Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de mellyrn : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Le Seigneur des Anneaux, Intégrale Le Seigneur des Anneaux, Intégrale
John Ronald Reuel Tolkien   
un classique de chez classique dans le genre héroïc fantasy / SF....c'est plus qu'une histoire que nous peint Tolkien, c'est une fresque avec tout ce que cela attend : des peuples, des manières de vivre, des langues, des générations, de l'Histoire, des guerres, des légendes, de la magie, la vie, la mort....bref un chef d'oeuvre!

par Fionasim
Nightrunner, tome 1 : Les Maîtres de l'ombre Nightrunner, tome 1 : Les Maîtres de l'ombre
Lynn Flewelling   
Captivant, addictif, charmeur.
Ce serait les trois adjectifs qui correspondraient le mieux à ce premier tome !
À peine dans les mains qu'il était déjà dévoré, tant l'intrigue est prenante et pleine de surprises - sans être les plus agréables qui soient - et ses personnages vraiment attachants ! Il y en a peu au final, mais tous ont leur propre caractère et c'est un véritable bonheur que de vivre les aventures parsemées d'embûches d'Alec et de Seregil. Haletant et émouvant sous bien des abords, le style est assez particulier mais fluide et on s'y fait rapidement.
Je n'ai qu'un seul conseil : lancez-vous !

par mellyrn
One Piece, Tome 1 : À l'aube d'une grande aventure One Piece, Tome 1 : À l'aube d'une grande aventure
Eiichirō Oda   
One Piece est un mange plutôt destiné aux lecteurs amateurs d'actions ! Les personnages sont très attachants et l'on s'amuse énormément à lire ce shonen rire en émotion et en humour ! Luffy et son équipage tantôt loufoque, tantôt sérieux plaira aussi bien au enfants, ados qu'au adultes ! Bonne lecture mais attention, il y a énormément de tomes, donc une fois qu'on commence, on termine !

par poupiiz
La Série Ty et Zane, Tome 1 : Traque à New York La Série Ty et Zane, Tome 1 : Traque à New York
Madeleine Urban    Abigail Roux   
Tombée dessus complètement par hasard, en faisant une petite recherche sans grandes prétentions ... Intriguée, j'ai lu le résumé, me suis dis qu'il était pas trop mal, puis j'ai lu les autres résumés. Et j'ai eu la merveilleuse idée de lire les commentaires (à chaque fois) ces fois-ci. Et puis sur un coup de tête, acheté. Et je ne le regrette pas.

Un livre qui se dévore plutôt qu'il ne se lit (ce n'est pas un euphémisme) ! Une écriture qui sait à la fois être simple puis bouleversante et fluide lorsque la situation en fait ressentir le besoin ! Et malgré quelques petites fautes de grammaire de la part du/de la traducteur/trice, il se lit très, je dirai, rapidement et, même temps, doucement.
Les personnages de Ty et Zane sont vraiment très attachants et étonnamment bien construits (avec neuf tomes, il y a de quoi), chacun complétant l'autre parfaitement. L'un est effronté, l'autre d'un naturel plutôt calme, et tout les deux sont particulièrement provocateurs (avec une petite mention en plus pour Ty bien évidemment ...). Il ne va pas sans dire que ce ne sont même pas des étincelles qu'ils produisent, mais de véritables flammèches ! Et malgré leurs faux airs de gros durs, chacun cache un passé douloureux, qu'ils aimeraient oublier une bonne fois pour toute.
Leur cohabitation 'forcée' est un véritable régal. Les répliques sont absolument savoureuses et les situations qui se développent au fur-à-mesure de la lecture ne font que renforcer ce sentiment. Et même si parfois celles-ci semblent un peu clichées (comme ne plus faire dans le cliché désormais ?), elles sont très bien distillées dans l'intrigue et l'histoire en général ce qui - pour ma part - m'a permis de ne même pas m'en rendre compte. On sent vraiment les ressentis divers qui agitent Ty et Zane et on ne peut que se délecter de ces petits moments de tensions où tout semble être sur le fil d'un rasoir et que les blancs ne font que renforcer. Bref, un vrai délice.

'Traque à New York' est un livre qui vous retournera le ventre d'émotion, à n'en point douter ! Il donne juste beeeaaaaucoup de sensations ... 'I just have a lot of feelings' est la parfaite phrase pour désigner ce roman !

par mellyrn
Seven Deadly Sins, Tome 1 Seven Deadly Sins, Tome 1
Nakaba Suzuki   
Je n'ai qu'une seule et unique chose à dire concernant ce manga ... : je l'ai a-do-é. Sans vraiment savoir pourquoi ni comment. Je l'ai découvert par pur hasard et à peine l'avais-je entre mes mains que je l'ai dévoré. Et je ne mâche pas mes mots. Vraiment. Une pure merveilleuse, avec néanmoins ces petits points sombres (parce que sinon il n'aurait pas autant de charme ...). Je me rappelle avoir lu le premier tome en étant totalement sous contrôle ! Je dormais avec le manga sur mon oreiller, pas très loin de mon nez pour que je puisse sentir la douce odeur des pages quand je me réveille en pleine nuit. Ahem.

Comment le décrire ? Je l'aime tellement que pour moi rien n'existe de mieux de celui-là. Pour faire simple, une fille part à la recherche des Seven Deadly Sins, donc les sept pêchés capitaux, qui sont des criminels ayant apparemment tentés un coup d'état il y a dix ans, et qui peuvent l'aider à combattre les chevaliers sacrés qui eux ont réussis leur coup d'état. Je sais que ça à l'air de rien comme ça mais c'est juste ... Ouah. On a toujours tendance à juger les livres d'après leur couverture, mais celui-là vaut vraiment le détour. Pour moi c'est un véritable chef d'oeuvre, parce que il n'y a pas que la forme, il y a le fond aussi. Le graphisme est vraiment soigné et tout en finesse et je dois avouer que même après l'avoir lu plusieurs fois, je n'arrête pas de redécouvrir certains détails. Quant aux personnages ... Enfin des personnages à qui le passé influence concrètement sur leur personnalité de maintenant !
Un bon vieux shonen comme dans les années 80 et, surtout, épique à souhait. Si tu situes un peu près Bleach, niveau combat, c'est la même chose. Mais en dix fois mieux car il y a bien plus de cohésion avec l'histoire. Enfin bref. Voilà, en gros, sur Seven Deadly Sins !

C'est mon livre de chevet maintenant. Il ne me quitte plus, et je crois que je vais le lire ce soir, juste avant de me coucher, pour la énième fois. ♥ C'est fou comme je n'aurai jamais pensé que ça aurait pu m'arriver encore une fois. Mais là c'est totalement mérité.

par mellyrn
Le Dernier Héraut-Mage : Intégrale Le Dernier Héraut-Mage : Intégrale
Mercedes Lackey   
Un livre, une série incroyable. Qui m'aura fait traverser bien des émotions et des sentiments que je ne pensais pas pouvoir exprimer aussi fortement. Une écriture magnifique, toute en fluidité et en douceur, qui sait s'apprécier à sa juste valeur. Des personnages extraordinaires et infiniment attachants. Un héros pour lequel on ne peut s'empêcher d'avoir de l'empathie, tant son parcours est dur, difficile et triste.
À lire. À relire.
Une perle. Un bijou.
Serti d'or et d'argent.
Serti des meilleurs sentiments.

par mellyrn
In These Words, Tome 1 In These Words, Tome 1
Narcissus    Jun Togai   
Ah là là ! Difficile d'en parler, celui-là ...
Déjà longtemps que je l'attendais, j'ai encore du mal à me rendre compte que je l'ai entre mes mains.

Difficile de le ranger dans un genre bien défini, tant il tend à pas mal de genres en fait. Bien sûr, même s'il n'est pas à mettre entre les mains de n'importe qui (pour une fois, la mention 'pour public averti' n'est vraiment pas là pour décorer !), il vaut franchement le détour. Et pour cause.

Sans me targuer de le connaître par cœur - quoique je n'en suis plus bien loin maintenant ! - il a vraiment quelque chose d'unique, qui le rend particulier.
L'histoire, même si elle débute d'une manière assez banale, est très prenante, et gérée d'une main de maître, il faut l'avouer. Le suspense est dilué au fur et à mesure de l'avancée dans l'intrigue, et commence à faire effet après seulement quelques pages. On ne peut pas s'empêcher de se poser trente-six milles questions auxquelles, on le sait, on n’aura pas tout de suite les réponses ... Mais tant mieux je dirai ! On sent que tout doucement, il y a quelque chose qui est en train de se mettre en place et la fin du tome le suggère plutôt bien - j'ai bien cru que je n'aurai plus d'ongles ...
Aussi, si je devais rentrer dans le vif du sujet, c'est que non, les scènes de sexe ne sont pas là dans un simple but de 'fan-service'. Je démens ceux qui peuvent penser ça : lisez-le avant de faire des conclusions hâtives. Chacune des scènes à sa propre utilité, sa propre raison d'être là à ce moment précis de l'histoire. Ce n'est pas juste 'du sexe pour du sexe', suivant l'expression. Il y a vraiment quelque chose de particulier, voire de dérangeant qui s'en dégage, et les mangakas l'ont très bien rendu ! C'est ce qui le rend si prenant ... Parce que on se l'avouera, pour l'instant, on attend la petite trace d'amour, qui on espère, ne devra pas tarder à montrer le bout de son nez (dixit la postface).

Les dessins, il faut le dire, sont superbes ! Entre un hyper-réalisme et un manga. Les traits ne sont pas gommés comme dans les mangas traditionnels mais justement ils sont laissés, de sorte que ça donne encore plus d'effets aux graphismes pour l'instant déjà très beaux ! C'est une chose que l'on ne voit pas souvent mais qui après à peine quelques pages de lues, passe inaperçu et surtout ravit en silence les yeux ...

Ah, et les personnages ! Parce que si pour l'instant seuls cinq sont présents, chacun a déjà sa fonction prédéfinie ! Bien que pour certains on hésiterait bien ... Enfin, pour un particulièrement ; Shinohara Keiji. Oui, c'est bien lui le principal antagoniste d'In These Words ; et on ne lui a pas volé son titre ! Certainement le personnage avec la psychologie la plus intéressante et la plus complexe par la même occasion et qui j'espère va se développer encore plus dans les prochains tomes ! La question est de savoir comment ça peut devenir un peu plus romantique ...

La suite !
Je le conseille également, parce qu'il en vaut vraiment le coup, il faut simplement savoir l'apprécier à sa juste valeur.
Un véritable coup de cœur !

par mellyrn
Dans un coin de ciel nocturne. Dans un coin de ciel nocturne.
Nojiko Hayakawa   
Magnifique, magnifique manga.
Tout en douceur et subtilité, sans néanmoins oublier une toute petite touche d'humour aux bons moments. Un pur bonheur.
Les dessins, bien qu'étrangement "brouillons", le paraîtrons beaucoup moins après quelques pages. Ça apporte une touche en plus à l'histoire et à l'ambiance poétique qui s'en dégage.

Une pure merveille, et je le conseille vivement ! On ne peut pas le regretter (la seule chose que l'on pourrait regretter, c'est de ne pas avoir d'autres yaois de cette mangaka de sortis en France ...).

par mellyrn
Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad
Abec    Reki Kawahara   
Lien de la Chronique:
http://theshadowbooks.blogspot.fr/2013/12/sword-art-online-reki-kawahara.html

Pour commencer, il faut savoir que Sword Art Online est ce que l’on appelle un Light Novel. Pour ceux qui ne connaissent pas ce terme barbare, ce sont de courts romans (généralement autour de 40 à 50 000 mots) d’origine japonaise. Ils sont aussi principalement destinés aux adolescent et jeunes adultes. Il ne faut donc pas les confondre avec les mangas, car contrairement au genre précédemment cité, les light novel sont composé majoritairement de texte avec quelques illustrations ponctuelles au moment clé de l’action. Pour un mystérieuse et obscure raison, ce genre de livre n’est absolument pas édité dans notre pays, ce qui est bien dommage je trouve. Les Light novel pourrait être un élément de lecture pour tous les fans de manga et d'animation japonaise et pourrait ensuite ouvrir la passion des livres chez certains…

Suite à cette introduction sur le genre, parlons plus en détail de Sword Art Online. Certains se seront peut être posé la question vis-à-vis du nom, mais oui, Sword Art Online nous place dans un monde de jeux vidéo. Le concept est simple, nous suivons notre jeune héros qui porte le nom de Kirito dans le jeu appeler « Sword Art Online » qui est un VMMMO, ou tout simplement un M.M.O (Massive Multi-joueurs Online) mais virtuel. Le joueur doit placer une sorte de casque et se retrouve alors totalement plongé dans le jeu, le « full drive ». Sauf que ce qui pourrait être un simple jeu et passe-temps va vite devenir un cauchemar pour les 10 000 joueurs présents sur le serveur. Ils ne peuvent tout simplement pas se déconnecter du jeu. Cela peut sembler tout bête, mais ils se retrouvent donc totalement piéger physiquement dans le jeu, et leur seul moyen de retrouver la liberté est de parvenir à finir le jeu. Pour cela, il faut grimper les 99 paliers et tuer le boss final. Autre détail qui a son importance, toute mort est définitive c’est-à-dire que si le joueur meurt dans le jeu, il meurt dans la réalité. C’est donc dans un contexte de jeu assez compliqué que l’on suit la progression de Kirito au cours de son ascension des divers paliers, mais aussi dans ses rencontres avec les autres joueurs, chose difficile pour lui qui est un joueur solo.

Chose assez étonnante, c’est le comportement des personnages dans le light novel. Tout y est fidèlement retranscrit comme la perpétuelle menace de la mort. La moindre erreur peut être fatale à notre héros, et une seconde d’inattention peut avoir un goût amer. L’univers assez complexe au premier abord est bien expliqué ce qui permet de ne pas se perdre, même si l’on ne connaît rien au monde des M.M.O, et chaque personnage est typiquement un archétype d’un joueur que l’on pourrait retrouver dans un vrai jeu vidéo. On finit par s’attacher aux personnages, et à craindre pour leurs propres vies à chaque instant. On souhaite tellement que Kirito accède au combat avec le boss final, mais ce palier semble complètement inaccessible malgré son haut niveau et son expérience du jeu.

Il faut savoir aussi qu’il y a actuellement 12 tomes pour cette saga, mais qu'ils sont compliqué à trouver en français à cause de son non-licenciement, et donc il faut parfois se tourner vers l’anglais pour se fournir en Light Novel (heureusement pour moi, une partie de Sword Art Online a été traduit par des fans en français !). Pour les curieux, il y a aussi un animé licencié par Wakanim reprenant les 4 premiers volumes de la saga.

Pour conclure, un anime qui m’a fortement plus, et un coup de cœur confirmé et renforcé avec ma lecture du premier volume. Je vais donc me plonger dans les autres volumes (et donc vous les chroniquer au fur et à mesure bien entendu). Et c’est avec espoir que j’espère voir un jour naître en support physique ce genre de livre dans notre pays. En tout cas, je serais un acheteur conquis.

Barakamon, Tome 1 Barakamon, Tome 1
Satsuki Yoshino   
Un rayon de soleil !
Je suis tombée dessus par hasard, je l'ai acheté sur un coup de tête, et je n'ai jamais autant rien en lisant un manga ! Ce manga a vraiment, vraiment ce don unique de vous déconnecter totalement de la réalité et de vous faire rire à gorge déployée ! Autant les graphismes des deux premiers tomes sont un peu grossiers, surtout quand on a l'habitude de lire des mangas, mais Satsuki Yoshino affine son trait au fur-et-à-mesure des cases et des gags pour donner une atmosphère très particulière à son manga.
Chaque page est une source de rigolade et rare sont les fois où quand je termine un tome, je n'ai pas mal au ventre d'avoir tellement ri ! Les personnages sont vraiment fouillés et plus marrants les uns que les autres. Il n'y en a pas un qui n'ait pas son propre caractère, sa propre personnalité, qui nous rappelle toujours un petit pan de notre enfance. Si ce n'est pas Naru, Hina, Tama, Miwa ou Seishu (dit le maître) ou encore Hiroshi et ses déboires avec son avenir, il y en a toujours un pour nous faire rire. Et puis les réactions sont parfois tellement exagérés à l'extrême que c'est justement ça qui passe.

En bref, une série que je ne peux que conseiller, qui est vraiment géniale et que est parfaite pour décompresser !

par mellyrn