Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mel28103 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Wait for You, Tome 1 : Jeu de patience Wait for You, Tome 1 : Jeu de patience
Jennifer L. Armentrout   
Après avoir adoré les deux premiers tomes de sa série sur les Frères Gamble (Suite Nuptiale et Quiproquos et Paparazzis et Quiproquos) parue aux éditions Milady Romance, je n’avais qu’une hâte découvrir ce roman New Adult (oui, définitivement, le NA est le genre de ce début d’année)(avec plus ou moins de réussite pour certains à mon avis).

Et je n’ai absolument pas été déçue, et je l’ai même préféré à Beautiful Disaster. Oui certaines me diront que l’histoire reste quand même basique, que c’est du NA typique, mais moi j’ai complètement adoré. J’ai adoré l’écriture, l’humour, les références et surtout Cam ! [...]

La suite ici : http://lune-et-plume.fr/jeu-de-patience-de-jennifer-l-armentrout/

par Melwasul
Wild Seasons, Tome 3 : Dark Wild Night Wild Seasons, Tome 3 : Dark Wild Night
Christina Lauren   
J'ai l'impression que ça fait une éternité que j'attends d'avoir en ma possession l'histoire de Lola et Oliver. Je suis juste complètement attendrie par ce couple et ils ont bien mérité leur position de chouchou. Laissez-moi vous rafraîchir la mémoire, après une nuit alcoolisée, Mia s'est retrouvée mariée à Ansel, Harlow à Finn et Lola à Oliver. Alors que les premiers décidaient de poursuivre leur mariage, les autres couples décidaient de divorcer pour oublier cette erreur. Vous connaissez sans doute l'histoire des autres couples, cette histoire c'est celle de Lola et Oliver, qui ont fait le choix de rester amis.

Jusqu'à présent leur amitié ne leur à jamais poser le moindre problème et si tout le monde sait qu'ils sont faits l'un pour l'autre, il préfère fermer les yeux et rester dans le confort d'une amitié sincère. D'autant plus, qu'ils sont tous les deux persuadés que l'autre ne ressent pas la même chose, donc aucun ne va essayer de changer les choses et même si l'attirance est évidente pour tout le monde sauf eux, ils vont chercher à oublier leur désir naissant, qui vient changer la vision qu'ils ont de leur amitié.

Je ne vous cache pas que je n'ai pas compris l'orientation du résumé, je n'ai pas du tout vu l'histoire sous cet angle et j'ai eu l'impression qu'il s'agissait d'un autre roman, tellement on est à côté de la plaque. Lola est à un moment de sa vie où tout va changer et son amitié avec Oliver est un point d'ancrage pour elle, sa bande dessinée va être adaptée au cinéma et au delà de la bonne nouvelle, c'est un travail qu'elle n'avait pas imaginé, sans compter que sa prochaine BD doit bientôt être remise à son éditeur, ce dont elle a besoin c'est d'un ami pour l'épauler. De son côté Oliver, se pose de plus en plus de questions sur les sentiments de Lola et ne souhaitant pas la brusquer il va se contenter de ce qu'il a avec elle et la soutenir et être complètement dévouée et à l'écoute de sa meilleure amie.

Lola a une histoire familiale compliquée et elle a du mal à s'ouvrir aux autres. Oliver le voit et le comprend, il ne l'a jamais laissée tomber et leur amitié va devenir tellement importante, qu'elle va finir par passer devant son amitié avec Harlow. J'avais reproché la lenteur de la saison 1 et c'est justement ce qui fait la magie de ce tome. L'histoire se déroule doucement, sans brusquer nos héros et l'amitié, laisse la place à l'attirance, puis à des sentiments plus forts. Ce que j'ai aimé par-dessus tout, c'est cette douceur entre les personnages. Pas besoin d'en faire des tonnes, c'est simple et c'est justement ce qui rend cette histoire adorable. J'ai attendu la formation de ce couple à l'instant où je les ai découverts et découvrir l'histoire de Loliver est un vrai bonheur, à la hauteur de tout ce que j'aurais pu imaginer.

Cette suite, est un peu différente des tomes précédents notamment, car Lola est un personnage réfléchi et n'a pas l'impulsivité d'Harlow, ou le goût de l'aventure de Mia. Et bien que nos deux mâles soient hot, j'ai été complètement charmé par la simplicité et l'authenticité d'Oliver. Ma seule déception, qui d'ailleurs était un peu le même dans les tomes précédents, concerne les projets de Lola qui laissent un peu sur notre faim, j'ai toujours ce sentiment de ne pas savoir comment sont censées évoluer les choses. C'est dommage et frustrant. Visiblement, la suite est attendue pour février 2016 et le personnage de London m'intrigue. On obtient quelques petites informations croustillantes à son sujet et ça met l'eau à la bouche. Encore une fois c'est une vraie réussite, Christina Lauren est au top.

http://wp.me/p4u7Dl-1u2

par Luxnbooks
Addicted to You Addicted to You
Amélie C. Astier    Mary Matthews   
Car ce duo d’auteurs (drôles de dames de choc) a encore une fois relevé un défi de taille : parler d’un sujet d’addiction pas drôle en arrivant à le transformer en toile de fond d’une magnifique histoire d’amour.

Seth est un des piliers de la fraternité Sigma Alpha Psi, communauté de sportifs.
Champion de basket et joueur émérite, il collectionne autant les titres que les jolies filles dans son lit.
Ce “Don Juan” accumule les coups d’un soir et semble vivre sa vie d’étudiant de 20 ans en la croquant à pleines dents.

Malgré les mises en garde de ses copains et de son coach sportif sur son comportement, il n’en tient pas compte et continue à mener sa “petite vie tranquille”.

Et un jour, il fait la rencontre de Memphis : petite jeune femme frêle (en apparences), toute habillée de noir des pieds à la tête, elle fait partie de la sororité des Crows, les gothiques du campus.

Alors qu’elle est à l’exact opposé de ses goûts en matière de femmes habituellement, elle va lui taper dans l’oeil et l’intéresser car elle semble lui résister.

Mais sous des dehors bien froids, Memphis est irrémédiablement attirée par ce beau sportif qui la surplombe et qui la charme.

Sauf que Seth cache de biens lourds secrets et problèmes, qu’il est le seul à pouvoir résoudre.

Ils ont bien plus de points en commun qu’ils ne le pensent, de par leur passé ou leurs familles.

Est ce qu’une attirance et des sentiments peuvent suffire à faire remonter à la surface quelqu’un qui se noie dans une vase de dépravation et d’addiction ?

Est ce que des sentiments peuvent suffire à soutenir une personne aimée et l’aider à s’en sortir ?

Vous le saurez en lisant l’histoire de Seth et Memphis.

⇒ Personnellement j’ai juste ADORE cette histoire, qui sort des sentiers battus.

Il fallait oser le pari de parler de l’addiction et du parcours du combattant que c’est d’en sortir, sans tomber dans le “patho” ou en faire des caisses dans le larmoyant.

C’est un pari réussi haut la main !

Seth et Memphis sont un couple magnifique, qui démarre mal dans leur relation mais rapidement on se rend compte de la force de leurs sentiments et on s’attache à ces deux là.

Seth en particulier est un personnage déstabilisant et original : ce coureur de jupons cache bien des facettes sous ses dehors de “queutard” et c’est un homme intelligent, sensible, romantique … que nous découvrons au fil des pages.

Un homme dont on ne peut que tomber “amoureuse” et qui nous charme irrémédiablement.
Sa force de caractère force le respect !

Memphis aussi est un personnage haute en couleurs (malgré son amour inconditionnel du noir) : malgré une enfance pas toujours évidente, elle a réussi à surmonter ses démons et représente un vrai soutien, un vrai pilier pour Seth.

Ce livre est une pépite, un message d’espoir et d’amour, une ode à la seconde chance et au pardon.
C’est aussi une belle leçon de courage : quand on veut … on peut !

Vraiment une belle lecture, qui nous donne à réfléchir et à nous questionner un peu plus loin qu’une simple belle fin.
International Guy, Tome 1 : Paris International Guy, Tome 1 : Paris
Audrey Carlan   
Voilà une série que j’attendais avec impatience, curieuse de découvrir le nouveau feuilleton mensuel d’Audrey Carlan. Calendar Girl m’avait laissé un assez bon souvenir, malgré quelques défauts qui m’avaient bien fait grincer des dents. Malgré tout, j’avais envie de découvrir ces International Guy…

Parker, Bo et Royce ont formé leur entreprise, International Guy, qui propose de multiples services à ceux qui peuvent y mettre le prix. Parker, le Dream Maker, s’occupe de coacher les clients en matière de vie et d’amour ; Bo, le Love Maker, se charge de vous relooker de la tête aux pieds. Quant à Royce, Money Maker, il transforme en argent le moindre dossier qu’on lui confie. Leurs missions, aussi différentes les unes que les autres, les poussent à voyager aux quatre coins du monde. Parfois seul, parfois à eux trois, quand la situation l’exige.

Ici, je vais vous parler simultanément des deux tomes, que j’ai enchainés. Et heureusement que les deux sortent le même jour car, si je n’avais pas eu le second opus immédiatement sous la main, je ne sais pas vraiment si j’aurais continué la série.

Sur le principe, l’histoire est sympa. J’aime beaucoup les personnages de Bo et de Royce qui apportent un vrai potentiel à l’entreprise. C’est avec Parker, le Dream Maker, que j’ai eu beaucoup, beaucoup de mal. Dès le départ, ça ne la pas fait, du tout du tout, et ce sentiment n’a pas vraiment disparu au cours de ma lecture.

Il faut dire qu’avec Sophie, la cliente du premier opus, ce n’était pas évident non plus. La jeune femme est une petite chose toute tremblante, toute fragile, qui est là pour apprendre de ces trois mâles virils qui vont la transformer profondément en deux temps, trois mouvements. Même pas une semaine pour « transformer » une femme peu sûre d’elle en une croqueuse d’hommes ? J’ai eu du mal à avaler tout ça. Surtout que, nous présenter une femme qui ne peut réussir dans son travail que si elle porte des talons de douze centimètres ou des tenues sexy… J’ai eu un peu mal à mon féminisme…

Mais l’histoire reste plaisante, l’écriture d’Audrey Carlan, toujours aussi addictive, fait le job et, finalement, ce n’est pas vraiment ce qui m’a le plus dérangé.

Comme je le disais, c’est avec Parker Ellis que ça coince. Bo et Royce, au moins, sont directs dès le départ : ils aiment les femmes, ils profitent de leurs charmes et ne le cachent pas. Parker, lui, est soit disant le gentleman par excellence… qui va pourtant emballer les deux premières clients dès le premier jour. Et, pour quelqu’un qui dit ne jamais, jamais avoir couché avec les clientes, bizarrement, c’est ce qui va lui arriver dans les deux premier opus.

Bon, soit. Après tout, c’est de la new romance et, après Calendar Girl, je ne m’attendais pas à quelque chose de tout sage non plus. Mais Parker est une suffisance hallucinante qui m’a fait secouer la tête à de nombreuses reprises. Soit disant le meilleur dans son domaine – même si je n’arrive pas à comprendre à quoi il sert vraiment. Bo et Royce ont des positions bien définies. Parker, lui… Je cherche toujours à comprendre en quoi les leçons de vie qu’il donne sont si indispensables puisque, à part ses parties de jambes en l’air, on ne voit pas trop ses fameuses leçons de vie.

Je me rends compte que ma chronique peut paraitre assez négative. Comme je le disais, si je m’étais arrêtée au premier tome, je ne sais pas du tout si j’aurais continué la série. C’est avec le second tome qu’Audrey Carlan a su susciter mon intérêt pour sa série en installant les prémices d’un fil conducteur à la Mia/Wes. C’est mignon et intéressant et, si ça n’a pas vraiment atténué mes griefs contre Parker, j’avoue qu’Audrey Carlan m’a ferrée et que je suis dorénavant curieuse de voir comment leur histoire va pouvoir s’installer durant les dix mois restants.

Surtout, j’aime vraiment les personnages de Bo et Royce qui, à eux deux, me donnent vraiment envie de voir ce que ça va donner pour ce trio d’amis. Si on enlève l’ego surdimensionné de Parker envers les femmes (oui, oui, promis j’arrête avec lui…!), on sent toute l’amitié fraternelle qui les lie tous les trois. Je suis là aussi curieuse de voir ce que ça va donner pour la suite, si Audrey Carlan va réussir à faire tourner ses effectifs et à ne pas tomber dans la redondance. Mais, après Calendar Girl, je lui fais confiance pour nous surprendre là où on ne l’attend pas… Série à suivre donc…!

https://aliceneverland.com/2018/07/12/international-guy-tomes-1-2-paris-new-york-audrey-carlan/


par Kesciana
Les Rois du Nightclub, Tome 1 : La baby-sitter ingénue Les Rois du Nightclub, Tome 1 : La baby-sitter ingénue
Camile Deneuve   
Gannon vient de découvrir qu'il est père d'un petit garçon de deux ans, Braiden. Il ne sait pas ce qu'un enfant de son âge à besoin et cherche une nounou. Son meilleur ami le met en contact avec sa petite soeur, Brooke âgée de 20 ans. La petite soeur intouchable. Or Brooke et Gannon sont attirés l'un par l'autre. C'est le début d'une romance.
Une histoire sans prise de tête avec un très bon intrigue.
Le seul reproche que je lui fait c'est que tout va très vite. Cela aurait pu être un très bon, dommage.
Un mariage chez les Dante ; Une étincelle de désir Un mariage chez les Dante ; Une étincelle de désir
Heidi Rice    Day Leclaire   
J'ai beaucoup aimé les 2histoires. L'effet inferno de la 1ère histoire, les malentendus qui s'en suivent...l'amour triomphe toujours.

La 2ème histoire a un début comique et même si comme toujours on connaît la fin, on se laisse prendre au jeu...
Le Grand Nord, Tome 1 : Amertume Le Grand Nord, Tome 1 : Amertume
Sarina Bowen   
Malheureusement, ce roman signe une deuxième déception avec un écrit de Sarina Bowen. En effet, je n'avais pas adhéré à "Notre année trouble" mais j'avais décidé de lui accorder une deuxième chance avec "Amertume" mais cette auteure n'est définitivement pas pour moi.

Ce roman partait bien avec une couverture plutôt attirante et un résumé plus qu'alléchant qui promettait un univers agricole bien loin des univers de richissimes milliardaires. Du coup, j'ai foncé les yeux fermés et j'ai acheté ce roman la veille de sa sortie en le trouvant en librairie.

Ce roman promettait donc de nous plonger dans un univers agricole ... et ce n'est pas raté ! Nous y sommes tellement plongés que l'on se demande même où est passée la romance ! Je suis désolée mais lorsque j'achète de la New Romance, ce n'est certainement pas pour connaitre les secrets de fabrication du cidre ! Ce roman de bout en bout va vous parler du monde agricole avec : le ramassage des fruits et des légumes, les ventes au marché, la fabrication du cidre, la fermentation, l'élevage ainsi que la traite des vaches. Par ailleurs, ce n’est pas un roman que je recommande aux personnes vegan et plus largement à celles qui sont contre les produits d’origine animale puisqu’il y a quand même une scène où un cochon se fait abattre.

Les seuls passages de romance sont les moments au lit entre les deux protagonistes pour vous rappeler que oui, c'est bien de la New Romance. Malheureusement, cela ne marche pas avec moi. En outre, les personnages se connaissaient déjà ce qui fait que vous n'aurez même pas droit à l'étape de leur rencontre, à la construction de leur relation etc. Si vous enlevez toutes ces étapes préalables à une romance, qu'est qu'il vous reste ? Et bien les secrets de fabrication du cidre, pardi !

Pourtant j'étais très emballée au début, à un point tel que j'avais quasiment lu la moitié du roman en même pas une journée ! J'adorais l'univers agricole ainsi que l'humour qui était très présent. Malheureusement, j'ai vite déchanté quand j'ai compris que la romance ne serait jamais au premier plan ...

Je suis désolée mais je regrette d'avoir déboursé 17 euros dans cette fausse New Romance qui s’apparentait davantage à un guide sur l'agriculture. Je le répète : ce n'est pas ce que je recherche quand j'achète ce type de roman !

De plus, il n'y a pas même pas d'épilogue donc c'est pour vous dire à quel point même la fin de ce roman est décevante ! De bout en bout, il n'aura traité que de l'agriculture en occultant carrément l'aspect New Romance. Quand les seuls moments de romance sont des passages au lit, je suis désolée mais je ne peux pas adhérer et accrocher à la romance.

Rajoutez à cela la traduction d'Hugo Roman toujours aussi déplorable et vous obtenez le combo non-gagnant ! Voici un petit florilège des “perles” : “je suis allée” alors que c’est le grand-père qui parle, “une gorge de café” au lieu de “une gorgée de café”, “je peux te demande” au lieu de “je peux te demander”. Il y a également quelques répétitions comme : “Le petit déjeuner terminé, j’aide Daphné à préparer le déjeuner”. Payer 17 euros pour avoir autant de fautes dans un roman, je trouve cela navrant d'autant plus quand je vois qu'il est déjà disponible en occasion alors qu'il est sorti depuis seulement deux jours !

En conclusion, si vous recherchez une vraie New Romance avec : deux personnages qui se rencontrent, qui apprennent à se connaitre et dont la relation se tisse petit à petit ... passez votre chemin ! A moins que le sujet sur l'agriculture vous passionne et que vous souhaitez découvrir tous les secrets de fabrication du cidre !
Hors jeu Hors jeu
Amélie C. Astier    Mary Matthews   
Ici on plonge dans l'univers du foot en première division, où l’homosexualité n'est pas permise car il n'y a que les "vrais hommes" qui pratiquent ce sport collectif et typiquement masculin.
Tout d'abord R.I.P à mes petites culottes, car ici on baigne dans la testostérone, la virilité à l'état brut, un monde de mecs en somme. (imaginez onze hommes avec une micro serviette blanche autour de la taille qui font le débriefing du match, dans un vestiaire qui sent la sueur, la boue, les sprays pour relaxer les muscles, le désinfectant, ...), c'est chaud bouillant.
Étant fan de foot j'ai adoré le contexte de ce livre, le vocabulaire footballistique est correct et on comprend vraiment bien ce monde assez spécial.
Nous avons Wade, 29 ans, beau mec, carrure d’athlète, tatoué, coupe de coiffure stylée, capitaine des Red Evils De Manchester, il joue dans cette équipe en tant que pro depuis douze ans, à dix-sept ans il annonce à son parrain et à sa petite sœur qu'il est gay, il a très peur d'être rejeté à cause de sa "différence", et contre toute attente ils l'acceptent tel qu'il est, seulement ce sont les deux seul membres de sa famille à être au courant de son homosexualité, car il vient d'une famille hyper catho qui ont des valeurs religieuses bien ancrées, il refuse de faire son coming out en sachant qu'il va évoluer dans le milieu très fermé du football et qu'il serait renié par ses parents qui sont homophobes, donc pour préserver sa popularité et son image, il va jouer le tombeur de ces dames, le baiseur notoire...
Aucun des ses coéquipiers ne soupçonnent sa double vie, car quand il ne fait pas la fête avec son équipe, il passe ses soirées en compagnie de coup d'un soir qu'il a rencontré et dont il sait qu'il ne trahira pas son secret.
En milieu de saison bien avant le mercato, arrive dans l'équipe un nouveau joueur, Nikki, beau brun ténébreux avec un regard émeraude, qui est transféré de Milan et dont les raisons de transfert sont inconnues. Ce qui intrigue tout de suite Wade.
Lors de la première rencontre entre Nikki et Wade, le courant passe tout de suite, mais comme ils s’acharnent tous les deux a divulguer leur véritable personnalités, et pensent que l'autre est un hétéro de pur souche, vu qu' ils sont aussi bon acteur l'un que l'autre pour divulguer ainsi ce qu'ils sont réellement.Va s'installe alors un désirs entre eux et chacun pensent que ce désirs ne sera jamais assouvi.
Pendant quatre mois, une amitié sincère va se nouer entre eux, mais il y aura toujours cette attirance inavouée entre eux.
Et puis arrive cette soirée en déplacement qui va bouleversée leurs vies.
C'est une superbe histoire, émouvante, touchante qui fait un pied de nez aux moralistes et conservateurs étroits d'esprit.
a narration à deux voix fait que l'on se retrouve dans la tête et l'un et de l'autre et on ressent vraiment les sentiments de chacun.
J'avoue que Wade m'a beaucoup taper sur les nerfs, je lui aurais bien mis des paires de baffes et Nikki est simplement waouw
Voilà j'ai adoré ce pavé de 600 pages, quand ma kindle m'a annocé presque onze heures de lectures je me suis dit, ok c'est parti... j'ai été émue et je n'arrivais pas à la lâcher.
Ma note est de 3.75/5 car il présente certaines coquilles qui m'ont dérangé dans ma lecture.



par mamour04
Ugly Love Ugly Love
Colleen Hoover   
Alors là. .. waw. Chapeau bas Colleen Hoover.
Ce qui m'a le plus bouleversé dans cette histoire c'est ce que j ai ressenti par rapport aux personnages. C'est la premiere fois que je lis une romance ou j ai l impression que les personnages sont vivants. Vraiment vivants. La seul fois ou j ai du faire une pause dans ma lecture c etait pour aller au restaurant et Miles et Tate étaient là avec moi. Encore et toujours.
Ce livre a tout pour plaire. L ecriture, les jolies phrases, les scènes d'amour qui ne sont pas supposées être des scènes d'amour, les mots, les regards,... j en ai eu les larmes aux yeux. Ce livre m'a donné envie de tomber amoureuse, quitte à ressentir la douleur qui accompagne l'amour, parce que c'est inévitable. La perfection n'existe qu'avec l imperfection, dit on. Cette histoire m'a retournée, émue et fait ressentir des choses que je croyais enfouies en moi à jamais.
Un immense coup de coeur.

par Lulla-By
Sex Friends - Et plus si affinités, tome 1 Sex Friends - Et plus si affinités, tome 1
Rose M. Becker   
Livre très addictif. Le premier tome donne envie de lire la suite.
  • aller en page :
  • 1
  • 2