Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Meloday : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
À lui, corps et âme, Tome 1 À lui, corps et âme, Tome 1
Olivia Dean   
Cet ebook regroupe les volumes 1 à 8 de la saga/feuilleton A lui corps et âmes.
Cette histoire n'a rien d'extraordinaire mais pourtant j'ai été surprise par l'intérêt que j'ai pû lui porter.
Les pages ont vite défilés, le personnage d'Emma m'a beaucoup fait rire.
Cette simplicité était rafraîchissante.

par Adèle
Elements, Tome 1 : The Air He Breathes Elements, Tome 1 : The Air He Breathes
Brittainy C. Cherry   
Cette romance est un immense coup de coeur, un véritable raz de marée qui ravage tout sur son passage. J'ai aimé, été bouleversée, malmenée, choquée, j'ai été émue profondément. C'est la rencontre de deux coeurs qui ont tout enduré pendant l'année la plus terrible de leur existence. Ils ne se connaissent pas, n'ont rien en commun sinon l'irréparable perte et la réunion de leurs destins.

Tristan est sombre, sauvage et dévasté quand il croise la route d'Elisabeth qui a décidée de reprendre sa vie en main. Elle aurait pu avoir peur de lui, le prendre pour un fou furieux, si elle n'avait pas reconnu l'infime part d'humanité qui restait en lui. La confrontation entre les deux est houleuse, électrique. Ils ont la même souffrance, les mêmes peurs, ce vide qui a pris toute la place, et qui retient. On apprend peu à peu leurs douleurs, leurs obsessions, par où ils sont passés...

Entre eux c'est vite charnel, vital comme une respiration, trouble et impossible à arrêter.

L'écriture est belle, émotionnelle, suspendue. L'auteur nous chahute, nous rend à fleur de peau. On vibre, on a mal, on suffoque, on frémit. Secrets, malaises, drames : on n'est pas épargné par ce premier volet de cette série qui comprendra quatre volumes. Les personnages sont bruts, sincères, abîmés. Le climat est tendu, passionnel et on se laisse aller à l'évidente fragilité pour accueillir nos sentiments.

C'est la romance torturée qu'il faut lire cet été. Indéniablement !
Un défi, Tome 1 Un défi, Tome 1
Sessy Fernandez   
Que de fautes ! Des héros qu'on a envie de secouer, rien d'exceptionnel !
Dive Bar, Tome 1 : Dirty Dive Bar, Tome 1 : Dirty
Kylie Scott   
(mon tout premier commentaire)

Tout d'abord j’adore le style Kylie Scott. J'avais beaucoup appréciée la série Stage Dive. Mais alors là...??!!! Qu'elle surprise! j'ai tellement rie! Je l'ai avalé en une après-midi!

Lydia, juste mon alter-ego. Je me suis retrouvé beaucoup en elle. De la répartie, drôle, pas sûre d'elle, puis POUF elle prends son envole. Je confirme personnage addictif.

Vaughan, que dire de plus? Un héro tout ce qu'il y a plus d’adorable. Tourmenté, bien sûre (sinon ça ne serait pas drôle), mais surtout beaucoup moins cliché que certaines autres rock star. Il a un gros problème avec les poitrines!

[spoiler]Et puis quel plaisir de retrouver Malcom à la fin du livre. Cette tête blonde est toujours à mourir de rire![/spoiler]

Très heureuse de ne pas être tombé dans des clichés connus des romans à l'eau de rose. L'auteur à su nous faire remettre en doute le coup de foudre. Ils prennent leur temps, bien sur c'est pimentés par de jolies scènes comiques, mais c'est un peu pour résumer "pour l'instant ça marche, même si ça ne fait pas longtemps, mais on verra après. Mais le plus important c'est d'être ensemble".

Que dire de plus sans spoiler?! LISEZ-LE!!!

par cecylwood
Bad, Tome 5 : Amour insaisissable Bad, Tome 5 : Amour insaisissable
Jay Crownover   
ans ce cinquième opus, nous allons faire la connaissance de Noe Lee, une jeune femme qui vit dans la rue pour fuir d’affreux monstres qui sont à sa poursuite.
En effet, le maire de The Point veut retrouver Noe pour cacher son petit secret. Il violait sa belle-fille, l’a mise enceinte, mais Noe a réussi à la sauver et à la cacher quelque part.
Noe sait qu’elle ne peut pas lutter longtemps contre le maire et ses sbires. Elle décide alors d’aller toquer à la porte de la seule personne qui peut la sauver : Snowden Stark.
Ce pirate de l’informatique qui vit dans l’ombre sait qu’il ne peut pas aider cette femme. S’il combat le maire, les démons de son passé vont ressurgir et il ne le souhaite pas. Alors il va faire la seule bonne chose pour lui : lui claquer la porte au nez.
Seulement, Noe Lee a disparu depuis plusieurs jours et Snowden va essayer de la retrouver, pour enlever cette culpabilité qui le pèse.

Un nouveau livre de Jay CROWNOVER ne se rate pas.
J’adore cet auteur qui a un univers bien particulier. Ses histoires sont addictives et intenses.

Ce récit commence en plein coeur du sujet, avec la rencontre entre Snowden et Noe, puis l’enlèvement de cette dernière.
Le décors est planté et il ne va pas être lumineux. Menaces et torture sont au programme, les hommes de l’ombre vont devoir entre en scène pour sauver la jeune femme. Elle est coriace, mais tout le monde a besoin d’aide un jour ou l’autre.
J’ai beaucoup apprécié ce début très explosif qui nous plonge avec force dans The Point. A chaque fois, j’avais oublié combien cette ville est sulfureuse et sombre. Même si elle est un refuge pour certains, elle est nocive pour d’autres. C’est un vrai personnage à part entière et je ne me lasserai jamais d’y retourner.

Le duo que forment Noe et Snowden est vraiment détonnant.
Ils sont physiquement à l’opposé l’un de l’autre, mais partagent beaucoup de choses. Un horrible passé, un engouement prononcé pour l’informatique et l’envie de rester dans l’ombre.
Tous les deux ont été marqués par leur passé, des marques qu’ils pensaient indélébiles, mais au contact de l’autre toutes leurs certitudes vont être bouleversées.
J’ai fondue devant l’évolution de ces deux personnages qui ont leurs doutes et leurs craintes.

L’intrigue concernant le maire et Noe n’est malheureusement pas sur le devant de la scène. J’avoue que parfois, on l’oublie. J’ai trouvé qu’elle n’était pas assez développée et que l’auteur se focalisait un peu trop sur la romance entre Noe et Snowden.

Par contre, j’ai trouvé que dans ce tome il y avait énormément de répétitions.
Tant dans les dialogues, que dans les pensées. Parfois nous avons des morceaux entiers qui sont écrits du point de vue de Snowden puis du point de Noe et vice-versa. Sans compter que j’ai eu l’impression de retrouver des mêmes phrases, des mêmes descriptions et des mêmes expressions déjà présentes dans les précédents tomes. Alors je me trompe peut-être, mais j’ai eu assez souvent cette impression de « déjà vu ».
Je ne me rappelle pas avoir trouvé les autres livres de Jay CROWNOVER autant répétitifs, mais dans celui-ci ça m’a sauté aux yeux. J’ai trouvé que cela alourdissait le récit et au bout d’un moment, j’ai vraiment été ennuyé par cela.

Quant à la fin, elle n’est pas surprenante.
L’histoire se termine un peu facilement à mon goût, sans difficulté ni surprise. J’ai vraiment eu l’impression pendant une grande partie de ma lecture que l’auteur a choisi des chemins plus faciles pour arriver à la conclusion. Il y avait moins de suspens, moins « d’horreurs », même si cette histoire n’est pas tendre non plus.

Par contre, j’ai vraiment hâte d’avoir le prochain opus entre les mains, récit qui se focalisera sur un couple que je suis impatiente de découvrir !


En conclusion, « Bad, tome 5 : Amour insaisissable » ne m’a pas tellement convaincue. Jay CROWNOVER est un auteur que j’adore et cette série est l’une de mes favorites. Cependant, l’intrigue est ici trop simple à résoudre, il manque ce suspens et cette ambiance noire si caractéristiques à cette série. Il y a également beaucoup de répétitions qui m’ont dérangée.
Bref, j’ai été plutôt surprise d’être aussi peu charmée par cette lecture, alors que tous les éléments étaient là pour me faire aimer cette nouvelle histoire.

( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/03/bad-tome-5-amour-insaisissable-jay.html )
Sweetheart Sweetheart
K. Bromberg   
Il y a trois ans, j'ai eu un coup de foudre pour la série Driven. Après avoir vécu chaque tome avec intensité, rencontré des personnages tous plus attachants les uns que les autres, cette série n'a jamais vraiment réussi à quitter mon esprit et à l'annonce du casting de Driven le film, le timing n'aurait pas pu être meilleur pour renouer avec la plume de K. Bromberg. Ces retrouvailles j'y pense depuis que j'ai reposé l'ultime tome de la série, ce désir de retrouver une auteure que j'apprécie ne m'a jamais quitté. Sweet Heart a beau être une nouvelle histoire, tous les ingrédients sont réunis pour procurer un sentiment de bonheur dès les premières pages.

Le point de départ de cette histoire se résume à une simple invitation. Seulement peu de personnes peuvent se vanter d'avoir reçu une invitation au mariage de son ex-fiancé. Plusieurs émotions peuvent traverser l'esprit, dans un premier temps l'égo en prend un coup et ce qui paraît normal c'est la colère, car personne n'a envie d'assister à ce qui aurait pu être son mariage. Sur un coup de tête Saylor complète son carton avec pourtant aucune intention de s'y rendre, bien évidemment il est impératif de cocher la case accompagnée pour sauver les apparences et ce même si personne ne peut y prétendre. La situation va virer à la panique lorsque son assistante a accidentellement renvoyé sa réponse. Décidée à ne pas s'y rendre, la jeune femme va néanmoins y voir une opportunité professionnelle, permettant ainsi à sa boutique de cupcake de décoller et il est humain de souhaiter sauver les apparences avec un homme plus beau, plus riche et qui suscite des jalousies.

Cet homme idéal c'est Hayes Whitley un acteur célèbre, qui a su rallier des millions de fans. Le problème, c'est que c'est également l'homme qui a brisé le cœur de Saylor dix ans plus tôt. Un premier amour ça ne s'oublie pas, d'autant plus quand celui qui était son monde s'est enfui sans aucune explication pour vivre de sa passion, sans un regard en arrière. Hormis ses qualités physiques notre héros partait avec un sérieux handicap, car sa fuite c'est un élément qui fait qu'on lui en veut. Alors son retour pour sauver la mise de Saylor, ça provoque immédiatement des warning de mise en garde. Dans un décor paradisiaque, notre héros va raviver des souvenirs et laisser entendre que le temps d'un week-end, le pardon est de rigueur et une seconde chance est possible.

Saylor est dans une position compliquée, sa rupture avec son ex-fiancé à laissé des séquelles dans sa jeune entreprise et les chiffres peine à décoller. Bien qu'elle n'est besoin de personne pour s'en sortir, ce mariage c'est l'occasion de montrer qu'elle n'est pas affecté par cette solitude forcée et pour la jeune femme il est très important de montrer qu'elle est parfaitement heureuse dans ses choix. Le bonus pas forcément au programme c'est Hayes et même si elle n'avait pas l'intention d'accepter sa proposition, il n'y a pas meilleur revanche. Saylor est rafraîchissante, j'ai découvert une jeune femme qui s'évade complètement lorsqu'elle s'occupe de sa pâtisserie, plus rien n'existe que cette passion qui la rend vivante et même si son frère juge les résultats décevants, c'est le rêve de sa vie. Alors si assister au mariage de son ex-fiancé peut lui permettre de prolonger son rêve, Saylor est prête à mettre sa fierté de côté et se rendre accompagné de son amour d'enfance au mariage de son ex.

Hayes est la meilleure personne susceptible de comprendre cette passion qui habite Saylor, il y a dix ans il a pris ce qu'il semblait être la meilleure décision pour pouvoir vivre son rêve hollywoodien et bien qu'il est continué sa vie, la simple mention de Saylor le replonge dans son adolescence. Lorsqu'il apprend qu'il peut aider celle qu'il a laissée derrière lui, il n'hésite pas et c'est principalement ces décisions sincères qui ont rendu le pardon facile. Il est tellement simple de les regarder retomber amoureux, malgré quelques résistances Hayes va briser les barrières et aider Saylor à se reconstruire. Le potentiel de cet homme est indéfinissable, mais ses actions vont vous faire succomber. Tant de mignonnerie ce n'est pas permis, sexy, drôle et romantique, que demander de plus ?

En bref, Sweet heart est une douceur à mettre entre toutes les mains. N'étant pas toujours une grande fan des histoires de seconde chance, j'ai été conquise du début à la fin. J'ai apprécié suivre un couple de héros qui se redécouvre après plusieurs années, laissant l'impression de ne s'être jamais quitté. De nombreuses scènes m'ont ravie tant le romantisme est adorable et personnellement, c'est le genre d'acte qui a raison de moi. Une romance drôle, authentique et qui ravira vos cœurs, ce fut un plaisir de retrouver la plume de K. Bromberg.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-44l

par Luxnbooks
Le bébé caché du milliardaire Le bébé caché du milliardaire
Stephanie Foss   
Ce petit roman est très bien écrit, l'histoire est courte et très rapide mais les détails important y figure. La fin est rapide, c'est dommage. On a pas vraiment le temps de s'attacher aux personnages. Malgré cela l'histoire est agréable à lire.
 Dark Love, Tome 3 : Rédemption Dark Love, Tome 3 : Rédemption
Nashoda Rose   
Ce troisième tome est celui qui m'emballait le moins ... et bien, wow ! Il est, à mon sens, le meilleur des trois !
Crisis m'énervait vachement dans les tomes précédents, je le trouvais trop insouciant, trop ... coureur de jupons ... Mais il m'a agréablement surprise dans ce tome. Il s'est révélé étonnamment adorable, très compatissant et extrêmement protecteur. L'homme idéal. Moi qui pensais avoir trouvé le jackpot en Logan et Ream, je me suis largement trompée, ils ne lui arrivent pas à la cheville !
Haven est incroyablement forte ! Après tout ce qu'elle a vécu, elle ne se laisse pas faire et ne laisse pas ses émotions prendre le dessus sur elle, elle est complètement maîtresse d'elle-même. Wow.
Ream m'a un peu, beaucoup, carrément énervée dans ce tome. Merde, je sais que tu te sens coupable vis à vis de ta sœur mais la surprotéger, l'interdire de faire certaines choses et la traiter comme une petite chose fragile ne l'aidera pas à aller mieux. Au contraire. Elle a été forcée d'obéir et enfermée pendant une bonne partie de sa vie, alors maintenant qu'elle est libre, laisse-la se débrouiller seule, elle en est largement capable. Heureusement que Crisis était là pour la pousser dans ses retranchements. Même s'il a un peu tendance à la surprotéger, lui aussi ... apparemment, c'est de famille ;)
Une superbe saga, bien écrite est menée, que je recommande grandement ! Suspense, romance et crimes sont au programme !
Hâte de savoir si Unyelding va être traduit pour pouvoir retrouver les personnages de la saga !
JLR.
Il suffit d'une nuit, tome 1 Il suffit d'une nuit, tome 1
Frédérique Arnould   
Lorsque Frédérique m'a proposé de lire son nouveau livre, j'ai accepté avec plaisir. Je la remercie d'ailleurs pour me l'avoir fait parvenir en format numérique. La couverture est simple mais montre une sensualité et une douceur que nous allons découvrir.

Théa, 36 ans est tout sauf heureuse. Elle fait des efforts devant son fils et sa sœur pour paraître en meilleure forme qu'elle n'est réellement mais cela ne suffit pas. La perte de son mari il y a un an est un souvenir trop vivace, mais c'est sans compter sur ce qu'elle apprend sur sa santé défaillante. Comment surmonter tout cela alors qu'elle n'a toujours pas surmonté la perte du père de son fils ? Le silence, la dépression la guette, heureusement elle a une amie très chère, Ingrid qui est une vraie pile électrique. Quant à son fils, Julien, il aimerait pouvoir aider mais ne sait pas comment - surtout sans savoir de quoi il retourne. Il suffit juste de la bonne personne pour avoir envie de se battre afin de vivre.

Il ne s'agit pas d'une romance banale, nous avons des personnages qui sont différents de ce que nous pouvons voir. Déjà Théa est une femme, pas une adolescente. Elle a un vécu, un passif, un enfant de 6 ans et un avenir qui n'est pas prometteur pour le moment. Julien a 24 ans, il a la tête sur les épaules, revenant du Canada pour des raisons qui lui sont propres. Ingrid est une mère aimante, tout comme Théa, et elle croque la vie à pleines dents - comme les hommes d'ailleurs.

Tout va très vite, ce qui me dérange un peu, mais en même temps la vie est courte et il faut pouvoir profiter à fond du temps qu'il reste. Personne ne sait quand cela s'arrêtera et profiter devient primordial. L'attirance est mutuel, le désir aussi. Le désespoir disparait pour réapparaître. Et si aimer était un espoir ? Et si aimer ne servirait à rien ? Tant de questions et si peu de réponses. La fin nous laisse sur une suite plus que probable, mais de nombreuses questions reste en suspend. Est-ce que l'amour est vraiment plus fort que tout ? Comment survivre après la perte d'un être cher ? Pour Théa, il suffit d'un sourire de son fils pour aller un peu mieux, mais ce n'est pas toujours suffisant.

Nous retrouvons pas mal de "réalités" dans le texte. La dépression peut toucher tout le monde. Le fait de le cacher aussi. Vouloir s'en sortir est une chose, mais avoir la force en est une autre. Le relationnel prend souvent un coup lorsque le silence s'installe. L'auteur arrive à inclure quelques notes de suspense en plus de tout ce qui arrive personnellement à Théa.

En conclusion, le récit est empli de sentiments. Tristesse, envie, bonheur, joie, doute, peur... Tellement d'émotions qui ne nous laisse pas indifférent. Bien que cela soit rapide, j'ai apprécié ma lecture. J'avoue avoir hâte de découvrir la suite.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/il-suffit-d-une-nuit-tome-1-frederique-arnould-a127396520
Pari risqué Pari risqué
Belinda Bornsmith   
J'ai adoré ! Je ne connaissais pas cet auteur avant ce livre mais j'aime son style :-)
A quand un tome sur Bethany et Cruz :-)