Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MelieGrey : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Le Voleur de Noël Le Voleur de Noël
Mary Higgins Clark    Carol Higgins Clark   
J'ai toujours adoré l'écriture de Mary Higgins Clark. Mais cela fait longtemps que je n'ai rien lu de cet auteure. Alors J'ai décidé de m'y remettre et j'ai commencé par ce livre. Il est plutôt rapide à lire, ce qui est un plus.
L'histoire en elle-même est plutôt facile à comprendre : un homme est en prison pour avoir arnaqué d'autres personnes, il va sortir de prison et souhaite s'enfuir direction le Brésil. Mais avant il doit récupérer l'argent qu'il a volé. Il l'a caché dans un arbre, il s'agit d'une flasque remplie de diamants d'une immense valeur. De l'autre côté, on se retrouve face à une multitude de personnages qui vont se retrouver victimes de cet homme lorsqu'il va vouloir récupérer les diamants. Les premiers touchés seront les propriétaires de l'arbre, ce dernier doit être abattu pour prendre la direction du Rockefeller Center. Mais Packy -l 'arnaqueur - prévoit de l'abattre pour récupérer les diamants. Les autres victimes seront des dommages collatéraux de l'ambition démesurée de Packy.
Comme je le disais, le livre est rapide à lire, cependant, je déplore certaines longueurs au début du roman. On a un peu de mal a entrer dans l'histoire. A contraria, la fin est beaucoup trop rapide, j'aurais voulu que les auteurs s'attardent un peu plus sur le dénouement.
L'histoire en elle-même est plutôt bien ficelée et facile à comprendre dès la première lecture. C'est donc un bon petit roman policier, mais sans véritable suspens. J'ai apprécié de le lire :)

par MelieGrey
Vous revoir Vous revoir
Marc Levy   
J'avais bien aimé 'Et si c'était vrai' et ce livre en est la suite. J'étais donc curieuse de voir ce qu'il se passait. Comptant que la fin du premier était ambiguë. On ne savait pas si l'héroïne allait se souvenir ou non de son voyage en tant que fantôme et de son histoire d'amour avec Arthur. On les retrouve, quatre ans plus tard. Arthur rentre de France, Lauren est toujours interne en chirurgie.
Lauren ne se souvient de rien. Durant tout le livre, on voit Arthur essayer de rester loin d'elle, Paul, le meilleur ami, tenter d'aider son ami, tout en vivant une histoire d'amour dans laquelle il se perd un peu. Lauren vit seule. C'est un peu complexe à suivre.
Arthur manque de mourir et c'est Lauren qui intervient pour tenter de le sauver.
La fin est celle qu'on attends, cependant je la trouve beaucoup trop rapide. On attends tellement que Lauren et Arthur se retrouvent et se rendent compte qu'ils sont fait l'un pour l'autre. On attends cela depuis le début du livre. Et Lévy expédie leurs retrouvailles en moins de dix pages... Je trouve cela un peu léger. J'ai donc été déçue d'arriver à la fin.
Toutefois, malgré cette déception sur la fin de l'histoire, le livre dans l'ensemble me plait beaucoup et l'intrigue m'a beaucoup amusée. Donc je le recommande vraiment. Il est sympa à lire.

par MelieGrey
L'accro du shopping à Manhattan L'accro du shopping à Manhattan
Sophie Kinsella   
C'est toujours un plaisir de lire l'écriture de Sophie Kinsella. Et son imagination est démente. On se retrouve face à un second volet des aventures de Becky. On l'avait laissé à la fin du premier tome et elle semblait plus assagie par rapport au shopping et à ses histoires de dettes. Mais, lors de ce second tome elle est toujours aussi dépensière.
On pourrait croire que Sophie Kinsella nous ferait un remake du premier tome, avec simplement d'autres actions mais ce n'est plus le cas. Parce que Becky n'est plus le seul personnage principal selon moi, dans cette histoire. Elle vit une histoire d'amour avec Luke Brandon et celui-ci devient plus important que dans le premier tome où il ne faisait qu'apparaitre de temps en temps. Luke est très sérieux, il est ambitieux, il veut réussir dans la vie et son objectif est d'ouvrir une filiale de sa société à New-York pour impressionné sa (désolée pour le terme) garce de mère. Il ne vit que pour son travail et a très peu de temps à consacrer à Becky. Ce second tome est un peu plus axé sur la romance, ce qui ne gâche rien pour tout vous dire.
L'insouciance de Becky face au sérieux de Luke peut parfois créer des étincelles d'autant plus quand ils sont à New-York pour que Luke rencontre les investisseurs.
La fin du livre donne envie d'en savoir plus sur ce qu'il va suivre et j'ai hâte de me plonger dans le prochain tome des histoires de Becky.
En général, un très bon livre, surtout pour décompresser après une semaine de travail ou pendant les vacances. Il est drôle, raconte une histoire d'amour sur fond de shopping et aussi de trahison. C'est un très bon livre :)

par MelieGrey
7 ans après... 7 ans après...
Guillaume Musso   
Je suppose que cela arrive avec tous les auteurs de nombreux romans. Même quand on sait qu'on aime l'auteur, il existe quelques déceptions. J'adore vraiment Guillaume Musso, ses bouquins sont souvent magiques pour moi, je me demande sans cesse où il peut bien puiser toute son imagination. Et pourtant, j'ai fini par trouver ma déception dans le roman 7 ans après.
Le début d'histoire est plutôt classique, un couple divorcé qui a eut deux enfants. La mère a élevé le garçon, le père, la fille. Les méthodes d'éducations sont opposées l'une à l'autre pourtant les deux enfants sont proches. Et puis, le garçon disparait, quelqu'un envoie une vidéo suspecte. Et les parents se lancent à la poursuite de leur fils en essayant de mettre leur fille en sécurité.
Même si le livre contient quelques passages intéressants, la plupart sont plutôt irrationnels, ce qui m'agace.
Si habituellement, Musso me fait voyager dans son imaginaire au travers de ses oeuvres, 7 ans après est beaucoup trop dans l'imagination et pas assez dans la vraie réalité, ce qui implique que, pendant la lecture, à aucun moment, je me suis dit que c'était potentiellement possible qu'il puisse se passer cela.
Première déception donc, pour un Musso sur lequel je ne trouverais rien de positif à dire, si ce n'est que la couverture est sympa, et que, ouf, les derniers chapitres sont rapides parce que je commençais à me lasser vraiment de ce livre.
Pour ceux qui apprécient l'écriture de Guillaume Musso, elle est bien présente, comme toujours. En fait, ce qui me gêne, c'est que l'univers est beaucoup trop invraisemblable pour moi.
Mais je vais continuer d'apprécier cet auteur et de lire ses livres, une déception de temps en temps, cela arrive :)

par MelieGrey
Tout ce qu'il voudra, l'intégrale Tout ce qu'il voudra, l'intégrale
Sara Fawkes   
Ma chronique sera sans doute plus courte que d'habitude. Je voulais juste parler de ce roman, que j'ai acheté et lu en quelques heures. Je l'ai trouvé dans mon rayon préféré de la Fnac : les romances érotiques.
J'ai hésité à en faire un article sur mon blog parce que je ne sais pas vraiment quoi vous faire partager à propos de ce livre. Il n'y a pas vraiment d'intrigue, enfin elle arrive assez tardivement en fait. Tout est très centré sur l'érotisme, dès les premières pages. Et les personnages ne sont pas très étudiés, je trouve que l'auteur reste vraiment en surface.

Lucy d'un côté, jeune intérimaire qui a besoin d'un travail à défaut de se retrouver SDF, qui a du abandonner ses études de droit à la mort de ses parents. Et Jeremiah qui est un grand patron de société, qui propose un accord à la jeune femme qu'elle ne peut pas vraiment se permettre de refuser. Le contrat en question est qu'elle devra faire 'tout ce qu'il voudra' (d'où le titre du roman). S'ensuit donc une série de scènes très érotiques (et elles sont vraiment crues).

Il y a certes un petit semblant d'intrigue avec une rivalité entre Jeremiah et son frère qui va impliquer un certain nombres de choses, mettant Lucy en danger. Cette dimension prend plus d'importance au fil du roman, ce qui fait qu'il se laisse bien lire. On a l'impression que les deux personnages tombent amoureux l'un de l'autre et pourtant c'est comme s'ils ne se connaissaient pas c'est un peu étrange. Je pense que l'auteur est beaucoup trop rapide sur l'intrigue.

Bref, une lecture qui passe bien, mais qui n'est pas adaptée à tout le monde. Et pour ceux qui recherchent une véritable intrigue, vous risquez d'être déçus...

par MelieGrey
Phobos, Tome 1 : Les Éphémères Phobos, Tome 1 : Les Éphémères
Victor Dixen   
Un livre assez sympathique au final.

L'histoire peut paraitre enfantine, enfin, disons, plutôt pour les adolescents, adeptes de téléréalité. C'est de cela qu'il s'agit puisque douze jeunes personnes partent direction Mars pour y vivre et coloniser la planète. Il y a six filles et six garçons, et avant d'atterrir sur la planète rouge ils seront mariés. Pendant le voyage - qui dure plusieurs mois - ils ne se verront que six minutes par semaine.
Durant tout le voyage ils seront filmés et cela sera retransmis en direct sur la chaine Genesis.
On suit Léonor, une jeune femme avec des fragilités qu'elle ne laisse presque jamais apparaitre. Elle veut paraitre forte, ce qui peut lui donner une image de jeune fille arrogante et la rendre détestable. Mais à la fin, on se rend compte qu'elle est perdue et on s'attache à elle.
Il y a de nombreux personnages autres, comme la présentatrice de l'émission, qui cache tellement de secrets, dangereux... Ils sont révélés à la fin de ce tome, ce qui donne une dimension presque dramatique et donne envie de lire le tome suivant dès sa sortie.

Il y a de nombreux points de vue présents, ce qui m'a perturbé au départ. Mais sans cela, il manquerait toute une partie de l'intrigue et le livre serait ennuyant. Mais cela donne aussi de nombreux personnages à retenir, ce qui n'est pas toujours simple.
Le concept du livre est basé sur celui d'une téléréalité, et cela à tendance à rendre accro. Il se passe des choses qu'on ne comprend pas toujours et on a sans cesse envie de lire la suite.

Au fil des pages on en apprend plus sur les douze candidats et on se rend compte que, si les garçons semblent faire blocs ensemble, les filles sont plus traîtresses entre elles. Au lieu de se soutenir, elles se 'tirent' dans les pattes. Elles veulent à tout prix obtenir le meilleur 'Trousseau', le meilleur garçon... Elles sont un peu garces en fait et manipulatrices. En tant que lecteur, cela donne du piment au livre, en tant que personne, je me sens quand même un peu mal quand je les vois se comporter ainsi (oui c'est paradoxal).

En général c'est un livre que j'ai apprécié lire, même si ce n'est pas un coup de coeur. J'attends tout de même la suite avec plus ou moins d'impatience et je la lirais sans doute dans le mois qui suivra sa sortie.

par MelieGrey
Divergente, Tome 1 Divergente, Tome 1
Veronica Roth   
J'ai lu ce livre après avoir vu le film que j'avais littéralement adoré. En lectrice habituée des adaptations cinématographiques, j'ai donc placé d'immenses espoirs dans ce livre. Sans doute un peu trop. Pour moi, un film ne peut jamais être mieux que le livre alors j'imaginais que la sage devait être vraiment géniale. J'ai pensé qu'elle pourrait intégré la liste des sagas que j'adore lire et relire.
Oui mais voilà.
En elle-même, l'histoire est vraiment intéressante, même si la science-fiction n'est pas mon genre de littérature favori. On se place au sein d'un monde qui a vécu un guerre et qui, pour préserver la paix, a diviser ses individus en factions qui ont chacune leur spécialité. Sauf que l'une d'elle en a marre de ne pas être au pouvoir et veut renverser le gouvernement. On suit le personnage de Tris, 16 ans, qui doit choisir sa faction mais donc le test d'aptitude donne un résultat dangereux pour sa vie : elle est une Divergente.
Il y a ensuite un enchainement d'actions où Tris essaie de cacher tant bien que mal sa particularité qui pourrait la faire tuer si les mauvaises personnes l'apprennent.
Le livre se lit rapidement, les événements s'enchaînent aussi très vite. C'est ce que je reprocherais au livre. Si, dans un film, ce genre d'enchaînement est souhaitable pour éviter les longueurs, dans un livre, je préfère que tout soit un peu plus posé. J'aurais bien aimé pouvoir suivre un peu le déroulement des pensées de Tris, savoir ce qu'elle ressentait à chaque nouvelle donnée. Le seul avantage de cela, c'est qu'on ne comprend pas tout de suite qu'elle va tomber amoureuse, parce qu'on ne sait pas ce qu'elle ressent.
Il se peut que mon jugement sur le livre ait été aussi plus négatif parce que je savais, par avance, ce qui allait se passer vu que j'avais vu le film et que j'avais ma petite idée sur la façon donc je voyais les choses.
Je vais continuer la saga, n'ayant pas vu le second film, le tome 2 sera une totale découverte pour moi et il se peut que je change d'avis :)
Malgré ces quelques points un peu dérangeant, la fin est vraiment géniale et très bien écrite ! J'ai adoré la lire et je n'ai pas pu m'arrêter jusqu'à ce que j'ai dévoré le dernier mot. C'était un réel bonheur de parcourir les derniers chapitres.
Malgré un avis en demi-teinte sur cette oeuvre, je le recommande à la lecture, surtout pour les collégiens/lycéens, qui s'intéressent à la science-fiction, je pense que cette saga est assez représentative du genre.

par MelieGrey
Mon cher stagiaire Mon cher stagiaire
Anouk Laclos   
>> http://meliegrey.blogspot.fr/2016/05/mon-cher-stagiaire-de-anouk-laclos.html

J'ai reçu ce roman dans le cadre d'une Masse Critique de Babelio que je remercie ainsi que les Editions Calmann Lévy pour l'envoi. J'avais été attirée tant par la couverture que par le résumé qui m'intriguait.

L'histoire est celle d'Anouk, une femme de quarante ans, qui vient de perdre son mari. Ce dernier lui a donné ses parts dans la société familiale, productrice de champagne, ce qui n'est pas du gout de toute la famille Van Styn. Anouk va devoir assurer sa position de nouvelle PDG et dans le même temps elle fait la connaissance de son nouveau stagiaire, Andrew, pour lequel elle va ressentir une certaine attirance.

Anouk est une femme qui s'est battue pour réussir. Elle n'a pas couché pour arriver où elle est même si elle était mariée au PDG des Champagnes Van Styn. Elle a soutenu son mari dans une maladie et elle est très courageuse et indépendante, ce que j'apprécie beaucoup.
Elle est très lucide aussi, elle sait qu'elle ne pourra pas asseoir sa position dans la société sans un coup de maitre, ce qu'elle cherche à obtenir tout le long du roman. J'ai beaucoup apprécié ce personnage, d'autant qu'elle ne vit pas des choses très faciles tant au niveau professionnel que personnel.

Andrew quant à lui est un jeune personnage qui semble s'offusquer de chaque possible rapprochement avec sa patronne. C'est un peu particulier comme réaction mais très américain, comme ils ne cessent de le dire dans le roman. Pour autant, à la fin du roman, je me suis presque sentie trahie par ce personnage que j'appréciais beaucoup... Mais son côté américain m'a beaucoup amusé et certaines de ses réactions aussi.

L'univers est très intéressant, on se retrouve dans une industrie assez luxueuse et j'ai adoré cela. Surtout que l'accent est mis dessus donc je trouve ça vraiment génial. J'ai vraiment apprécié cet aspect du roman.
D'ailleurs, le roman prend bien le temps de commencer et donc de poser l'univers de façon très claire. Les premiers chapitres sont un peu long, surtout quand on compare à tout ce qu'il se passe ensuite. Et autant dire que, en dehors du début, les chapitres sont très rythmés et un tas de choses se passent à tous les niveaux.

Quant à la fin, comment dire que je ne m'y attendais pas du tout... Ca a été comme une claque. J'ai trouvé cela très surprenant et j'ai beaucoup aimé. Même si j'aurais aimé aussi en savoir plus sur la suite. Parce que je reste un peu sur ma faim : on ne sait pas vraiment où en sont Andrew et Anouk.

L'écriture de l'auteure est vraiment bien à lire. Les descriptions sont présentes, on peut se situer dans tous les espaces et j'ai beaucoup aimé. L'histoire avance assez vite après des débuts un peu long, et on ne voit plus les pages défiler.

En bref, une bonne lecture que j'ai apprécié dans l'ensemble.

par MelieGrey
Happy end Happy end
Anne Loyer   
>> http://meliegrey.blogspot.fr/2016/10/happy-end-de-anne-loyer.html

J'ai été sélectionnée dans le cadre de la Masse Critique de Babelio pour chroniquer ce roman. Quand je l'ai choisi je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre, j'avais été intriguée par le résumé. Et puis je l'ai reçu : c'est un tout petit roman, d'une soixantaine de page. Mais je l'ai trouvé très doux à lire.
Ma chronique sera un peu différente de d'habitude, essentiellement parce que c'est un roman très court et qu'il serait difficile de faire pareil sans spoiler.

C'est l'histoire de Tompouce, un jeune garçon de 17 ans, qui reste chez lui toute la journée. Il pense comme un enfant, il agit comme un enfant. Il a des pensées vraiment adorables j'ai trouvé. Et il regarde ce qu'il se passe dehors.

Dehors, il y a Béa, la nouvelle voisine qui vient d'arriver. Elle le fascine totalement, il cherche a en savoir plus sur elle, parce qu'il est très curieux. Et on comprend plus ou moins, au travers des pensées de Tompouce, qu'il n'est pas comme les autres.

Je me suis attachée à Tompouce, sans doute parce qu'on est dans ses pensées et qu'il vit dans un univers vraiment manichéen, que j'ai trouvé adorable. C'est difficile d'en dire plus sans spoiler le livre, mais je pense qu'il est à lire.

C'est un chouette conte, je trouve. Les codes classiques des contes de fée sont présents, et en même temps c'est très différent d'un conte. Mais la fin est vraiment toute douce et mignonne.
C'est un roman jeunesse que j'ai apprécié découvrir, même s'il est différent de tout ce que j'ai pu lire jusqu'à présent. L'écriture de l'auteure m'a vraiment plongé dans cette histoire et je dois bien dire que je ne regrette pas ma lecture.

En bref, un roman jeunesse qui est une belle découverte, et que j'ai apprécié lire.

par MelieGrey
Unbreak Me, Tome 3 : Rêves Volés Unbreak Me, Tome 3 : Rêves Volés
Lexi Ryan   
J'ai décidé de lire ce tome 3 avant le 2, notamment pour des raisons de chronologie puisqu'il s'agit d'un prequel de l'histoire. Et je sors de ma lecture quelque peu frustrée.

L'histoire est celle de deux jeunes ados, encore au lycée. Will sauve Cally, un soir et ils finissent par apprendre à se connaitre et ils tombent amoureux l'un de l'autre. Pourtant rien n'était gagné dans leur histoire puisqu'ils sont vraiment différents.

Cally vient d'une famille qui a quelques problèmes. Notamment une mère droguée et un père absent. Elle doit s'occuper de ses soeurs. Elle est très discrète. Mais finalement, dans ce petit tome, son histoire triste n'est pas vraiment exploitée. Pour autant, je l'ai appréciée, parce qu'elle ne vit pas des choses faciles.

William, que j'avais détesté dans le tome 1, est un jeune orphelin, très riche. Il est poussé à sortir avec des personnes de son milieu social et pourtant, il s'intéresse à Cally et saute sur le premier prétexte pour apprendre à mieux la connaitre. Autant dire qu'il est parfait dans ce tome comme petit ami. Mais même s'il se comporte comme un prince, il m'a un peu laissée indifférente.

J'ai traversé ce roman sans vraiment ressentir quoi que ce soit. Ce qui est plutôt frustrant. Je ne me suis pas attachée aux personnages du tout. Pourtant, je vais enchaîner ma lecture avec le tome 2 parce que la fin me laisse un goût d'inachevé.

L'écriture de l'auteur se lit rapidement. Pourtant, je trouve dommage, alors qu'elle a créé un univers aussi triste, qu'elle l'utilise finalement aussi peu... Mais comme je n'ai pas lu le tome 2, peut être qu'elle s'en sert beaucoup plus dans celui ci.

En bref, j'ai appris à connaitre les personnages quand ils étaient au lycée, et je suis curieuse de lire la suite de leur histoire mais pour autant, ils m'ont laissé un peu indifférente. J'espère m'attacher à eux dans le tome 2.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/04/unbreak-me-tome-3-reves-voles-de-lexi.html

par MelieGrey
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4