Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par MelieGrey

Extraits de livres par MelieGrey

Commentaires de livres appréciés par MelieGrey

Extraits de livres appréciés par MelieGrey

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
- Dépêche-toi. Pose-moi la question. Je n'en peux plus !
Je secoue la tête en riant.
- tu ne comprends pas, Lake, je ne te demande pas de m'épouser...
Avant que j'aie eu le temps de terminer ma phrase, une expression d'horreur apparaît sur son visage. Je pose aussitôt un doigt contre sa bouche pour l'empêcher de parler.
- Je sais que tu adores qu'on te demande les choses. Tu n'aimes pas qu'on te les dise. Mais moi, je ne te demande pas de m'épouser. (Je m'allonge de nouveau sur elle et me penche le plus possible en avant tout en continuant à la regarder dans les yeux.) Je te dis de m'épouser, Lake... parce que je ne peux pas vivre sans toi.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
J'ai appris quelque chose sur mon coeur.
Il peut se briser.
Il peut être déchiré.
Il peut durcir, geler.
Il peut s'arrêter. Complètement.
Il peut éclater... en milliers de fragments.
Il peut exploser.
Il peut mourir.
La seule chose qui l'a fait recommencer à battre...
C'est de te voir ouvrir les yeux.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Le cœur d'un homme
N'est pas un cœur
S'il n'est pas aimé d'une femme.
Le cœur d'une femme
N'est pas un cœur
S'il n'aime pas un homme.
Mais avoir un cœur aimant
Est parfois pire que de ne pas en avoir
Car si l'on n'a pas de coeur
Il ne peut pas mourir en se brisant.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- C'est un sacré bout de femme, mon pote. Et mignonne avec ça, dit-il.
- Pas touche, elle est à moi.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Putain ! Est-ce que c'est moi qui ne sais pas m'excuser ou est-ce que c'est elle qui est douée pour déformer mes propos ? Si elle me pardonne un jour, je lui annoncerai qu'elle a enfin trouvé pour quelle filière elle est destinée : le droit.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Et trois, une sombre salope a tenté de coucher avec mon mari aujourd'hui.
Nous dévisageons Finn, ébahis. Il marmonne en buvant une gorgée de bière :
- Faux.
Harlow se tourne vers lui, les yeux écarquillés.
- A-t-elle ou non posé la main sur ton bras et gloussé comme une pute ?
- C'est le cas, avoue-t-il en riant.
- A-t-elle ou non pincé ton vigoureux biceps ?
Il acquiesce.
- Oui.
Elle se penche et gronde :
- T'a-t-elle ou non tendu sa clé de chambre d'hôtel ?
- Que je lui ai immédiatement rendue, lui rappelle-t-il. Ce n'est pas tenter de coucher avec moi. C'est échouer lamentablement.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Je ressens des émotions.
Il parle contre mon ventre et l'embrasse.
- Quel genre ?
- De la panique.
Il sourit.
- Oublie ça.
Je ferme les yeux en lui caressant les cheveux. Comment un tel bonheur peut-il me donner la sensation d'un couteau qui se plante entre mes côtes ?
- Tout va bien, promet-il en m'embrassant sur la hanche. Je te désire depuis des mois. Je sais que tu ressens la même chose. Je t'aime. Je sens que tu le penses chaque fois que je le dis, à la manière dont tes mains s'agrippent à moi.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Je désirais beaucoup trop cette fille sublime appelée Lorelei Castle pour avoir envie d'aller voir ailleurs.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
A cet instant, j'ai juste envie de la demander en mariage.
M'arrêter au bord de la route, sortir de la voiture, m'agenouiller sur la bande d'arrêt d'urgence. Parce que Lola sait que tout ça n'a pas d'importance, elle sait qu'elle doit être prudente pour arriver à ses fins. Elle réfléchit au meilleur moyen de se battre pour son avenir.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Est-ce qu'Hanna savait que tu allais faire ça ? Parce que je l'ai trouvée bizarre ce matin à la pâtisserie.
Je hausse un sourcil.
- Tu crois que je te demanderais en mariage sans avoir reçu la bénédiction d'Hanna ? Je tiens à mes balloches, merci beaucoup.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Je n'ai pas besoin que tu aies besoin de moi, mais j'espère que tu pourras me pardonner d'être un imbécile. Et j'espère que tu veux de moi. Parce que j'ai entendu aux infos que mon mariage avait été annulé.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Tu es ce qui pouvait lui arriver de mieux, me murmure-t-il à l'oreille. Il faudrait qu'il soit vraiment idiot pour épouser l'autre.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Avec toi, c'est différent. C'est mieux, pas seulement quand il s'agit de prendre son pied et de se senti bien. Mieux dans tous les sens. Plus complet. Je ne pensais pas que cela pourrait être mieux que lors de cette première nuit avec toi, mais si. A chaque fois.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Je n'ai jamais cessé de t'aimer. Même quand cela voulait dire souffrir au-delà de ce que je pouvais supporter. Je n'avais pas le choix. Il m'aurait été plus facile de choisir d'arrêter de respirer. Mon amour pour toi fait partie de ce que je suis.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Peut-être que pour le moment, nous pourrions, toi et moi, nous contenter d'être...
Je suis horrible. On ne peut pas faire pire.
George soupire.
- En fait il n'a toujours été question que de lui, c'est ça ? J'ai déjà été cantonné au rôle d'ami. Je survivrai.
- Est-ce que tu me détestes ?
- Nan.
Il pose les yeux sur la porte de Sam.
- En ce qui le concerne, cependant, je réserve mon jugement. Bonne nui, Liz.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
date : 08-08
Le trou sous sa lèvre ressemble à un point que quelqu'un aurait dessiné sur son visage. Il avait un piercing avant, je m'en souviens. Je lui dis toujours de le remettre, mais lui me dit d'arrêter d'écouter Tessa.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 08-08
Mais la vérité, c'est qu'il désirait qu'elle ne l'apprenne jamais. Il l'aimait et l'utilisait à la fois, incertain de la manière dont il pouvait concilier les deux. Il l'aimait et savait que cela n'excusait pas toutes les erreurs qu'il était en train de commettre, l'une après l'autre. Mais il espérait pouvoir profiter de chaque instant pris avec elle et peut-être la convaincre de lui accorder son pardon.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 08-08
J'aime assez son chemisier ; la couleur bleu ciel s'accorde bien avec ses yeux. Je n'ai jamais eu de pensée de ce genre avant... Il s'accorde bien avec ses yeux ? Ca veut dire quoi au juste ?
Cette fille me détraque encore plus que le scotch ingurgité ce soir.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 08-08
Il était sur le point de remporter le pari. Il était mûr pour gagner.
Puis il comprit qu'il n'était pas du tout mûr pour elle.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 06-08
- Les risques sont en proportion des gains, très chère, jubile Lizzie. Avec ce que j'ai dit à ma fille, j'ai lâché une vraie bombe et je ne veu pas que William puisse penser qu'il peut encore arranger les choses. Les choses ne doivent pas s'arranger parce que si elles le font, vous allez tous les deux passer à côté de votre jolie histoire.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 06-08
- Qu'est-ce qu'il y a, au juste, entre William et toi ?
- Qu'est-ce que tu veux dire ?
- Qu'est-ce qu'il y a, au juste, entre William et toi ? répète ma soeur sur un ton identique au précédent.
- Eh bien... je... en fait...
- Scarlett, tu devrais essayer d'ouvrir la bouche, bouger la langue et les lèvres et hop, te lancer. Parler est une capacité que l'être humain maîtrise depuis un petit moment.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 06-08
- Probablement mon manque d'implication supposée, répond Thomas en plongeant le nez dans ma tasse. Du thé ? William, je suis en pleine crise et tu me sers un thé ?
- Tu es toujours en pleine crise, comment veux-tu que je fasse la différence entre une crise à thé et une crise à café.
- Cet homme est mort à l'intérieur.
- Tiens, ma soeur aussi ! s'exclame Mélie.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- On peut essayer de faire les choses comme il faut et si cela ne te plaît pas, on pourra toujours revenir à notre plan cul de mariage annuel. Bien que, pour être franc, je pense que nous allons avoir besoin d'aller à des mariages plus souvent, parce qu'une fois par an cela ne va plus le faire.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Je t'ai dit que je ne pouvais pas te détester. Indépendamment de ce que j'éprouve à propos de l'été dernier, je ne te déteste pas, je ne te méprise pas, ou n'importe quel verbe en dehors de je te veux, je suis accro et je te kiffe.
Il me fait un petit sourire hésitant.
- Ce n'est pas que pour le cul, Canaille. Ca ne l'a jamais été. Pas pour moi. Tu me plais. J'aime bien être avec toi, j'aime te faire sourire et oui...
Il se rapproche encore un peu, si bien que mon corps est appuyé contre le sien et je sens sa chaleur. Il baisse la voix.
- C'est vrai, j'aime baiser avec toi. Mais il n'y a pas que ça.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- J'ai détesté te voir dans ses bras. J'ai détesté l'imaginer en train de te caresser. Mais je ne pourrai jamais te détester.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Je suis désolée que tu aies eu à traverser ça, Brody.
- Ca me plaît.
- Quoi, le cancer ? répliqua-t-elle surprise.
- non ! dit-il en riant, amenant leurs mains entrelacées jusqu'à ses lèvres. Le fait que tu m'appelles Brody. Je crois que tu es la seule, en fait.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0