Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mel7473 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Poppy Wyatt est un sacré numéro Poppy Wyatt est un sacré numéro
Sophie Kinsella   
http://leslecturesdelily.overblog.com/-96-poppy-wyatt-est-un-sacr%C3%A9-num%C3%A9ro

Mon avis :



Je peux déjà vous dire que le titre « Poppy Wyatt est un sacré numéro » est parfait pour ce roman, l'auteure n'aurait franchement pas pu mieux choisir, quant à la couverture, elle est super jolie et est tout à fait dans l'univers de Sophie Kinsella.

En plus, ce roman est édité aux Éditions Belfond, une maison d'édition que j'aime beaucoup, j'ai fait de très belles découvertes chez eux.



Faisons un point sur l'histoire :

Poppy Wyatt est une jeune femme brillante, kinésithérapeute de métier et future mariée. Alors qu'elle passe une soirée avec ses amies, elle égare sa magnifique bague de fiançailles d'une très grande valeur financière mais surtout sentimentale. Impossible pour elle d'annoncer la vérité à son fiancé, elle n'a alors qu'une seule solution : remuer ciel et terre et la retrouver par ses propres moyens.

Mais quand on a la poisse, on l'a pour de vrai hein, en plus de sa bague, elle va se faire voler son téléphone portable, mais Poppy ne se démonte pas pour autant.

Elle trouve, comme par enchantement, dans le hall de son hôtel, un téléphone qui a été jeté dans une poubelle. Ni une ni deux, elle s'en empare et continue ses recherches sur sa bague.

Mais ce téléphone va changer sa vie !!



Les personnages :

Poppy : J'ai adoré cette fille. Elle a des valeurs qui me plaisent, elle est respectueuse et gentille. Elle rend service de bon cœur et est une amie fidèle. Elle n'est pas sûre d'elle et ça la rend attendrissante. Mais Poppy est aussi gaffeuse et naïve. Elle se laisse facilement emporter dans des histoires complètement folles, mais ne s'en sort pas trop mal au final...

Sam : Cet homme m'a beaucoup énervée. Il est à la tête d'une grande entreprise, c'est un peu le genre de personne inaccessible, sèche et pas très sociable. J'ai eu du mal à m'intéresser à lui.

Je ne vous ai pas parlé de lui dans mon résumé (je l'ai fait exprès pour laisser un peu de suspens) mais il a un rôle très important dans le roman.



Magnus : Le fiancé de Poppy, malgré un début où je l'ai trouvé tout mimi avec sa fiancée, je dois dire qu'au fur et à mesure de mon avancement, je l'ai carrément méprisé. Vous comprendrez pourquoi en lisant le livre.



Les autres personnages sont moins présents dans l'histoire, il y a les amies de Poppy :

Ruby, rien à redire sur elle en particulier.

Annalise, alors elle c'est une vraie peste, c'est le genre de personne que je ne souhaite pas avoir dans mon entourage. Elle est jalouse, envieuse et serait prête à mettre la zizanie dans le couple de son amie...

Luncinda : Elle est l'organisatrice du mariage de Poppy et Magnus, bon, une organisatrice comme ça, je n'en voudrais pas non plus, elle est surtout une grande râleuse mais elle a ses raisons...

Les parents de Magnus : Au premier abord, je ne les ai pas aimés, ils m'ont paru assez fières et hautains mais ils m'ont réservé une belle surprise vers la fin du roman.



Mes ressentis :

J'ai beaucoup ri pendant ma lecture. Poppy est une héroïne très agréable à suivre. C'était ma lecture du soir et j'étais vraiment contente lorsque je me replongeais dedans.

L'histoire évolue plutôt bien, si au début, elle tourne autour de cette histoire de bague perdue, très vite l'histoire du téléphone prend le dessus. Puis il y a une enquête à laquelle Poppy participe.

Ce qui est sympa, c'est le fait de lire au fur et à mesure les SMS qu'elle reçoit. Je me suis sentie investie dans ses relations.



L'auteure :

C'est mon deuxième livre de Sophie Kinsella.

La première fois que j'ai découvert sa plume, c'était lors d'une lecture commune avec des amies. Nous avions lu « Les petits secrets d'Emma », j'avais eu le même ressenti que pour celui-ci. J'avais aimé la plume de l'auteure, fluide, légère, humoristique et très efficace. J'en garde un excellent souvenir et je suis très contente de retrouver son style et sa plume dans « Poppy Wyatt est un sacré numéro ».

Aujourd'hui, je peux dire que je ne suis pas déçue, c'est une fois de plus une réussite.

Je pense que je lirais un autre roman de Sophie Kindella prochainement, d'ailleurs si vous avez un livre d'elle à me conseiller, n'hésitez pas !



Pour conclure :

J'ai beaucoup hésité à le mettre dans mes coups de cœur. Je l'ai tellement aimé qu'il aurait eu sa place dans cette catégorie, mais il y a quelque chose qui m'a mis le doute, peut être certains personnages... Donc il sera dans mes très bonnes lectures (c'est déjà pas mal!)

Si vous aimez les livres Chick-Lit mais pas cul-cul, celui-ci est une réussite et je vous le conseille fortement et l'humour est bien présent, c'est très agréable.

À LIRE !



Lily
Et si c'était vrai... Et si c'était vrai...
Marc Levy   
Mon tout premier Marc Levy ... que dire ? Ce livre, qui se lit avec une fludité hors du commun, a tous les points positifs qu'un roman peut avoir : amour, mystère, enquête, secret, amitié ... Un mélange qui vous met l'eau à la bouche, dès les premières pages, et qui nous tient en haleine jusqu'aux dernières.

par myra44
Bal de givre à New York Bal de givre à New York
Fabrice Colin   
Il est difficile de dire ce que je ressens après une telle lecture qui m'a laissé entièrement groggy. Et encore c'est faible...
Ce roman est une vraie perle. Lorsqu'on ce dit voilà elle est heureuse un nouvel éléments entre en compte et viens tout chambouler. On se pose la question qui est donc le beau Winter et que lui veut-il ? Pourquoi s'acharne-t-il sur Anna ? Même elle cherche à déterminer ce qui ne va pas. Car chaque fois qu'elle cherche à fouillé dans ces plus lointain souvenirs, une douleur attroce lui perce le crâne.
Dans cette histoire ou tout est illusion ou tout peu s'écrouler à tout moment.
J'ai aimé suivre Anna qui une fois invité au fameux bal de givre, se perd très vite et s'éloigne de Wynter, afin de mieux comprendre ce qui lui arrive tout au long du roman.
Mais l'illusion est, que la mort revêt toujours son plus beau côté afin de mieux nous emporté dans les ténèbres.
Voilà il m'a été très difficile de vous dire combien je suis sous le charme de ce roman et que si j'ai l'occasion de le relire je n'hésiterai pas une seconde.
Je conseille vivement ce roman.
« Art » « Art »
Yasmina Reza   
Serge, grand amateur d'Art, vient de faire l'acquisition d'une toile absolument blanche, un "Antrios". Il a pour cela dépensé une véritable fortune. Serge a 2 meilleurs amis, Marc que cet achat révolte et Yvan qui ne se "mouille" pas trop.
Tout tourne donc autour de cet achat et la situation, vous l'aurez compris, va "dégénérer", s'envenimer.

C'est une lecture succulente, les dialogues sont fins, l'humour fameux, la peinture de ces différents caractères pertinente, une vraie réussite.
On rit beaucoup, on se régale, voilà un texte qui invite à l'analyse et la réflexion.

Alors que d'ordinaire ma préférence va à la lecture, je garde un merveilleux souvenir de la pièce de Théâtre, que j'ai pu apprécier en DVD : l'occasion de retrouver et d'admirer l'immense talent des trois "pointures" que sont Luchini, Vaneck et Arditi...
Pour tous les amoureux de Théâtre : à lire ou à visionner absolument, bref à savourer.

par SuperNova
Cinquante nuances de Grey Cinquante nuances de Grey
E.L. James   
Que dire... A part que je ne comprends pas l'engouement pour ce roman: c'est mal écrit, l'histoire est d'une banalité affligeante et les personnages manquent d'intérêt. Ana a une certaine tendance à la schizophrénie, elle hésite entre sa conscience et sa déesse intérieure et à part rougir toute les 2 pages et se mordre la lèvre toutes les pages elle ne fait pas grand chose! Quant à Mister Grey lui il est atteint de névrose et cherche à tout contrôler. Il est limite borderline!
Les scènes soit disant BDSM sont sans intérêt, l'auteure aurait du lire Sade, cela lui aurait donné des idées.
Bref, 50 nuances de Grey est un produit purement marketing dont l'histoire aurait pu être éditée par Harlequin!!!

par Evaelle
Des femmes qui tombent Des femmes qui tombent
Pierre Desproges   
Des Femmes qui tombent est un véritable roman, ou tout du moins est censé l'être, c'est assez rare au vu de l'auteur pour être souligné. Je pensais que ça allait changer des spectacles, tout en restant humoristique avec le mordant traditionnel de Desproges quand il critique la société. Et bien, il y a de l'humour, en effet, mais il dessert le récit. Je ne sais pas, je n'arrive pas à me mettre à l'histoire à cause du ton, et le ton est gâché par le contexte qui ne lui va pas. Tout du moins, c'est comme ça que j'ai ressenti ça, et je trouvais les explications à cause de ça faites par dessus la jambe, insatisfaisantes et trop rapides, sans parler de la fin... Bref, je ne trouve pas que ce style va à Desproges. J'aime beaucoup ces autres livres, mais je vais passer sur celui-ci...

par Spika
Le Horla Le Horla
Guy De Maupassant   
Un livre plutôt court dans lequel Maupassant décrit et raconte ses peurs. Paradoxalement, j'ai trouvé l'ambiance du roman, teintée par la future folie de son auteur, très dérangeante mais c'est également ce qui m'a beaucoup plu.

par x-Key
Trilogie de l’œil d'Horus, tome 1 : L’œil d'Horus Trilogie de l’œil d'Horus, tome 1 : L’œil d'Horus
Alain Surget   
Un bon livre, on me l'avait fait lire en sixième et j'ai voulu avoir la suite. C'était vraiment bien. Je recommande pour ceux qui aiment les romans historiques ! Mais bon, je l'ai lu il y a trois ans...

par LilaJune
Le rituel des Musgrave Le rituel des Musgrave
Arthur Conan Doyle   
Une nouvelle histoire qui est constituée du récit que fait Sherlock Holmes à Watson d'une des premières aventures qu'il a vécues, avant de le connaître. J'ai bien aimé cette enquête à l'aspect un peu mystique de premier abord, qui change de l'ordinaire.
L'Œil du loup L'Œil du loup
Daniel Pennac   
Un livre qui, comme dans L'appel de la forêt, nous entraine au sein des loups, ces créatures magnifiques. J'ai trouvé ce livre très prenant. Le seul point négatif : il est trop court.

par myra44
  • aller en page :
  • 1
  • 2