Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de melaivy : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Foire de Saint-Pierre La Foire de Saint-Pierre
Ellis Peters   
Dans cette quatrième aventure, Ellis Peters construit une mécanique impeccable que la perspicacité de Cadfaël va s’employer à démonter avec l’aide de son ami Hugh Beringar. Une fois de plus, un innocent est injustement accusé et Cadfaël s’efforce de découvrir la vérité. Sur la trame apparemment banale du meurtre d’un maître marchand, Ellis Peters bâtit un scénario astucieux où les surprises et les rebondissements ne manquent pas. La contraction de l’histoire qui se déroule sur moins de 5 jours participe au caractère ramassé et sans temps mort du récit.
Anna Karénine Anna Karénine
Léon Tolstoï   
Anna Karénine... C'est sans doute le meilleur roman que j'aie jamais lu. Il porte pourtant mal son titre, car, en mettant au premier plan l'histoire tragique d'Anna, il nous fait négliger l'histoire d'amour de Kitty et Levine, et plus généralement tous les autres couples. Pourtant, la beauté de l'oeuvre réside dans ces comparaisons, ces mises en parallèle. On peut ainsi à nouveau constater la triste condition des femmes à l'époque, l'effet délétère de la société et des "convenances", le poids des remords sur une existence, entre autres choses. Le génie de Tolstoï est de rendre les humains infiniment bons, parfois trop cependant. Mais ici, l'histoire de Kitty et de Levine est contrebalancée par celle d'Anna et de Vronski, ce qui donne un équilibre parfait au roman.
Je dois avouer: j'ai eu les larmes aux yeux trois fois en lisant Anna Karénine. Les deux premières fois, c'était de joie. Et la troisième fois, j'ai fondu en larmes, bouleversée, abattue, comme si l'événement qui avait lieu dans le roman s'était déroulé sous mes yeux.
J'ai pu cependant me remettre de mes émotions car ce livre, contrairement à ce que l'on croit souvent, et malgré un certain drame que je ne dévoilerai pas, finit bien, et c'est sans doute ce qui rend le roman encore meilleur.
Six of Crows, Tome 2 : La Cité corrompue Six of Crows, Tome 2 : La Cité corrompue
Leigh Bardugo   
«Crows remember human faces. They remember the people who feed them, who are kind to them. And the people who wrong them too.»

Je ne sais pas par quoi commencer sauf par avouer que je pleure comme un bébé. J'aurais jamais cru que ça serait aussi difficile de dire au-revoir à une bande criminels.

Aussi pathétique que ça soit, je bénis le jour où Leigh Bardugo a commencé à écrire cette histoire. Et je bénis le fait qu'elle n'ait pas abandonné son aventure à la première panne de mots.

Par tous les saints, j'adore les fins et en même temps je ne peux pas m'empêcher de les détester. C'est dans ce genre de moments que la phrase toute faite la plus stupide mais la plus vraie du monde me revient en pleine figure comme une gifle : "toutes les bonnes choses ont une fin."

Crooked Kingdom a été un second et dernier tome fabuleux, à la hauteur de Six of Crows. En Novembre dernier, quand je me suis lancée dans Six of Crows, jamais j'aurais pensé que je serais là aujourd'hui, presque un an plus tard, encore folle amoureuse de cette histoire. Et plus même.

C'est un genre de coup de cœur violent. Comme si après avoir marché dans le noir pendant trop longtemps la lumière vous aveuglait soudainement.

Leigh Bardugo a écrit une histoire épique, ingénieuse et badass avec une plume qui vous pousse à toujours aller plus loin comme si vous aussi vous apparteniez à l'histoire. Comme si vous étiez le fantôme qui suit Kaz et son équipe.
C'est le genre de sentiment, d'impression que j'aime ressentir quand je lis un livre. Parce que c'est à ce moment-là que je me dis que j'aurais sérieusement raté quelque chose si je ne m'étais pas lancée.
Je remercie le jour où j'ai décidé de lire comme si c'était le seul air que je pouvais respirer et que chaque nouveau livre lu était un nouveau souffle.
La meilleure idée de ma vie.

Je devrais parler des personnages. Et je vais parler d'eux. Je voudrais parler d'eux pour l'éternité à venir et encore, une éternité toute entière ne sera jamais assez longue pour tout ce que je voudrais dire!
Je me suis attachée aux personnages, ça il n'y a pas de doutes. Ils sont tous uniques et je n'ai pas pu leur résister. Pour être honnête, je n'ai même pas cherché à essayer de leur résister.
On ne résiste pas à Kaz Brekker. On ne résiste pas plus à Inej Ghafa, à Jesper Fahey, Wylan Van Eck et Nina Zenik. On ne résiste pas non plus à Matthias Helvar.
Ce n'est pas humainement possible. C'est un fait scientifique. Demandez à Wylan, il vous dira que j'ai raison. ^^

Ils vont me manquer. D'un point de vue extérieur au monde de la lecture et du fangirlisme (si je vous dis que ce mot existe!) le fait d'être attachée à des personnages comme ça peut sembler très pathétique. Et c'est limite si on ne va pas me forcer à aller me faire soigner.
Mais c'est comme ça. Je les aime et ils vont me manquer même si je sais que j'ai juste à recommencer l'histoire du début pour qu'ils soient de retour.

Et mine de rien, je serais toujours totalement amoureuse des relations que Leigh Bardugo a mis en place entre les personnages. Que ça soit une relation amicale ou amoureuse, je suis fan.
Je m'incline.

Crooked Kingdom a été une conclusion totalement dingue où les évènements se sont enchaînés à la perfection. La suite/la fin des aventures de mon crew préféré m'a souvent laissée à bout de souffle, émerveillée. J'ai eu les larmes aux yeux et un énorme sourire accroché aux lèvres.
Et j'en passe.
Ça vaut clairement le détour.

Quant à la fin. Je ne trouve pas de mots. Ils sont tous si petits par rapport à la grandeur de ce que Leigh Bardugo nous a offert.
[spoiler]Wylan et Jesper s'installent dans la maison du père de Wylan avec sa mère qui n'est en fait pas morte. Nina s'en va mais elle reviendra un jour. Matthias... il va me manquer. J'ai pleuré quand il est mort. Et j'ai espéré jusqu'au dernier mot que n'importe quoi se passe et qu'il soit à nouveau bel et bien vivant.
Quant à Kaz, il reste Kaz avec son royaume qu'est Ketterdam. Et Inej n'en a pas fini avec Ketterdam. Avec Kaz. Elle a un navire pour mener à bien ses projets et grâce à Brekker elle a retrouvé ses parents.
Si c'est pas beau ça?
Même si je regrette la mort de Matthias parce que je l'adorais, c'est une excellente fin.[/spoiler]

Alors, je dois m'arrêter là? C'est comme officialiser la fin pour moi. C'est horrible et en même temps c'est super! Et clairement horrible.
Mais je recommande cette duologie de tout mon cœur. Par tous les saints, je recommence à pleurer. Merde.
Je suis sûre que Leigh Bardugo continuera de nous offrir de superbes histoires. Mais Six of Crows aura toujours une place bien grande et bien spéciale dans mon cœur de lectrice.

«He doesn't say goodbye. He just lets go.»

par Sheo
Psi-Changeling, Tome 11.5 : Entre chat et loup Psi-Changeling, Tome 11.5 : Entre chat et loup
Nalini Singh   
J'ai beaucoup aimé cette histoire, l'une des plus jolies d'après moi. Pour une fois ce n'est pas le dominant et la soumise enfin une dominante et un soumis! Que demande dautre? Félix est fort! A aucun moment je me suis dit qu'il valait moins ou que sa nature soumise ne pourrait pas coller avec une fille plus forte. Il est juste plus calme, mais s'il le fallait il protégerait tous les membres de sa meute avec force et courage! Désirée est attendrissante. Ce couple est tout simplement mon préféré. J'espère qu'on les recroisera par la suite
Après Dune, Tome 2 : Le triomphe de Dune Après Dune, Tome 2 : Le triomphe de Dune
Brian Herbert    Kevin J. Anderson   
Le dénouement, enfin. Si beaucoup de réponses sont apportées dans le livre précédent, celui-ci est à la fois une fin et le début d'autre chose. A mon avis, toute la saga, par les petits détails, nous prépare à ceci bien que la surprise et le plaisir reste entiers.

par Lydie66
Le Vol des cigognes Le Vol des cigognes
Jean-Christophe Grangé   
Encore un excellent thriller que nous offre Monsieur Grangé. Une histoire assez complexe basé sur la migration des cigognes, rien que ça! L'ambiance est toujours aussi malsaine le suspens est bien tenu !

par Archibald
Un bénédictin pas ordinaire Un bénédictin pas ordinaire
Ellis Peters   
Trois petites nouvelles du bénédictin Cadfael, dont notamment celle pendant laquelle le guerrier et croisé décide de finir sa vie comme moine. Une autre histoire raconte le vol de deux chandeliers en argent et la troisième un vol de recette de l'abbaye.
C'est encore plus court que d'habitude. Le seul intérêt pour les fans pourrait être la première nouvelle dans laquelle Cadfael entre dans les ordres. Comme chaque nouvelle fait moins de 50 pages, aucun personnage n'est vraiment développé. En fait, on a l'impression de voir des ébauches non terminées. Nul. Zéro!

par Erorl
Dune, la genèse, Tome 2 : Le Jihad butlérien Dune, la genèse, Tome 2 : Le Jihad butlérien
Brian Herbert    Kevin J. Anderson   
la suite de cette saga es vraiment superbe avec tous ces personnages un peux compliqué a mémorisé mais ça vaux le coup de ce cassé la tête. excellent.

par djoko
L'Été des Danois L'Été des Danois
Ellis Peters   
Deuxième roman de l'auteur à m'être passé entre les mains et je dois confesser lui préféré le premier. (le lépreux de Saint-Giles)
La raison principale en étant que l'intrigue policière est complètement secondaire dans l'histoire ce qui est un peu désarçonnant quand on cherchait justement un bon petit whodunnit.
Sinon le contexte moyenâgeux reste tout de même assez intéressant, même si parfois on s'interroge sur son réalisme. Et la petite romance est sympathique, même si là encore le réalisme pêche un peu.
Bref un bon moment à passer, mais pas vraiment ce que je recherchais en terme de "genre". D'où une déception toute relative.

par Mondaye
Le Spectre de Staline Le Spectre de Staline
Martin Cruz Smith   
Une des séries de thrillers modernes les plus mémorables et particulières.

Kirkus Review

Alors que la neige tombe sur Moscou, le fantôme de Staline apparaît sur le quai d’une station de métro. Chargé d’enquêter, l’inspecteur Arkady Renko tombe sur un réalisateur porno décidé à fixer cette hallucination collective sur la pellicule pour le bénéfice du parti des Patriotes russes. Renko fait avorter le projet. Et les ennuis commencent : son fils adoptif, Génia, se met à fuguer, et sa compagne, Eva, le lâche. Pire, au cours d’un tournoi d’échecs, le père biologique de Génia blesse Renko d’une balle dans la tête... Muté en province, Arkady doit, un mois plus tard, abandonner son enquête sur la disparition d’ex-Bérets noirs qui ont taillé en pièces des rebelles tchétchènes. Isakov, le patron de l’unité, a intégré la police moscovite avec son second, Marat Urman. Capitalisant sur son passé héroïque, il se présente sous la bannière des Patriotes russes à la sénatoriale de Tver. Et Renko y obtient sa mutation…

Auteur de Parc Gorki, Chiens et Loups, L’Étoile polaire et Havana Bay, Martin Cruz Smith vit avec sa femme et ses enfants dans le nord de la Californie.

par Shura