Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Melody-12 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Tu comprendras quand tu seras plus grande Tu comprendras quand tu seras plus grande
Virginie Grimaldi   
J’ai savouré cette lecture ! Julia, cœur brisé, décide de tout fuir en trouvant un travail de psychologue dans une maison de retraite, alors qu’elle a en horreur les personnes âgées et tout ce qui va avec. Ca commence bien ! Julia est marrante, rigolote et attachante, comme la plupart des personnages de Virginie ^^ Elle va arriver pessimiste mais au fil des jours elle va apprendre. Apprendre à apprécier ‘’ses vieux’’ mais aussi apprendre d’eux. C’est une petite leçon sur la vie, la mort, l’amour, la famille. Après avoir lu ce livre, on a qu’une envie…chouchouter ceux qu’on aime, apprécier chaque instant de la vie qui est trop courte.
Certains passages m’ont fait rire, d’autre, sourire ou encore mouillé les yeux. Voilà ce que j’aime dans la plume de Virginie Grimaldi. Merci pour ce beau moment de lecture.
Je vous le conseille fortement, foncez !

FB : Ju lit des livres

par duduV
Les Secrets du Dr. Coolzen : La Relation de couple Les Secrets du Dr. Coolzen : La Relation de couple
Izumi Mattei-Cazalis    Raphaëlle Giordano   
Vous est-il déjà arrivé, en couple, de ne pas vous sentir sur la même longueur d’onde, de ne pas réussir à communiquer, d’être démotivé(e) par la relation, d’être ankylosé(e) par la routine, de ruminer vos petites frustrations et petites rancœurs, de vous disputer pour un oui ou pour un non ? Ce livre peut vous intéresser ; il vous révèlera les secrets de la relation de couple.

par lehane
Il est grand temps de rallumer les étoiles Il est grand temps de rallumer les étoiles
Virginie Grimaldi   
Un an que j’attendais la sortie de ce livre et voilà qu’en moins de 24h, je l’ai fini. J’ai tenté de faire durer le plaisir, de prolonger ces instants de magie en compagnie d’Anna, Chloé et Lily mais j’ai lamentablement échoué dans mon entreprise. Je n’ai tout simplement pas pu lâcher cette histoire avant la fin. Et même maintenant que je l’ai fini, je pourrais la recommencer au début pour ne pas quitter l’univers de Virginie Grimaldi.

A 37 ans, Anna élève seule ses deux filles, Chloé, 17 ans et Lily, 12 ans. Obligée de cumuler les heures de travail, elle ne les voit que trop rarement. Alors quand la vie devient trop difficile entre les dettes qui s’accumulent, les relances des huissiers, la perte de son job et ses filles qui vont mal, Anna prend une grande décision : emmener ses filles en road trip en camping-car en Scandinavie. Certes, cela ne règlera pas tous ses problèmes mais elle espère que ce long périple sera le moyen de renouer avec ses filles, de rétablir le dialogue avec elles.
Anna, Chloé et Lily s’engagent donc dans ce voyage sur un coup de tête. Mais un road trip mal préparé peut aussi devenir synonyme de cauchemar. Heureusement, elles vont trouver sur leur chemin un convoi de camping caristes qui se rend lui aussi en Scandinavie et vont se joindre à eux. Même si le but est avant tout de se retrouver entre mère et filles, ne pas être complètement isolé ne peut pas être une mauvaise idée. Et qui sait peut-être qu’elles trouveront plus que ce qu’elles sont venues chercher ?!

Comme pour chacun des romans de Virginie Grimaldi, j’ai eu un immense coup de cœur pour cette nouvelle histoire. Je ne me lasse pas de sa plume simple, envoûtante, douce, émouvante, pétillante et drôle. C’est tout simplement magique. Elle réussit à nous faire rire, pleurer, douter, réfléchir, envier, regretter…avec la délicatesse de son style mais aussi le côté très humain de chacun de ses personnages. Qu’ils soient principaux ou secondaires, on se prend d’affection pour chacun d’eux.
J’ai aimé découvrir chacune des trois femmes de la famille Moulineau : Anna est une mère de famille forte et fragile à la fois. Si elle porte son foyer sur ses seules épaules, elle est aussi dévorée par le doute et l’angoisse. Elle a un besoin constant de se sentir en sécurité et pour ça, elle s’est créé une petite bulle de confort de laquelle elle ne sort jamais. Mais quand la réalité la rattrape, elle n’a d’autres choix que de l’affronter. Et c’est en ça qu’elle prouve sa force car même si sa décision de partir en road trip peut sembler être un coup de folie, elle a surtout pour but de sauver sa famille et de prouver à ses filles qu’elle est là pour elles quoi qu’il se passe.
Chloé, la fille ainée, est une adolescente en pleine crise d’identité. Même si elle ne l’avouera jamais, les absences de sa mère lui pèsent. Elle a besoin d’affection permanente. Ne la trouvant pas auprès de sa mère qu’elle ne fait que croiser ni auprès de son père qui habite loin, elle se réfugie dans les bras des garçons. Sauf qu’une fois qu’ils ont obtenu ce qu’ils attendaient d’elle, ils se détournent eux aussi, la laissant seule. Du coup, elle a créé un blog dans lequel elle raconte son quotidien, ses blessures, ses baisses de moral…Ses confidences et les commentaires de ses followers lui permettent de se sentir un peu mieux. Mais sans que cela suffise. Chloé est une jeune fille hypersensible, intelligente et surtout très attachante. Son mal être nous blesse autant qu’il nous émeut. On a envie de le soutenir, de l’aider, de trouver le moyen de lui dire que ça s’arrangera.
J’ai adoré les personnages d’Anna et Chloé mais ma préférée c’est Lily. Elle est drôle et impertinente. Sa façon d’écorcher les expressions françaises et de s’adresser à son journal intime Marcel m’ont beaucoup fait rire. Du haut de ses douze ans, elle est très mature. Elle a du caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds même si au collège, ce n’est pas facile tous les jours. Les autres enfants la trouvent différente et forcément à cet âge-là, la différence c’est dérangeant. Mais cette gamine est juste géniale. J’ai fondu devant son attitude avec Noé, le fils autiste de Julien avec qui elle, sa mère et sa sœur voyagent. Elle m’a touché, attendri, bouleversé.
J’ai aussi beaucoup aimé recroiser la route de Greg et Marine, les personnages secondaires de Tu comprendras quand tu seras plus grande. Je les adore. Le franc parlé de Marine et la réserve de Greg sont rafraichissants. Je ne serai pas contre les retrouver dans une histoire où ils ne seraient plus des personnages secondaires mais les héros…
J’avais peu de doutes avant de commencer cette lecture mais la talent de Virginie Grimaldi se confirme. En tout cas, moi j’adore. Chaque livre me transporte dans un monde de féérie, de magie et de bonheur. Je viens de refermer ce livre il y a une heure à peine et je suis déjà impatiente d’être à l’année prochaine pour découvrir sa prochaine histoire. Vivement 2019 !
Les Secrets du Dr. Coolzen : L'Affirmation de soi Les Secrets du Dr. Coolzen : L'Affirmation de soi
Izumi Mattei-Cazalis    Raphaëlle Giordano   
Vous est-il déjà arrivé de ruminer, de vous dévaloriser, de stresser, de vous défiler, de crier pour vous faire entendre ? Ce livre peut vous intéresser. Le Docteur Coolzen vous propose une nouvelle approche pédagogique : simple, ludique, visuelle. Sérieux et complet sur le fond, esthétique et ludique sur la forme, ce livre vous révèlera les secrets de l’affirmation de soi. Forte campagne médias ! Une nouvelle pédagogie révolutionnaire ! Beau dans la forme et sérieux sur le fond !

par lehane
Muchachas, tome 2 Muchachas, tome 2
Katherine Pancol   
Le premier tome de Muchachas m'avait laissée un peu sur ma faim et j'attendais de lire le second pour me faire une véritable opinion. J'ai trouvé celui-ci meilleur mais j'ai été un peu déçue que les nouveaux protagonistes dont on a suivi l'histoire dans le premier roman de la trilogie, n'apparaissent pas ici. C'est à n'y plus rien comprendre... Mais je pense que Katherine Pancol a eu cette très bonne idée afin que l'on lise le dernier roman surtout lorsque l'on arrive à la fin du livre et qu'il y a tout d'un coup un très grand suspense. Ce qui est désolant c'est quand comme moi, on a pas le troisième tome!
Cette lecture est très addictif et je suis contente d'avoir persévéré. La plume de l'auteur, malgré quelques longueurs est toujours aussi belle, fraîche et pleine d'humour et d'amour.
J'ai été séduite par ce roman et il me tarde de me procurer la suite.
Embrassez-moi Embrassez-moi
Katherine Pancol   
Ce livre, c'était mon baptême du genre "Katherine Pancol", et honnêtement, je ne sais pas trop pourquoi j'ai choisi celui-là alors que d'autres bien plus connus me faisaient de l'oeil. On appelle peut-être ça l'intuition féminine, j'en sais rien. Quoi qu'il en soit, je me suis fait embarquer dans une aventure à laquelle je ne m'attendais certainement pas.

Le style d'écriture est unique, et si dès le début on ne comprend pas tout de suite, on se rend vite compte qu'on a aucune idée d'où ce livre veut nous amener et comment il envisage de se terminer. L'écriture est superbe, très poétique et en même temps, très précise, réaliste et envoutante. L'histoire semble cliché, un peu copié/collé Nothomb, mais à bien y regarder, c'est complètement différent. C'est le genre de livre où on sent que l'auteur s'est donné du mal, aussi bien pour chercher le vocabulaire que pour les recherches globales. On peut même facilement imaginer Katherine Pancol méditer pendant deux ou trois heures sur la tournure de chaque phrase pour qu'elle s'assemble au mur de brique de l'histoire.

Les personnages, tous un petit peu névrosés, tous un peu particuliers deviennent assez vite attachant. Au fur et à mesure que leur histoire est racontée, on comprend qu'ils ne sont pas aussi superficiels qu'ils n'y paraissent.

L'histoire du "ménage à trois", est un peu compliquée à comprendre, surtout à imaginer, et avant même que la narratrice s'en aperçoive, on sait que tout cela finira mal. Néanmoins, presque jusqu'au dernier moment, la fin est un véritable suspens. On ignore complètement comment ce récit mi-biographique, mi-romantique va se terminer. ça faisait bien longtemps que je ne m'étais pas fait balader de la sorte, et j'admet, avoir beaucoup apprécié

par vagabonde
La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte
Colleen Oakley   
Wow.
Un roman touchant, poignant, drôle, émouvant et totalement renversant. Ce n'est pas un coup de cœur, faute de la fin qui n'était pas à la hauteur du reste selon moi, mais il se classe parmi mes meilleures lectures.
Ce n'est pas une mais des histoires d'amours. L'histoire d'amour d'une femme singulière pour un homme à la vie légèrement chaotique, l'histoire d'amour d'un père pour son fils en quête de reconstruction, l'histoire d'amour d'une femme que l'on ne peut toucher pour un enfant qu'elle est la seule à pouvoir approcher. Je suis vraiment scotchée d'avoir découvert une histoire aussi forte dans une enveloppe aussi légère.

Ce roman se lit comme on mange des cookies: un, puis deux, puis vient le troisième et sans s'en rendre compte: on a avalé tout le paquet ! Une plume addictive, des personnages drôles et attachants et une histoire qui fait du bien. Je pense que j'ai choisi le bon moment, le bon état d'esprit pour lire ce livre. Car il n'a rien de triste, au contraire, il nous montre la construction d'une vie et la réparation d'une autre. Le processus est surprenant, et très émouvant. J'avoue même avoir lâché quelques larmes à certains passages.

En somme, c'est un livre que je mettrais dans les mains de tous lecteurs voulant s'évader en passant un bon moment sans se laminer le moral avec une histoire triste. Il est truffé d'excellente références littéraires (pour dire, Emily Dickinson y côtoie les X-Men !) et saura toucher toute génération. Un contemporain qui reste dans les règles tout en les contournant par moment, je dis oui à un livre aussi beau qui, je pense, se relis avec plaisir.
Encore une danse Encore une danse
Katherine Pancol   
Encore une danse, roman intimiste, roman d'amour et d'amitiés. Les personnages ont tous eu un manque d'amour maternel certain pendant leur enfance et, tout jeune déjà ont dû lutter contre l'adversité.
Chacun à leur manière, ces personnages vont tout de même tenter de construire leur vie d'adulte avec leur histoire. Mais pas facile de construire quand les bases ne sont pas solides...

Une si belle image Une si belle image
Katherine Pancol   
Toute sa vie, Jacqueline Bouvier Kennedy Onassis s'est cachée derrière sa propre image.
Parfaite, trop parfaite, Katherine Pancol a voulu savoir ce qui se cachait derrière les apparences. En dépouillant l'énorme documentation consacrée à Jackie - biographies, mémoires, témoignages, confidences - en plaçant les faits dans une perspective nouvelle, elle a découvert une femme moderne, fragile, indomptable. Bref, un vrai personnage de roman.

par Bbey
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3