Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Meloday : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Comment épouser un millionnaire, Tome 1 : Liaison à durée déterminée Comment épouser un millionnaire, Tome 1 : Liaison à durée déterminée
Jennifer Probst   
J’adore ce genre d’histoire de mariage arrangé ^^ Un contrat entre deux parties consentante pour diverses raisons, qui vont peu à peu se rapprocher a force de se côtoyer…


Le premier parti : Nicholas Ryan, Nick. Riche homme d’affaire qui ne croit pas en l’amour.

La cause : un héritage. Il doit être marier s’il veut hériter de son oncle et de toutes les parts de la société. Il pourrait demander a sa petite amie du moment mais pour lui pas question de donner de fausse illusion a aucune femme. Il ne veut pas de famille, pas de sentiments justes un mariage sur le papier qu’il pourra défaire sans problème au bout d’un an.

Sa vie sentimentale : une petite amie/ maitresse ça dépend du point de vue ;)


Le second parti : Alexandria Maria McKenzie. Jeune femme qui a eu le cœur brisé par Nick étant ado. Depuis ce jour, elle s’est juré de ne plus jamais laisser un homme la blesser.

La cause : sauver la maison familiale. Et enlever les soucis d’argent à ses parents. Si Nick n’est absolument pas proche de sa famille, Alexa c’est tout le contraire ! Elle adore ses parents, ses sœurs et sa meilleure amie Maggie la sœur de Nick.

Sa vie sentimentale : un désert !


La solution à leur problème : se marier pour une durée d’un an suivi un divorce rapide. Du moins, c’était le contrat….

la suite ici : http://lilitthbook.canalblog.com/archives/2014/05/22/29925757.html

par lilitth
Stage Dive, tome 1 : Rock Stage Dive, tome 1 : Rock
Kylie Scott   
Pour la science, j'ai lu beaucoup de livres dont je me pose encore la question : pourquoi ?! mais qu'est-ce qui m'a pris ?

La nouvelle génération ne se contente plus de bisous et d'élipses qui nous empêchent d'avoir tous les détails croustillants de l'acte (qui je le rappelle sont facilement disponibles sur le net). Le Young Adult ce n'était donc pas assez, on a créé le New Adult. Le but étant de voir évoluer des jeunes gens vers la vie d'adulte ; études, premier boulot, premières fois… O.K on voit bien le topo.

Commençons par les deux bons points :
• One point for the characters. Ils sont attachants, assez rapidement on se prend au jeu. Leurs dialogues sont réalistes et leur humour collent parfaitement bien à leur tranche d'âge.
• One point for the style of the author. Kylie Scott a une plume fluide qui rend le tout très addictif, percutant et bourré de peps. Elle donne de la vie aux pensées de Ev. avec beaucoup de réalisme.

Encore une fois, j'insiste sur ce mot 'Réalisme' car c'est bien ça qui m'a le plus gonflé. Elle a gâché son histoire parce que d'un côté, elle a une plume géniale avec le mordant qui accroche la lectrice et ses personnages qu'elle a crée avec amour ; mais en face, elle me colle des putains d'incohérences, juste WTF et crédibilité=0.
[Aucune surface solide n'a été maltraitée durant la lecture]

C'est d'une stupidité sans nom parfois, je n'avais plus la force de rouler des yeux. Je crois qu'en dehors du 'amoureux' en moins d'une semaine, c'est quand même la première scène de baise qui a eu le prix Mais-qu'est-ce-qui-m'a-pris-de-lire-ce-livre-et-pourquoi-je-continue-de-le-lire-bordel-de-mairde. Après le traumatisme de sa première culbute à l'arrière de la voiture au lycée, elle n'avait pas eu d'autres rapports. Elle est donc nerveuse. Normale. C'est donc pour ça qu'ils ont décidé de le faire juste au moment où ils reçoivent des amis chez eux, qu'ils montent à l'étage exprès en les laissant se démerder en bas avec les cartons de déménagements. MAIS BIEN SUR.

Bref, j'ai lu du New Adult.

par LLyza
Stage Dive, tome 2 : Play Stage Dive, tome 2 : Play
Kylie Scott   
Je n'avais pas ri autant avec un livre depuis bien longtemps !! Quel bonheur !
Ce roman est du pur délire... un pur délice !!

Je me suis bidonnée du début à la fin. La raison ?
MAL !! Cet homme est un ovni, un démon, un "chiot sous stéroïdes" comme dirait Evie. Il est unique ! Atypique. Survolté. Complètement syphonné. Barje. Egocentrique. Fatiguant. Usant. Exubérant. Détonant !!.... Et aussi attendrissant. Incroyable. Sexy. Touchant. Merveilleux !!
Ses répliques et réactions sont hallucinantes et à se tordre de rire ! Et comme le dit l'adage : "femme qui rit, à moitié dans ton lit"... plus les pages défilaient, plus je riais et, plus mon amour pour Mal grandissait !!
C'est un gros coup de foudre pour ce personnage si singulier !

C'est sensuel, hilarant et émouvant !! GARANTI 100 % PLAISIR ! Foncez et lisez -le vite !




par toutoun
Stage Dive, tome 3 : Sing Stage Dive, tome 3 : Sing
Kylie Scott   
Lu en VO

Malgré une lecture que j'ai trouvée moins aisée que les deux premiers, j'ai beaucoup aimé ce troisième tome. Et pourtant, ce n'était pas gagné d'avance. La faute à un Jimmy que je n'avais guère trouvé sympathique. Dans le premier, il était franchement odieux et dans le deuxième à peine supportable. Alors, me le rendre sympathique s'apparentait à "Mission Impossible". Je n'aurais pas dû douter de Kylie Scott ! Après le "solaire" Mal que j'ai positivement adoré, l'auteur est parvenue à me faire aimer Jimmy que j'avais positivement détesté avant...

Dieu sait que les héros torturés ne sont guère ma tasse de thé. Bon, je ne dédaigne pas à l'occasion un héros à l'âme blessée, un héros de guerre atteint d'un syndrome post-traumatique ne me fait pas peur mais bon, Jimmy c'était cela puissance 10 et à vrai dire cela me rebutait plus qu'autre chose. Un ex-toxico, ex-alcoolo,ex-accro au sexe, renfrogné, sarcastique, arrogant, en un mot odieux question héros aimable on a fait mieux ! Et malgré tout, en quelques scènes, Jimmy a su toucher mon coeur tout en étant et en faisant ce qu'il faisait le mieux : du Jimmy !

Face à un tel héros, il fallait une personnalité féminine qui ait du répondant et Lena n'en manque pas. Dès les premières pages, le ton est donné et Jimmy, l'innocent, aurait dû se méfier : Lena ne se laissera pas faire. Elle semble être la seule à comprendre qui se cache derrière le masque qu'arbore en permanence Jimmy. Elle seule semble voir l'homme qui ne s'est jamais remis de son enfance saccagée, de sa relation toxique avec sa mère, des secrets qu'il a profondément enfouis. Lena elle aussi a ses propres blessures mais à l'inverse de Jimmy, elle a su en faire une force.

Avec de tels héros, le roman ne pouvait qu'être plus sombre sans toutefois que le rire ne s'invite régulièrement. Les échanges vifs entre Lena et Jimmy, les apparitions de Mal, toujours aussi déjanté, des péripéties du haut plus haut comique viennent alléger une intrigue qui pourrait facilement virer au tragique. Les derniers chapitres sont intenses et poignants. Les échanges se font plus tendus et l'ultime confrontation avant la rupture entre Lena et Jimmy est des plus violentes...avant une réconciliation qui a comblé mon petit coeur.

Alors oui, le roman est nettement moins drôle que les deux premiers, beaucoup plus sombre mais il y gagne en profondeur. Après nous avoir fait beaucoup rire dans les deux premiers romans, Kylie Scott fait vibrer la corde de l'émotion avec brio. Au fil de ses romans, Kylie Scott dévoile un talent rare et fait d'elle un auteur à découvrir mais surtout à suivre absolument.

Stage Dive, tome 4 : Slow Stage Dive, tome 4 : Slow
Kylie Scott   
Lu en VO

C'est avec un peu de tristesse que j'ai entamé la lecture de ce quatrième tome car je savais qu'il serait le dernier. Consacré à Ben, le bassiste et Lizzie la soeur d'Anne, il tient toutes ses promesses. On a vu s'ébaucher leur histoire dans le tome 2 et j'étais curieuse de voir comment Kylie Scott allait la développer. Et une fois de plus, l'auteur a su me surprendre.

Ben est le membre le moins charismatique du groupe, celui qui n'offrait guère de motifs de rêver. Toujours un peu en retrait, il est celui qu'on a le moins vu. Moins connu médiatiquement car ses frasques n'ont jamais défrayé la chronique, il ne vit que pour et par la musique, ses potes, la bière et les femmes (qui ne font que passer dans son lit). Le tout dans cet ordre. Lizzie, la jeune soeur d'Anne a toujours eu un faible pour Ben, le rencontrer "pour de vrai" la fera tomber définitivement amoureuse. Mais voilà, Anne puis Mal décident que Lizzie est "intouchable" (un rappel de la règle tacite qui veut qu'on ne touche pas aux soeurs des meilleurs amis) et voilà la romance mort-née. Mais Lizzie en fan absolue et amoureuse n'aura de cesse de la faire renaître. Une nuit et une fois et tout volera en éclats ébranlant le groupe.

Ce roman comme les trois autres démarre sur les chapeaux de roues avec une scène d'ouverture particulièrement réussie. La suite est un long flash back qui raconte comment Ben et Lizzie en sont arrivés là avant d'enchaîner sur la construction d'une difficile relation. Comme Lead, le roman est peut-être moins drôle et plus axé sur la psychologie des deux héros. Dans ce quatrième roman, Kylie Scott évite le piège de la redite en proposant intrigue et structure narrative très différentes des trois premiers romans. Alors même si il est moins flamboyant et moins drôle que les deux premiers, moins émouvant que le troisième, Deep offre cependant une très belle histoire d'amour avec deux héros qui toucheront ou agaceront tour à tour mais ne laisseront jamais indifférent.

C'est en beauté et à regret que j'ai quitté l'univers des Stage DIve, heureuse d'avoir découvert un auteur qui a su me séduire en faisant vibrer différentes cordes en moi et c'est avec impatience que j'attends la publication de sa prochaine série, spin-off de Stage Dive. Pourvu que l'attente ne soit pas trop longue...

The Ivy Chronicles, Tome 1 : Prémices The Ivy Chronicles, Tome 1 : Prémices
Sophie Jordan   
C'est cliché.
C'est du déjà-vu.
C'est prévisible.

Et pourtant, gros mini-coup de coeur pour ce livre que j'ai dévoré en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire ! J'ai adoré de bout en bout malgré le manque d'originalité que pourront trouver de nombreux lecteurs.

J'ai totalement adhéré à tous les personnages et même si l'intrigue a été utilisé un nombre incalculable de fois, je me suis laissé complètement embarqué dans l'histoire...

Simple mais foutrement efficace !

par SmallBab
Reapers Motorcycle Club, Tome 2 : Protecteur Reapers Motorcycle Club, Tome 2 : Protecteur
Joanna Wylde   
Je fais partie de ses filles qui de temps en temps (voir une fois par mois pour être franche) a besoin de ses petits moments de réconfort. Certaines vont se goinfrer de Nutella, d'autres vont courir (ouais c'est plus sain mais faut avoir une case en moins) et bien moi je me fais des petites romances. Et je ne parle pas de la belle romance émouvante travaillée voir plutôt réaliste. Non là je vous parle de ses romances que beaucoup classeront dans la catégorie roman de gare ou nanar comme Twilight (j'en vois qui grimace mais si les filles Twilight c'est le nouveau Sissi, le truc que votre mec ne regardera jamais avec vous et que certaines nieront bêtement avoir vu). Pourquoi je vous parle de ça? Tout simplement parce que ce livre en fait partie c'est pas aussi guimauve mais c'est aussi sexiste et j'adore. Evidemment que dans la réalité j'aurais baffé le mec s'il s'était comporté comme ça. C'est de la fiction et c'est pour ça que c'est génial. On lui pardonne tout parce que c'est un beau goss et qu'on l'imagine trop sexy dans son jean taille basse (grrr). Franchement je m'égare, désolée, mais parfois faut se lancer sans a priori et accepter de se laisser porter sans chercher la petite bête.
Reapers Motorcycle Club, Tome 3 : Corrupteur Reapers Motorcycle Club, Tome 3 : Corrupteur
Joanna Wylde   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-5d3

{Marina} :
Joanna Wylde y va crescendo avec sa série Reapers Motorcycle Club ! Les deux premiers tomes m’avaient beaucoup plu, mais Corrupteur est un coup de cœur !!

J’étais impatiente de lire l’histoire de Em, la fille du président des Reapers, et Hunter, un Devil’s Jack.

[...]

La première partie du livre reprend des événements du tome précédent, mais le changement de personnages principaux donne une nouvelle dimension à l’histoire. Et le ton employé pour l’écriture de Corrupteur est totalement différent.

Em est loin de l’image de la fille à papa faible et naïve qu’elle donnait dans Protecteur. Et pour une fois, il s’agit d’une héroïne qui comprend et connaît les enjeux du milieu des bikers. Une femme qui sait tenir tête et se battre pour ceux qu’elle aime.

Tant qu’à Hunter… Il est craquant ! Capable de liquider un homme de sang froid au nom de son club, il fond comme neige au soleil devant une femme qui représente pourtant ses rivaux.

J’ai plongé dans l’histoire sans parvenir à m’en détacher avant la fin… Et même à la fin, j’en voulais encore.

Ce tome est indéniablement le meilleur ! Du moins, celui que j’ai préféré !
Jeux dangereux, Tome 1 : Le Défi Jeux dangereux, Tome 1 : Le Défi
Emma Hart   
Une lecture franchement moyenne qui ressemble à d'innombrables autres bouquins de genre New Adult.
Pour commencer, il faut reconnaître que ce n'est pas de la grande littérature hein. Bourré de grossièretés, comme dans tous les livres de ce type. Les auteurs cherchent sans arrêt à faire passer les étudiants pour des fêtards qui couchent avec n'importe qui, boivent à longueur de temps et ne sont pas foutus de faire une longue phrase correcte sans gros mots. Bref, ça m'horripile. Ici, on ne déroge pas à la règle. De la vulgarité en veux-tu, en voilà. "Bite", "la baiser", "nichons", "putain" et j'en passe sont de rigueur. Tout ne tourne qu'autour des coucheries des uns et des autres.
Ensuite, on a le droit à tous les autres clichés habituels. Le beau gosse qui saute sur tout ce qui bouge se transforme au bout de 2 semaines en prince charmant fou amoureux qui sort des phrases mièvres et se montre aussi tendre qu'un fiancé. Je n'ai même jamais réussi à trouver quand et comment Maddie et Braden tombaient amoureux. C'est tellement... rapide et surréaliste. Ils ne se supportent pas et se moquent tous les deux de l'autre vu que c'est un défi. Et paf, après 2 brefs rendez-vous ridicules et quelques autres moments ensemble, ils s'aiment. Braden qui jurait que l'on ne pouvait pas trouver la femme de sa vie à 19 ans se met ensuite à y croire dur comme fer. Plutôt radical comme changement chez un homme qui accumule les conquêtes sans se souvenir de leurs prénoms.
Les amis se mêlent de tout ce qui ne les regarde pas et poussent les protagonistes dans ce défi que je trouve stupide. Et ce qui est encore plus débile, c'est que Maddie accepte d'y participer. Sur ce coup-là, je ne la comprends pas. Surtout que ça ne correspond pas à sa personnalité.
Et puis j'ai eu énormément de mal à m'habituer à l'écriture. Le temps employé est le présent mais avec inversion du sujet et du verbe, et je trouve que ça rend l'ensemble trop simple et bâclé. Ça m'a beaucoup perturbé. Je n'aime pas les phrases écrites ainsi : " — Je dirais qu’il y a de grandes chances, elle murmure en réponse." Et malheureusement, le livre en est truffé.
Bref, un livre très superficiel où la romance ne m'a absolument pas convaincue et où j'ai retrouvé tous les clichés que je ne supporte plus. Je ne lirais pas les autres tomes, surtout que le tome 2 est sur Aston et que lui aussi ne pense qu'avec ce qu'il a entre les jambes.
The Affair, Tome 1 : Séduction The Affair, Tome 1 : Séduction
Stacey Lynn   
Une lecture vraiment clichée et décevante... En entamant ce bouquin, je m'attendais à trouver une héroïne attachante qui hésite fortement entre sauver son mariage avec James et entamer une idylle avec Liam. Mais ça n'a pas du tout été le cas.

L'héroïne Laurie est nullissime. Une véritable tête à claques. Elle dit à son mari qu'elle a besoin de réfléchir, de faire le point etc Mais elle ne le fait pas ! Elle passe son temps à coucher avec Liam. Son mari James l'a trompé une seule fois en 15 ans parce-que Laurie ne semblait plus vraiment impliquée dans leur mariage. Il le regrette profondément et souhaite sauver leur histoire, lui propose même de faire une thérapie de couple. Mais tout ce que Laurie sait faire c'est s'apitoyer sur elle-même, fuir, dire à James que c'est fini avant de dire qu'elle ne sait pas etc Laurie est atrocement agaçante, elle ne prend aucune décision, elle est chiante ! Elle a des réactions totalement disproportionnées comme lorsque sa patronne et amie vend son entreprise.
Quant à Liam, je l'ai détesté. Le gros cliché du mec riche, arrogant, canon, super doué au lit, froid et dominateur. Il envoie promener Laurie dès qu'elle cherche à le connaître davantage ou à parler avec lui, mais en revanche il pousse plus d'une fois Laurie à lui parler d'elle. Il y a clairement deux poids deux mesures ! Ensuite il est prétentieux. Il dit lui-même qu'il obtient toujours ce qu'il veut (et ce qu'il veut c'est Laurie bien sûr). Une femme aime inspirer le désir ou l'admiration mais là j'ai juste l'impression qu'il la voit comme un trophée. Monsieur veut sauter Laurie alors il en sera ainsi. Je hais ce genre d'homme.

Si vous vous attendez à une réelle histoire crédible, vous serez déçus. Dès le début Laurie croise Liam et ils éprouvent tous deux un désir hors norme. Laurie, qui a toujours été fidèle et n'a jamais regardé un autre type que son mari, se met soudainement à baver sur un homme qu'elle ne connait pas. Mouais j'ai du mal à y croire. Et puis Liam ne s'embarrasse pas de convenances. Il va très vite dire qu'il veut coucher avec elle. Il dit, je le cite: "— Je vais vous ramener dans ma chambre et vous baiser jusqu’à vous faire crier. Je vais vous faire jouir jusqu’à ce que vous en oubliiez votre peine, puis je recommencerai jusqu’à ce que vous ne teniez plus debout demain, et ne pourrez dormir sans vous réveiller pleine de désir pour moi pendant des semaines." Ah ah ce n'est pas du tout prétentieux de dire ça à une femme inconnue n'est-ce pas ?
Une fois qu'ils couchent ensemble, ils ne cessent de remettre le couvert. Il n'y a rien d'autre entre eux à part le sexe. Voilà pourquoi j'ai du mal à comprendre que Laurie s'entiche de Liam. On ne tombe pas amoureuse d'un homme si on ne partage rien avec lui à part quelques parties de jambes en l'air. Même au lit, Liam cherche toujours à commander et à diriger les choses comme si Laurie n'avait pas son mot à dire. Et ça me révolte. Une femme n'est pas un jouet ou une soumise et a le droit de prendre des initiatives. De plus, à un moment Laurie va changer d'avis en entrant dans l'appartement de Liam et va vouloir partir. Et bien sûr Liam va mal réagir. Il va bouder et ensuite lui dire qu'il a dû se satisfaire seul parce-qu'elle l'a laissé et qu'il n'est pas très content. Et alors ??? Le fait qu'une femme ait couché avec un homme ne signifie pas qu'elle soit obligée de recommencer encore et encore ! L'homme en question n'a aucun droit sur elle ! Une femme est libre de dire non à un homme avec lequel elle a déjà couché par le passé !

Bref, vous l'aurez compris, cette lecture ne vole pas haut. Le livre n'est pas très gros mais j'ai eu du mal à le terminer tellement je détestais les personnages. Le scénario est inexistant. Tout est trop rapide et la relation de Laurie et Liam ne tourne qu'autour du sexe. Ça devient vite lassant. Je ne lirais pas le tome 2.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4