Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mei_S : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Mon inconnu, mon mariage et moi - Vol. 10 Mon inconnu, mon mariage et moi - Vol. 10
Kate B. Jacobson   
L'un des volumes que j'ai le moins aimé, malgré un rebondissement inattendu.
La relation entre Caleb et Grace commence à m'ennuyer.

par Avalon
Tout mais pas lui, Tome 4 Tout mais pas lui, Tome 4
Léa May   
Alex se livre enfin à Marie et ils se promettent d’être honnête l’un envers l’autre, terminé les mensonges, ils vont repartir sur une base saine et vivre leur histoire à l’abri des regards.
Suite à ses révélations, Alex semble se poser beaucoup de questions et se remettre en question .
Marie quand à elle culpabilise à l’idée de cacher encore des choses à l’homme qui prends de plus en plus de place dans son cœur mais elle ne peut lui parler de l’enquête de Thomas tant qu’elle n’en sait pas plus.
Alors que tout semble s’arranger une nouvel événement va se mettre en travers de leur chemin et promet des moments difficiles.

Ce quatrième tome nous permet de mieux connaître Alex, il se dévoile et raconte son passé à Marie qui découvre un homme bien plus fragile et plus accessible que le Alex qu’elle croyait connaître, cet homme cache sa détresse et sa fragilité sous une carapace d’homme froid et distant.
Ses révélations la rapproche un peu plus de cet homme et ses sentiments n’en sont que plus renforcés. Elle cherche à le protéger des conséquences qu’impliqueraient les recherches de Thomas et pour cela elle va devoir lui mentir encore un peu afin de découvrir ce que le journaliste sait .
Mais ces confessions ne règlent pas tous les mystères qui règnent dans cette histoire, le problème des parents de Marie restent suspect à mes yeux, pourquoi un agent immobilier s’acharne pour racheter leur librairie ? Et ce journaliste, que va t’il vraiment découvrir sur Alex ? Quand à Marie ces mensonges peuvent se retourner contre elle à tout moment, si Alex découvre qu’elle lui cache des choses, il risque de mal réagir.
Toutes ces questions font planer le doute de nous plonge dans cette lecture intense . L’écriture est toujours aussi prenante même si ce tome m’a semblé un peu plus calme mais attention la tempête se prépare et il risque d ‘y avoir des dégâts mais pour en savoir plus il faudra attendre le prochain tome !!!!!
Tout mais pas lui, tome 5 Tout mais pas lui, tome 5
Léa May   
Après sa découverte, Alex part furieux, retrouver Thomas mais Marie ne peut pas le laisser faire, il risque de se compromettre et elle veut à tout prix le protéger.
Les deux hommes se confrontent et l’arrivée du père de Thomas ne va pas arranger les choses. Les révélations fusent et Alex se rend compte que son père à été piégé par son concurrent et c’est cela qui a entraîné la mort de sa mère.
Fou de rage il va trouver réconfort dans les bras de la femme qu’il aime mais leur repos sera de courte durée et Marie n’est pas au bout de ses surprises !!!!

De nouvelles révélations arrivent et tout se bouscule, Marie se bat pour l’homme qu’elle aime mais il ne semble pas prêt pour elle. Le désarrois d’Alex le pousse à prendre la fuite
Thomas apparaît sous un nouveau jour, il prend de plus en plus de place dans cette histoire. On en découvre un peu plus sur le passé d’Alex et de son père qui m’a beaucoup touché dans ce tome. C’est un homme déchiré qui à fait une erreur et qui l’a payé très cher, beaucoup de trop cher, les conséquences ont été désastreuses pour lui et sa famille

L’écriture est de plus en plus intense, on est pris dans l’action, tout va très vite , surtout la fin qui est toujours aussi cruelle .
Beaucoup d’émotions ressortent dans ce tome. Entre ma colère envers Thomas et Alex (oui je suis en colère contre lui et contre sa faiblesse face à Marie!!!!), la tendresse envers Arthur et la peine pour Marie, j’ai ressenti beaucoup d’émotions diverses.

Ce tome est beaucoup trop court, vite vite la suite !!!!!
Les Fiancées Windham, Tome 1 : Le Charme caché du Highlander Les Fiancées Windham, Tome 1 : Le Charme caché du Highlander
Grace Burrowes   
http://leslecturesdeveralice.blogspot.com
Lu en VO.
Nous voilà, avec ce premier tome, revenus en plein dans l'univers multidimensionnel de Grace Burrowes ! Pour les nouvelles lectrices, attention de ne pas trop s'y perdre...
Car cette série, intitulée en VO Windham Brides, fait suite à la série fleuve des Windham, non traduite : celle-ci compte 2 nouvelles fondatrices pour les duc et la duchesse Moreland (Perceval et Esther), suivies de 8 romans dans lesquels on fait connaissance de leurs nombreux rejetons...
Si on aime GB, et si elle rencontre un tel engouement Outre-Atlantique, c'est bien pour cela : la tendresse dévolues à ses personnages, les sentiments exprimés en orfèvre, les dialogues étincelants, drôles, sensibles ou sensuels, et les situations de vie amoureusement rendues.
Ce tome premier, donc, nous fait renouer avec le grand-petit monde des Windhams. Et pour qui a lu la série antérieure, je peux vous dire que c'est un vrai bonheur de tous les retrouver.
Grace Burrowes adore faire cela : promener ses personnages d'un tome à l'autre de son oeuvre (gigantesque et quasi tentaculaire).
Pour ceux qui la découvrent, je pense qu'il faudrait peut-être une petite remise à niveau, ne serait-ce qu'en lisant les titres sortis en VF, à défaut de se lancer dans les Windham : on croise parfois quelques Windham dans la série des Lords solitaires, et cela peut donner une idée sur la manière dont elle traite la narration ou les galeries de personnages.
En même temps, l'histoire de ce Charme caché peut très bien se lire indépendamment de la série antérieure. En effet, elle se suffit à elle-même, et on peut se contenter de faire tranquillement connaissance avec la tribu Windham sans se tracasser outre mesure, en savourant tout simplement leurs échanges et leurs interventions !
Ne vous attendez donc pas à du Highlander 17ème siècle... C'est de la régence. Ce petit air d'Ecosse nous vient d'un personnage viril et un peu ours, le nouveau (à son corps défendant) duc de Murdoch, un guerrier Highlander tendance Waterloo en bisbille avec les anglais. Un vrai dur à cuire, et à ce titre, un pur Highlander comme on les aime ! GB nous le promène même en kilt, de même que son très séduisant frère à l’œil taquin dont elle narrera les aventures dans le tome 2.
J'ai été plus que charmée par ce titre, malgré quelques longueurs, car il faut bien avouer que la majeure partie du roman, dont le scénario tient à un fil.
Mais les sentiments partagés par les deux héros, si beaux, si justes et joliment exprimés, et toute l'humanité, la douceur, la passion, la justesse, et les quelques traits d'humour, dont GB pare leur relation, valent largement les quelques heures passées en leur compagnie.
-> Cet avis est beaucoup plus développé sur mon blog... ;-)

par everalice
La Société, Tome 1 : Qui de nous deux ? La Société, Tome 1 : Qui de nous deux ?
Angela Behelle   
Audacieuse,troublante,dérangeante, hautement érotique, cette histoire à mise à rude épreuve mes connaissances et mes certitudes sur les relations entre un homme et une femme.

Mickaëlla Valmur est enseignante, jeune veuve d'un homme beaucoup plus âgé qu'elle a profondément aimé, qui l'a faite femme. Depuis sa mort quelques mois auparavant elle se dissimule sous un masque lisse, une apparence fade et conservatrice qui convient à l'image d'enseignante qu'elle souhaite montrer. C'est par son métier quelle va rencontrer Alexis qui va l'entrainer dans une relation sensuelle et flamboyante où elle va découvrir ses désirs profonds, laisser exprimer sa sensualité, ses fantasmes les plus cachés et surtout l'amour.

Alexis c'est le corps d'un jeune homme de dix sept ans et la maturité intellectuelle et sexuelle d'un homme de trente ans. Mickaëlla va devenir à la demande de ses parents sa tutrice dans le lycée ou elle enseigne, nous découvrirons à la fin pourquoi ils l'on choisit. Une relation de soumission va peu à peu s'installer entre eux mais le dominé n'est pas forcement celui que l'on croit. La jeune femme va sortir de sa chrysalide, découvrir et expérimenter des choses qu'elle n'aurait jamais pensé pouvoir faire ou désirer.

Cette relation hors norme entre un jeune homme (quoique pas si jeune qu'il n'y parait autre surprise de l'auteure), les pratiques évoquées parfois pornographiques, sans censure, avec langage direct et mots crus parfois, la découverte de cette société créée pour une élite à la recherche d'un plaisir sain ; rien ne vous est épargné et pourtant vous êtes fascinés et pris dans ce jeu de séduction. Perturbée je l'ai été sur certains passages, choquée jamais.

Sans détour je l'avoue cette histoire m'a entrainé dans un monde sensuel et interdit attirant non dépourvu de sentiments, car ne vous trompez pas c'est une histoire d'amour simplement ici le chemin parcouru pour y arriver est différent.

Ce récit raconté par Mickaëlla à la première personne, se déroule comme un film mais est ce une fiction ou le récit réel d'une rencontre dans la vie de l'auteure ? Dans tous les cas cette ode sensuelle risque de vous déranger en tant que femme ou de vous découvrir sous un aspect que vous n'auriez jamais envisager ou oser.Cette histoire n'est pas à la portée de toutes mais un esprit aventureux, libre et ouvert y trouvera beaucoup de plaisir.

Je mets en garde cependant car cette histoire très bien écrite est pour lectrices et pourquoi pas lecteurs très avertis.

Si votre curiosité a été éveillé aller faire un tour sur le blog de La société www.http://lasocieteomega.canalblog.com//

par samba
Fight for Love, Tome 1 : Real Fight for Love, Tome 1 : Real
Katy Evans   
Déçue pour ma part, j' en attendais sûrement trop. Mais faut dire qu' entre la nenette qui mouille toutes les deux pages, le manque cruel d' histoire, car oui il n' y a pas d' histoire, on suit la mise en place d' une relation qui devrait être très complexe et belle mais au final tout est effleuré pour ne laisser que le cul. (Trop de cul tue le cul :p)

Il aurait été plus intéressant pour ma part de développer les phases de cette maladie terrible.
Je lirais sûrement le deuxième tome même si au vue des avis sur goodread j' ai un peu peur :p
Psi-Changeling, Tome 1 : Esclave des sens Psi-Changeling, Tome 1 : Esclave des sens
Nalini Singh   
J'ADHERE !

Bien qu'un peu déconcertant au départ, c'est avec une facilité confondante qu'au bout de quelque pages nous plongeons dans cet univers de Psi et de Changeling.
Sascha - une Psi Cardinale défaillante puisqu'elle ressent -, et Lucas - un Changeling qui de son côté apprécierait l'anesthésie de certains de ses sens - sont appelé à mener ensemble un projet immobilier.
Bien que leurs races soient ennemies de principe depuis un siècle, les voilà à l'aube d'une guerre suite aux meurtres de plusieurs femmes Changeling, perpétrés - aux vues de preuves indirectes - par un Psi.

Sascha qui au début nous paraît fade et insignifiante, gagne au fil de la lecture notre attachement et son humanité la rend touchante. Lucas quant à lui est un léopard Alpha dans toute sa splendeur, sa dévotion et sa protection envers sa Meute sont quelque peu mis à mal par sa rencontre avec Sascha.
Peu à peu il devient obsédé par elle - l'ennemie -, sans s'en rendre compte il commence à développer un lien avec elle et ses instincts primaires pointent le bout de leur nez.
Je suis convaincue que cette nouvelle série tiendra de belles promesse si les suites sont à l'image du tome 1.

par ccmars
Georgina Kincaid, Tome 1 : Succubus Blues Georgina Kincaid, Tome 1 : Succubus Blues
Richelle Mead   
Premier constat après la lecture de ce premier tome, c'est que l'action ne prédomine vraiment pas. Une succube n'est vraiment pas au dessus de la chaine alimentaire des immortelles et Richelle Mead ne nous détrompera à aucun moment. Pour quelqu'un comme moi qui aime les histoires mouvementées, j'avoue que ce n'était pas gagné d'avance et pourtant, j'ai véritablement savouré ce livre. Il faut dire que je suis littéralement tombé sous le charme de Georgina. Rarement une héroïne n'a été aussi touchante que cette succube millénaire. Sacrifiant son âme délibérément pour une seule erreur, arpentant les siècles en volant l'énergie vitale des hommes "bon" (plus ils sont corrompus et moins ils ont d'énergie vitale à transmettre), elle ne trouve le bonheur qu'avec des relations éphémères avec d'autres immortels. On comprend donc parfaitement le blues qui l'anime et son choix à ne plus vouloir voler l'avenir d'hommes honnêtes.

Richelle Mead décrit parfaitement bien des sentiments purement humain d'une personne qui n'était pas préparée à traverser les siècles et à semer le mal. Comment ne pas être touché face à un amour impossible? Non car elle est une Capulet et lui un Montaigu mais tout simplement car la moindre affection causerait la perte de celui qu'elle aime. On a vraiment envi de pleurer avec elle quand elle pose son regard sur des enfants qu'elle ne pourra jamais avoir ou quand elle éconduit celui-qu'elle aime sans que celui-ci n'en comprenne la raison.

Quand aux autres personnages qui arpente le livre, nous avons ses amis immortels ne m'auront guère laissé une grosse impression. Ce ne sera toutefois pas le cas de l'ange Carter qui, malgré son apparence froide, me touchera à plusieurs reprise (j'ai littéralement fondu en larme à la fin du livre ou il est en compagnie de Georgina). Quand aux amants "potentiel" (car bien sur, nous en avons), Roman ne m'a guère laissé une grande impression. Il m'a tellement fait penser au petit ami parfait "typique" que je n'ai à aucun moment senti mon cœur se serrer dans leurs relations. Je ne peux pas en dire autant de l'écrivain Seth qui, sous des couverts maladroits et timides cache une profondeur et des sentiments qui ne peuvent que toucher le lecteur.

