Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Melanie-160 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Sujet 375 Sujet 375
Nikki Owen   
En début de lecture je me suis dit : waouh , waouh, c'est quoi cette histoire incroyable ? Une femme médecin atteinte du syndrome d'Asperger accusée d'un crime monstrueux qu'elle ne souvient pas avoir commis
Et je me suis trouvée happée par l'aventure de Maria cette jeune femme très brillante, qui nous raconte par le biais de ses entretiens avec son thérapeute , son aventure.
Condamnée pour un meurtre dont elle n'a aucun souvenir, elle tente de se remémorer les évènements qui l'ont conduite en prison.
Nous sommes donc plongés dans son histoire et vivons à travers elle ses "émotions" si on peut dire et toutes ses tentatives pour retrouver ses souvenirs
Souvenirs parfois mis en doute, et cette question que finalement on se pose tous , notre mémoire était elle vraiment fiable? Comment savoir que nous sommes ce que nous pensons être ?
Maria est très sympathique, sa personnalité et ses problématiques liés à sa pathologie (syndrome d'Asperger) nous la rend terriblement attachante , meurtrière ou pas. Nous la suivons dans toutes ses difficultés d'adaptation à la vie carcérale.
Le coté psychologique est superbement travaillé et très abouti, j'avais parfois l'impression d’être dans la même pièce que Maria et je sais pas presque envie de faire quelque chose pour l'aider. Une jeune femme que les autres protagonistes considèrent non seulement comme une meurtrière mais également comme une personne atteinte de troubles mentaux.
Maria va tenter de prouver à tous Sa vérité.
J'ai trouvé le style de l'auteur haletant, angoissant stressant et particulièrement très bien écrit. Je n'arrivais pas à m’arrêter puis au fil des chapitres mon intérêt pour cette intrigue s'est complètement émoussé et la lecture en est presque devenue désagréable.
Je n'arrivais plus à suivre la complexité de certains cheminements, ces allers retours entre entre la thérapie et les évènements que Maria racontait à son thérapeute.
Je n'ai pas du tout apprécié les derniers chapitres, trop long pour moi, sensation de tourner en boucle dans mes questions, l'héroine était elle complètement paranoïaque , schizophrène ou réellement manipulée?
je n'avais qu'une hâte tourner la dernière page pour en finir., puis les derniers chapitres sont devenus à nouveau intéressants Je suis totalement déroutée par cette lecture, par les sentiments et émotions qu'il en découle
Du coup j 'ai du mal à évaluer ce roman qui se termine sur les perceptives d'une suite. Deux opus semblent-ils et à vrai dire je ne sais pas si quand ils sortiront, Dieu sait quand j'aurais envie de m'y remettre

par Missnefer
Le Pays d'octobre Le Pays d'octobre
Ray Bradbury   
Le Pays d'Octobre est une succession d'histoires courtes, étranges, quelques peu morbides, bref un classique de Bradbury. On s'éloigne des allures futuristes de beaucoup de ses autres histoires et on plonge volontiers dans ces récits à l'image du mois d'Octobre, sombre et froid.

Cependant le livre m'as laissée un peu sur ma faim, et aucune des histoires ne m'as vraiment marquée, si ce n'est celle du Nain et du Diable. Je vous conseille tout de même de le lire, pour découvrir une nouvelle facette de Ray Bradbury !
Millénium, Tome 3 : La reine dans le palais des courants d'air Millénium, Tome 3 : La reine dans le palais des courants d'air
Stieg Larsson   
Dommage qu'il marque la fin de la série. L'évolution du personnage de Lisbeth au cours de la sage était vraiment intéressante à suivre, un personnage atypique et torturé qui commençait à s'ouvrir aux autres.

par joe
Moscou Babylone Moscou Babylone
Owen Matthews   
Je ne suis pas vraiment fan de ce genre de livres, du moins d'habitude. Mais celui-ci doit vraiment être une sorte d'exception qui confirme la règle ! Une formidable œuvre qui propose un beau contraste entre le Moscou d'hier et d'aujourd'hui !
Bleu presque transparent Bleu presque transparent
Ryû Murakami   
"Imaginer dans une mer close comme la Méditerranée qu'il y ait encore de nombreux géants des mers, à l'aube du XXIème siècle, semble presque inconcevable.
Et pourtant Jean-Michel Bompar nous révèle des trésors inestimables à portée de nos yeux.
Il nous ouvre son jardin, et dans le sillage d'expériences, on découvre que dauphins, baleines et cachalots s'ébattent encore au large de nos rivages... cet ouvrage, guide précieux, complet et accessible, doit, par les connaissances qu'il nous apporte, permettre de franchir le pas le plus important vers le respect: l'émerveillement."
Extrait de la préface de Nicolas HULOT
Les cétacés de Méditerranée présentent de nombreuses particularités. Ils diffèrent de leurs homologues de l'Atlantique Nord par leur taille, leur coloration, leur comportement, etc. D'où m'intérêt d'un livre qui leur soit consacré. Celui ci répond non seulement à la demande des naturalistes, enseignants, étudiants et simples curieux qui trouveront, réunie ici sous une forme attrayante et simple, une documentation fiable et précise habituellement dispersée dans d'innombrables communications scientifiques, mais aussi à celle de nombreux plaisanciers qui les rencontrent en Méditerranée, désireux de les identifier.

Un ouvrage très complet, abondamment illustré de photographies, aquarelles, dessins et cartes de répartition des espèces.


par MiLn
La trilogie de Mallaig, tome 2 : La châtelaine de Mallaig	La trilogie de Mallaig, tome 2 : La châtelaine de Mallaig
Diane Lacombe   
Un livre extraordinaire! J'ai sincèrement adoré! Un livre d'amour se passant en écosse d'autrefois. Tout y est! Le langage soutenu est inspirant, les personnages sont attachants et complexes sans parler de l'histoire qui est très bien pensé!!!

Je le conseil!
Celle qui a tous les dons Celle qui a tous les dons
Mike Carey   
Énorme coup de cœur !

L'intrigue est extrêmement prenante et le roman très addictif. Une fois entamé on ne peux plus le lâcher.

Les personnages sont super attachants, notamment Mélanie pour qui l'on se prend tout de suite d'affection.

Je ne m'attendais pas du tout à ça en commençant ma lecture, ça a vraiment été une agréable surprise. Tout est maitrisé.
Ce roman soulève de nombre questions déontologiques intéressantes. Jusqu'où peut on aller au nom de la science?

Je ne m'attendais absolument pas à cette fin là. Ça a été un véritable coup de poing, et pourtant elle fait totalement sens.

Bref un roman original qui vaut le détour.

par celia23
La Confusion des sentiments La Confusion des sentiments
Stefan Zweig   
Voilà que je relis pour la troisième foi de ma courte « carrière » de lecteur cette nouvelle très courte mais au combien puissante de Stefan Zweig juste pour le plaisir de faire un commentaire le plus sincère possible à mes amis Booknood.
Cette lecture est troublante du point de vu de l’exploration de l’âme humaine. Zweig plonge vraiment au plus profond de nos ombres. Sa dextérité à décrire les douleurs de la passion sentimentale est tout à fait envoûtante.
C’est en effet des thèmes aussi variés que la débauche de la jeunesse, la transmission du savoir, l’éveil d’une relation dévorante, l’homosexualité, la fidélité qui sont abordés à travers ce trio que forme Roland, jeune étudiant de 19 ans, son professeur de philologie, exaltant Shakespeare, érudit de l’Angletterre Elisabéthaine et sa jeune femme délaissée, libre et vivante. Leurs relations sont ambiguës, pleines de non-dit et l’on sent bien combien chacun d’eux est soumis à une vérité inavouable et encore taboue pour l’époque (1927).
C’est presque un combat ! Lutte intérieur de l’élève face à son mentor afin de s’en faire aimer, d’avoir sa reconnaissance, sa gratitude, un geste… Roland a la jeunesse candide, naïve, se débat avec ses sentiments, tente de trouver dans cette relation l’amour d’un père absent, pour finalement se brûler les ailes au soleil de cet homme, qui l’abreuve de son savoir, de ses passions intellectuelles mais aussi de ses propres ambivalences. Cette passion, cet amour sera quasi fatale à Roland.
Mais c’est aussi un guerre intérieur pour ce professeur qui lutte tant bien que mal avec ses vieux démons, exacerbés par l’idolâtrie que lui porte Roland ; en même temps que ce dernier lui redonne une ambition passée et le goût à cette vie.
Enfin, escarmouche pour cette femme qui pour ne pas trahir les secrets de son mari, ni briser la foi de Roland, tente d’équilibré cette surtension intellectuelle en entraînant Roland dans des dépenses physiques, des promenades dans la nature… jusqu’à offrir son corps, au corps de Roland.
Stefan Zweig dans un style sensible et délicate esquisse en pastelle la réalité des sentiments humains tout en cachant délicatement la crudité des faits. C’est la confusion des sentiments, sentiments moraux et charnelles pour l’élève et son maître mais également pour le lecteur que je suis.
Je suis passé du chaud au froid, de l’ombre à la lumière face à cette explosion de sentiments précieux, pudiques, face à ses vibrations intenses, à ses passions tortueuses.
Voici dont une très belle lecture. En espérant que mon commentaire vous donnera envie de lire cette nouvelle.


par RMarMat
Millénium, Tome 4 : Ce qui ne me tue pas Millénium, Tome 4 : Ce qui ne me tue pas
David Lagercrantz   
En tant que fan absolu de la trilogie Millenium et de son talentueux créateur : Stieg Larsson, du monde obscur qui en découle et des personnalités de Lisbeth Salander et Mikael Blomkvist, j'ai d'abord eu l'impression qu’acheter le tome 4 (et apprécier sa lecture de surcroit), serait une sorte de trahison envers Stieg Larsson (surtout avec ce battage médiatique de cette rentrée littéraire et les radicaux «entièrement pour» ou «totalement contre» "Ce qui ne me tue pas"). Mais il ne m'a pas fallu longtemps pour céder à la tentation et, par la même occasion, me faire mon propre avis sur cette suite. Je l'avoue, je suis partie avec quelques aprioris négatifs :

1° le nom de l'auteur, associé à la biographie de Zlatan Ibrahimovic (Beurk !). Passer de Zlatan à l'univers de Millenium, en voilà un grand écart total !

2° la couverture choisie par ACTES SUD, dont le dessin me rappelle étrangement la Lisbeth du film de la version américaine, loin d'être aussi aboutie, à mon sens, que la trilogie suédo-danoise avec l'excellente Noomi Rapace (ce qui n'enlève cependant rien au talent incontestable de Rooney Mara).

Et puis, il y a eu la lecture...

Une page, deux pages, un chapitre, deux chapitres... J'ai très vite retrouvé ce qui m'avait conquis dans cette saga. Tous les ingrédients Millenium sont là. Mikael, Erika, Lisbeth, Prague... Du hacking, du journalisme, un meurtre, une enquête, des vérités révélées de manière exceptionnelle... Alors oui, je le dis, et l'assume, j'ai été happée par l'histoire. J'ai adoré retrouver cette sensation de dépendance, lorsque l'on doit poser le livre et passer à autre chose, alors que l'on a qu'une envie : dévorer les pages.

Bien sûr, le nom Millenium restera pour toujours associé à Stieg Larsson. Mais pour ma part, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce quatrième volume écrit par David Lagercrantz. Bravo à lui d’avoir su respecter le caractère particulier de chacun des personnages, tout en créant sa propre histoire.
Millénium, Tome 2 : La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette Millénium, Tome 2 : La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette
Stieg Larsson   
WAW ! Si j'avais adoré le premier tome, je suis totalement happée par celui-ci ! Du suspens à revendre, des retournements de situation à la pelle (sans aucun jeu de mot, pour ceux qui ont lu le livre...) ! On est tenu en haleine dès l'ouverture du livre.
Au tour de Mikael de sauver la vie à Lisbeth ! Des aventures journalistiques et policières qui nous transportent dans des enquêtes hors normes...
J'ai adoré le fait que, chacun de son côté, ils menaient l'enquête : Mikael, Salander, la police. Ca permettait de nous faire voir les différents points de vue des personnages et de comprendre des choses que les personnages eux-mêmes ne comprennent pas, je trouve ça fabuleux !
Enfin bref, si vous avez aimé le premier tome, jetez-vous immédiatement sur le second !

par Charlie18
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3