Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MeguyC : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
"Les enfants aussi !"
Arlette Testyler    Charles Testyler   
A Paris, pendant que la population affamée demeure préoccupée par les restrictions de plus en plus draconiennes, la police met une dernière main à la préparation de son opération « Vent Printanier ».
Si des Résistants osent désobéir aux lois de Vichy, des collabos se « nourrissent » de la délation et Arlette, petite fille Juive, voit aussitôt son enfance basculer dans le cauchemar...
En un éclair, les troupes allemandes et russes ayant fait main basse sur la Pologne, trois millions de Juifs, honnis par une population foncièrement antisémite, se retrouvent murés dans des ghettos.
Pour Szlamek, petit garçon « Jude », les dés sont jetés et la déportation devient rapidement inéluctable...
Innocentes victimes du cataclysme qui s'abat sur le peuple Juif, ces « jumeaux du désespoir », réussiront-ils à échapper au funeste destin que la folie meurtrière des nazis à « savamment » programmé ?
Dans cet enfer dantesque, par quel heureux hasard, les routes improbables d'Arlette à l'Ouest et de Szlamek à l'Est d'une Europe occupée, parviendront-elles un jour, à se croiser ?

par voyou23
Histoires véridiques d'ici lieux hantés tome 1 Histoires véridiques d'ici lieux hantés tome 1
Pat Hancock   
Quand il a interrogé l'esprit pour savoir qui l'avait tué, la porte s'est ouverte brusquement. Dans l'embrasure de la porte se dressait l'image rougeoyante d'un homme, les bras tendus vers le haut.

Un recuei; de troublantes histoires de fantômes, provenant de partout au Canada. Qu'il s'agisse de l'esprit frappeur qui terrorise des chasseurs dans un chalet isolé ou encore de la "présence" qui s'obstine à décrocher un tableau dans une maison d'époque, ces histoires vous donneront toutes froids dans le dos.

Préparez-vous à vivre des émotions fortes!

par Cobras
Journal d'un vampire, Tome 10 : La Traque Journal d'un vampire, Tome 10 : La Traque
Aubrey Clark    L.J. Smith   
Stop ! on arrete tout , cette saga n'a plus aucun sens. D'accord pour les tome 1 , 2 , 3 , 4 et 5 ils etaient super mais on aurait du stopper la. Plus tu lis , plus tu te dis que ça n'aurais pas été si mal qu'elena meurt a chaque fois qu'elle en avait eu l'occasion
Les Furtifs Les Furtifs
Alain Damasio   
Cette lecture a été aussi captivante qu'exigeante. Comme beaucoup, j'avais découvert Alain Damasio par la lecture de "La Horde du Contrevent " et avais été séduite par sa puissance d'imagination et sa capacité à réinventer le langage et ses codes. Je n'ai pas été déçue par ce nouvel ouvrage! L'histoire se situe dans une société un tout petit peu plus vieille que la nôtre , où la vie de chacun est régie par des élites commerciales dirigeantes, qui grâce à un arsenal d'outils hyperconnectés , maintiennent la population dans un artéfact de cocon confortable où chacun renonce de son plein gré à toute réflexion individuelle au profit d'un quotidien plus où moins virtuel sensé correspondre à ses désirs. La mise en garde sur ce que pourrait devenir nos libertés avec la prolifération de l'intelligence artificielle est facile à deviner . Mais la créativité ne s'arrête pas là . D'abord parce qu'on découvre une poignée de personnages attachants qui ont conscience de ces risques et entrent en résistance , en s'enrichissant les uns les autres de leurs différence pour réfléchir de façon collective, et aussi parce que l'auteur , à l'opposé de ce monde hypermatérialiste, développe son intrigue autour d'êtres imaginaires, "les furtifs", qui eux, s'ont l'essence même du vivant . Alain Damasio fait là encore preuve d'une imagination inouie sur le plan linguistique , leur inventant une forme de langage avec sa syntaxe propre, jouant avec des allitérations singulières pour chaque personnage au fur et à mesure du développement de l'intrigue, déclinant un champ lexical et typographique propre à chacun, avec des néologismes éclatants de clarté. Absolument brillant! Le seul petit reproche que je pourrais faire , est que pendant les scènes de bataille, l'abondance de termes très techniques , réels ou imaginaires nuit parfois à la fluidité du récit. L'auteur aborde aussi une réflexion sur les modes de gouvernance , qui sonne comme une mise en garde envers certains discours politiques bien actuels : il est plus facile de fédérer une population autour d'une peur de l'étranger que de fédérer autour d'un projet constructif d'acceptation de l'autre..Autre niveau de lecture de ce livre : c'est aussi une histoire de famille : un couple de parents est confronté à la disparition de sa fille. Comment gérer l'absence , le deuil? Bref , un livre d'une richesse hors norme , à lire et conseiller .
Night School, Tome 5 : Fin de partie Night School, Tome 5 : Fin de partie
C.J. Daugherty   
Et bien me voilà en mode nostalgique et oui je suis triste de dire au revoir à Allie, Carter, Sylvain et Cimmeria.
C.J Daugherty a su nous offrir un univers envoûtant, angoissant, oppressant, captivant et attendrissant, et ce pendant toute la durée de cette saga qui aura réussi à me faire vibrer sur la totalité des cinq tomes. Je suis tout simplement fan de cette auteure, de son univers, de sa plume, de sa saga et de Carter ... en bref, je suis totale addict de Night School !!!
Avec Fin de partie je m'attendais à de l'action, beaucoup. Je vous rassure tout de même, nous en avons et d'ailleurs ça démarre sur les chapeaux de roues !! Mais ici nous sommes plus dans la stratégie, la patience, la réflexion et l'attente. Nathaniel, Allie et Isabelle se livre à une véritable partie d'échec, et c'est celui qui placera au mieux ses pions sans se précipiter qui gagnera la partie !
Et autant dire que Nathaniel est très fort à ce jeu ! Mais c'est sans compter sur la motivation et la détermination d'Allie. En tout cas ce tome a surtout joué avec mes nerfs et ma patience. Rien ne se fait dans la précipitation, tout est calculé et réfléchi pour nous amener là où tout doit se terminer.
En résumé, même s'il m'a manqué un épilogue (juste pour voir ce que deviennent nos chouchous et parce que j'aime ça) ça reste un final qui clôture parfaitement cette saga qui aura su jouer avec nos nerfs et nos cœurs pendant trois ans.
Vous aimez le suspense, l'action, la stratégie, les trahisons, les doutes et les révélations, et bien avec Night School vous serez servis !

par coco69
Night School, Tome 1 : Night School Night School, Tome 1 : Night School
C.J. Daugherty   
WHAOU,WHAOU et WHAOU. Je pense que sa résume assez bien mes sentiments à la fin de Night School. Comment dire, je n'aurai jamais penser autant aimer. Ce livre était sur ma liste mais ne m'intriguer pas plus que ça, puis sur un coup de tête, je l'ai acheter. Car j'aime beaucoup le concepte de "petite nouvelle", "nouvelle école bizarre" et "garçon difficile à cerner", sa entraîne toujours des histoires assez folle et fascinante. Et Night School n'y a pas échapper. J'ai été totalement transporter, happer, envouter. J'en dormais mal la nuit, tellement je voulais savoir la suite, je me suis même reveiller à 4h00 du matin, pour lire une ou deux pages car je ne pouvais pas me rendormir sans avoir apaiser le suspens. C'es juste totalement fou.
Tout d'abord parlons de l'histoire, elle est très sombre, le mystère plane tout le long du roman, elle pourrais même être flippante pour certain, mais personnellement, après le nombre de livre que lui, je suis immuniser contre le flippant je pense. On en apprend un peu plus à chaque pages, autant sur les personnages que sur Cimmeria ou la Night School et c'est vraiment quelque chose que j'ai apprécier. On a pas une seconde répit, on est en haleine tout le long, pas le temps de s'ennuyer. C'est ce que je cherche dans les livres et celui-là ma comblée.
[spoiler]Les moments Sylvain/Allie au début et en toute fin, sont très agréable.
Mais les ils ne rivalisent pas avec les moments Carter/Allie qui sont un pure délice, dont on ne se lasse pas.
Le seul truc qui m'a déranger est que Sylvain est trop vite pardonner, après avoir faillis presque violer Allie. Mais bon d'un côté c'est compréhensif pour l'histoire, et ce n'est pas gênant dans la lecture. C'est même positif, autant pour l'histoire que pour le personnage de Sylvain. [/spoiler]
Maintenant, parlons des personnages, Allie, aaaaah Allie, je l'adore. Pourquoi ? Car franchement, elle me correspond beaucoup, je me énormément retrouver en elle, dans ses sentiments et c'est quelque chose que je trouve géniale. Sa ne m'avait pas fait sa depuis Cassie des livres de LJ SMITH : Le cercle secret. Allie est forte, intelligente, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, elle est curieuse et déterminée, elle essaye de ne pas se soucier du regard des autres mais au fond, sa la touche quand même. Et la ponctualité n'est pas son fort, un trèèèès gros point commun avec moi. Ensuite passons à Carter, je l'ai adorer des les premières lignes. Il est mytérieux, fort mais sensible, fidèle, et gentil.
Sylvain, haha, lui il fait l'effet yoyo, au début je l'ai trouver sympathique puis affreusement con et ensuite, re sympathique, sensible et pas aussi con. Il m'a toucher, surtout à la fin, dans le dernier passage qu'on a sur lui dans le premier tome et dans les propos de Isabelle, j'ai éprouver beaucoup de tendresse pour lui et je me demande comment va tourner ce personnage. Donc en fin de compte, il a su beaucoup toucher mais pas autant que Carter.
Jo, maintenant, elle est sympathique et drôle mais je ne sais pas trop quoi penser d'elle, ce n'est pas le personnage que je préfère. Rachel, je l'ai tout de suite adorer, elle est intelligente, gentille et généreuse, la parfaite amie. Isabelle, maintenant, au début j'avais de gros doute sur elle et je ne savais pas quoi en penser, ce n'est que sur les dernière pages, que j'ai commencer à l'apprécier.
Bref, Night School est un bijoux, autant pour l'histoire ou les personnages. Et la suite est très prommeteuse, autant question mystère, action, amis, famille et amour. Je suis contente qu'il y ai 5 tomes, sa veut dire que nous allons suivre Allie et les autres pendant longtemps.
Je ne sais vraiment pas comment je vais faire pour attendre la suite jusqu'en début 2013, ça va être une vrai torture.

par Megane84
Night School, Tome 4 : Resistance Night School, Tome 4 : Resistance
C.J. Daugherty   
Après la déception du tome 3, je ne m'attendais pas à un énorme coup de coeur pour ce quatrième tome et j'ai eu raison. On tourne toujours autour de la même chose et l'histoire se renouvelle une fois de plus. Il ne se passe pas grand chose tout au long du roman. Oui, il y a des révélations mais il faut pratiquement attendre la fin de l'histoire pour en connaître les détails. C'est dommage. L'indécision sentimentale d'Allie m'a également un peu agacée. Je pense que l'auteur fait durer les tomes par pur effet commercial car elle aurait pu franchement se limiter à moins et privilégier l'essentiel.
A côté de ces points négatifs, la fin est bourrée d'action (comme d'habitude) et nous laisse complètement sur notre faim. Il ne reste plus qu'à attendre 2015 pour la suite en espérant que celle-ci soit à la hauteur du premier tome.


