Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Melissa-1-2-3-4 : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Whyborne & Griffon, Tome 4 : Nécropole Whyborne & Griffon, Tome 4 : Nécropole
Jordan L. Hawk   
Sortie le 19 Janvier 2018 sur Kobo !!!! XD

https://www.kobo.com/fr/fr/ebook/necropole-2

par Lykoos
Moi, Simon, 16 ans, Homo sapiens Moi, Simon, 16 ans, Homo sapiens
Becky Albertalli   
Je suis admiratif face à ce livre : le pire c'est que je m'appelle Simon, j'ais quasi 16 ans et je vous laisse devinez la fin ... enfin bref je vais pas vous raconter ma vie mais sachez que ce livre, il me parle de manière bien concrète et que le message qu'il transmet et aussi fort que génialissime ! C'est quans même formidable que quelqu'un relève enfin la normalité de l'homosexualité !!! Je pense que ce livre mérite d'être lu autant qu'il mérite ma liste de diamant !!

par Simon34
Scarlet et le Loup Blanc, Tome 1 : Le colporteur et le roi des bandits Scarlet et le Loup Blanc, Tome 1 : Le colporteur et le roi des bandits
Kirby Crow   
Dans ma recherche (quasi) désespérée de trouver une romance homosexuelle à la hauteur du Prince Captif, je suis tombée sur Scarlet et le Loup Blanc.
Soyons clair : non, Kirby Crow n'a pas le panache de CS Pacat pour écrire des histoires. Mais OUI, Kirby Crow s'est écrire une romance sans tous ces furieux stéréotypes qui me donnent envie de balancer un bouquin par la fenêtre au bout de 10mn de lecture. (pas de "je te viol mais tu tombes quand même amoureux de moi parce que voilà fuck la logique avec ça vous prendrez bien un peu de syndrome de Stockholm?")
L'univers est franchement chouette, l'écriture est plaisante (un poil trop de description peut-être?) et les personnages sont franchement pas mal. La relation qui est en train de s'établir entre Scarlet et Liall est intéressante et me donne envie de continuer à les voir évoluer ensemble.
Un bon début qui me fait espérer pour la suite.
Nightrunner, tome 4 : Le Retour des Ombres Nightrunner, tome 4 : Le Retour des Ombres
Lynn Flewelling   
Comme je me refais la série, autant mettre mes vieilles critiques en ligne, comme ça ça sera fait ! ^^

Avec ce tome 4, nous revenons un peu plus à l'esprit du 2 (qui reste mon préféré à ce jour, juste après le 1), et c'est très agréable à mes yeux il faut bien l'avouer.

Même sans grande surprise, nous ressentons assez bien l'impuissance des personnages, devenus esclaves contre leur gré et cherchant le meilleur moyen de s'échapper mais surtout de se retrouver.

Le maitre d'Alec, Yhakobin, est un personnage assez intriguant, on a du mal à savoir si dans le fond c'est une bonne âme (autant que peut l'être un esclavagiste, et j'ose espérer que ça a existé) ou s'il est juste complètement fou à lier.

Khenir, quant à lui, a été facile à cerner, un peu trop peut-être ? Je n'en dirai pas plus pour le pas spoiler, mais il ne réserve aucune surprise.

Seregil est pas mal mis à l'écart je trouve, le livre se concentrant plutôt sur les expériences faites sur Alec, et c'est assez dommage parce qu'au final, on a l'impression qu'il ne sert pas à grand chose, à part à être malade, se révolter une page ou deux, puis être à nouveau cloué au lit...

Ilar en revanche, est un personnage qui m'a grandement déçue. Je sais, il y a une véritable explication à son comportement, mais je l'imaginais plus imposant, plus charismatique, plus intelligent et finalement... il n'est même pas l'ombre de ce qu'il aurait dû être. Il sait cependant mettre le chaos sur son passage, donc il est toujours fidèle à lui-même quelque part.

Sebrahn ne m'a pas convaincue, mais le personnage a encore pas mal de choses à nous faire découvrir, donc je n'en dirai pas plus. Juste que je ne suis pas vraiment attachée à lui (elle?) à ce point.

Pour en revenir à Alec et Seregil, il y a toujours la même tension latente entre eux, leurs nombreux non-dits ne les aide pas beaucoup et on attend, encore et encore, le jour où ça fera de vraies étincelles. Pour l'instant, on est juste un peu déçu que cette tension ne donne rien. Et surtout, on reste rassuré en même temps que ça donne rien, parce qu'au moins ils sont toujours aussi proches *clin d’œil*

Au final, très bon livre, qu'une fois encore je préfère au tome 3 qui manquait pas mal d'intrigue à mon goût. Je parle beaucoup des personnages et pas beaucoup de l'intrigue, mais tout est lié.

J'ajouterai quand même que, si j'ai eu beaucoup de mal à suivre les premiers tomes en anglais, celui-ci est d'une facilité surprenante à lire. Je ne sais pas si c'est parce que maintenant je suis parfaitement imprégnée de l'univers ou si c'est parce que l'auteur a mis du temps avant de se remettre à l'écriture et son style a donc changé entre temps, mais ça fait bizarre de lire aussi facilement une auteur qui m'a posée pas mal de soucis.
Le Clan Bennett, Tome 1 : Le Chant du loup Le Clan Bennett, Tome 1 : Le Chant du loup
T. J. Klune   
Je viens de refermer ce livre qui m'a bouleversé et charmé de manière inattendue. Je suis bien contente d'avoir mis de côté mes à priori sur les MM et les romances paranormales car ce livre et beaucoup plus que ça. Je ne veux pas en dire trop car cela serait gâcher la beauté et la surprise que ce livre a eu sur moi et qui je l'espère vous touchera tout autant donc je ne peux vous dire que de ne pas hésiter et de le lire car c'est une pépite au milieu de tous ces livres de bit lit qui se ressemblent tant. En bref une très bonne surprise que je vous conseille vivement.

par missnina
Mathias - L'Intégrale Mathias - L'Intégrale
Lily Haime   
J’ai adoré ma lecture de A à Z, ce livre est un vrai coup de cœur. Les deux tomes sont aussi géniaux l’un que l’autre dans un style différent. Le premier tome est plus concentré sur Mathias, sur ses indécisions, il se cherche beaucoup dans le premier tome et le second nous fait part du côté torturé d’Eden et mon dieu qu’est-ce que je les aime tous les deux. Je me suis attaché à eux du début à la fin, j’ai ri, j’ai pleuré, je suis passée par tout un panel d’émotions. En bref une lecture magnifique avec des personnages sublimes et une écriture superbe.

par marie-rz
Zero at the Bone, Tome 1 : Protection Rapprochée Zero at the Bone, Tome 1 : Protection Rapprochée
Jane Seville   
Milady/Bragelonne a déjà fait quelques incursions dans le MM Fantasy ou Bit Lit (Le dernier Héros Mage de Mercedes Lackey, les Night Runners, le tome 11 de la BDB, la série Sombre héritage de Chris Verhoest et prochainement les Loups de Riverdance de HV Gavriel). Cette fois, c'est dans la collection Romance/suspens que l'on voit apparaître du MM et je n'ai qu'une chose à dire : encore !!

Quelle superbe histoire ! J'ai adoré de bout en bout. Voilà un vrai thriller, parfaitement maitrisé. Sur une base de départ simple: un tueur à gage qui sauve sa cible et en tombe amoureux, Jane Seville nous concocte une histoire haletante, pleine de mystères, de complots, de courses poursuites, des moment de calme durant les planques, quelques instant de paix, beaucoup d'angoisse, ce qui vous interdit de refermer ce livre pourtant assez long avant la toute dernière page. Et puis il y a la romance... parfaite !
Deux hommes qui n'ont rien en commun, mais vont se sentir attirés l'un par l'autre. Jack, le sexy chirurgien, sociable, aimable et plutôt doux, et D, le tueur à gage, ancien soldat, si froid et impénétrable. La victime et le bourreau. Un jeune homme plus déterminé et courageux qu'il ne pensait l'être. Un homme plus fragile et brisé qu'il ne veut le laisser voir. Celui qui sauve des vies, et ramène l'espoir aux gueules cassées. Celui qui fauche les vies et enlève tout avenir. Un avenir, c'est pourtant ce que D veut offrir à Jack, qu'il va prendre sous son aile, et il fera tout ce qu'il faudra pour le protéger et le maintenir en vie, même au prix de la sienne. Tandis que Jack, à sa manière, veut tout autant sauver D, ranimer son cœur glacé, et ramener cette ombre létale chez les vivants. Leur histoire d'amour est superbe, dense, émotionnelle, à fleur de peau. Les scènes de sexe sont aussi nombreuses que variées, chaudes mais jamais gratuites, car le sexe et les gestes tendres qu'il autorise vont être le champ clos où ces deux hommes apprendront à se connaître, s'aimer et se faire confiance.
Je me suis régalée de bout en bout. Le long épilogue n'était pas d'une absolue nécessité, mais c'est un tel bonheur d'être avec ces deux hommes que l'on a pas envie que ça s'arrête.
Un seul bémol: les nombreuses petites coquilles, notamment les inversions de prénoms, pour le moins étonnantes chez un éditeur qui nous a habitué à mieux. Gageons que la version ebook, un peu plus tardive, sera corrigée. Mais ce roman est si bon que l'on ne peut s'arrêter à ce détail fâcheux.

4,8/5

par Lena06
Les Chroniques de Ren, Tome 3 : Guerrier Les Chroniques de Ren, Tome 3 : Guerrier
Faith Kean   
Trilogie se finissant en beauté. Ce tome est à la hauteur des deux autres et j'espère sincèrement que Faith Kane prévois de faire une suite sur Acquen & Lyhanon et sur le développent du petit Ryhuren & Cade !! Tout en faisant qu'en arrière plan nous voyons la relation de nos deux héros... Quel beau rêve ça serais.
Magnifique série qui restera gravé jamais dans ma mémoire comme une des meilleur dans son style !

par Alessiap
Wild Heart Wild Heart
Lily Haime   
En avant-propos, je crois qu’il est inutile de rappeler combien je suis amoureuse des écrits de Lily Haime. À ce jour et après huit livres, la plume de la Dame et ses histoires m’emportent à coup sûr et ne m’ont jamais déçue. Elle arrive, chaque fois, à m’agripper fermement le col du t-shirt et à me faire vivre des émotions intenses, palpitantes, à fleur de peau comme ses personnages qui me hantent longtemps après les avoir quittés. C’est incontestablement mon auteure M/M favorite et elle occupe le haut du podium depuis quelque temps déjà. En sachant cela, vous imaginez bien qu’à chacune de ses parutions, je suis impatiente et excitée de retrouver son univers si poétique malgré l’expérience dure et éprouvante que vivent ses héros.

Wild Heart est un hymne à la différence, un chant de l’amour. Un condensé d’émotions brutes à l’image de Gabriel, le narrateur, un jeune homme fascinant qui n’arrive pas à voir à travers le voile de violence qui obscurcit ses yeux. Incapable de se voir tel qu’il est : courageux, aimant et fidèle. Sa vie est loin d’être un long fleuve tranquille, elle commence même durement. Abandonné par une mère irresponsable dans les bras d’un père truand vénézuélien qui vend des armes et de la drogue au plus offrant. Le petit Gabriel est déscolarisé, connaît déjà tous les rouages du milieu et possède l’allure, les poings et la hargne nécessaire pour vivre dans la rue. Les quelques années où il vit avec sa sœur, Chrystel, et son mari, Javier, vont lui apprendre l’amour, la loyauté et aussi lui apporter un certain équilibre. Mais la colère est toujours présente en lui, coule dans ses veines, alimente son vague à l’âme. C’est un solitaire. Un écorché vif.

Un incident au lycée avec Vicky, le gosse de riche aux couleurs flamboyantes, va changer complètement sa trajectoire. Enfermé durant trois ans en maison de correction, il fait la connaissance de Daruis, son double Cubain, son meilleur ami. Il ne va pas s’apaiser, loin de là, et à sa sortie il s’engage dans les combats illégaux, l’un des seuls moyens qu’il a trouvé pour canaliser cette furie, cette impatience galopante. L’autre étant la rédaction quotidienne de lettres à Vicky, sa victime. Il couche sur le papier tout ce qu’il est incapable de dire à voix haute. Son pardon, ses envies, ses doutes, son attirance pour l’autre jeune homme qui le chamboule. La culpabilité aussi qu’il ressent pour son acte définitif qui a laissé Vicky marqué dans sa chair. Revoir Vicky, cet homme au look original qui s’assume pleinement, cet homme qui essaye par tous les moyens de le déculpabiliser va l’obliger à se dévoiler, à avancer et faire des choix… Et lorsque l’amour est viscéral entre deux êtres, indispensable, la fin justifie les moyens. Leur relation s’apparente à des montagnes russes de sensations sauvages, animales parfois, mais tellement profondes. Notre cœur de lectrice est mis à mal, il s’essouffle, il a des embardées ou au contraire est en chute libre, bas irrégulièrement, mais follement aussi !

J’ai aimé l’intensité présente de la première page à la dernière. Lily Haime a eu la brillante idée de ne pas nous décrire l’enfermement de Gabriel en maison de correction, mais l’après. J’ai fondu littéralement pour chacun des personnages de cette histoire. Et comme souvent dans ses livres, ils sont tous parfaitement unis et tellement réels. J’ai eu envie de faire partie de cette famille de sang et de cœur. Warren, le protecteur, Daruis, l’infidèle et le soutien sans faille, Stéphanie, la douce, Crystel et Javier, les parents adoptifs aimants, Luis, le neveu solaire et Isa, la poupée craquante haute comme trois pommes. Mais aussi, Noa, l’ami fidèle de Vicky à l’humour particulièrement communicatif et à ses parents. Un malstrom d’hommes et de femmes aux sonorités et couleurs d’Amérique latine et dont les vies sont sur la même orbite.

Et que dire de ce couple formé par Gabriel et Vicky ? Rien ne va être facile, mais Vicky a l’énergie pour deux. Et Gabriel avec le temps et les événements sait faire preuve de sagesse. J’ai aimé autant leur rapprochement que leur éloignement. J’ai aimé cet amour qui les retient captifs l’un de l’autre, la jalousie et la possession qu’ils ressentent. Et cet amour lumineux, vrai, qu’ils se dédient tant dans les moments sereins que dans ceux plus graves.

Je ne peux que saluer un tel génie. Celui d’inspiratrice et de conteuse hors pair. Lily Haime manipule d’une main de maître le rythme, les mots et les sentiments qui vous étreignent, vous étouffent parfois tant c’est puissant. Elle excelle, tel un métronome, à presser le bouton de vos émotions et je m’entiche d’elle à chacun de ses textes avec une facilité qui me souffle. C’est sans doute un de mes livres favoris d’elle. Il m’a touchée, je ne saurais dire les raisons exactes mais cela tient sûrement à l’histoire de Gabriel, sa libération au côté de celui qu’il aime.

Un roman bouleversant, sans appel qui vous marque durablement.