Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MelieGrey : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les Vampires de Chicago, Tome 8 : On ne mord que deux fois Les Vampires de Chicago, Tome 8 : On ne mord que deux fois
Chloe Neill   
Si les séries ont tendance à s'essouffler avec le temps, c'est loin d'être le cas avec celle-ci! J'ai tout simplement dévoré et adoré ce tome qui est sans aucun doute l'un des meilleurs.

Il mêle à la perfection romance et action. L'enquête est très intéressante et intrigante. On peut échafauder un tas de suppositions après chaque rebondissement.

Entre chaque moment d’action, on assiste à des moments très doux et romantiques entre Merit et Ethan que l’on découvre un peu plus. On voit à quel point ils sont soudés. Leur complicité est très touchante. On a rarement des couples aussi unis et accomplis.
Plusieurs moments m’ont apporté de vives réactions, de craintes, de peurs, de tendresses…
[spoiler]en particulier lors des émeutes et surtout lorsque Merit va secourir Chuck. Et moi qui ne suis pas une grande romantique, j’ai fondu devant le cœur de Saint-Valentin et les diverses attentions d’Ethan. [/spoiler]

En résumé, ce livre a tout ce qu’il faut !
La fin nous offre un dernier rebondissement plein de promesse pour le prochain tome. Cela va être long d'attendre septembre!

par Aralorn
Jeux insolents Jeux insolents
Emma M. Green   
La fin de [Jeux Interdits] m’avait laissée totalement désemparée. Le final déchirant et les derniers rebondissements du précédent opus m’avait vraiment fait décrocher le coup de cœur pour l’histoire de Liv et Tristan.

J’ai toujours l’appréhension avant de commencer la suite d’une histoire de peur que ce soit un peu la même routine, le même cercle vicieux et bien j’ai été une fois de plus étonnée avec [Jeux Insolents]. Nous retrouvons nos héros, six ans après dans des circonstances un peu sombres étant donné que c’est à l’occasion du décès de Craig, le père de Liv que nos amoureux maudits vont se retrouver.

Si la dynamique de leur couple reste la même malgré le fait qu’ils aient chacun mûrit j’ai trouvé le reste du récit vraiment prenant et je me suis laissé prendre à mon propre jeu du début à la fin.

Liv a passé les six dernières années à Paris aux côtés de son père, mais elle est de retour Key West pour reprendre sa vie là où elle l’a laissée. Difficile de revenir dans cette ville qui lui rappelle tant de souvenirs, aussi déchirants que vivifiants. Elle retrouve Betty Sue, qui sera d’ailleurs encore une épaule solide sur laquelle Liv pourra se reposer. Liv est devenue une véritable femme d’affaire, elle se donne à corps perdu dans le travail pour éviter de trop s’épancher sur sa vie privée…Ou plutôt son absence de vie privée…En six ans elle n’a pas vraiment réussi à tourner la page sur son histoire avec Tristan.

Tristan, quant à lui, n’est plus que l’ombre de lui-même, depuis la disparition de son frère. Il a tout abandonné pour se lancé à la recherche d’Harrison. Six ans qu’il le cherche, il n’abandonne pas et porte le poids de la culpabilité. Tristan n’est plus qu’une coquille vide qui enchaîne les plans d’un soir, il ne fait de promesses à personne, il n’a rien à offrir. J’ai trouvé le personnage de Tristan encore plus émouvant que dans [Jeux Interdits], ici il peut essayer de cacher sa souffrance derrière son masque de mec arrogant mais ça ne prend plus. Il est bien trop marqué et dévasté par son passé pour être encore cet homme sans cœur et sans considération pour ceux qui l’entourent.

On retrouve également Bonnie, les membres de l’ancien groupe de Tristan, les Key Why. Roméo, le collègue et associé du père de Liv est aussi très présent dans cette suite et j’ai adoré son personnage, il est vraiment l’homme de toutes les situations. Il sera vraiment très avenant avec Liv sans jamais aller trop loin pour lui montrer ses sentiments. C’est un homme respectueux et très attirant. Liv va se lier d’amitié avec ses collègues féminines ce qui apporte une petite touche girly à l’ensemble du roman.

Parlons de l’intrigue, le duo d’auteure a réunit nos deux héros sous le même toit et ce pendant un an.. Je vous assure que pour Liv et Tristan cela va paraître une éternité, parce que s’ils se sont retrouvés cela ne veut pas dire que leur idylle va reprendre et que tout le monde sera heureux. Loin de là, nos héros vont devoir affronter de nombreux obstacles avant de pouvoir prétendre au bonheur. L’enquête sur la disparition d’Harry est au centre de l’intrigue et franchement je n’ai rien vu venir. Il faut dire que je ne suis pas forcément très bonne en déduction et en plus j’aime me laisser porter par les histoires et être surprise au moment où les révélations tombent. Les auteures sont d’un sadisme sans limite, elles nous distillent les indices au compte goutte, le dénouement arrive tardivement mais cela ne m’a pas dérangée parce que j’ai profité de chaque moment.

Le couple que Liv et Tristan forme est toujours aussi explosif et dans tous les sens du terme. Ils s’aiment d’un amour qui fini par être destructeur parce que depuis la disparition d’Harry ils sont comme des amants maudits condamnés à ne jamais être heureux. Nos héros vont lutter contre leur attirance, mais je peux vous dire que dans leurs moments de faiblesse la chaleur grimpe à toute vitesse. Ce qui rend l’érotisme si bon dans ce récit c’est la perception des sentiments amoureux que nos personnages ressentent. Leur amour est magnifique, indestructible malgré leur destin. Et ensemble ils vont être plus forts que tout ce qui se dresse sur leur chemin.

En bref, [Jeux Insolents] se conclu sur un beau coup de cœur. Le duo d’auteure a su me faire aimer chaque personnage de cette histoire. Le scénario est tellement touchant, déchirant, beau et sincère. Une histoire d’amour impossible mais pleine d’espoir. Une intrigue à suspense qui m’a pris aux tripes parce que je m’étais énormément attachée à Harry dans [Jeux Interdits]. Liv et Tristan est un couple qui m’aura fait rêver. J’ai adoré m’arracher les cheveux avec leurs provocations et leur joutes verbales horripilantes, j’ai adoré les voir s’aimer et se déchirer en ayant toujours cette notion d’amour éternel. J’ai adoré les scènes so sexy qui m’ont donné de nombreux coups de chaud, merci les filles pour l’économie de chauffage ^^ Une série qui restera gravée dans mon cœur.
Outlander, Tome 7.1 : L'Écho des cœurs lointains (I) Outlander, Tome 7.1 : L'Écho des cœurs lointains (I)
Diana Gabaldon   
Cela faisait beaucoup trop longtemps...
Je ne m'étais pas rendu compte que ça me manquait à ce point.
Presque un an après la lecture du tome 6, et l'ouverture de ce livre m'a fait l'effet de rentrer à la maison.
Ca a été un vrai plaisir de retrouver (enfin) Claire et Jamie, Roger et Brianna, Ian, .... Et tous les autres.
Maintenant que les personnages se sont multipliés, et les points de vues sont, en conséquence, de plus en plus nombreux. Si globalement j'ai pris plaisir à suivre tout le monde, j'avoue avoir eu un peu plus de mal avec Grey et William, parce qu'ils étaient beaucoup moins ancré dans "l'histoire des autres" (même s'ils y ont leur importance, par la suite) et beaucoup plus centré politique et tactique... Choses très intéressante, notamment historiquement parlant, mais un peu moins trépidante que la survie de Claire et Jamie, ou les aventures de Brianna dans les centrales hydrauliques.
Comme toujours, j'ai souris, j'ai pleuré, j'ai eu peur, j'ai aimé avec eux.. Et je me suis jetée sur la suite, sans attendre un an, cette fois-ci.
Mon seul regret ? La fin s'approche bien trop vite à mon goût...
Roomies Roomies
Christina Lauren   
L'idée est bonne, les personnage sont top, l'écriture très fluide... Pourtant il m'a manqué quelque chose. Je ne sais pas quoi... un petit quelque chose que ferait de cette belle romance quelque chose de splendide. Oui je suis un poil déçue !

par Damerin
Interfeel Interfeel
Antonin Atger   
Un roman que j'ai eu l'occassion de lire grâce à la #MasseCritique de Babelio, merci à eux et à Pocket Jeunesse pour l'envoi. Et franchement, le résumé donne envie, mais le roman est encore plus surprenant à la lecture...

L'histoire est celle de Nathan et de ses amis, qui sont connectés grâce à Interfeel, un réseau social du futur permettant de partager ses émotions. Chaque habitant partage ses émotions avec tous les autres, au même titre que l'on se téléphone actuellement ou que l'on partage des choses sur Facebook, Twitter ou autres.. Mais un événements va se produire et bouleverser Nathan. Et cela va l'amener à faire la rencontre d'une personne "sans-réseaux", qui vit en marge de la société. Nathan et ses amis vont alors vouloir en connaitre plus sur l'univers qui les entoure...

Alors je te le dis tout de suite, je ne pensais pas autant apprécier cette lecture. Mais en plus de l'univers, totalement créé par l'auteur, avec Interfeel, les relations entre les personnes, les gens dans ce monde, je trouve qu'il y a une réelle réfléxion sur les réseaux sociaux de nos jours. Et j'ai apprécié cela, car en plus des aventures qui s'enchaînent pour Nathan et ses amis, il y a vraiment des éléments qui nous font réfléchir à ce que nous apporte nos réseaux sociaux ou pas d'ailleurs. Donc, je peux dire que j'ai trouvé beaucoup plus qu'une histoire dans ce roman, mais plutôt quelque chose d'instructif, qui amène à la réfléxion autour d'un univers créé de toutes pièces, mais qui pourrait être notre futur. Je peux que te le recommander pour toutes ces raisons là.

La fin est surprenante, mais on n'était pas à cela prêt vu que j'ai déjà été surprise à de nombreuses reprises durant ma lecture. A chaque page, quelque chose de nouveau s'imbrique dans l'univers, dans l'histoire. C'est cela qui m'a vraiment emporté.

Nathan est un jeune homme qui se trouve entouré de ses amis au lycée, mais aussi de sa famille chez lui, tous accro au réseau social Interfeel. Je dois dire que je le trouve d'une très grande maturité pour son âge, mais cela m'a plu, car j'ai pu plus facilement m'attacher à lui et à son histoire. Le caractère principal de Nathan, qui a retenu mon attention, c'est qu'il est curieux. Mais pour cela, il est aussi courageux et déterminé, ce que j'aime dans les personnages des romans que je lis. Du coup, j'ai apprécié le suivre dans ses aventures et je trouve qu'en sa compagnie, nous n'avons pas le temps de s'ennuyer pour mon plus grand plaisir. En effet, il cherche toujours à avancer et revient que très rarement en arrière. Bref, c'est le personnage qui a fait que j'ai énormément apprécié cette lecture.

Le style de l'auteur est recherché, posé. Cela m'a beaucoup plu, car j'ai facilement accroché à son univers, qui est bien expliqué et détaillé pour nous permettre de nous projeter dedans. Un vrai plaisir de le lire et surtout de la découvrir.

En général, une histoire autant surprenante qu'intéressante autour d'un réseau social révolution : Interfeel. Je recommande vivement cette lecture entre détente et réfléxion.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2018/06/interfeel-dantonin-atger.html
Sea, sex & me - Intégrale Sea, sex & me - Intégrale
Ann Fox   
Roman léger, sympa dans les 1ers tomes au moins. C’est rythmé et bien écrit. Je regrette le coté un peu caricatural de certains personnages comme Ella, l’héroïne, jeune fille très sage, 1ère de la classe et toujours vierge. Ou sa rivale, la bombe blonde, très riche et très méchante…
Mais heureusement, les personnages secondaires sont haut en couleurs et plutôt drôles.
La romance démarre avec des personnages qui se détestent, se cherchent et se trouvent... Pour mieux se perdre. Des non-dits évidemment avec une ex, véritable peste, qui s’accroche : un certain nombre de « déjà vus » donc. Et des personnages jeunes voire très jeunes pour Ella donc des réactions parfois immatures et puériles. Et quelques faits tirés par les cheveux qui ne m’ont pas permis d’être totalement embarquée dans l’histoire.
Bref une lecture sympa au départ, puis j’ai fini par me lasser : j’ai lâché au 5ème tome

par Nene33
Infiltrée – Sex, Drugs & Danger Infiltrée – Sex, Drugs & Danger
Lise Robin   
Je remercie les éditions Addictives pour l'envoi de ce roman. Je n'avais encore jamais lu de livres de cette Maison d’Édition et cette première lecture fut très concluante.

J'ai passé un excellent moment de lecture et ce, dès les premières pages. En effet, cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu d'une traite le début d'un roman ! L'intrigue était prenante dès le début, si bien que je n'ai pas vu les 200 premières pages défiler !

Cette romance change indéniablement de tout ce que l'on peut trouver dans le genre New Adult. Ici, ce n'est pas qu'une romance puisqu'une enquête policière gravite autour, les deux personnages principaux étant flics. Nathan et Cecilia devront s'infiltrer chez un narcotrafiquant en se faisant passer respectivement pour un jardinier et une cuisinière, afin de récolter des informations leur permettant de démanteler son réseau, et plus largement, son organisation.

J'ai adoré toutes les références que fait l'auteure sur des personnalités ou alors des évènements réels comme l'ouragan Katrina par exemple. J'ai aimé l'aspect autour de l'éducation canine également par le biais des deux dobermans.

La plume de l'auteure est fluide et envoûtante. Les paysages décrits sont extrêmement immersifs. En effet, dès le début, je me suis retrouvée au milieu du carnaval de la Nouvelle-Orléans, complètement plongée dans l'ambiance. Ce fut de même pour la villa du narcotrafiquant Valdez avec sa piscine et son immense jardin rempli de plantes. Le Grand Canyon ainsi que les plages paradisiaques de sable blanc m'ont également envoûtée.

Enfin, j'ai trouvé cela très original qu'un personnage secondaire pratique la religion vaudou. Je peux dire que je n'ai jamais lu ça dans un autre roman New Adult !

Le seul bémol provient des scènes de sexe assez répétitives. Pour donner un exemple concret, un même paragraphe de cinq lignes est recopié exactement mot pour mot deux fois dans l'histoire ! Il s'agit du paragraphe page 58 qui commence par : "Ses yeux se voilent". Ce paragraphe est recopié mot pour mot page 220 ! De même, page 439, deux phrases sont assez répétitives : "Je bascule la tête en arrière et ferme les yeux pour mieux apprécier le moment.". Puis, quelques phrases plus loin, sur la même page, il y a écrit : "Je ferme les yeux un instant et laisse partir ma tête en arrière pour mieux apprécier les sensations délicieuses que cela me procure.".

Enfin, j'ai trouvé dommage que Cecilia découvre aussi rapidement la véritable identité de Nathan car c'était justement le fait qu'elle ne sache pas réellement qui il était qui avait rendu ma lecture addictive au début du roman !

A part cela, j'ai adoré ma lecture. Elle mériterait d'être davantage connue car je peux vous assurer qu'elle change de ce que l'on trouve habituellement dans le genre New Adult ! Cette histoire est très originale puisqu'il ne s'agit pas seulement d'une histoire d'amour. En effet, l'enquête policière a une place prépondérante dans cette histoire, ce qui la rend d'autant plus haletante et addictive.
Les Héritiers, Tome 5 : Le Royaume en danger Les Héritiers, Tome 5 : Le Royaume en danger
Erin Watt   
https://aliceneverland.com/2018/06/08/les-heritiers-tome-5-le-royaume-en-danger-erin-watt/

Cette suite et fin, je l’attendais de pied ferme, impatiente de retrouver le clan Royal, mais aussi Easton. Easton qui m’avait quelque peu refroidie dans le tome précédent. Easton, dont j’attendais donc énormément dans cet ultime opus…

Après la fin du quatrième tome, je sentais que les deux auteures nous réservaient de belles surprises. Cela n’aura pas raté : ce tome permet de faire le tour de nombreuses questions restées jusque là en suspens, mais aussi de se focaliser un peu plus sur les trois derniers membres de la fratrie Royal. On en apprend plus, bien plus sur Easton également, qui va enfin grandir et ouvrir un peu plus ses horizons.

Easton m’avait pas mal horripilée dans le tome précédent, ce n’était donc pas gagné pour que je lui pardonne rapidement. Je ne vous cache pas que, même s’il est remonté dans mon estime, je reste quand même dubitative sur son comportement et toutes les excuses qu’il se cherche. Pour autant, on sent une réelle évolution dans son personnage. Si sa relation avec Hartley reste une part importante du récit, mais ce sont surtout ses liens avec ses frères qui reviennent au centre de l’histoire. Pour le plus grand bonheur de la fan des frères Royal que je suis.

Ce tome permet définitivement de remettre en ordre cette famille. Easton va enfin découvrir qu’elle est sa place au milieu de ses frères, et va aussi comprendre à quel point il est important au sein de cette famille. Hartley va lui permettre également de se recentrer, mais aussi de se retrouver. Elle va être son point d’ancrage et, grâce à elle, il va enfin sortir, petit à petit, la tête hors de l’eau.

J’ai aimé retrouver les Royal, j’ai aimé les voir tous grandir et évoluer, et j’ai encore plus aimé voir cette famille se reconstruire autour d’Ella. Même si certains évènements paraissent invraisemblables, cette série a su susciter, tome après tome, une véritable addictivité. Ce dernier opus est dans la lignée des précédents et offre une conclusion à la hauteur de ce que j’attendais. Easton se reprend véritablement en main, pour mon plus grand bonheur, et révèle enfin le jeune homme qu’il est, sur qui on peut compter. Un très beau final pour la Royal Family !

par Kesciana
Autre-Monde, Tome 1 : L'Alliance des Trois Autre-Monde, Tome 1 : L'Alliance des Trois
Maxime Chattam   
J’ai adoré ce livre, je l’ai dévoré en 2 jours. Tout est prenant, l’histoire, les personnages, l’intrigue. L’auteur par cette histoire, nous invite à prendre conscience du poison que nous sommes pour la planète. Il y a tous se que doit contenir un livre, pour moi : suspens, action, aventure, amitié, amour, morale.
Je connaissais déjà l’auteur et cette trilogie est dans le même genre que son 1er best-seller « Le5ème règne ».

Coffee, Sex and Law: Ennemis ou amants Coffee, Sex and Law: Ennemis ou amants
Avril Rose   
Comme l'autre livre de cette série "Change me", l'ouvrage ne pêche pas par originalité. Au fil des pages, nous découvrons Zoé et Liam qui, en alternance, nous racontent leur histoire d'amour.

Zoé, la petite serveuse, échaudée par une précédente relation catastrophique, rencontre Liam, le brillant avocat coureur de jupon qui s'est juré de ne jamais tomber amoureux [spoiler]suite au suicide de son frère victime d'une mante religieuse au visage d'ange.[/spoiler]

Bien que la plume soit alerte, les clichés sont au rendez-vous. C'est tellement bateau que l'on pourrait remplir toute une marina, tant le nombre d'histoires quasiment identiques est monnaie courante.

Une petite différence, toutefois, la petite serveuse est moins prolétaire que d'habitude car elle est propriétaire de son café. C'est là qu'intervient le méchant, à savoir un milliardaire américain sans scrupule qui veut racheter son commerce afin de construire dans le quartier un montueux hôtel casino. Or, l'héroïne refuse de vendre car ce café était l'enfant chéri de son père décédé. Elle à donc juré de le conserver coute que coute (snif).

Quant au brillant avocat carriériste, il ne voit dans tout d'abord dans cette transaction qu'un moyen d'implanter son cabinet aux Etat-Unis, ce qui est le rêve de son père qui s'est retiré des affaires suite à une crise cardiaque (re-snif). Zoé est donc le grain de sable qui va le pousser à se remettre en question.

Bien entendu, malgré leurs blessures, Zoé et Liam se jettent dessus dès qu'il en la possibilité et le sexe est fantaaaastique ! ce qui démontre, en outre, vu la pauvreté des ébats susmentionnés, qu'ils ne sont pas difficiles. Mais ils nous disent qu'un rien les fait réagir ! On y croit !

Au cours du récit interviennent les bonnes copines de Zoé (quoi ! pas de meilleur ami gay ?), le bon copain de Liam, les parents de ce dernier et autres personnages secondaires, dont le méchant et sa clique. [spoiler]Sans oublier le traître sans qui toute bonne histoire ne saurait exister.[/spoiler]

[spoiler]Après quelques quiproquos, quelques "je t'aime, moi non plus", et d'autres parties de jambes en l'air, tout aussi
insipides, qui font battre notre petit cœur d'angoisse pour nos deux héros, l'histoire à la fin qu'on attend. Non, je ne vous dirais rien car ce serait spoiler ![/spoiler]

Mais trêve de méchancetés, ce récit est gentil, sans prétention et parfait pour se vider le cerveau. Bonne lecture !