Livres
469 988
Membres
438 011

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Menace en haute mer



Description ajoutée par naivis 2011-06-15T21:08:11+02:00

Résumé

résumé éditeur:

Après des années de service actif où, plus d'une fois, lui et ses hommes ont vu la mort de près, le commandant Kelly McKee retrouve la terre ferme pour une mission vraiment exceptionnelle : une semaine de repos, avec sa compagne, dans une maison perdue dans les montagnes du Wyoming.

Au même moment, l'amiral Pacino se voit confronté à une situation tout aussi inédite : accompagner l'état-major de l'US Navy au grand complet dans une croisière au large des Caraïbes.

Mais, lorsqu'une mystérieuse organisation, la Da Vinci Consulting, offre deux millions de dollars pour faire sortir de prison l'amiral Alexi Novskoyy, concepteur de l'Oméga, le sous-marin le plus performant que la Russie ait connu, il y a fort à parier que les vacances des deux héros de la Navy risquent d'être écourtées...

Afficher en entier

Classement en biblio - 7 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par neicna16 2019-05-11T08:53:18+02:00

La dispute avait duré toute la journée et une partie de la nuit.

Le soleil venait à peine de se lever au-dessus des montagnes lorsque cela avait commencé. Confortablement calée dans l’un des vieux fauteuils en cuir, devant un feu de cheminée, elle avait pris la tasse de café qu’il lui avait tendue. À la suite du procès qui avait réglé la succession de Grand-père Earl, à son retour d’un long déploiement à la mer, il s’était retrouvé propriétaire du vieux chalet familial du Wyoming. Le cabanon était si éloigné de tout que l’électricité fonctionnait de façon sporadique, l’eau provenait d’un puits, sur la place herbeuse du village, et il fallait marcher une heure pour atteindre le téléphone le plus proche ou franchir en voiture un mauvais chemin boueux et défoncé. La vallée avait un profil de canyon, ce qui la mettait hors de portée de tout téléphone par satellite ou biper, ainsi que de toute connexion d’un ordinateur portable sur le Web. C’était ce qu’il voulait : échapper à tout cela. La tranquillité qui en résultait promettait d’en faire un endroit idéal pour se retrouver avec Diana.

L’éclat du feu colorait de rose ses joues. Ses fins cheveux blonds décoiffés tombaient devant ses yeux et ses lèvres pleines lui souriaient par-dessus la tasse. Il remua les braises, s’assit dans le fauteuil face à elle et la regarda dans les yeux.

— Tu avais quelque chose d’important à me dire, lui rappela-t-il.

— Kelly, je veux que tu la quittes, commença-t-elle en cessant de sourire. Cette affaire dure depuis trop longtemps.

Il faillit avaler son café de travers. Il ouvrit les mains et, bégayant, protesta de son innocence.

— Je ne parle pas d’une femme, dit-elle en fronçant les sourcils. Mais de l’autre.

— La marine, dit-il d’une voix éteinte.

— La marine. Je veux que tu restes à la maison. Avec l’arrivée du bébé, il faut que tu changes de vie. Jouer les boy-scouts, c’est fini, Kelly.

Elle n’avait jamais pu comprendre. La mer n’était pas un métier comme les autres. La mer était une partie de lui-même. Ce par quoi il existait. Plus même que par sa voix ou la forme de son visage.

Bien que la discussion eût commencé plutôt calmement, le ton était monté dans le courant de la journée. Diana l’accusait de ne se soucier ni d’elle ni du bébé. Il lui reprochait de ne jamais tenir aucun compte de son opinion à lui. Elle répondait que seul l’intérêt du bébé devait lui importer. Comme si l’enfant risquait de s’arrêter de respirer à l’instant où il repartait en mer, railla-t-il, et cela continua longtemps. Elle se sentait peu sûre d’elle-même. Elle était égoïste et puérile. Elle riposta : le plus puéril des deux s’accrochait à une carrière dans la marine alors qu’il pourrait aisément gagner une fortune en travaillant pour son père. Il explosa : c’était donc ça, il ne gagnait pas suffisamment d’argent pour elle ou pour plaire à son père, ce baron de l’industrie qui avait fait fortune dans l’imagerie tridimensionnelle ! Pourquoi lui balançait-elle ça maintenant qu’elle était enceinte ? Elle savait bien qui il était lorsqu’elle l’avait épousé !

Il sortit un moment pour laisser la tension s’apaiser et entreprit une longue balade en traversant la rivière sur un pont de bois centenaire. Il rentra alors que le soleil commençait à descendre. Il retrouva Diana silencieuse et embarrassée. Il essaya de s’excuser, mais commit l’erreur de répéter que la mer faisait partie intégrante de sa vie.

Elle lui rappela que, lorsqu’ils étaient jeunes mariés, il avait envisagé de quitter la marine et de chercher un autre métier. Bon Dieu, comment aurait-il pu imaginer trouver un tel épanouissement ? Brutalement, le cœur de son argumentation lui sauta à la figure. Il regarda son ventre rebondi et expliqua :

— C’est comme si je te disais que je n’ai pas envie que tu sois mère, que je veux que tu redeviennes comme avant.

Abasourdie, elle le regarda, puis son visage se crispa et des larmes coulèrent de ses yeux clos. Elle se précipita dans la chambre et claqua la porte. Sa sortie avait été si brutale et si précipitée qu’il ne savait que penser. Un instant auparavant, ils discutaient d’un problème et, quelques secondes plus tard, leur amour était anéanti. Comme si la dernière étape de son raisonnement bâti pas à pas, obéissant à une logique irréprochable, l’avait conduit en haut d’une falaise, dont il tombait comme une pierre, sans comprendre ce qui lui arrivait. Il se demandait ce qu’il regrettait le plus, la dernière marche ou cette journée de torture.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Date de sortie

Menace en haute mer

  • France : 2001-04-18 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 7
Commentaires 0
Extraits 1
Evaluations 2
Note globale 7 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode