Livres
464 071
Membres
424 214

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mémoire de mes putains tristes



Description ajoutée par Lilou 2009-08-13T20:04:11+02:00

Résumé

L'année de mes quatre-vingt-dix ans, j'ai voulu m'offrir une folle nuit d'amour avec une adolescente vierge. je me suis souvenu de Rosa Cabarcas, la patronne d'une maison close qui avait l'habitude de prévenir ses bons clients lorsqu'elle avait une nouveauté disponible. Je n'avais jamais succombé à une telle invitation ni à aucune de ses nombreuses tentations obscènes, mais elle ne croyait pas à la pureté de mes principes. La morale aussi est une affaire de temps, disait-elle avec un sourire malicieux, tu verras. " G. G. M.

Le dernier roman de Gabriel Garcia Marquez, 82 ans sémillants, évoque la vieillesse, âge mélancolique certes mais jamais avare d'impondérables aussi réjouissants qu'inattendus. Pour le héros, octogénaire, la surprise se présente sous les traits de l'amour, ceux d'une jeune fille vierge et émouvante. Dans le style vif et lucide de l'auteur colombien, 'Mémoire de mes putains tristes' rappelle que la sagesse réside aussi dans l'épicurisme forcené.

Evene.fr

Afficher en entier

Classement en biblio - 54 lecteurs

Extrait

Dès lors, je n'ai plus compté en années mais en décennies. Celle de la cinquantaine a été décisive, parce que j'avais pris conscience que presque tout le monde était plus jeune que moi. Celle de la soixantaine la plus intense, car j'avais cru ne plus pouvoir me permettre de faire des erreurs. Celle de soixante-dix à quatre-vingts a été terrible, car elle aurait pu être la dernière. Cependant, quand je me suis réveillé en vie le matin de mes quatre-vingt-dix ans dans le lit heureux de Delgadina, il m'est apparu que la vie ne s'écoulait pas comme le fleuve tumultueux d'Héraclite mais qu'elle m'offrait l'occasion unique de me retourner sur le gril et de continuer à rôtir de l'autre côté pendant encore quatre-vingt-dix années.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Pas apprécié

Premier livre de cet auteur que je lis, et clairement, j'ai dû faire le mauvais choix.

Le titre était pourtant assez intrigant. Et puis c'est le genre de sujet assez tabou qui pouvait m'intéresser, mais ce qui est mis en avant, ce n'est pas du tout le cadre de la maison close ou de la prostitution, comme je le pensais. A contrario, je pense que ça aurait pu être intéressant de voir le point de vue d'une femme vivant dans une maison close, mais non, ici c'est juste un décor parfaitement secondaire.

A part ça... Il n'y a rien. Juste une obsession naissance d'un vieil homme pour une gamine de 14 ans. D'accord, on reste dans les thèmes assez limites... Mais ça reste trop sage, trop épuré, trop prude (et vu le thème, c'est un comble !) trop vide de tout événement. Une histoire d'amour avec la gamine qui patine.

Les souvenirs du vieil homme, parfois jusque dans ses aventures sexuelles qui, soyons clairs, ne m'intéressent en rien.

Mais au-delà de ça, il ne se passe rien jusqu'à la fin. C'est lent,on attend qui se passe enfin quelque chose et on s'ennuie. Chose étonnante, vu que le récit est très court : une centaine de pages à tout casser.

Le style d'écriture est simple et épuré et aurait pu être sympathique, si le contenu suivait. Mais ce n'est pas le cas, grosse déception pour ma part.

Afficher en entier
Argent

Marquez m'avait laissé un meilleur souvenir dans "cent ans de solitude" mais l'écriture reste impressionnante si l'univers est moins fascinant. Le personnage principal à néanmoins un véritable goût de vérité (comme Marquez sait bien le faire).

Afficher en entier
Argent

Certes, ce n'est pas le meilleur Garcia Marquez jamais écrit. Mais tout de même. Le style est toujours superbe. Le récit est très vite lu, et plein de philosophie, de poésie, et de jolies réflexions sur la vieillesse.

J'ai aimé, et ai refermé ce livre avec un petit sourire aux lèvres. Lisez-le, mais pas en priorité si vous n'avez jamais lu Garcia Marquez!

Afficher en entier
Bronze

Le dernier Garcia Marquez... Quelque peu étrange pour 'clôturer' cette magnifique carrière. Il est loin d'être le plus envoûtant de son oeuvre mais il se laisse lire... Mais, s'il n'en faut lire qu'un seul, alors, ne choisissez pas celui-ci ! Mieux vaut s'atteler à Cent ans de solitude, ou De l'amour ou autres démons, ou bien encore Chroniques d'une mort annoncée.

Afficher en entier

Date de sortie

Mémoire de mes putains tristes

  • France : 2006-09-06 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 54
Commentaires 4
Extraits 5
Evaluations 5
Note globale 6.6 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Memória de Minhas Putas Tristes - Portugais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode