Livres
524 140
Membres
542 257

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Mel_brn : Mes envies

La Sélection, Tome 4 : L'Héritière La Sélection, Tome 4 : L'Héritière
Kiera Cass   
Je sais pas du tout par où commencer...
Peut-être par l'héroïne ? Oui allez !

Eadlyn est un personnage attachant malgré son caractère de princesse pourrie gâtée ! Elle est complexe, touchante, elle est la digne héritière du trône !
C'est très réaliste de la part de Kiera Cass d'avoir créer une princesse se sentant supérieure aux autres. Elle est née avec une cuillère en argent dans la bouche, c'est donc pas étonnant ! Elle s'autorise des remarques blessantes assez déstabilisantes. Courage aux sélectionnés <3

Bah tient ! Parlons-en de ces sélectionnés (ceux qui m'ont le plus marqué) !
Mon chouchou ? Kile, le fils de Carter et Marlee sans hésiter ! Dès qu'il a été tiré au sort sans le vouloir, j'ai su que c'était lui ! Il est drôle, mignon, craquant... Mais très absent du roman... POURQUOI ?!
Passons maintenant au tour d'Henri. Autant le dire maintenant, je le vois plutôt comme un ami que comme un époux ! Il est adorable avec Eadlyn mais sa ne marchera surement pas car il n'y a rien de vraiment passionnel entre eux et il ne parle pas anglais.
Pour Ean Cable... Je le déteste ! Il a surement un plan en tête !
En bref, vous avez comprit que c'est TEAM KILE en ce qui me concerne ! <3

Mon dieu... Comme Maxon et America m'ont manqué ! Que c'est bon de revoir d'anciens amis avec 20 ans de plus et parents de plusieurs enfants <3 Après toutes ces années, ils s'aiment comme à la fin du troisième tome. Ils sont toujours fidèles à eux-même !
Mais mon dieu comme j'ai été dévasté à la chute du livre !
[spoiler]America ! Un infarctus ? Pas impossible... Elle est plus forte que ça ! [/spoiler]

Pour moi, il n'y a aucun point négatifs. C'est un livre parfait, un sans faute. <3 Merci à Kiera Cass d'avoir su renouveler le concept de la sélection de l'autre côté du miroir ! Cette lecture m'a vraiment ravie ! MERCI <3

5/5 <3

Ps: [spoiler]Une histoire d'amour entre Erik et Eadlyn ? (Même si je reste TEAM Kile !)[/spoiler]
La Sélection, Tome 5 : La Couronne La Sélection, Tome 5 : La Couronne
Kiera Cass   
Voilà, c'est la fin d'une de mes sagas préférées... Je sais pas trop comment je dois réagir enfaite. Pleurer ou Sourire ?
En tout cas, la seule chose que je retiens, c'est MERCI Kiera Cass pour tout ce travail que vous partagez avec nous...

MAIS comment dire au revoir à Maxon et America une nouvelle fois ? Et comment dire au revoir à notre merveilleuse Eadlyn ?

Tout ce que je peux dire, c'est que je suis tombée amoureuse de "La Sélection" en 7 minutes.

Alors Merci Kiera Cass.
Nés à minuit, Tome 5 : Crépuscule Nés à minuit, Tome 5 : Crépuscule
C.C. Hunter   
Lu en VO.

Juste magique ce dernier tome, je ne pouvais pas attendre la sortie française pour le lire. Mon niveau en anglais est à peine supérieur à un niveau seconde, et j'ai parfaitement compris!

Pour l'histoire, elle a été totalement à la hauteur de mes espérances. Pour ce final tout se résout: les problèmes avec Mario, avec la famille biologique/adoptive de Kylie, et même les problèmes amoureux. Même si ce sont ces derniers qui m'ont le plus intéressés, le reste de l'histoire était totalement addictive. J'ai même failli verser ma petite larme en terminant le livre, et de même la saga qui ne m'a jamais déçue!

Pour ce qui est de son choix amoureux, j'adhère entièrement, même si pendant la majeur partie du livre ce n'est pas gagné pour lui! Je ne dévoilerai pas son nom ici, mais celui ou celle qui ne peut pas attendre la sortie française, je suis disponible par MP !

Plus, ce que j'ai apprécié, c'est que l'histoire ne concentre pas seulement que Kylie, aucun personnage n'est oublié! Et j'ai toujours un gros coup de coeur pour Perry, Burnett et Steve.

En tout cas, je suis heureuse d'avoir lu cette série, et ne regrette absolument, les sous que j'ai mis dedans!

A lire !
Nés à minuit, Tome 3 : Illusions Nés à minuit, Tome 3 : Illusions
C.C. Hunter   
Un troisième absolument MAGNIFIQUE !!
Impossible de le relâcher une fois qu'on l'a commencé.
Ce tome enchaîne les révélations, et l'auteure réussit à nous surprendre à chaque nouvelle page, chaque nouveau chapitre.
L'"espèce" à laquelle Kylie appartient est juste...choquante. On ne s'y attend absolument pas.
On apprend également à connaître les personnages un peu mieux, ils évoluent, ils grandissent.
Le meilleur tome, sans aucun doute !!

par lina69
Nés à minuit, Tome 4 : Frémissements Nés à minuit, Tome 4 : Frémissements
C.C. Hunter   
OMG !! Je savais que ce tome 4 allait me tuer, mais je ne pensais pas que ça allait être à ce point, j’ai pleuré en lisant les dernières lignes du livre, et comme qui dirait « De battre mon coeur a cessé » et même si ça fait mal, j’aime ce sentiment d’impuissance, d’attente et d’espoir, car oui j’ai espoir que ça se finisse bien.
Je ne regrette vraiment pas de mettre lancée dans cette saga, je ne parle des couvertures que je trouve magnifiques, ni même du fait que je trouve le début de chaque tome un peu long, je vous parle de ce que je ressens à chaque lecture, et ça s’amplifie à chaque tome, je suis partagée entre l’anxiété, l’envie, la passion, la douleur, la découverte, les révélations, les silences, l’amitié et l’amour. Cette saga a du rythme, du suspense, et de la romance.
Ce tome est le tome des décisions tant sur le plan sentimental que sur le plan de l’évolution personnelle. Kylie va prendre des décisions qui vont la briser, surtout quand elle écoute enfin son cœur, mais elle doit en passer par là pour évoluer.
l'attente va être longue jusqu'à la sortie VF du tome 5 ... normalement septembre !


par coco69
Insupportable coloc Insupportable coloc
Jeanne Pears   
“Insupportable coloc” de Jeanne Pears est un roman surprenant et qui sort indéniablement du lot dans le monde parfois redondant de la New Romance ! On pourrait croire qu’il s’agit encore d’une sempiternelle histoire de colocataires et pourtant, Jeanne Pears a réussi à casser les codes et à nous offrir une histoire qui se démarque indéniablement !

J’ai adoré le personnage féminin Dominica, une sorte de “rebelle” au crâne rasé. Alleluia, enfin une héroïne qui n’est pas nunuche et ne tombe pas amoureuse du mec dès qu’elle voit ses abdos ! Je dirais même que Dominica ne ressemble à aucune autre (quoique peut-être à Abby de “Beautiful Disaster” de Jamie McGuire et encore). En effet, lorsque Dominica rencontre Rim, le personnage masculin, il lui inspire plus du dégoût que du désir. Nous sommes donc très loin des romans où l’héroïne décrit l’homme comme un apollon ou un dieu grec ! Outre le fait qu’elle ne soit absolument pas attirée physiquement par Rim au début du roman, Dominica enchaîne les coups d’un soir et ça aussi c’est une nouveauté ! En effet, habituellement, et pour ne pas dire 99% du temps, c’est toujours l’homme qui enchaîne les conquêtes !

La particularité de Rim est qu’il possède une barbe plutôt fournie, et c’est ce qui rebute en grande partie notre chère Dominica. Justement, j’ai aimé Rim pour son look “atypique”, “négligé” comme le dit si bien Dominica. C’est un homme à la barbe fournie et à la voix rauque. Je l’imaginais un peu comme un hipster et j’avoue que je fonds pour ce type de personnage !

L’autre particularité de ce roman c’est qu’ici nous n’avons accès qu’au point de vue de Dominica du début à la fin alors qu’habituellement nous avons un point de vue alterné entre les deux personnages.

J’ai adoré retrouvé des références aux années 2010 comme les chansons “Grenade” de Bruno Mars et “Born this way” de Lady Gaga qui m’ont rappelé mes années collège (mention spéciale aussi à “We no speak americano” de Yolanda Be Cool et aux joggings Panzeri) ! Il y a également tout un passage avec plusieurs chansons des Imagine Dragons avec les paroles ainsi que leur traduction en français !

J’ai adoré les citations à chaque début de chapitre qui sont toujours en lien avec le titre dudit chapitre. Nous avons ainsi des citations de Martin Luther King ou encore de Amélie Nothomb !

Jeanne Pears a également réussi à me faire voyager aux travers de ses descriptions. C’est ainsi que j’avais l’impression moi aussi d’enfourcher la moto de Rim et de faire des kilomètres avec lui, au travers de paysages magnifiques comme les plages de sable fin. C’était magique !

L'auteure délivre également des messages importants notamment au niveau de la sexualité et du fait de se protéger et de faire des tests de dépistage. Jeanne Pears nous montre la sexualité sous toutes ses formes. Qu'elle soit bestiale ou tendre, l'important reste le consentement et elle nous rappelle que le dépistage est important.

Alors certes, je pourrais aussi vous dire qu’un élément en particulier était prévisible à cause des trop nombreux indices, qu’il y a eu quelques longueurs dans le dernier quart du roman et que j’aurais aimé un épilogue mais vous savez quoi ? Malgré cela, l’auteure a réussi à me faire vibrer pendant deux jours en compagnie de Dominica et de Rim. Oui, ils m’ont parfois donné envie de m’arracher les cheveux mais c’est aussi pour cela que je les aime.

Jeanne Pears a réussi le pari fou de renouveler le genre en créant une héroïne atypique. C’est un roman qui en vaut la peine ! Il est sorti initialement en format numérique sous le nom de “Colocs & complications” mais je vous dirais plutôt de vous procurer le format broché car vous aurez forcément envie d’avoir cette histoire dans votre bibliothèque. Il est certain que je lirais d’autres romans de cette auteure !
Mon insupportable Boss Mon insupportable Boss
Charlie Lazlo   
Alors à quelle sauce vais-je manger Mon Insupportable Boss alias Sören ?

Je dirais bien à la sauce licorne, mais la pauvre elle ne m'a rien fait (en plus, si je me mettais à cuisiner la combi de ma fille c'est MOI qui finirai en sauce...). Déjà commençons par le speech : Rose CHO (Et là vous me dites : kesketuraconte ? C'est pour ça que j'explique vite fait :) c'est à dire la Madame bonheur des entreprises. Vous savez, celle qui fait venir un masseur, qui fait aménager des salles de repos zen et tout et tout !
Donc, Rose débarque dans l'entreprise de Sören qui lui est... (Désolée il y a pas trente six façon de le dire) un tyran connard ascendant beau gosse sexy. Pour son plus grand malheur (bonheur ?) Elle a couché vite fait bien fait (si si, BIEN fait) avec son nouveau boss à une remise de prix entre (où sur c'est a voir) la poire et le fromage cinq années plus tôt.
Entre temps, vous vous doutez bien que de l'eau qui a coulé sous les ponts... Mais ils s'en souviennent très bien tout les deux de cette petite (hot) parenthèse.

Maintenant, qu'est ce que j'en ai pensé ?

Et bien au début... J'ai été troublée. Parce-que... Et bien c'est un livre à quatre mains. Et tout au long de ma lecture, j'ai eu cette impression... De retrouver la plume de Lindsey derrière Sören et celle de Lou derrière Rose, avec, parfois une petite incursion de l'une où de l'autre chez son binôme. (Ne me demandez pas, je ne sais pas encore si mon impression était la bonne, mais j'aurais ma réponse...).
Mais en toute franchise, j'ai adoré ce livre.
Je l'ai eu hier après midi et l'ai fini ce matin, que puis-je dire d'autre ? Je n'ai pas réussi à décrocher.
J'ai adoré le caractère enflammé de Rose, sa capacité à remettre les idées de Sören à l'endroit même quand son cerveau est à l'envers.
Je suis tombée sous le charme de la connartitude charmante quoi que un peu saoulante de Sören.
J'ai aimé que ce grand tyran workaholic, soit malgré lui aussi tendre et sentimentale.
J'ai adoré le relation qu'ils ont su construire ensemble malgré leurs divergences.

J'ai également beaucoup apprécié la fluidité de lecture, si je n'avais pas été au courant je n'aurai probablement pas su qu'il y avait deux auteurs, mais j'étais au courant, j'ai donc été plus attentive.

Pour finir, j'ai beaucoup apprécié les deux thèmes principaux abordés (en dehors de l'histoire d'amour évidemment).

(Livre lu en SP)

par flo27
Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas
Tahereh Mafi   
Bon, je me prépare au déluge de votes négatifs qui vont accompagner ma review car beaucoup de personnes n'apprécient pas de voir certains d'entre nous avoir un avis différent (personnellement je crois encore à liberté d'expression, désolée), or ce qui est sur c'est que contrairement à l'ensemble des bloggeurs qui semblent avoir été en admiration à la lecture de ce bouquin ça n'a pas du tout été mon cas. Je ne dis pas que je n'ai pas aimé, cependant il y a beaucoup de choses qui m'ont déplu/interpellée.

Le concept de l'histoire est intéressant. Juliette, 17 ans, possède un don particulier. Lorsqu'elle touche une personne elle se nourrie de son énergie jusqu'à la tuer, et elle ne contrôle pas du tout cette particularité. Enfermée dans une asile depuis plusieurs années, elle est en isolation jusqu'au jour où on lui donne un compagnon de cellule : Adam. Cependant ce que Juliette ignore c'est que ce don, qu'elle considère comme une malédiction, est convoité; principalement par Warner, un chef de ceux qui se nomment The Reestablishment et qui ont peu à peu prit contrôle du monde dans lequel le roman se situe.

Cependant le monde dystopique passe au second plan et elle complètement obscurci par l'enchaînement de métaphores que l'auteur nous balance au fil du récit. Parce que ce qu'il faut comprendre lorsque tous les reviewers disent que Tahereh Mafi a un style d'écriture très différent de ce qu'on a l'habitude de croiser, c'est qu'ils ne mentent pas. Et sincèrement je pense que c'est le genre d'écriture que vous adorez ou détestez, y'a pas vraiment de juste milieu. Pour ma part j'ai trouvé que c'était un gros point faible au bouquin car ce style m'a vraiment tapé sur les nerfs, surtout toute la première partie de ma lecture. La ponctuation est très particulière (voir carrément absente à certains moments), les pensées que Juliette n'ose pas avoir sont balancées au milieu de la narration et raturées, et comme je l'ai dit on va de métaphore en gros imbroglio de mots qui se suivent (avec parfois des suites de cinq ou six fois le même mot ce qui arrange encore moins les choses) et qui finissent par ne plus avoir de sens. En gros, le style d'écriture est très frustrant et j'ai trouvé qu'il gênait énormément le récit à certains moments. Alors oui, je veux bien que ça s'arrange au fil des pages et du rétablissement mental et social de Juliette (faute d'autre terme), mais c'est vraiment dur de passer toute la première moitié du bouquin à cause de ça. Il y a vraiment des moments où ça me démangeait de choper un stylo et de mettre des virgules, des points, et du correcteur sur les répétitions (je vous rassure je ne l'ai pas fait, c'est pas demain que je me mettrais à profaner un de mes livres même si la tentation était grande avec celui-ci).

Toutefois la seconde partie du roman est beaucoup intéressante et beaucoup plus vivante. [spoiler]En fait les choses ont commencés à vraiment capturer mon intérêt lorsque Adam et Juliette s'échappent.[/spoiler] La fin offre de bonnes possibilités pour la suite, maintenant à savoir si l'auteur saura les exploiter. Je réserve mon jugement sur le second tome, je ne sais pas encore si je le lirais. Je crois que j'attendrais d'avoir un résumé et des extraits (histoire de voir si le style se stabilise un peu plus ou si on repart dans un méli-mélo sans sens). C'est vraiment dommage car le thème de l’histoire en lui-même est intéressant et les bases qu'offre cette fin promettent beaucoup.

Pour ceux qui seraient intéressés par la traduction Française, le livre sortira chez Michel Lafon mais il n'y a pas encore de date précise à ce que j'ai pu voir (à l'origine le livre était annoncé pour courant 2012). Sincèrement, sans vouloir être défaitiste, j'ai peur de ce que la traduction va donner... ça risque de rendre la lecture encore plus pénible. J’attendais beaucoup de ce roman, surtout avec l’avalanche de reviews élogieuses, mais je crois pouvoir dire que ça a été finalement une déception pour moi.

par Althea
Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster
Jamie McGuire   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/beautiful-disaster.html

J'ai commencé cette lecture sans être complètement convaincue par le résumé, et pour tout dire je ne pense pas que le résumé rende justice à l'histoire. Tout ce que je sais c'est qu'il m'a fallu à peine quelques chapitres pour être complètement accro à cette histoire, à lire sans pouvoir m'arrêter avant d'être arrivée à la fin des péripéties de Travis et Abby. Pour moi ça a été typiquement le genre de livre qu'à peine terminé j'ai déjà envie de relire. Je le conseille vraiment à tous ceux qui ont un niveau en anglais leur permettant de lire des livres dans la langue de Shakespeare.

par Althea
Wait for You, Tome 1 : Jeu de patience Wait for You, Tome 1 : Jeu de patience
Jennifer L. Armentrout   
Après avoir adoré les deux premiers tomes de sa série sur les Frères Gamble (Suite Nuptiale et Quiproquos et Paparazzis et Quiproquos) parue aux éditions Milady Romance, je n’avais qu’une hâte découvrir ce roman New Adult (oui, définitivement, le NA est le genre de ce début d’année)(avec plus ou moins de réussite pour certains à mon avis).

Et je n’ai absolument pas été déçue, et je l’ai même préféré à Beautiful Disaster. Oui certaines me diront que l’histoire reste quand même basique, que c’est du NA typique, mais moi j’ai complètement adoré. J’ai adoré l’écriture, l’humour, les références et surtout Cam ! [...]

La suite ici : http://lune-et-plume.fr/jeu-de-patience-de-jennifer-l-armentrout/

par Melwasul

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode