Livres
493 742
Membres
491 020

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mémé dans les orties



Description ajoutée par x-Key 2016-02-17T23:03:44+01:00

Résumé

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.

Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur !

(Source : LGF - Le livre de poche)

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 146 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Adel89 2016-10-24T19:01:45+02:00

- Il faut vous expliquer longtemps, mais vous comprenez vite, Christine.

- Désolée, monsieur Brun. Alors, comment voulez-vous qu'on vous les coupe aujourd'hui?

- En silence...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Un roman que j'ai eu par l'intermédiaire de ma Maman avec trois autres romans de la même auteure. Et je suis en train de les enchaîner et franchement, aucune déception pour le moment...

L'histoire est celle de Ferdinand Brun, un homme de 83 ans, un peu solitaire et bougon, qui s'ennuie dans sa vie actuelle. Son passe-temps est d'éviter ses voisins et de faire tourner en bourrique sa concierge, une certaine Madame Suarez. C'est que lorsqu'il perd sa chienne, qui va vraiment perdre goût à la vie. Pourtant, certaines rencontres vont lui permettre de reprendre sa vie en main, même à 80 ans passé, et d'essayer de trouver le bonheur malgré les âges qui passent...

Encore une fois, j'ai beaucoup aimé cette histoire pleine d'espoir et de petit bonheur simple. Elle nous montre qu'un petit rien peut faire changer notre vie en bien comme en mal, mais qu'il ne faut pas perdre espoir et continuer d'avancer malgré les échecs et les tristesses. J'apprécie énormément ce genre de romans, car cela donne de l'espoir à chacun d'entre nous. C'est une lecture vraiment parfaite pour ce confinement qui a lieu actuellement. J'ai choisi le bon moment pour le découvrir.

Ce qui m'a un peu frustré, c'est que je trouve que la fin est trop rapide et peut-être pas assez explicite pour le futur de Ferdinand. Je trouve cela un peu dommage, mais cela n'enlève rien à cette lecture tout de même.

Du côté des personnages, Ferdinand Brun m'a beaucoup fait rire par son côté bougon et solitaire. Il a toujours des réactions drôles et puis, il se met dans des situations qui font rire le lecteur. J'ai beaucoup apprécié ce personnage, que je trouve très attachant. Puis, il nous donne une vraiment leçon de vie. Au départ, il n'a plu vraiment goût à la vie, mais certaines de ces rencontres vont vraiment changer son destin. Comme quoi, quel que soit son âge - Ferdinand a quand même 83 ans - il est possible d'encontre avoir goût à la vie, avoir des buts et des objectifs. Il faut juste trouver le courage d'avancer.

A côté de Ferdinand, il y a un tas de personnage qui vont permettre de le faire avancer. Il y a sa fille Marion avec qui il n'a pas vraiment de relation, mais qui veut quand même s'occuper de lui. Il y a aussi la concierge, Madame Suarez, qui est le cliché de la concierge d'immeuble. Bref, tous ces personnages permettent à Ferdinand d'avancer et de reprendre sa vie en main pour les dernières années qui lui restent à vivre.

Enfin, j'ai retrouvé le style de l'auteure comme dans son premier roman. Je trouve sa plume très addictive et entraînante. Cela fait du roman une lecture parfaite pour se détendre sans prise de tête. Je ne vais pas hésiter à lire ces prochains romans !

Pour conclure, ce fut une lecture vraiment intéressante et instructive, qui nous donne envie de croquer à pleines dents la vie que l'on a actuellement.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2020/03/meme-dans-les-orties-de-aurelie-valognes.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cogite78 2020-03-16T23:31:42+01:00
Argent

J'ai eu quelques difficultés à entrer dans l'histoire. Il y a quelques éléments qui restent flou mais les personnages sont très attachant notamment le personnage principal ! Je vais très probablement lire dautres livres de cette auteure car il y a beaucoup d'humour et de légèreté dans ce roman. A suivre...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Antiigone 2020-03-12T08:14:55+01:00
Lu aussi

Grosse déception à la lecture de mon premier roman d'Aurélie Valognes, que l'on m'avait pourtant tant vanté !

J'ai trouvé l'histoire de Ferdinand, retraité acariâtre qui vit dans une résidence peuplée de personnages qu'il exècre et obligé de devenir "sympa" alors qu'il est menacé par sa fille d'être envoyé en maison de retraite, un peu fade et sans queue ni tête. Je ne sais pas quoi retenir de ma lecture qui, certes, m'a divertie, mais ne m'a pas fait éprouver d'émotions particulière.

Les personnages sont peu cernés, à la personnalité volatile et frôlent parfois le cliché à en être dérangeant. Certaines situations sont tirées par les cheveux et d'autres survolées. Pourtant, l'idée aurait pu être pas mal, faisant penser au "Hérisson", où une petite fille apprend à connaître une personnage âgée associable et l'ouvre sur le monde... mais bien pâle est ce roman face au chef d'oeuvre de Barbery !

Quant au style, quelle débâcle ! Je ne compte plus les répétitions alourdissant certains paragraphes et les quelques coquilles laissées dans la version Kindle. Des mots simples, parfois trop simples, une ponctuation aléatoire, des tournures de phrases qui ne laissent place ni à la poésie ni à l'émotion. Oui, c'est cela qui m'a la plus frappé dans ce livre : le manque d'émotions, que ce soit dans la plume ou dans les personnages auxquels, de ce fait, il est difficile pour moi de m'y attacher.

A la suite de cette lecture, je laisse encore sa chance à cette auteure de me surprendre avec un autre de ses livres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cortana 2020-03-04T08:35:11+01:00
Pas apprécié

Je ne comprends pas l'engouement pour ce livre mal écrit et totalement passable. Je ne l'ai même pas trouvé drôle. Je reste perplexe...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par soso76230 2020-02-17T22:05:56+01:00
Diamant

Touchant et drôlissime !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Helene14 2020-02-12T10:43:45+01:00
Argent

Au départ, je me suis intéressé à ce livre car je le voyais partout, peut-être un peu trop d'ailleurs, je me suis laisser tenter ! Et heureusement, j'ai vraiment et littéralement adoré, c'est une véritable bouffée d'oxygène qui se dévore en une journée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CPeriollat 2020-02-05T12:00:17+01:00
Argent

Cette lecture est une très belle surprise, j’ai bien aimé le personnage principal malgré son caractère bougon. Il y a une leçon de vie dans ce roman et des sujets intéressants, par contre le dénouement est légèrement décevant. L’écriture de l’auteur est vraiment agréable, ça contient de l’humour, mais aussi des sentiments profonds comme la solitude de l’homme. Ce n’est pas qu’une fiction cette histoire, elle est certainement inspirée par des faits réels. À la fois léger et drôle, ce récit trace l’évolution d’un Monsieur âgé en quelques mois ; du coup, l’ouvrage est touchant, parfois énervant, un peu diabolique et totalement décalé.

Ferdinand Brun n’est pas tout jeune et tout gracieux. Sa personnalité est haute en couleur, au début il donne une mauvaise impression ; bougon et pas très ouvert aux autres. Mais sa solitude est bouleversante, tout comme sa simplicité. Je me suis prise d’affection pour ce héros, le caractère qu’il a n’appartient pas qu’à lui. En effet, certaines personnes peuvent réellement être comme ce Monsieur. C’est un personnage sincère, vrai, sans aucun faux-semblant ; pas plus méchant qu’un autre, juste revêche avec un cœur pas tellement fermé. Je n’ai pas forcément l’habitude de côtoyer ce style de protagoniste dans mes lectures, mais c’est rafraîchissant et Ferdinand offre de l’expérience et de l’honnêteté.

Juliette et Béatrice, une petite fille et une dame âgée ; ensemble, elles vont remettre de l’ordre dans la vie de Ferdinand. Juliette est sans gêne, mais elle est très intelligente. Je l’ai adoré et je me suis vraiment attachée à elle. Pour Béa, je suis mitigée ; elle indique des signaux et fait espérer à plus que de l’amitié. Elle est bienveillante, agréable et pleine d’enthousiasme ; elle aime recevoir du monde et discuter et elle détient beaucoup de points communs avec son voisin.

Sincèrement, j’ai bien aimé cette lecture, il y a une grande part de mystère. Un exploit pour ce style de roman, d’autant plus qu’il est plutôt court. Ensuite, les émotions se déchaînent, entre la peur de Ferdinand de partir en maison de retraite, la haine de Madame Suarez, la profonde gentillesse de Béactrice et la joie de vivre de Juliette ; impossible de respirer, de souffler avec ce récit déjanté et néanmoins vrai. C’est une histoire distrayante, avec ses hauts et ses bas, une intrigue originale et farfelue, un bon mélange de problèmes quotidiens et une leçon de vie.

Aurélie Valognes possède une plume captivante, elle nous envoûtante du début à la fin. Le livre est écrit à la troisième personne du singulier, ce n’est pas la structure que j’affectionne le plus ; malgré tout, les émotions viennent à nous et on découvre réellement les protagonistes. Une écriture douce, drôle et très rythmée.

La révélation finale est tout de même étonnante, j’apprécie énormément le fait d’être stupéfié par un contemporain. Certes, ce n’est pas mon style habituel de lecture et c’est un livre assez court, toutefois j’ai adoré passer un moment avec Ferdinand, Juliette et Béatrice. Aurélie Valognes est une auteur que je découvre avec un certain plaisir, je ne suis pas déçue ; au contraire, c’est une très grande surprise. Son humour, sa sagesse, un roman offrant du développement personnel. Entre mesquinerie et péripéties extravagantes, le divertissement est bien présent tout comme l’originalité. L’ironie ne vainc pas les autres émotions, il y a un bel équilibre. Cependant, malgré tous les points positifs que j’ai mentionnés, le coup de cœur n’y est pas. Le dénouement est précipité, et je n’adule pas spécialement les récits racontés à la troisième personne.

https://lesfaceslitteraires.blogspot.com/2020/01/meme-dans-les-orties.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mickaella 2020-01-06T16:01:47+01:00
Or

Petite mention spéciale pour ce livre. J'ai bien aimé l'histoire et il y a une personne que je ne regrette pas dans l'histoire. Je ne pensais pas à une telle fin et c'est pour cela que le met en liste d'or. Des retrouvailles et encore des retrouvailles!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Razmoket 2019-12-29T09:47:53+01:00
Bronze

J'ai eu cette année un véritable coup de cœur pour l'écriture d'Aurélie Valognes.

On est ici dans une résidence où vivent en partie des personnes âgées mais on y trouve une bouffée d'air frais. Un roman adorable avec un Ferdinand qui est détestable au possible. Une histoire simple et agréable on se surprend à s'attacher à ce vieux grincheux. Merci Juliette!

Afficher en entier

Dates de sortie

Mémé dans les orties

  • France : 2015-05-15 (Français)
  • France : 2016-03-09 - Poche (Français)

Activité récente

Azkaban l'ajoute dans sa biblio or
2020-03-02T18:25:02+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 1146
Commentaires 202
Extraits 18
Evaluations 422
Note globale 7.42 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode