Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Melodine : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit
Jean D'Ormesson   
Livre au départ, qui m’intéressait par curiosité après avoir vu l'auteur en parlé dans l'émission "La Grande librairie" sur FR5, c'est le premier livre que je lis de Jean D'Ormesson, je dirai même que c'est le premier dans ce genre d'écriture, rien à voir avec un polar ou autre fantastique, mais le genre ne m'a pas déplu, quand à l'auteur, sa qualité d'écrivain n'est plus à faire.
Je classe ce titre de Jean D'Ormesson dans ma liste d'argent, juste pour le style de chapitre court que je n'aime pas tant et pour la répétition de certain sujet, ce qui n'engage que moi sans vouloir juger de la qualité de l'ouvrage.
Shining Shining
Stephen King   
Je me suis enfin décidé à lire ce livre que j'avais dans ma PAL, voulant connaître l'origine d'un film tel que Shining, de Kubrick. Et, sachant que c'était SK, je savais que j'allais apprécier, et j'étais curieux de voir ce qui différenciait le roman du film, ayant déjà lu King parler à ce sujet.

Et bien, j'ai été ravi. Le film ne semble en fait être qu'un survol superficiel et raccourci du livre, où Kubrick a pris les passages qui l'intéressaient et omis certaines détails pour au final réaliser un film d'horreur excellent.
Mais le roman est beaucoup plus, comme tous les SK, qu'un banal livre d'horreur.

Tout d'abord, le personnage de Jack Torrance, dont on apprend les origines sombres et le terrain favorable à certaines faiblesses dans sa personnalité qui le rendent instable dès le départ. La psychologie est très bien retranscrite, et on comprend les personnages, leurs relations, leurs souffrances et leur amour. On insiste aussi sur Danny, cet enfant qui possède un pouvoir étrange ; qui dans le film passe presque inaperçu, ou en tout cas ne sert à rien. Ici, c'est bien le pouvoir de Danny qui est en cause, et qui prend une importance primordiale. Et enfin, Wendy, qui dans le film ressemble à une poupée de chiffon, dont on apprend à connaître la mère, avec elle aussi ses faiblesses, et ses forces. Car ici, personne n'est en dehors de l'intrigue, et tous les facteurs vont jouer un rôle dans le déroulement des évènements, et dans la vie de chacun.

L'histoire insiste beaucoup sur les problèmes de dépendance de Jack à l'alcool. On apprend à le connaître, à connaître ses ressentis, ses tentations et ses colères contre lui-même. Loin des stéréotypes et idées reçues, c'est ici une image de l'alcoolique nuancées et grise - ni noire, ni blanche. La victime, dépendante, faible face à l'alcool, et plus encore quand les choses vont mal. Des faiblesses qui en feront l'acteur le plus manipulable dans ce jeu de marionnette dont des forces maléfiques tirent les ficelles.

Ce SK est celui je pense qui m'a fait le plus peur - dans la mesure où un roman peut faire peur -, j'ai ressentis des frissons, je me suis laissé aller avec plaisir à l'angoisse, me prenant à l'empathie de cette famille, bloquée dans ce cauchemar incontrôlable.

Et enfin, j'ai été ravi par la fin, non pas parce qu'elle m'a plu, mais parce que le film ne laisse rien deviner de la fin du roman. En bref, si vous avez vu le film, c'est comme si on vous avait résumé l'histoire dans les grandes lignes (ce qui est souvent le cas) avec une fin imaginée par quelqu'un d'autre.
Miserere Miserere
Jean-Christophe Grangé   
Fuyant par habitude les auteurs populaires, j'ai adoré Miserere et ai lu d'autre livres de Grange par la suite: c'est une véritable plongé dans un psyché tordu, j'ai trouvé originale "l'utilisation" des enfants : le duo des enquêteurs est attachant et crée une deuxième intrigue dans le livre.
Super suspense!

par Felagund
Travail soigné Travail soigné
Pierre Lemaître   
Un critique littéraire a dit de Pierre Lemaitre qu’il hissait le genre noir à une hauteur rarissime : celle où se tient la littérature. Et oui, ceci est de la littérature, n’en déplaise aux détracteurs de romans noirs! Sanglante, perverse mais néamoins savoureuse…

J’avais commencé la « trilogie Verhoeven » dans le désordre en commençant par l’excellent « Alex » et je savais donc plus ou moins comment se terminait « Travail soigné ». Ce que je ne savais pas c’est que Camille Verhoeven, flic atypique d’1m45 allait faire face à un des pires psychopathes que j’ai pû rencontrer au cours de mes lectures. Que ceux qui ne supportent pas les scènes gores s’abstiennent!

Premier carnage, à la limite du supportable même pour l’âme sensible que je ne suis pas, une enquête que d’aucun trouveront poussive mais néanmoins indispensable pour nous amener à ce final noir et tourmenté dont l’auteur est coutumier.

Une fois de plus, Pierre Lemaitre nous dresse les profils de ses personnages tous aussi torturés les uns que les autres, avec un talent digne des plus grands. Un Camille Verhoeven, vivant son infirmité avec fatalité, Louis : riche héritier en costume Armani trouvant sa voix dans la police, Armand : une radinerie d’anthologie mais efficace et méticuleux, Maleval : homme à femme et joueur invétéré. Un mélange de tares et de qualités qui font une équipe soudée et liée.

Pierre Lemaitre est un de mes auteurs préférés et mes chroniques dithyrambiques en sont la preuve. Je ne saurais que conseiller à tous les amateurs de romans noirs de découvrir cet auteur, mais attention, on devient vite dépendant !


par NathM
Letters from L.A. Letters from L.A.
Bret Easton Ellis   
Letters from L.A. est une correspondance - à sens unique - écrite par une jeune New-Yorkaise découvrant la Californie. A l'enthousiasme initial de la découverte d'un milieu où tout le monde est bronzé, décontracté, et roule en Mercedes ou en Ferrarri, succèdent une phase de dépression et de doute, puis une plongée dans la vie sociale superficielle de Los Angeles, avec tranquillisants, drogue, sexe et crime. Derrière le divertissement branché, se profilent le déséquilibre, le vide et le désespoir d'une société déboussolée, et l'on passe brutalement de la légèreté au drame.

par Celystine
Plaidoyer pour le bonheur Plaidoyer pour le bonheur
Matthieu Ricard   
Matthieu Ricard nous expose, avec pédagogie les grands traits de son chemin spirituel sur les pas du bouddhisme. Dans ce livre il met en perspective la notion de bonheur trop souvent assimilée dans les sociétés modernes à celles de plaisirs immédiats ( consommation ), de quête effrénée vers une satisfaction égoïste et éphémère.
Il évoque aussi, la jalousie, la haine, l'orgueil qui peuvent bien souvent noircir les relations sociales et les décisions que peuvent prendre les uns et les autres dans leurs propres intérêts.
L'auteur donne finalement des conseils pour mieux vivre au quotidien illustrée par diverses anecdotes.

par Elinaewen
La colline des Anges La colline des Anges
Jean-Claude Guillebaud    Raymond Depardon   
En 1972, Jean-Claude Guillebaud et Raymond Depardon ont couvert la guerre du Vietnam. L'un comme correspondant de guerre, l'autre comme reporter photographe. En y retournant ensemble vingt ans plus tard, ils ont pris le temps de se laisser guider par la grâce de ce pays. Un livre majeur sur le Vietnam.

par Aryana
Le charme discret de l'intestin : Tout sur un organe mal aimé Le charme discret de l'intestin : Tout sur un organe mal aimé
Giulia Enders   
J'ai été comme tout le monde, surprise par ce livre. On ne peut pas rester indifférent face à lui. Une couverture d'un vert relativement étrange, un dessin énigmatique humoristique et en même temps évocateur et un titre véridique. Car oui notre intestin est mal aimé, et on le comprend dans ce livre d'autant plus.
C'est un livre destiné aux profanes et on s'en rend compte: dans le cadre de mes études de médecine on m'a appris à apprendre vite et bien plein de choses. Sans forcément expliquer les tenants et les aboutissements.
Ici l'auteur détaille, dans les moindres détails. La composition aussi bien cellulaire que bactérienne de l'intestin, son rôle, son anatomie et ses rapports anatomiques. 300 pages sur un organe immense et qui pourtant essaye de se faire le plus petit possible. A tel point qu'on le considère aujourd'hui, nous les " non initiés" comme un organe bas de gamme.
On y apprend plein de choses : comment se nourrir pour le respecter, l'entretenir, l'origine de certaines maladies du quotidien qui seraient liées à l'intestin, son rapport avec le cerveau... La partie sur les bactéries est à la fois très conséquente et en même temps peu fournie, les découvertes à ce sujet étant relativement récentes. Mais tout aussi passionnantes: [spoiler] J'ai été stupéfaite qu'un petit parasite comme Toxoplasma gondii puisse avoir autant d'influence sur l'organisme. [/spoiler]
A lire pour apprendre de nombreuses choses tout en étant concentrée.

par Amelie116
La Vie secrète des arbres La Vie secrète des arbres
Peter Wohlleben   
Un livre instructif et addictif qu"on a du mal à lâcher !! on y apprend que les arbres ne sont pas seulement et en aucune façon des choses inanimées mais plutôt des êtres vivants et sociaux avec un langage particulièrement bien développé pour communiquer entre eux et se prémunir des attaques diverses ...Les plus forts d'une même espèce n'hésitent pas à venir en aide aux plus faibles , leur apportant nourriture et réconfort , par contre la lutte est impitoyable face aux concurrent , avec comme seul objectif , l'accès à la lumière et donc à la vie..Ils ont adopté diverses stratégies pour survivre aux aléas climatiques , aux prédateurs...et gardent "en mémoire" certains événements (par exemple si une année ils n'ont pas été assez prévoyant vis à vis d"un possible manque d'eau , l'année d"après ils feront plus attention et économiseront en conséquence) . Et l'homme s'il veut préserver son environnement doit revoir sa façon de traiter ces êtres remarquables , dont il nous reste beaucoup à apprendre!!!Vous ne regarderez plus les arbres de la même façon!!
Le pouvoir du moment présent - Guide d'éveil sprirituel Le pouvoir du moment présent - Guide d'éveil sprirituel
Eckhart Tolle   
une lecture pas simple, qui demande une reflexion à chaque chapitre ou idée nouvelle. Conseillé pour les personnes en quête de spiritualité. ce livre peut vous aider à voir le monde et sa vie avec un autre oeil.Vivre le moment présent serait la clés du bonheur (en résumé). bien entendu, cela est bien plus complexe....bonne lecture

par fidoju
  • aller en page :
  • 1
  • 2