par elynias
Night School, Tome 3 : Rupture Night School, Tome 3 : Rupture
C.J. Daugherty   
Depuis le temps que je l'attendais, je vous laisse deviner la crise d'hystérie que j'ai eue quand, le 10 octobre, quand j'ai vu qu'il était dans les rayons de ma librairie.
Night School 3, ENFIN! Ainsi donc, on avait abrégé mes souffrances...
Je dois avouer que le début du livre et franchement très moyen. A la limite du nul même. Sérieusement, c'est quoi cette attitude? OK, Allie est choquée par la mort de Jo, mais sérieux, je ne pige toujours pas pourquoi ça l'autorisait à se comportait ainsi! Mais bon, ce début pourri ne dure qu'une cinquantaine de page et sur 400, il es reste 350 à sauver...
C.J réussira-t-elle à me captiver durant? La réponse et OUI. J'ai tout simplement adoré le contenu de ce troisième de tome de Night School. J'adore tout simplement l'idée que l'auteure émet. Une taupe, des espions? Sérieusement, le manque de romance ne m'a pas tellement gêné dans la mesure où l'action se présente sous toutes les formes. Et puis, j'aime tant Sylvain! Autant, je ne pouvais pas le voir dans le premier tome autant là, je l'adore! J'aime de plus en plus Rachel et Nicole, mais Zoé reste mon petit oiseau favoris...
La fin peut paraître très frustrant, dans la mesure où on ne sait TOUJOURS PAS QUI EST LA TAUPE!!! Oh God, je vais faire comment pour attendre le tome 4? Bref, mi-2014, j'espère savoir qui a trahi nos petits chéris ;)


par Pompon
Night School, tome 2 : Héritage Night School, tome 2 : Héritage
C.J. Daugherty   
Ce livre est juste un diamant, tout comme le premier !
Il est tout simplement superbe. A tous ceux qui hésitent à le lire, balayez vos appréhensions d'un ample geste de la main et plongez-vous dans ses pages ! Vous allez être époustouflés. Toujours aussi génial, bien écrit, c'est agréable de voir apparaître de nouveau personnages, comme Zoé, qui est mon coup de coeur, elle est fraiche et dynamique, et Nicole, que j'aime moins, mais quand même.

[spoiler]Ma seule déception, c'est qu'Allie ne soit plus avec Carter... Ils allaient si bien ensembles...

Pour cette histoire de taupe... J'ai peut-être une idée (Jerry Cole) mais j'attends le tome 3 pour valider mon hypothèse !

Et pour Jo... La pauvre quand même. Après, il faut bien avouer que ce n'est pas l'un de mes personnages préférés, c'est plutôt le contraire, mais bon, elle ne méritait pas de mourir.[/spoiler]

En tout cas, c'est un livre splendide, vraiment merveilleux, que tout le monde devrait avoir lu au moins une fois dans sa vie. Les autres manquent quelque chose, sérieux.

Hâte d'avoir le tome 3 entre mes mains, pour le dévorer comme les deux autres !
Multiversum, Tome 3 : Utopia Multiversum, Tome 3 : Utopia
Leonardo Patrignani   
J'ai vraiment aimé le concept troublant de Memoria.
«Comme vous le savez, là-bas, les yeux des autres sont comme des portes qui permettent d'accéder à leurs souvenirs.»
Ce troisième tome m'a un peu moins emportée que les deux précédents. Le milieu du livre m'a paru plus policier et ce n'est pas trop mon truc. Mais il y a tout de même plein de passages que j'ai vraiment aimé. Notamment le dénouement, qui est de nouveau magnifiquement écrit avec le récit de Marco.
[spoiler]C'est moi qui ai lancé le dé aux faces infinies.
Ceci est ma réalité. Le cauchemar. Le défi. La création.
Mon Multivers.
Tout ce qui a été, tout ce qui sera - l'horreur, le salut, la fin, la renaissance - est né dans mon esprit, dans l'enchaînement de tous les choix possibles. [/spoiler]
Je vais continuer à suivre Leonardo Patrignani, un auteur à l'imagination débordante et à l'écriture magique.


par Kiriu