Et l'intrigue dans tout ça? Et bien, si elle est présente, elle ne sera pas vraiment la prédominance du récit. Quelques événements ci et là qui permettra de la relancer et une Georgina qui fera fi des ordres de son supérieur pour trouver la nature de l'être qui tue les immortels. Dommage que l'identité du mystérieux meurtrier devient assez vite évidente et manque un peu d'originalité.

Certaines personnes qui ont lu la série m'ont certifié que la série perdait un peu de charme et finissait par tourner en rond par la suite. Il m'est encore impossible de dire si c'est vrai mais dans tout les cas, ce tome 1 m'a profondément ému de par son personnage principal. Rarement une héroïne de Bit-Lit n'a su m'atteindre à ce point et à me mettre la larme à l'œil chaque fois qu'elle même partait en sanglot. Pour ça, un grand bravo à Richelle Mead.

Et dernière chose, un grand merci à Milady qui au final est revenu sur son choix premier de couverture (peu attrayante) au profit de la magnifique couverture du Grand Format.

par Caly
Bad Romance, Tome 1 Bad Romance, Tome 1
Céline Mancellon   
J'ai eu une sale appréhension sur ce livre et au final, joli coup de coeur.
Chris est un bad boy au premier abord mais au final...quand on sait pourquoi il fait ce qu'il fait on ne peut que l'aimer.
Kate n'est pas un cliché sur patte. J'ai adoré ce personnage.
Il y a beaucoup d'humour, j'adore !
En ce qui concerne le langage, grosse surprise parce que, ok y'a un peu de vulgarité mais ce n'est jamais obscène, même lors des scènes de sexe, du coup c'est très agréable.
Attention ! Ce n'est pas nian-nian non plus !
C'est franchement un livre à lire car il détonne par rapport aux autres livres du même genre.

Crazy Love Crazy Love
Joh Harper   
https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2017/09/crazy-love-vol-11-joh-harper.html

Si je devais parler de Crazy Love en seulement quelques mots, je dirai qu'il est complètement dingue et hilarant. Il porte vraiment bien son nom pour le coup.

Je vais tout de même rentrer un peu plus en détails. Je lis Joh Harper pour la première fois (j'ai beaucoup de premières fois, en même temps j'ai jamais le temps de lire tout ce que je veux, comme beaucoup d'entre vous) et je dois dire que je suis enchantée. Joh Harper a créé une héroïne haute en couleur, délirante, attachante. Éva vit une aventure très rythmée, alors surtout soyez bien accroché au wagon.

Le prologue est le point de repère du roman, avec ce moment de vie d'Éva, on comprend ce qu'elle ressent pour Alex et pourquoi dans le présent elle s'en protège. Cet événement lui a permis de tourner la page, d'aller de l'avant et surtout de se sentir mieux dans sa peau. Elle assume sa personnalité, ses envies et ses désirs. Et c'est accompagnée de ses amis les plus proches, tels que Justine, Laurence and co, qu'elle va avancer dans cette "nouvelle vie", vie où Alex n'aura plus sa place. Dites bonjour à Léo.

Evidemment, il ne s'agit que du début de l'intrigue. Il se passe tellement de choses que je serais incapable de vous les lister. Par contre, je peux vous dire que Joh réserve de nombreuses scènes cocasses. Son héroïne n'a pas sa langue dans sa poche, elle gaffe beaucoup, bave devant de beaux fessiers, boit à en perdre la tête parfois,..., elle rit, elle crie, elle pleure, elle s'amuse, elle vit quoi et je dirai même qu'elle vit à 100 à l'heure. Elle est obligée de tenir cette vitesse, entre Léo qui semble parfait pour elle, Alex qui débarque et la veut, Elliot son frère qui perd pied et devient mystérieux, Maud qui joue avec ses nerfs (non je ne vous dirais pas qui elle est), Sean qui prend plaisir à la taquiner (pour lui non plus je dirai rien)... Bref ça ne s'arrête quasiment jamais.

Mais je vous rassure, Joh finit par prendre pitié de ses lecteurs et apaise les cœurs. Bon, j'en fais un peu trop mais j'ai été tellement emballé par son histoire et ses intrigues un peu folles, par ses personnages tous très attachants à leur manière malgré les mauvaises actions de certains. Mention spéciale à Paula (Oui il y a pas mal de personnages à intégrer).

Le récit est plein d'humour, de tendresse, de passion mais aussi de coups bas, de mensonges, de doutes. Bref j'ai passé un excellent moment et je vous le recommande vivement.