Livres
438 988
Membres
367 960

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mensonge romantique et vérité romanesque



Description ajoutée par Gwen42doline 2010-09-14T21:09:18+02:00

Résumé

Nous nous croyons libres, autonomes dans nos choix, que ce soit celui d'une personne ou d'un objet.

Illusion romantique ! En réalité, nous ne choisissons que des objets désirés par l'autre, mus le plus souvent par ce que Stendhal appelle les sentiments modernes, fruits de l'universelle vanité : "l'envie, la jalousie et la haine impuissante ". Partant d'une analyse entièrement renouvelée des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature, René Girard retrouve partout ce phénomène du désir triangulaire : dans la coquetterie, l'hypocrisie, la rivalité des sexes ou des partis politiques.

Ce grand livre, écrit avec une rare subtilité, contribue à élucider un des problèmes majeurs de la conscience humaine : la liberté de choisir

Afficher en entier

Classement en biblio - 21 lecteurs

Extrait

On retrouve le désir selon l'Autre et la fonction "séminale" de la littérature dans les romans de Flaubert. Emma Bovary désire à travers les héroïnes romantiques dont elle a l'imagination remplie. Les œuvres médiocres qu'elle a dévorées pendant son adolescence ont détruit en elle toute spontanéité. C'est à Jules de Gautier qu'il faut demander la définition de ce "bovarysme" qu'il découvre chez presque tous les personnages de Flaubert :

"Une même ignorance, une même inconsistance, une même absence de réaction individuelle semblent les destiner à obéir à la suggestion du milieu extérieur à défaut d'une autosuggestion venue du dedans." (Le Bovarysme, Mercure de France, 1902)

(...)

Les aspects extérieurs de l'imitation sont les plus frappants, mais retenons surtout que les personnages de Cervantès et de Flaubert imitent, ou croient imiter, les désirs des modèles qu'ils se sont librement donnés.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Pemier contact avec René Girard, par le biais d'un extrait dans un bouquin de cours (philo). Puis, à la suite d'un concours de circonstances -comprendre : un peu par hasard...-, j'ai lu le Bouc émissaire, qui m'a donné envie d'en savoir plus; j'ai donc lu ce "Mensonge romantique et vérité romanesque" in extenso, qui je trouve constitue une bonne première approche du système "girardien". Une analyse originale, qui ouvre des horizons...

René Girard, qui a mené aux Etats-Unis sa (brillante) carrière universitaire, est assez méconnu en France, son pays de naissance.

Afficher en entier
Pas apprécié

Un livre que j'ai du lire pour les cours et que j'ai trouvé beaucoup trop compliqué, je ne l'ai jamais fini d'ailleurs.

Afficher en entier

Les gens aiment aussi

Date de sortie

Mensonge romantique et vérité romanesque

  • France : 2011-03-04 - Poche (Français)

Activité récente

vanHo l'ajoute dans sa biblio or
2018-04-02T01:33:50+02:00

Les chiffres

Lecteurs 21
Commentaires 2
Extraits 1
Evaluations 2
Note globale 8 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode