Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MeghaneBqx : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Reboot, Tome 1 : Reboot Reboot, Tome 1 : Reboot
Amy Tintera   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/11/reboot-tome-1.html

Ce à quoi je m'attendais avec Reboot ? Des zombies et un monde post-apocalyptique. Ce que Reboot s'est avéré être ? Une dystopie sans zombies à l'atmosphère étrangement semblable à Divergent de Veronica Roth. J'étais donc, une fois de plus, loin du compte !

Dans le monde qui nous être présenté dans Reboot, un virus particulièrement virulent a décimé une bonne partie de la population et a crée un vrai climat d'insécurité et de paranoïa parmi les survivants. Particulièrement car, chez les jeunes sujets, si le virus ne tue pas il donne la capacité de revenir à une certaine forme de vie après la mort. Ces jeunes gens reviennent améliorés : plus forts, plus résistants, avec une capacité régénérative impressionnante. Au plus long leur temps de réveil est, au plus leurs capacités sont décuplées. Cependant il y a un effet négatif à ces avantages et c'est bien ce qui met la population dans une telle fébrilité : les Reboots perdent tout contact avec leurs émotions. Au plus leur temps de réveil fut important, au moins leurs émotions semblent développées. Ils sont donc craints des humains lambda et maintenus dans des instituts gouvernementaux qui les utilisent en tant que super armée. Il ne faut cependant pas confondre les Reboots avec des zombies. Il y a de nombreuses subtilités qui les différencient, et notamment le fait que les Reboots gardent toujours leurs fonctions cérébrales et continuent à évoluer et vieillir. Ainsi si le résumé peut laisser penser à un énième livre sur les zombies, ce n'est pas le cas et les "créatures" en sont grosso modo plutôt différentes à l'origine.

Notre héroïne, Wren, est donc un de ces fameux supers Reboots et est revenue à la vie 178 minutes après sa mort; on comprend cependant assez rapidement dans le roman que ce chiffre est particulièrement élevé et semble même être un événement unique. Cette dernière est d'ailleurs plutôt intéressante à suivre puisqu'elle nous permet d'être complètement immergé dans le monde Reboot et ses subtilités. J'avais un peu peur de ce que cela donnerait de suivre une Reboot au nombre si élevé, puisqu'on nous préviens dès le résumé que les émotions sont plus qu’éparses chez les Reboots de haut niveau, mais on se rend assez rapidement compte que les émotions sont toujours bel et bien présentes quel que soit le nombre. Wren ne sait simplement pas les interpréter et ne les prend même pas réellement en compte. Elle garde malgré tout un côté assez froid qui crée une certaine distance avec le lecteur. De ce fait le protagoniste principal masculin, Callum, est beaucoup plus agréable et facile à apprécier de par son nombre peu élevé. Le jeune homme s'avère être un Reboot plutôt faible, puisqu'il s'est réveillé après seulement 22 minutes, ce qui le rend bien plus humain et "vivant". Sa curiosité, son humour, ses joies, et ses tiraillement, n'apportent donc que du positif à son personnage qui contrebalance merveilleusement Wren. Si cette dernière garde d'ailleurs un côté tranchant sans cesse sur le fil du rasoir, elle évolue énormément au contact de son élève et apprend peu à peu à reprendre contact avec son propre côté humain.

La dystopie reste quant à elle assez basique. Nous faisons ici face à une société répressive à la dérive, à des rebelles et une résistance vivant en marge de la société que nos personnages ont toujours connue. L'originalité repose donc quasi exclusivement sur les Reboots qui sont le vrai point innovant et intéressant du roman. Malgré ce que l'on sait, il est vite mit en évidence que beaucoup de zones d'ombres entourent ce que le gouvernement fait d'eux et leur existence même.

Reboot est donc un bon premier tome qui comme souvent dans les dystopies sert à mettre en place les personnages et le décor. Comme je l'ai souligné un peu plus tôt l'atmosphère n'est d'ailleurs pas sans rappeler le premier tome de la série Divergent, à la différence près que nous suivons l'entrainement du point de vue de l'instructeur puisque la narratrice s'avère ici être l'éducateur et non l'élève. C'est personnellement une ambiance qui me plait beaucoup, tout en exaltation et défis, cependant si vous aviez eu du mal avec Divergent, vous risquez d'avoir le même sentiment avec Reboot.

Pour conclure je dirais que si Reboot ne révolutionne définitivement pas la dystopie, cela reste un roman où les codes inhérents au genre sont bien exploités et avec assez de zones d'ombres et de questions pour que l'on est envie de suivre la trilogie complète avec intérêt.

par Althea
Les Insoumis, Tome 1 : Ruby Les Insoumis, Tome 1 : Ruby
Alexandra Bracken   
J'étais septique au départ et j'avoue que j'avais un peu peur de regretter de l'avoir acheter. Mais WOW ! J'ai été surprise par cette histoire qui devenait de plus en plus prenante au fil des pages. Il était impossible de me décollé du livre tant que je ne l'aurais pas fini. J'ai eu beaucoup de mal à me remettre de mes émotions à la fin de ma lecture et en voyant que j'allais devoir attendre un long moment avant d'avoir une suite...

Vivement le deuxième !

par Philla
Hantée, Tome 1 : Les Ombres de la Ville Hantée, Tome 1 : Les Ombres de la Ville
Maureen Johnson   
Alors un livre
Qui ma beaucoup plus...
Au menu :
surnaturel ...
Fantômes ...
Assassin ...
Amitié ...
Etc.
Une héroïne géniale très courageuse ...
J'adore Aurora dont son surnom Rory...
et très attachante ...
De l'action il y en a du suspense aussi pour vous dire j'ai passé un excellent moment avec se livre ...
En plus une couverture sublime j'ai tout aimé...
Sauf qu'il va falloir attendre la suite sniff...
Et bien à vous de le lire...
J’espère que vous aurez autant de plaisir à le lire que moi bonne lecture ...
Pouvoirs obscurs, Tome 1 : L'Invocation Pouvoirs obscurs, Tome 1 : L'Invocation
Kelley Armstrong   
Surexcité à l'idée de découvrir la nouvelle trilogie de Kelley Armstrong, dont je n'avais cesser d'entendre parlé sur les sites. Je l'ai acheté dès sa sortie chez nous, heureuse comme un rien de pouvoir le tenir enfin dans mes petites mains et de me dire faites que je ne sois pas déçue.
Eh ben je ne le suis pas, je trouve qu'on a peu de roman sur les nécros et les zombies, c'est vrai que ce genre d'univers est un peu glauque et fous les jetons mais bon j'ai besoin de ma dose d'adrénaline et là je l'ai eu.
Bon on commence l'histoire avec Chloé, toute petite qui suite à sa baby-sitters doit descendre dans la cave alors que c'est là ou ce cache les fantômes de la maison qui la terrorise.
Suite à sa on la retrouve, jeune ado, vivant une vie normale mais plus pour longtemps car elle se fera poursuivre par un fantôme dans les couloirs de son lycée et ce fera interné à Lyle House, une maison de fou pour adolescent mais remplie de mystère. Elle fera la connaissance de Liz, Rae, Simon, Derek et Tori tous pensionnaire dans cet institut.
Bon je vous ai restituer le contexte mais j'ai adoré ce roman, sombre et envoûtant je me suis laisser bercer par le style de l'auteur que j'ai pu retrouvé avec grand plaisir.
Un roman fort mature, ou magie et horreur ce mêle. Je regrette juste qu'il n'y ai rien entre Simon et Chloé je trouve qu'ils iraient trop bien ensemble.
Enfin, un roman superbe ou lorsque le deuxième sortira je me jetterai dessus, d'ailleurs ce dernier est dans le défi du mois :-).

Sidhe, Tome 1 : La Diseuse d'ombres Sidhe, Tome 1 : La Diseuse d'ombres
Sandy Williams   
Coup de coeur <3
Que dire de ce roman à part que c'est une bombe ! Oui, ce livre est une perle, une perle rare qui m'a laissé bouche bée ! Un roman additif, pleins d'actions, d'amour et d'humour ! Une explosion à couper le souffle !
Oui, ce livre est pour moi un gros, gros, gros coup de cœur !
Pourquoi ? Eh bien, imaginez ! Vous rentrez dans un nouvel univers, certes y a la guerre, y a des complots (et heureusement, sinon le livre serait d'un ennui total, mais tout le monde sait ça ! ;) ), mais aussi la beauté et l'amour !

Bref, parlons des personnages !
McKenzie est ce genre de personnages qu'on ne risque pas d'oublier ! Courageuse, forte, drôle ! Incroyable, sans aucun doute ! Un personnage que j'étais obligée d'adorer et que j'ai adoré d'ailleurs !
Ensuite, il y a Aren *-* *o* ! (ALORS LUI C'EST LE MIEN !! $) PAS TOUCHE ! D'accord je sors ! :D ) ! Aren, lui, c'est le méchant, mais celui dont on tombe amoureuse ! Ce personnages sexy, doux (oui, c'est un méchant doux ! $)), attentionné... Bref, le mec parfait !
Il y a également Kyol ! Lui, je l'ai apprécié, mais j'ai une plus grande préférence pour Aren ! Mais je vais pas vous mentir que je trouve Kyol vraiment choux ! ^^
Après, il y a aussi Naito et Kelia que j'ai trouvé trop mignons ! ^^
La plume de l'auteur : WAOUH ! J'ai tout simplement adoré sa façon d'écrire ! Dès les premières pages, je suis tombée sous le charme ! Une écriture fluide et sublime !
Donc, pour conclure, un livre fantastique, une histoire à couper le souffle, des personnages attachants, le tout aromatisé de romance, d'humour et de tout autre chose ! Un mélange de sentiments explosifs ! Rien à dire, à part : LISEZ-LE ! :D

Ma note : 10/10

par helo19
Stage Dive, tome 1 : Rock Stage Dive, tome 1 : Rock
Kylie Scott   
Pour la science, j'ai lu beaucoup de livres dont je me pose encore la question : pourquoi ?! mais qu'est-ce qui m'a pris ?

La nouvelle génération ne se contente plus de bisous et d'élipses qui nous empêchent d'avoir tous les détails croustillants de l'acte (qui je le rappelle sont facilement disponibles sur le net). Le Young Adult ce n'était donc pas assez, on a créé le New Adult. Le but étant de voir évoluer des jeunes gens vers la vie d'adulte ; études, premier boulot, premières fois… O.K on voit bien le topo.

Commençons par les deux bons points :
• One point for the characters. Ils sont attachants, assez rapidement on se prend au jeu. Leurs dialogues sont réalistes et leur humour collent parfaitement bien à leur tranche d'âge.
• One point for the style of the author. Kylie Scott a une plume fluide qui rend le tout très addictif, percutant et bourré de peps. Elle donne de la vie aux pensées de Ev. avec beaucoup de réalisme.

Encore une fois, j'insiste sur ce mot 'Réalisme' car c'est bien ça qui m'a le plus gonflé. Elle a gâché son histoire parce que d'un côté, elle a une plume géniale avec le mordant qui accroche la lectrice et ses personnages qu'elle a crée avec amour ; mais en face, elle me colle des putains d'incohérences, juste WTF et crédibilité=0.
[Aucune surface solide n'a été maltraitée durant la lecture]

C'est d'une stupidité sans nom parfois, je n'avais plus la force de rouler des yeux. Je crois qu'en dehors du 'amoureux' en moins d'une semaine, c'est quand même la première scène de baise qui a eu le prix Mais-qu'est-ce-qui-m'a-pris-de-lire-ce-livre-et-pourquoi-je-continue-de-le-lire-bordel-de-mairde. Après le traumatisme de sa première culbute à l'arrière de la voiture au lycée, elle n'avait pas eu d'autres rapports. Elle est donc nerveuse. Normale. C'est donc pour ça qu'ils ont décidé de le faire juste au moment où ils reçoivent des amis chez eux, qu'ils montent à l'étage exprès en les laissant se démerder en bas avec les cartons de déménagements. MAIS BIEN SUR.

Bref, j'ai lu du New Adult.

par LLyza
Samantha Watkins ou Les chroniques d'un quotidien extraordinaire: Tome 1 : Pas le choix Samantha Watkins ou Les chroniques d'un quotidien extraordinaire: Tome 1 : Pas le choix
Aurélie Venem   
J'ai dévoré et savouré ce premier tome et ça faisait très longtemps que je n'avais pas lu de romans aussi addictifs.
Enfin une histoire où l'héroïne ne tombe pas dès les premiers chapitres dans les bras de son vampire ou autres.
On peut dire qu'Aurélie sait ménager le suspens. Tout le long de ma lecture, je me suis demandée si Samantha allait avoir ou pas, une romance avec le ténébreux et dangereux vampire Phoenix.

L'auteure a réussi à dépeindre les sentiments de Sam avec un tel brio que je n'ai eu aucun mal à les ressentir. J'avais peur avec elle, j'avais les mêmes angoisses qu'elle et je n'ai jamais eu de problème pour m'imaginer toutes les situations dans lesquelles elle se mettait.

J'ai beaucoup aimé l'évolution de Samantha. Cette jeune femme, d'un peu moins de 30 ans, qui était introvertie, renfermée sur elle même, qui durant toute sa vie se contentait de subir sans jamais se rebeller et qui se révèle tout autre en côtoyant Phoenix.

Il faut dire qu'il ne la ménage pas et a su révéler la battante qui était en elle. Je dois avouer que j'ai beaucoup ri avec les réparties et les pensées de Sam qui ne mâche pas ses mots (et surtout, le regrette souvent après).

Phoenix, quant à lui, est un vampire plutôt renfermé, il ne dévoile pas ses sentiments, on se demande même s'il en a!! Mais la proximité de Samantha va le dérider un petit peu et surtout le mettre dans des colères noires, à cause de son manque de tact pour s'adresser à un vampire limite coincé (j'ai adoré)...

Le reste de ma chronique ici :
http://imagination-elfie.blogspot.fr/2014/10/samanta-watkins-ou-les-chroniques-dun.html

par elfie81
Les Deux Sœurs, Tome 1 : Guerrière Les Deux Sœurs, Tome 1 : Guerrière
Marie Brennan   
Très bonne surprise !
Lecture fluide et agréable. Une enquête originale sur le meurtre d'une sorcière (Prime), le rythme est soutenu, il n'y a pas de temps mort.
Ce tome semble exposer les règles d'un univers très riche et laisse présager d'autres volumes en plus de ce diptyque (autres cycles à venir ???).
Pour une fois nous n'avons pas à faire à des victimes de leur vie, mais à des personnages volontaires ayant choisi leur voie. Les personnages ne passent donc pas leur temps à se plaindre (et c'est appréciable).
A noter le tome 2 sortira en mars 2011.

par Lilwen
Chasseuse de vampires, Tome 1 : Le Sang des anges Chasseuse de vampires, Tome 1 : Le Sang des anges
Nalini Singh   
Certains penseront que j'ai noté ce livre un peu large mais c'est ainsi, que je le veuille ou non, il fait incontestablement parti de " mes protégés ".
Malgré un début un peu délicat quant à l'écriture et la construction des phrases, j'ai été emportée par cette histoire de Chasseuse, d'Anges, d'Archanges et de vampires.
Raphaël, cet Archange à la séduction sensuelle et létale est auréolé de mystère, de froideur et d'impassibilité... sauf au contact de notre guerrière Elieanora qui semble le touché dans la solitude et l'ennui de ses siècles d'existence.
Bien que nous ayons à peine effleuré le passé torturé de l'héroïne et de l'Archange, on se doute que les prochains tomes ne manqueront pas de répondre à nos interrogations et expliqueront le comportement et les choix de chacun.
Un final SUBLIME...
A LIRE ! VRAIMENT !

par ccmars
Revanche Revanche
Cat Clarke   
http://wandering-world.skyrock.com/3146253302-Undone.html

Elle a réussi. Une fois de plus, elle a réussi. Alors qu'à un certain moment je n'y croyais plus trop, Cat Clarke a réussi. Elle a réussi à me faire pleurer devant toute ma famille. Elle a réussi à me faire trembler et à m'arracher le cœur, à me couper le souffle et à me retourner l'estomac, à me faire vivre une aventure tellement intense que c'est comme si je l'avais rêvée. Elle a dépassé toutes mes attentes, alors que nous savons tous qu'elles étaient juste inaccessibles. Mais elle l'a fait. Undone est un coup de cœur. En fait, non. C'est tellement plus que ça. Je suis en train de vivre une véritable gueule de bois livresque. Je ne comprends pas comment les gens autour de moi peuvent continuer à agir normalement alors que mes sentiments viennent juste d'être éclatés, détruits, ravagés. Ce n'est pas normal. Undone m'a bouleversé. Undone m'a dérangé. Undone occupe mon esprit. Undone fait frissonner mes mains. Undone va me hanter. Undone va m'obséder.
Écrire cet avis ne va pas être une partie de plaisir. Loin de là même, je pense. Voyez-vous, je plains sérieusement le prochain livre que je vais lire, parce qu'il ne pourra pas arriver à la cheville de ce roman. Il y a tellement de choses à dire. Tellement de choses à ressentir. Tellement de choses à vivre. Je pense que je ne e dirai jamais assez : Cat Clarke est, en l'espace de quelques mois seulement, devenue ma déesse en tant qu'auteure de Young-Adult. Je ne vous cache pas qu'après avoir lu Confusion et Torn, j'en attendais donc beaucoup venant de Undone. Surtout que les avis sur Goodreads étaient vraiment excellents, et qu'ils promettaient la réception de nombreuses claques. Je m'étais préparé à ça. Et, franchement, je ne pensais pas que Cat Clarke pouvait dépasser les limites déjà parfaites qu'elle s'était imposée avec ses deux précédents ouvrages. Sauf qu'elle l'a fait. Et merveilleusement bien, en plus. Undone m'a dévasté.
Undone c'est, avant tout, l'histoire de Jemima et de Kai. Une histoire d'amitié renversante et émouvante au possible, qui ne laissera personne de marbre. Kai est homosexuel et, malheureusement pour elle, Jem a complètement craquée pour lui depuis leur plus tendre enfance. La situation est assez spéciale et assez amusante quand on y pense, et Jem a appris à faire avec. Tout était parfait, jusqu'au jour où une vidéo de Kai a été mise en ligne. Vidéo dans laquelle on comprend clairement qu'il est gay. Pour Jem, ce n'est pas grand chose. Il va savoir vivre avec. Sauf que les choses ne se passent pas exactement comme ça. Kai se suicide, laissant derrière lui une Jem détruite. Mais il n'a pas vraiment dit son dernier mot. En effet, il a laissé douze lettres, une pour chaque mois de l'année, à Jemima.
Je n'ai pas vraiment l'habitude de développer un peu plus le résumé d'une histoire mais, pour écrire mon avis, je pense que cela est nécessaire. Sinon, vous ne comprendriez pas du tout mon ressenti sur l'héroïne, Jem. Jem est un personnage hors du commun. Mais pas le sens que vous pourriez croire. Elle n'est pas parfaite. Elle n'est pas plus intelligente, plus belle, plus connue ou plus forte que les autres. Elle est hors du commun parce qu'elle est dérangeante. Je ne sais pas vraiment si je me suis réellement attaché à elle. Quoique les larmes que j'ai laissé couler une fois ma lecture terminée me penchent à dire oui. Je vous explique : Jem s'est mise en tête de venger la mort de Kai. Pour elle, les responsables de son suicide ne sont autre que les élèves les plus populaires du lycée. Elle va donc décider de s'introduire dans leur cercle très fermé, pour le détruire de l'intérieur.
Undone nous permet donc de totalement et exclusivement vivre son désir de revanche. Au départ, j'ai eu du mal à la cerner. Puis au bout d'un moment, clac. Je me suis mis à l'adorer. Je ne sais pas comment ni pourquoi, mais un milliard de papillons se sont mis à battre des ailes dans mon ventre. Le truc, c'est que Cat Clarke joue carrément avec la santé mentale de Jem. Et, vous me connaissez, j'ai adoré ça. A des dizaines de reprises je me dis : "Non. Non ce n'est pas possible. Elle n'a pas fait ça. Oh purée si, elle l'a fait.". Et je parlais aussi bien pour Jem que pour l'auteure. Elles nous en font véritablement voir de toutes les couleurs. Jem m'a dérangé. Mais, genre, VRAIMENT dérangé. Le "est-ce-qu'elle-est-folle-ou-quoi-?" dérangé. Je n'arrive même pas décrire mes sentiments vis-à-vis d'elle. Elle à beau débloquer complètement et être prête à toucher la folie du doigt pour venger la mort de Kai, elle n'en reste pas moins touchante et renversante. Mais je ne devrais même pas m'en étonner. Cat Clarke a toujours eu ce pouvoir. Elle sait rendre ses protagonistes réels. Concrets. Cohérents. Humains. Destructeurs. J'ai souffert physiquement pour Jem. Je ne vous parle même pas de mon mental, qui est pratiquement décédé, là tout de suite. Jem est une étoile. Un peu folle et inquiétante, mais personne n'est parfait, non ? Puis sa quête de revanche pour son meilleur ami est magnifique, en un sens. Dangereuse, dérangeante et déchirante, mais magnifique.
Hormis Jem, Kai m'a, lui aussi, énormément convaincu. Il m'a touché comme rarement un personnage l'a fait. L'idée de ses lettres m'a carrément tué. Le retrouver chaque mois était devenu vital, aussi bien pour Jem que pour moi. Il m'a fait rire. D'ailleurs, le roman en général m'a fait rire. Plutôt bizarre. Enfin personnellement, je trouve ça juste magique. Cat Clarke a le don de nous faire sourire alors que l'ambiance de son récit est noire et ensorcelante. C'est juste... Ouaw. Kai m'a fait pleurer. Kai m'a donné envie de vivre. De sourire. De profiter de chaque seconde. Kai m'a tué, au même titre que Jem. Ces deux-là, ainsi que leur amitié inébranlable, ont fait saigner mon cœur et mon âme.
Niveau rebondissements, c'est l'explosion. Bon par contre, j'ai noté un petit bémol. Voyez-vous, je me suis quand même dit au bout d'une centaine de pages que j'en attendais trop, comme dit un peu plus haut. Cat Clarke ne faisait que tâter le terrain et mettre en place les bases de son récit. Je ne dis pas que c'était ennuyant, loin de là, mais j'aurais aimé que tout aille un tout petit plus vite. En même temps, je ne suis absolument pas objectif vu que j'avais mis la barre très haut. Donc bon. Toujours est-il que j'ai eu peur d'être déçu à un moment, et que je comprendrais totalement que certaines personnes trouvent quelques longueurs assommantes. Je le répète, ça n'a pas été mon cas, mais je préfère vous avertir. Mais Cat Clarke se rattrape parfaitement bien avec la suite de son histoire. La preuve, j'ai mis 6/5 à Undone malgré ce minuscule défaut, cela veut tout dire. Les coups de théâtre vont crescendo, et, au fur et à mesure que l'intrigue se développe, c'est comme si l'auteure nous enfonçait des coups de poignard dans l'estomac. On souffre vraiment. J'ai dû poser plusieurs fois le roman pour reprendre mon souffle. Undone, c'est ce genre de livre. Celui qui vous fait transpirer, qui vous pousse à aller voir votre demie sœur à 1h30 du matin dans sa chambre pour lui parler de vos sentiments carrément emmêlés les uns aux autres, qui vous empêche de dormir et vous pousse à réfléchir. Undone, c'est une histoire qui vous fait du mal et qui arrive à vous faire aimer ça. L'overdose nous guette à chaque page, tel un précipice mortel, et on se jette pourtant tête la première à l'eau.
Quand je vous dis qu'il vous pousse à réfléchir, j'entends par-là qu'il vous pousse VRAIMENT à réfléchir. Il y a tellement tellement tellement de messages à déchiffrer. Tellement de symboliques à comprendre. Tellement de choses à creuser et à interpréter. Rien que le fait que Jem puisse s'introduire dans le groupe le plus populaire du lycée laisse à penser : il ne serait donc pas si horrible que ça ? Il ne jugerait donc personne ? Et si ce que l'on pensait de lui était totalement faux ? Bon ok, à l'écrit ça paraît stupide, mais, quand j'y pense, je vous jure que les réflexions sont hyper importantes. Puis même, la revanche de Jem est ultra perturbante. De toute manière, tout est perturbant dans ce livre.
Amitiés, trahisons, mensonges et amours s'entremêlent et s'entrechoquent dans Undone. Je vous jure que la romance présente dans cette histoire m'a bouleversé. A cause de Jem, une fois de plus. Il y a du sexe. Beaucoup de sexe, d'ailleurs. Il y a des instants chargés de passion et d'émotions. Il y a des moments perdus entre beauté et horreur. Puis il y a des heures de lecture enchanteresses et palpitantes, qui ressemblent terriblement à des secondes qui s'engrènent trop vite.
Avec Undone, Cat Clarke va encore plus loin. Encore plus au cœur même des choses : des sentiments, des désirs, et de tous les éléments qui font de nous des êtres imparfaits. Elle a réussi à créer une histoire encore plus intense, plus touchante, plus à fleur de peau que ses précédents récits, chose qui semblait être juste impossible et impensable. Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais je n'ai pas pu m'empêcher de répéter les mots "dérangeant", "perturbant" et "obsédant". Mais Undone, c'est ça. Une histoire dérangeante et perturbante, qui ne peut pas s'empêcher de nous obséder. Je reviendrai souvent à ce livre, à ses personnages et à son histoire. J'en suis intimement persuadé.

Suite de ma chronique : http://wandering-world.skyrock.com/3146253302-Undone.html


par Jordan