Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Melaina : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Nil, Tome 1 : Nil Nil, Tome 1 : Nil
Lynne Matson   
Nil est mon coup de cœur de l'année et encore, je pèse mes mots. Je ne sais pas quoi dire tant ce livre m'a transportée au fil des pages. Pour la première fois, j'ai vraiment eu peur pour des personnages fictifs. Je priais pour qu'ils attrapent ces fichues portes, pour qu'ils puissent enfin retrouver leurs vies, je stressais à chaque jours qui passaient dans l'histoire à l'idée que mes petits favoris ne puissent jamais s'échapper de l'Île. L'histoire m'a rappelée Hunger Games et le Labyrinthe sur quelques points mais c'est très loin de ça en même temps, c'est plus qu'une histoire de s'échapper ou de combat dans une arène jusqu'à la mort. C'est de la quête de sa propre force, de la survie et de tant d'autres choses. Tout ça pour dire que Nil ne ressemble à aucun autre livre que j'ai pu lire jusque-là et que je ne regrette pas du tout mon achat.

par Amnasya
De bons présages De bons présages
Terry Pratchett    Neil Gaiman   
Croisé un auteur avec un univers bien à lui (Neilounet) et un auteur complètement barré dans ça tête (Pratchettounet).
Et vous obtenez se roman un pur concentré d'humour noir, d'histoire qui malgré le comique et l'univers pourrais pourquoi pas être cohérent, des personnages tous plus spéciaux les uns que les autre. En somme le livre est lui même personnage tant l'univers est travaillé. Un très très bon livre pour se détendre mais qui risque de vous donnez mal au côtes !!!

par Gyna
Undisclosed desires Undisclosed desires
Maud Cordier   
Alors là j'enrage, je n'étais pas venue lire les avis avant d'entamer ma lecture, grosse erreur, j'aurais ainsi pu découvrir que ce tome n'est pas un one shot... -_- ce qui n'est pas spécifié sur le fiche du livre grrrrrrrr, du coup, quel ne fut pas ma surprise de voir la fin du livre pointer le bout de son nez et me laisser avec une fin qui me fait grincer des dents! Autant vous dire tout de suite, j'ai hâte de lire le tome suivant... Voilà c'était mon coup de g*****....

Maintenant parlons de cette histoire magnifique. ♡
Flo et Vince sont deux personnages attachant qui vont découvrir l'attirance, le désir, l'amour...pour une personne du même sexe qu'eux. Ils devront surmonter leur appréhension, la peur de briser leur amitié, comprendre leur désir... Et bien entendu la peur du regard de cette société, qui se dit tolérante, mais qui en fait est encore bien enfermé dans ses préjugés.
L'histoire de Flo et Vince, ne sera pas tendre, et facile mais elle est juste belle car chacun devra y mettre du sien, pour arriver là où il veut être. ..

J'ai aimé la plume de l'auteur, cette façon qu'elle a d'aborder la sexualité et notamment l'homosexualité.

Il se trouve en argent car je regrette de ne pas avoir la suite pour me plonger dedans, et que si tome 1 avait été spécifié, je ne me serais pas lancé et aurais patienté pour lire cette histoire.

par mamour04
Les Fragmentés, Tome 1 : Les Fragmentés Les Fragmentés, Tome 1 : Les Fragmentés
Neal Shusterman   
voila un livre coup de cœur absolu. C’est un roman où l’on suit alternativement les 3 personnages. Connor le rebelle, Risa la méfiante et Lev le conditionné. C’est intéressant comme chacun a un vécu et une psychologie différente cela permet de donner trois éclairages différents au sujet de la fragmentation, Lev, par exemple, considère comme un honneur suprême le fait d’être décimé car c’est dans cette idée qu’il a été éduqué ce qui n’est pas le cas des autres.
Le rythme est soutenu, la construction du récit est remarquable, et au fur et à mesure des péripéties, on rencontre une riche galerie de personnages secondaires qui montrent différents visages du monde adulte, (traqueurs, pasteur, sauveur, camionneur greffé du bras…).
Ce roman parle de la quête de soi et de la liberté et, en abordant des sujets tels que le don d’organe et le progrès médical, donne des pistes de réflexion intéressantes. Il est difficile voire impossible de lâcher ce roman avant la fin.
Deux points positifs encore : premièrement c’est un roman en un seul tome, deuxièmement la fin même si elle n’est pas « rose » est très satisfaisante.


par lol89
Abysses Abysses
Lily Haime   
Le thème est très dur...Mais l'histoire est vibrante, poignante de réalité.

On ne va pas refaire un laïus sur la plume de Lily qu'on connait bien maintenant, elle est juste sublime, mais dans cette histoire, son style change, des chapitres plus courts, une note plus sombre qui donne un style plus austère au récit.
Lily a le chic de mettre LE titre qui correspond parfaitement à son récit. Car Abysses est fait de noirceurs, mais au bout de ce tunnel sombre, se trouve la lumière, même si pour ça, il faut passer par une palette de gris pour enfin voir le blanc miraculeux.

Nous suivons l'histoire de vie de Rafael, qui a quinze se retrouve orphelin, vivant dans la rue, c'est comme ça que deux ans plus tard, il va faire la rencontre de Charles, un homme plus vieux, qui va profiter d'un moment de faiblesse, de peur, de tristesse, de détresse et de vulnérabilité... et donc faire de Rafael sa chose.
Le quotidien de Rafael est fait de douleurs, de sang, de morceaux d'âmes qui se perdent au détour de chaque passes, même si les beaux quartiers ont remplacés les ruelles malfamées depuis longtemps.
Mais dans ce quotidien cruel, il y a la famille de cœur que Rafael s'est choisi, le pasteur Abou, son jeune frère Soli, la mama afro-américaine, sa mère de substitution, son ami Max l'irlandais, qui comme lui se prostitue, ce petit monde qui s'inquiète pour lui, mais qui lui apporte une constance et des couleurs dans sa vie d'avilissement à Charles.

Et puis lors d'une rencontre fortuite, il va croiser des yeux gris et une voix profonde, qui vont le marquer au fer rouge, qui vont le hanter, Caleb, jeune étudiant de 21 ans au MIT, provenant du Texas, d'une intelligence sans normes, un peu gauche, gentil, attendrissant, mais persévérant va chambouler son monde, sa vision de l'amour. Une lumière.
Caleb a ses propres cicatrices, sont propre fardeau, sa croix a porter, et lors des révélations on est déchiré, anéanti avec et pour lui.

Caleb et Rafael, sont pour l'un et pour l'autre un espoir, une délivrance, un avenir, ensemble ils s'essayent à une normalité, même si les chaines aux pieds de Rafael sont bien trop lourdes pour un seul homme, ils persévèrent ensemble, se font confiance et asseyent d'avancer pour ne garder que le meilleur.

Rafael, quel personnage, courageux, altruiste, fort et déchire, et Caleb, mon dieu, son amour pour Rafael va les sauver, son obstination, sa joie de vivre vont en faire un personnage merveilleux. Et Charles, cet être pervers, ignoble, puant la luxure, je l'ai détesté, et pourtant malgré cette relation malsaine on se rend compte qu'a sa manière perverse il aime Rafael.

Je suis sortie de cette lecture, chamboulée, triste et heureuse en même temps. Encore une fois, Lily Haime m'a mit KO, car j'ai vécu en même temps que les héros, leurs tristesses, leurs joies, leurs blessures, leurs larmes, leurs douleurs mais le plus beau leur amour merveilleux. Il était impossible que je lâche cette histoire avant d'avoir vu le mot fin, j'ai été captive de ses personnages torturés, mais tellement charismatique, de cette histoire sombre, mais lumineuse à la fois.

Je n'ai qu'une chose à ajouter, à quand le prochain Lily Haime???

par mamour04
Les fragmentés, Tome 2 : Les déconnectés Les fragmentés, Tome 2 : Les déconnectés
Neal Shusterman   
Très, très bon livre à la hauteur du premier !
Nous retrouvons donc Lev, Connor et Risa.

Lev est le nouveau visage de la fragmentation depuis qu'il est devenu le célèbre claqueur qui n'avait pas claqué. Grace à la fondation Cavenaugh, il sauve les futurs décimés de la fragmentation.

Connor est le nouveau leader du Cimetière, il n'est plus l'adolescent assoiffé de liberté du premier tome, il est plus raisonnable et se souci plus des adolescents sous sa responsabilité. Il n'ose plus toucher Risa depuis que le bras de Roland est devenu le sien. En effet la seule fois que Roland a touché Risa c'était pour l'agresser.

Risa, depuis l'incident du Camp Gai Bûcheron, est en fauteuil roulant car elle avait rufusé une nouvelle colonne vertébrale fragmentée à un autre. Elle pense que Connor s' est lassé d'elle et même pendant les rares moments ensemble l'ésprit de Connor n'est pas vraiment avec elle.

Il y quelque nouveau narrateur dans ce tome :
-Rufus. Rufus est un adolescent sur le point de se faire fragmenté, il se fait sauvé à temps par Connor. Il admire le célèbre évadé d'Akon mais est extrêmement déçu de sa véritable identité, il n'est pas digne des rumeurs selon lui. Rufus n'a pas de réelle bonne intention, ambitieux, il devient le principal rival de Connor pour le titre de leader. Je trouve intéressant le fait qu'il soit le narrateur de quelques chapitre car cela nous permet de comprendre ses agissement (bon ou mauvais).
J'ai appris à détester ce personnage alors que je le trouvais très drôle dans les premiers chapitres à son actif.

-Cam -Camus- (dont je le soupçonne d'avoir hérité d'un morceau de Wil -Le Peuple d'Argent- peut-être une partie de son cerveau ou ses mains, ou les deux). Il est l'homme -si on peut apeller ça un homme- parfait, crée a partir d'une multitude de fragment d'adolescent. Il a les meilleures qualités, il a un corps parfait, le meilleur coeur, les meilleures jambes ect.. Je ne sais pas vous, mais j'ai eue un mal fou a me le représenter (soit avec des bandes de chair, de nuance differente, comme un puzzle, des texture et couleurs toute plus différente sur son crane..).
Étrangement il s' attache à Risa et, alors qu'il pourrait sortir avec les plus belles filles du monde, il désir qu'elle devienne sa compagne en échange d'une nouvelle colonne vertébrale.

-Miracolina. Miracolina est une jeune italienne qui va être décimé en échange de la guérison de son frère, mais au dernier moment ses parents regrettent et annulent tous. Pourtant, comme la plupart des décimés, elle insiste pour être offerte à Dieu et y va elle même. Elle et son camarade de van sont "enlevées" par Lev afin de les sauver de la fragmentation.
De tous les décimé, elle est bien la plus rebelle.
Comme tout le monde j'attend que Lev et Miracolina soit ensemble et peut-être un triangle amoureux entre Cam, Risa et Connor.

Comme le premier tome, les derniers chapitres sont époustouflants !

par beubleuch
Les Annales du Disque-Monde, tome 25 : Le cinquième éléphant Les Annales du Disque-Monde, tome 25 : Le cinquième éléphant
Terry Pratchett   
Les annales du Disque-Monde sont sorties en plusieurs éditions, et la série comprend pas mal de tomes (ainsi que quelques histoires "à part"). Normalement "Le Fabuleux Maurice et ses Rongeurs Savants" est un épisode hors série. Mais il est souvent compté dedans, ce qui décale les numéros.

Sinon, pour le livre en lui même, les fans du commissaire Vimaire (et du Guet des Orfèvres en général) seront ravis de suivre une nouvelle aventure sur les terres inquiétantes d'Überwald!

par Kaël
Les Annales du Disque-Monde, tome 34 : Coup de tabac Les Annales du Disque-Monde, tome 34 : Coup de tabac
Terry Pratchett   
Encore un sublime Pratchett, la campagne est-elle vraiment différente de la ville? Le codes y sont différents, mais les castes et les intrigues sont à peu près les mêmes.
Vimaire à bien évolué depuis sa première apparition, mais reste toujours aussi caustique et son couple avec Sibyl est hilarant.
L'humour est toujours aussi décapant, les petites notes de l'auteur font toujours mouche et on attend désespérément le prochain tome.

par dipediou
Dust City, Tome 2.5 : Damon Dust City, Tome 2.5 : Damon
Jesse Christen   
J'ai adoré Dust City mais j'ai du mal à voir l'intérêt de ces trente pages. J'aurai autant préfère une histoire à part entiere sur Damon qui aurait eu peut être plus de sens, et qui aurait permis de cerner beaucoup mieux son personnage et ainsi savoir surtout ce qui lui arrive par la suite dans un futur plus éloigné.

par lon3ly
La 5ᵉ Vague, Tome 1 La 5ᵉ Vague, Tome 1
Rick Yancey   
http://wandering-world.skyrock.com/3160457430-La-5e-Vague-Tome-1-La-5e-Vague.html

Véritable coup de cœur et coup au cœur, LA 5e VAGUE est une lecture qui vous marque et qui vous blesse. Qui laisse des bleus et des blessures sur votre peau. Qui vous laisse un drôle de goût dans la bouche et qui vous transperce. Ce roman mérite amplement tout le succès qui lui est annoncé, et toutes les excellentes critiques qu'il a reçu. Il y a tellement de perfection dans ce récit. Les héros m'ont bouleversé, leur histoire de survie m'a ému au possible, les mots - fragiles, coupants, grisants et poignants - de l'auteur m'ont renversé. Tout, absolument tout, dans ce livre, est maîtrisé. Tout est mis en place pour nous fracasser, pour nous dévorer, pour faire exploser la moindre de nos particules parmi les milliards de milliards que nous possédons. LA 5e VAGUE est un roman destructeur, perdu entre survie et courage, entre lumière et ténèbres, entre espoir et abandon, qui pulvérise nos convictions et nos émotions.
Voyez-vous, je vais avoir un mal fou à retranscrire mon avis sur cette lecture palpitante. Il y a tant de choses à dire, tant de choses à découvrir, tant de choses à vivre. LA 5e VAGUE nous plonge au cœur d'un monde dévasté suite à l'Arrivée des Autres, des extraterrestres qui observent l'Humanité depuis des milliers d'années et qui veulent infester la Terre. L'histoire aurait pu rester banale et nous livrer tout simplement la réaction de chaque personne face à ce désastre, sauf que ce n'est pas absolument pas le cas, et ce grâce aux héros fascinants que nous rencontrons. Tout d'abord, il y a Cassie - Cassiopée -, son frère, Sammy, et leur père. Dès les premières pages, je me suis lié d'une manière indescriptible à l'héroïne. A la fois courageuse, déterminée, forte, pragmatique et époustouflante, elle mène le récit d'une voix brillante et exceptionnelle. La moindre de ses pensées m'a plu, la moindre de ses émotions m'a coupé le souffle, le moindre de ses choix m'a subjugué. Le truc, c'est qu'elle paraît réelle au possible, avec son humanité presque palpable. Cassie est là. Elle existe. Elle est avec nous et nous livre son histoire. C'était tout simplement dingue. J'avais réellement l'impression qu'elle me parlait, et non pas que je lisais des mots sur une page blanche. Surtout qu'en plus de cela, Cassie est drôle. Très, très drôle. Il m'en faut déjà beaucoup pour rire en lisant un roman, mais alors éclater de rire tout en dévorant une histoire de fin du monde, ça relève du miracle. Cassie m'a fait pleurer, m'a fait frissonner, m'a fait réfléchir et m'a complètement fait craquer. C'est fou ♥ Ajoutez à cela la relation époustouflante qu'elle entretient avec sa famille, et c'est la cerise sur le gâteau. J'ai été totalement dévasté par le lien qui unit Sammy et Cassie. Purée !!! L'amour fraternel qui les relie m'a touché au possible. Ce désir qu'il possède l'un et l'autre de se rassurer, de se protéger, de se dire que tout va bien aller est tellement poignant, tellement douloureux, tellement bouleversant ♥
Et puis d'un autre côté, nous avons Ben et Ringer, ainsi que d'autres enfants qui doivent eux aussi affronter le chaos omniprésent. Leur histoire, comme celle de Sammy et de Cassie, m'a totalement brisé. La folie, la mort, les prises de conscience destructrices et les décisions cornéliennes sont monnaie courante à leurs côtés. Exactement comme pour Cassie et son frère, l'auteur met tout en place pour que nous nous liions avec force et intensité à ces personnages. Eux aussi, ils étaient avec moi. En face de moi, à me chuchoter leurs peurs, leurs échecs, leurs vies d'Avant et leurs désirs. C'est un truc de fou. Vraiment. J'ai également pleuré à cause de Ringer et Ben, à cause de leur histoire si émouvante et bouleversante. A cause de leurs échecs, de leurs espoirs perdus, et de leurs nouvelles tentatives pour survivre.
