Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de melaaddictedto : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
La chute, Tome 1 : Remonter à la surface La chute, Tome 1 : Remonter à la surface
Aly Martinez   
Ce que je retiens c'est que pour une fois c'est la fille qui est riche et célèbre et c'est le mec qui ne l'est pas rien que pour ça et les scènes hypra coqune entre Sam et Levee.
Je valide

par Sinner
Lucrèce Club Lucrèce Club
Angela Behelle   
Mon avis en détail ici ⇢ https://wp.me/p5AuT9-4Y3

Avec une grande adresse, Angela Behelle nous plonge en total immersion dans une enquête d'investigation des plus captivantes. Et pas n'importe laquelle ! Une de celles qui vous va prendre au dépourvu, vous faire vibrer et vous enflammer les sens de la meilleure façon qui soit. Entre secrets, danger, tension palpable, suspens, rebondissements, émotions vives et érotisme à l'état brut, j'ai littéralement dévoré ce livre. Ma nuit fut très courte mais cela en valait largement la peine... Fans de La Société ou amateurs de romantic erato suspens, foncez ! Vous ne serez pas déçus. Bien au contraire... À découvrir...
Preload, Tome 1 : Te regarder danser Preload, Tome 1 : Te regarder danser
Scarlett Cole   
Jordan est bassiste dans le groupe Preload, donc le chanteur Dred, sort avec Pixie, la gérante du tatoo shop « Second Circle » à Miami (voir Pure ) Les cinq membres du groupe se connaissent depuis des années, ils ont grandis ensemble dans un foyer pour ado difficiles. Leurs passés les a unis et soudé… Ils sont une famille. Mais avec le déménagement de Dred, qui part vivre avec sa fille, Petal et Pixie, Jordan est mal et il craint de ne pouvoir surmonter ce changement dans sa vie. Une rencontre inattendue va tout changer… Un soir, au détour d’une rue, il va avoir la plus belle vision de sa vie : une jeune femme qui s’entraine dans un studio de danse. Cela va tellement le bouleverser que lui, le solitaire, va provoquer le destin et va tout faire pour rencontrer cette jolie danseuse. Lexi est danseuse étoile pour le Ballet national du Canada, et elle ne vit que pour son métier, sa passion. Elle jongle entre les répétitions et les spectacles. Elle va être touchée par la sensibilité enfouie du jeune homme et cela va l’inciter à vouloir en savoir plus… Arrivera t elle à passer les barrières que Jordan à ériger pour se protéger ? La danseuse étoile saura t elle se faire une place dans la vie de la star du métal ?
En toute franchise, j’ai commencé ma lecture avec des a priori. Connaissant la plume de Scarlett Cole, je avais que j’allais passé un bon moment. A cela s’ajoute des musiciens, sujet que j’affectionne tout particulièrement. Malgré cela, je ne m’attendais pas à se que j’allais découvrir … Waow ! Ce roman est une bombe ! Dès les premières lignes, l’auteur nous plonge dans la vie de Jordan, le bassiste du groupe Preload. C’est une période un peu compliqué pour lui car elle représente un tournant qu’il ne sait pas trop comment abordé. Depuis longtemps, il vit avec les autres membres du groupe, avec qui il a grandit. En plus de la maison, ils ont un passé commun qui les a soudé au delà de tout, ils sont un famille. Avec le départ de Dred, qui a fondé sa propre famille avec sa fille Petal et Pixie, Jordan est déstabilisé. Heureux pour son frère, il retourne de le voir vivre ailleurs. Pour calmer son anxiété, Jordan erre dans les rues de Toronto et c’est là qu’il va l’apercevoir la première fois… Lexi est une jeune danseuse canadienne d’origine russe, et elle évolue au sein du Ballet National du Canada. Un soir, alors qu’elle s’entraine dans un studio, elle sent un regard sur elle et voit la silhouette d’un homme qui l’observe… Jordan, bouleversé par tant de grâce, va être inspiré par ce qu’il a vu et va tout faire pour rentrer en contact avec Lexi, sans savoir pourquoi… Il est attiré ! Leur rencontre va les perturber tous les deux et bien qu’ils aient des emplois du temps chargé, il ne peuvent s’empêcher de se revoir … Ensemble ils sont bien seulement cela n’efface pas les problèmes de Jordan, et cela le bloque dans sa relation avec Lexi. La jeune femme arrivera t elle à passer outre le passé de Jordan pour l’aider à avancer ? Jordan aura t il la présence d’esprit de retenir Lexi près de lui ? J’ai adoré ce roman, c’est un concentré d’émotions, un diamant brut ! Dans Pure, Scarlett Cole avait énoncé que les garçons de Preload avaient des soucis comportementaux, liés à leurs enfances. Et ceux de Jordan avaient été évoqués donc j’avais hâte de connaitre son histoire, je n’ai vraiment pas été déçue ! Nous sommes entrainés par la plume et les mots de Scarlett Cole, les pages se tournent et nous sommes partagés entre l’envie d’en savoir plus et la peur d’arriver à la fin… L’auteur aborde des sujets très durs, mais elle le fait avec beaucoup de justesse et de tendresse. Notre coeur se serre à plusieurs reprise mais nous ne tombons jamais dans le larmoyant. J’ai aimé qu’elle casse certains codes. Celui du musicien de métal, souvent ils ne sont pas reconnus en tant que tel, les gens estimant qu’ils ne font que du bruit, avec Jordan elle va nous montrer toute l’étendue de son talent. Mais aussi celui de la danseuse. J’ai aimé que l’auteur nous montre l’autre côté du décor, exit les paillettes et les jolies tutus ! A travers Lexi, elle va témoigner de la violence et de la dureté de cet univers. Les danseuses sont loin d’être les petites choses fragiles qu’elle semble être… La relation entre les deux artistes est belle et profonde. Ils ressentent la sensibilité l’un de l’autre et se reconnaissent dans les yeux de l’autre. Dès le début, ce n’est pas un flirt, c’est quelque chose de fort, compliqué certes mais puissant…
J’ai adoré le personnage de Lexi. Qu’est ce qu’elle est forte ! Elle n’a pas eu une vie facile mais elle s’accroche et tente de voir le positif dans ce qu’elle entreprend. Elle vit de sa passion mais ne s’endort pas sur ses lauriers, elle cherche à agrandir ses compétences. J’ai aimé sa douceur, son grand coeur mais également sa force de caractère. L’Amour qu’elle porte à Jordan est beau…
Avec Jordan, nous allons découvrir un homme brisé, qui ne s’est toujours pas remis des atrocités qu’il a vécu par le passé, qui n’arrive pas à aller de l’avant et qui a un grand manque de confiance en soi. Les coups d’un soir il connait mais sa rencontre avec Lexi va tout changer. Cela va le pousser en avant, le motiver ! Lui faire découvrir de nouveaux horizons qu’il ne pensait pas mériter… Jordan est un homme sensible , et un artiste de grand talent… Il m’a beaucoup ému !
Nous retrouvons les autres membres du Preload. J’ai aimé retrouvé Dred et Pixie, voir comment leur relation évolue. Et j’ai apprécié découvrir les autres garçons du groupe, et j’ai hate de connaitre leurs histoires …
« Te Regarder Danser » est mon premier coup de coeur de cette nouvelle année. La collision du monde du métal avec celui de la danse. Scarlett Cole nous entraine dans des montagnes russes d’émotion et de passion… Je ne peux que vous le conseiller ^^
PS : Même si j’aimais beaucoup les couvertures de la série « Sous ta peau » avec les phots d’hommes tatoués, je trouve celle ci magnifique. Le graphisme est doux et coloré je suis fan !

par BeaMars
La Pâtissière de Long Island La Pâtissière de Long Island
Sylvia Lott   
Premier livre que je lis de cet auteur et j'ai aimé. L'histoire de MARIE est captivante bien celle de Rona aussi soit bien mais on lis son histoire pour pouvoir continuer celle de Marie, car c'est elle le personnage principal, elle qui nous tiens par la gourmandise avec son fameux ''Mary's Cheesecake New York Style'' un gâteau au fromage blanc. Dommage qu'il n'y ai pas la recette à la fin et j'aurais aimé en savoir un peu plus sur le reste de sa vie mais je suis trop curieuse alors je vais m'inventer pour moi toute seule une suite.


par MARIANE16
Une fille comme elle Une fille comme elle
Marc Levy   
Commet dire ... c'est un livre fidèle à l'écriture de son auteur. Une histoire surprenante qui nous oblige à la lire jusqu'au bout.
Pourtant cette fois si j'ai été déçue de ma lecture, d'abord par les personnages qui manquaient vraiment d'aboutissement, ils leur manquent vraiment quelque chose pour qu'ils soient attachants. Commençons par les habitants de l’immeuble, qui ressemble à tout les voisins que l'on rencontre dans les autres livres ou les films. Pour moi ces petits clichés démontrent vraiment un manque d'approfondissement de Marc Levy et rendent les habitants de l’immeuble fades et superficiels. D'un autre coté on retrouve les personnages principaux qui remontent le niveau et m'ont permis d’apprécier l'histoire. Notamment Chloé [spoiler]et son handicap que je trouve très bien amené puisque l'auteur ne construit pas le personnage sur ce "détail" et en fait un personnage fort, [/spoiler] c'est vraiment un personnage aboutit qui fait plaisir dans un livre et qui fait honneur à l'écriture de Marc Levy.
Passons maintenant à l'histoire en elle même qui est pour le coup la plus grande déception de ce livre. Déjà elle met beaucoup de temps à démarrer et puis quand elle démarre on est un peu déçue. Même si j'ai apprécié ma lecture je reste sur ma faim. J'aurai vraiment aimé adorer ce livre mais il lui manque quelque chose pour que ce soit un bon livre.

par pauline08
La première fois que j'ai été deux La première fois que j'ai été deux
Bertrand Jullien-Nogarède   
Un vrai de coeur!

On a comme l impression de lire le journal intime d’une ado du début a la fin! On y retrouve tellement d élément sur la vie à cet âge la: l amitié, les parents, l avenir scolaire mais surtout, surtout!, l amour!
L auteur nous décrit tous les sentiments de Karen comme s’il les vivait en même temps et nous permet par la même occasion de les vivre avec eux! C est tellement intense en émotions qu on les ressent avec le personnage! On passe par toutes celle qu on peut vivre au quotidien: la joie, la tristesse, la peur,...
On sourit, on rit même mais aussi on pleure lors de la lecture de ce roman!
Karen est un personnage unique que je n’avais encore jamais trouvé dans un autre roman! Elle n’est pas la simple ado lambda qu’on trouve partout qui est « écervelée » comme on l’est à 16ans! Elle est tout le contraire: une ado très cultivée qui sait se remettre en question face aux événements de la vie avec les bonnes questions!
Et pourtant, elle doit tout autant subir les difficultés classique de toute adolescente à cet âge la!
L’écriture du roman est extrêmement fluide, ça se lit très facilement, et pourtant on y retrouve une grande maturité! On n’a pas l impression de lire une histoire niaise d adolescente amoureuse! C’est tellement plus que ca!
Et la fin est juste magnifique... l auteur nous emmène dans vraiment tous les événements de la vie qu’une ado peut vivre et nous donne, parfois, l impression qu’il nous offre un petit mode d emploi de « comment gérer la vie quand on a 16ans »...

Un seul mini bémol à l histoire:
Il y a des passages de musique ou de poésie en anglais sans traduction... Je comprends un peu l’anglais mais pas au point de le comprendre entièrement... ce n’est pas indispensable pour comprendre l’histoire (pas du tout), mais j ai l’impression d’avoir parfois perdu une petite partie d âme de l’histoire..

Bref, un vrai coup de coeur à lire et à faire connaitre!

par Nymphae
À première vue À première vue
Colleen Hoover   
C'est le premier livre de Colleen Hoover que j'ai du mal à noter car je n'ai pas été transporté comme tous ses autres livres. C'est vrai que le fond de l'histoire est bon, la morale est belle. Mais la trame est pleine d'histoires dans l'histoire, ce qui ne m'a pas permis d'apprécier les personnages ni mêmes les quelques situations qui auraient pu être marquantes. C'est un bon livre "pour ado" qui se lit simplement.

par Maye2009
L'éternité, c'est compliqué L'éternité, c'est compliqué
Jennifer L. Armentrout   
J’avais de grandes attentes pour ce livre. S’il n’a pas répondu à toutes, j’ai tout de même passé un excellent moment. On peut compter sur JLA pour offrir un maximum d’émotions.

Mallory a vécu l’enfer pendant son enfance. Placée dans une famille d’accueil des plus sinistres, elle a appris à se faire discrète, à s’effacer pour éviter toutes représailles. 4 ans après, la jeune fille peine à s’en sortir mais elle est déterminée à devenir « normale ». Pour ça, elle décide de s’inscrire au lycée pour son année de Terminale. Elle avait tout prévu sauf de retrouver Rider, qu’elle connait depuis longtemps et qui avait juré de toujours veiller sur elle.

Ce livre change beaucoup des précédents romans de JLA. L’auteure aborde des sujets très lourds, très durs mais elle le fait avec des mots qui sonnent vrais, avec des mots justes. Ce que j’aime, c’est qu’elle ne cherche pas à édulcorer ses propos. Certes, il y a une grande part de fiction, mais on reste dans le réel. L’équilibre entre les deux est bien trouvé et le récit n’en est que plus saisissant.
Autre différence, on n’a pas cette légèreté qu’elle essaye d’apporter à ses romans. On en trouve quelques touches ici et là mais nettement moins.

Le roman met véritablement l’accent sur les personnages et leur psychologie. Il ne faut alors pas s’attendre à un récit avec de nombreuses péripéties. Il y a un peu d’action mais, si c’est ce que vous recherchez avant tout, passez votre chemin. C’est là-dessus que le roman diffère en grande partie de ce que j’avais imaginé. Je ne m’attendais pas à ce que le psychologique domine autant, ce qui n’est pas un mal, mais cela peut se révéler assez déroutant.

Le récit est le reflet de l’évolution de Mallory. Le rythme est plutôt lent dans un premier temps et gagne en force au fil des pages. Mallory est particulièrement vulnérable à ce moment-là mais elle va en s’affirmant. Puis, tout va changer, voire même s’inverser, dans un second temps, suite à un terrible événement. Honnêtement, je ne l’ai pas vu venir et j’ai été plutôt affectée par ce passage. J’étais tellement à fond dans ma lecture que j’ai pris tout ça très à cœur. Cette seconde partie du roman marque un tournant chez Mallory. Elle sort de sa carapace et ose s’exprimer. C’est alors plus dynamique, et toujours riche en émotions. JLA a véritablement soigné chaque détail.

De même pour ses personnages, absolument magnifiques. Mallory et Rider m’ont énormément touchée. Impossible qu’il en soit autrement.
Mallory a été très affectée par son enfance en famille d’accueil. Ce n’est que des années après que, aidée par des parents aimants, elle va réussir à s’affranchir de ses démons. J’ai de suite été émue par le personnage puis j’ai admiré la détermination et le courage dont elle fait preuve. Elle refuse de rester ainsi et fait tout son possible pour s’en sortir et devenir « normale ». Je me suis également reconnue en elle sur plusieurs points. Je comprenais très bien ce qu’elle traversait, ce qui m’a d’autant plus rapproché d’elle.
Si elle en est là, c’est en grande partie grâce à Rider. OMG !! Le jeune homme est tellement parfait. Trop peut-être, mais qu’est-ce que je l’ai aimé. JLA a ce don pour imaginer des pépites et Rider ne fait pas exception. Il est tellement attentionné avec Mallory. C’est touchant. Si la jeune fille semble être la plus en difficulté, on découvre assez vite que Rider n’est pas en reste. Lui aussi possède ses failles.
Le duo qu’il forme est des plus émouvants. La romance imaginée par JLA est toute mignonne, ce qui par ailleurs permet d’alléger quelque peu le récit.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste, loin de là. Tous sont essentiels à l’histoire.
J’ai adoré Ainsley, la meilleure amie de Mallory. Elle apporte cette dose d’humour nécessaire au récit. Je n’aurais pas été contre la voir davantage. Et pourquoi pas dans un prochain roman ;)
Jayden et Hector, frères et amis de Rider, m’ont également beaucoup plu. Chacune de leurs interventions était une réussite. Tous, à leur façon, vont aider nos protagonistes.
Mais celle qui tire son épingle du jeu, c’est Paige, rivale de Mallory en quelque sorte. Je n’ai pas réussi à la détester pour la simple et bonne raison que tout ce qu’elle dit est vrai. Elle tape dans le mille à chaque fois. Elle n’est pas toujours tendre dans ses propos mais elle a le mérite de faire bouger les choses. J’ai été plutôt impressionnée par Paige. Là encore, on aurait pu aller plus loin avec ce personnage. Il y avait du potentiel.

The Problem with Forever n’est pas tout à fait ce que je m’étais imaginé mais je suis tout de même ravie par ma lecture. C’est un YA extrêmement poignant. Je découvre avec beaucoup de plaisir JLA dans un registre plus grave et suis plus que prête à renouveler l’expérience.

par Mono9000
À tout hasard, Intégrale À tout hasard, Intégrale
Jamie McGuire   
On a frôlé la catastrophe pour moi !
Des personnages que je n'ai pas trouvé attachant pour un sou, une histoire qui aurait pu être bonne vu le sujet mais qui je trouve a été très mal exploité et une romance... Comment dire ça gentiment ? Chiante !
Erin ne m'a pas bouleversée, bien que je salue son courage dans certains moments. A d'autres, j'avais envie de la gifler pour lui ouvrir les yeux. Avec Weston par exemple ! Alors celui-là, j'ai pas compris. C'est le personnage le plus bipolaire que j'ai pu lire dans une romance... Erin le dit elle-même, son humeur est changeante et bien, pour moi, c'était soûlant. Weston n'a rien d'attirant selon moi, il veut tout et tout de suite sinon monsieur se transforme en gros bébé. Son personnage est extrêmement agaçant et dans ce livre, je n'aurais pas été mécontente d'une bad-end ! (c'est pour dire combien j'aimais le couple qu'ils formaient tous les deux).
Bref, je me souviens avoir plutôt apprécié "Beautiful Disaster" et beaucoup aimé les spin-off des frères Maddox mais ici, le charme n'a pas du tout opéré !
Sans déconseillé... Voyez si vous n'avez pas d'autres lectures en attente avant de passer à celle-ci ^^

par SmallBab
Parties à deux, Tome 2 : Duo de feu Parties à deux, Tome 2 : Duo de feu
Elia Winters   
Gros coup chaud ! J’ai adoré !
Nous voilà reparti avec les employés de PI Games même si l’ambiance jeux vidéos est plus en retrait dans ce tome 2.
Iris est la DRH de la boîte et je dois dire que ce tome m’a donné une vision complètement différente de ce que j’avais pu en percevoir dans le premier. Owen est le propriétaire d’une pâtisserie dont la belle est une grande fidèle.
Sa relation avec Owen est juste magnifique, forcément leurs débuts sont chaotiques mais les voir évoluer ensemble pour s’ajuster aux besoins de l’autre tout en satisfaisant les siens a été un vrai plaisir à lire. Je n’ai pas vu défiler les pages qui ont presque défilées trop vite pour moi tant je ne voulais pas quitter ces 2 personnages si attachants (sans mauvais jeu de mots).
J’ai beaucoup aimé comment l’auteur s’est attardé sur la psychologie des personnages, elle nous a fait partager les doutes, les insécurités et les inquiétudes de Owen et Iris à chaque étapes de leur relation.
Bien sûr, le livre faisant parti de la collection illicit’ de chez J’ai lu, ce livre se destine à un public adulte, mais toutes les scènes chaudes ne tournent jamais au vulgaire, à chaque passage on sent l’intérêt pour son partenaire, sa tendresse.

par Drpoloch