref, un roman qui se lit d'une traite, doté de personnages agréables et véridiques, on ne s'ennuie pas une seconde et l'on ne peut s'empêcher de réfléchir en même de temps que Kyla, posant parfois le livre pour tenter de comprendre certaines choses.
J'attends la suite avec impatience, en espérant qu'elle ne sortira pas dans trop longtemps.

par Jay117
Harry Potter, Tome 2 : Harry Potter et la Chambre des secrets Harry Potter, Tome 2 : Harry Potter et la Chambre des secrets
Joanne Kathleen Rowling   
J.K contrairement a d'autres ecrivains n'a pas chute dans son 2e tome... au contraire il est meme voir meilleur. J'ai particulierement aime la fin du roman avec Tom Jedusor et Harry Potter.

par Roxye
Effacée, Tome 2 : Fracturée Effacée, Tome 2 : Fracturée
Teri Terry   
https://aliceneverland.wordpress.com/2014/12/17/fracturee-teri-terry-effacee-t2/

Le premier tome, Effacée, avait été une véritable surprise, l’ayant vraiment adoré sans m’y attendre. J’ai donc été ravie de retrouver Kyla directement là où je l’avais laissée.

Il m’a fallu par contre un bon moment pour bien me remettre les éléments de l’histoire en tête, car l’auteure ne fait absolument aucun rappel. Les premières pages ont ainsi été assez délicates, j’ai éprouvé une certaine difficulté à me remettre dans le bain de l’histoire.

J’ai été assez déçue de moins voir certains personnages que j’avais beaucoup aimés dans Effacée. Et au contraire, les nouveaux m’ont bien moins emballée, surtout Nico et son influence sur Kyla que j’ai trouvée des plus dérangeante, ainsi que la façon d’agir des Rebelles. J’ai eu du mal à m’attacher à eux, je les ai tour à tour appréciés puis détestés, une sensation assez bizarre dans la lecture. Mais aucun ne m’a laissée indifférente.

Heureusement Kyla reste cette héroïne que j’avais tant appréciée dans le premier tome. Les souvenirs lui reviennent petit à petit et pourtant, en plus d’apporter certaines réponses sur son passé, on en vient à se poser encore plus de questions. Le jeu de ses trois personnalités est également très intéressant, très innovant, et m’a souvent laissée pantoise. Ce deuxième tome devient ainsi beaucoup plus psychologique, ce qui ne lui retire pas tout son charme mais au contraire le renforce.

Même si j’ai trouvé les scènes d’actions moins présentes, les périodes plus « calmes » sur la recherche de la vérité sont haletantes et soutenues. Les nombreux rebondissements que nous apporte Teri Terry, surtout à la fin du livre, pallient également à ce léger manque d’action. De plus, le côté « psychologique » du roman est renforcé par les émotions que nous fait ressentir l’auteure, qui donnent presque au livre un sentiment oppressant, voir angoissant.

C’est un roman qui va bien au-delà du premier tome et qui, cette fois, nous entraine sur un terrain psychologique bien plus secouant, dérangeant et haletant. Les derniers chapitres relancent toute l’histoire et promettent un dernier tome bien plus surprenant encore. Je regrette juste que la relation entre Ben et Kyla soit quasiment absente dans ce tome. Mais cette dystopie a encore une fois réussi à me surprendre, pour mon plus grand plaisir !

par Kesciana
Éternels, Tome 1 : Evermore Éternels, Tome 1 : Evermore
Alyson Noël   
Je viens de le finir a l'instant & Je suis très agréablement surprise.
L'écriture est assez simple, ce qui en fait un livre agréable à lire, pas compliqué du tout. La narration au présent m'a un peu dérangé au début, mais finalement on s'y fait assez bien & Ca ne dérange plus du tout.
Les personnages sont vraiment hyper attachants. On comprends bien & On partage la peine d'Ever, & Aussi ses "écarts".
Quand à Damen, c'est un personnage ténébreux, mystérieux, très interessant.
Le véritable plus dans ce livre, c'est la différence dans l'histoire. Durant tout le bouquin, je pensais que Damen était un vampire, alors que pas du tout. Ca change un peu du sujet "Vampires" du moment.
Il n'y a pas vraiment de ressemblance avec Twilight, même si en lisant le résumé, je pensais que ce serait qu'une simple "copie" de Twilight, c'est tout l'inverse.
L'histoire tient debout, on se laisse vite emporté.
Parcontre la fin est assez soudaine.
Dans l'ensemble, un livre que j'ai vraiment aimé. Je lirais le tome 2 bientot, comme je l'ai déjà.

par Okapi
Vampire Academy, Tome 1 : Sœurs de sang Vampire Academy, Tome 1 : Sœurs de sang
Richelle Mead   
Sincèrement, j'ai beau avoir lu et aimé les deux premiers tomes de La Maison de la Nuit, Vampire Academy est quand même bien meilleur, et de loin. Alors certes, il y a une école dans les deux séries, mais la comparaison s'arrête là. VA est bien plus prenant, bien plus sombre je trouve. Et puis Rose est une héroïne comme il en faudrait plus souvent: une fille forte, qui ne mâche pas ses mots et qui sait prendre des décisions, mais qui a ses défauts et ses faiblesses comme tout le monde. J'ajouterai sinon que ce tome n'est peut-être qu'une mise en bouche, mais je peux vous assurer qu'une fois le deuxième tome lu, il est difficile de lâcher les livres. Ce n'est pas pour rien que j'ai dévoré les cinq premiers tomes en un peu plus d'une semaine... ^^

(Cela dit, je peux comprendre que la série ne plaise pas à tout le monde. Comme on dit souvent: chacun ses goûts.)

par Jandh
Le retour du lion Le retour du lion
Nelson DeMille   
Un thriller époustouflant où à chaque instant on se dit pourvu que les "gentils" gagnent...Un flic fait face à un ennemi qui non seulement veut le tuer ainsi que sa femme entre autre, mais qui en plus est un terroriste notoire très doué surnommé "le lion". Il ne vit que dans la haine de l'Amérique et se retrouve à Manhattan, pour une vengeance personnelle et pour permettre un acte terroriste de grande ampleur.
L'écriture est abrupte mais efficace et rapide. Un livre à lire en une seule traite!

par elbaloo
Phobos, Tome 1 : Les Éphémères Phobos, Tome 1 : Les Éphémères
Victor Dixen   
PHOBOS fait parti de ces livres que vous commencez doucement en vous disant "ouais pas mal ...", et puis au fil des pages vous ne pouvez plus le poser, ça devient addictif, vous tournez les pages plus vite, votre impatience grandit pour arriver à la dernière ligne en vous disant "c'est déjà fini !".
Nous avons là une lecture qui vous renvoie dans l'univers de la télé-réalité et de la fiction. Mais pas que ! Ce n'est pas aussi simple qu'il n'y parait car derrière la recherche du grand amour et d'une nouvelle vie sur Mars, se cache des enjeux politiques et financiers.

En ce qui me concerne, avec PHOBOS je découvre la plume de Victor Dixen et c'est une belle découverte ! C'est clair, c'est précis, c'est riche, c'est détaillé mais sans être redondant, c'est recherché et c'est instructif.
C'est tellement juste et bien écrit que lorsque l'action se déroule dans le Cupido, on s'imagine parfaitement avec les candidats. Tout comme on se voit posé devant notre poste de télé en train de regarder la chaîne Genesis, comme on le ferait pour n'importe quelle émission de télé-réalité ! C'est totalement prenant et déroutant.
Très vite on découvre les dessous et le but de ce programme, mais notre impuissance à venir en aide aux douze candidats nous oppresse, nous stresse, et peu importe qu'on nous dévoile tout, on a quand même la curiosité de voir comment les candidats vont le découvrir et comment ils vont gérer cette nouvelle et cette situation.

La narration peut être déconcertante car nous suivons plusieurs personnages et/ où situations. Mais tout ceci est bien amené et à chaque fois on attend avec impatience de découvrir l'évolution de chacun. Que ce soit le point de vue de Léonor quand nous sommes dans Cupido, qui nous permet de suivre l'évolution des filles. Où que ce soit l'émission H24, qui nous permet de suivre les speed-dating et les aventures des candidats. Où encore Serena, la Directrice de production, et William, le fils de l'un des instructeurs. Tous ont de l'importance !
En résumé, ce Young Adult français fait parti des surprises et des belles découvertes. On peut dire sans risque qu'il n'a rien à envier à ses homologues étrangers.

par coco69
Damnés, Tome 2 : Vertige Damnés, Tome 2 : Vertige
Lauren Kate   
J'ai fini Torment hier soir et j'avais vraiment très hâte de venir faire mon évaluation car il est EXCELLENT! Je vous dis, pour ceux qui ont aimé Fallen (Damnés), vous n'avez rien vue. Torment en met vraiment plein les yeux, on entre dans l'histoire dès la première page, les aventures de Luce sont encore plus palpitante et même si je n'ai pas vraiment aimé le développement de sa relation avec Daniel, je crois que c'est nécessaire vue l'endroit où l'auteur veux nous amené. Je dois dire que j'en suis déjà à compter les dodos avant la sortie de Passion étant donnée la fin de Torment qui laisse présager une suite encore plus palpitante. Bravo!
Les Vampires de Chicago, Tome 1 : Certaines mettent les dents Les Vampires de Chicago, Tome 1 : Certaines mettent les dents
Chloe Neill   
BON SANG !
Je suis littéralement séduite par cette nouvelle série. Les personnages sont hauts en couleurs et extrêmement attachants, l'histoire de la transformation de Merit en vampire et l'acceptation de sa nouvelle condition : intéressante et crédible.
L'interaction entre Merit et Ethan : désopilante, sexy et intense.
Bref, vous l'avez compris j'adhère complètement aux "Vamp de Chicago", le tout sur fond d'enquête sur de multiples meurtres.
Humour, action, réparties, sarcasmes, amitié, loyauté...
J'ai ADORE !

par ccmars
  • aller en page :
  • 1
  • 2