Le truc, c'est que Rick Yancey nous offre un récit PARFAIT à tous les niveaux. Déjà, les personnages ne possèdent aucun défaut. Mais en plus, il les dote d'une psychologie maîtrisée à merveille. Tout ce qu'ils vont traverser va les pousser dans leurs ultimes retranchements. A qui vont-ils pouvoir faire confiance ? Peuvent-ils accepter la main qui se tend devant eux ? Et s'il n'y avait plus aucune chance de sauver l'humanité ? Ne devraient-ils pas plutôt tout abandonner ? Autant de questions qui les accablent et les hantent. J'ai complètement craqué pour cet aspect du roman. Nous assistons avec peine et chagrin à la descente aux enfers de chacun de ces héros en or. Et ça fait mal. Physiquement mal. Cassie, Sammy, Ringer et Ben nous paraissent tellement réels que chaque épreuve qui se dresse sur leur chemin est une épreuve à laquelle nous sommes - nous, lecteurs - confrontés également. On souffre avec eux, on baisse les bras avec eux, on se relève avec eux.
Je crois que cette impression de réalité qui perdure tout au long de l'histoire provient de la plume de Rick Yancey. Cet auteur possède le don de rendre chacune de ses descriptions ultra fluide, ultra visuelle, ultra réaliste. On y est, tout simplement. Il maîtrise son écriture à la perfection. Surtout qu'en plus de ces passages juste extraordinaires, il confère à son roman des "phrases coup de poing". Vous savez, le genre de phrases qui sort d'on ne sait pas où et qui vous pousse à poser le roman pendant cinq minutes avant de le reprendre. Avec Rick Yancey, les mots deviennent aussi coupants qu'un couteau, aussi mortels qu'une arme à feu, aussi brûlants que des sentiments naissants et aussi envoûtants qu'un nouvel espoir. L'auteur parvient en plus à offrir à son récit des éclats de lumière, alors que tout semble définitivement perdu. Et ça, c'est tout simplement magique ♥ J'ai adoré le fait que tout ne soit peut-être pas désespéré. Il reste peut-être des survivants ailleurs. Ou peut-être pas. Peut-être que le monde est complètement foutu et que nos héros sont les derniers survivants. Autant de réflexions qui nous gardent en haleine et impatients de lire la suite.
C'est d'ailleurs grâce à cela et aux excellents rebondissements que j'ai avalé les 600 pages de LA 5e VAGUE en deux jours. Les rebondissements... Halalala ♥ Il n'y jamais de temps morts, de silences, de moments pendant lesquels nous pouvons reprendre notre souffle. Ça n'a jamais été si bon de suffoquer. Ça n'a jamais été si bon de se ronger les ongles jusqu'au sang. Ça n'a jamais été si bon d'imploser et de perdre la notion du temps. Rick Yancey nous offre révélations sur révélations, bouleversements énormes sur bouleversements énormes, retournements de situations destructeurs sur retournements de situations desctructeurs. Tout est parfait. Tout est cohérent. Tout est logique. Toutes nos questions trouvent leurs réponses. Et j'ai adoré ça.
Trop rapidement, nous touchons à la conclusion du livre. Enfin, seulement après vécus une véritable explosion de sensations contradictoires et d'émotions à la fois brûlantes et annihilantes. La dernière partie du roman s'avale d'une seule traite tant les surprises s'enchaînent. La fin en elle-même me plaît beaucoup, puisque ce n'est pas un cliffhanger aussi terrible que celui auquel je m'attendais. L'auteur maîtrise réellement son histoire d'un bout à l'autre de celle-ci. Les grandes interrogations trouvent leurs réponses, et, en même temps, quelques pistes - excellentes - pour le tome 2 voient le jour. Tout est parfait. La dernière page est déchirante, pleine de promesses, d'espoirs perdus, d'instants volés, de regrets et de lumière. Même avec plus de 600 pages, j'en redemande. Jamais je ne pourrai attendre une année entière avant de lire la suite !!!
En conclusion, LA 5e VAGUE est un roman sur lequel il faudra vous jeter dès que vous l'apercevrez en librairie. C'est une lecture fracassante, enivrante, qui nous met le cœur en miettes. Les personnages sont parfaits, l'intrigue est parfaite, l'écriture de l'auteur est parfaite, l'ambiance est parfaite, la conclusion est parfaite. Tout m'a conquis. Tout, vraiment, vraiment, vraiment tout. La Collection R nous offre, une nouvelle fois, une lecture hors-normes et exceptionnelle. LA 5e VAGUE est un énorme coup de cœur, une véritable bombe qui nous crible d'éclats d'horreur et de tristesse, de désirs et d'espoirs, de perfection et de leçons de survie, à ne manquer sous aucun prétexte.

par Jordan