Livres
421 327
Membres
337 622

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mentor



Description ajoutée par Versipellis 2017-08-02T14:18:38+02:00

Résumé

Tout semble sourire à Kyle Broder, jeune éditeur dans une grande maison d'édition new-yorkaise. Lorsque Kyle est contacté par William Lansing, son professeur à l'université, il est ravi et décide de présenter son mentor à sa charmante petite amie, Jamie. À cette occasion William propose à Kyle le manuscrit d'un texte sur lequel il travaille depuis de nombreuses années.

Au départ, Kyle est enchanté à l'idée de le publier, mais après avoir lu quelques pages, il est profondément choqué par la perversité du récit.

Lorsque Kyle en refuse la publication, William commence à ruiner la vie de l'éditeur, s'en prenant successivement à son chat, sa copine et son auteur vedette. Kyle est alors obligé de se replonger dans le roman de William, Devil's Hopyard et il découvre alors que le livre fait étrangement écho à l'histoire de la disparition non élucidée de Mia – sa petite amie à l'université – et ressemble cruellement à la confession d'un criminel.

Afficher en entier

Classement en biblio - 8 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Ori06 2017-10-27T15:02:07+02:00

Il était à Bentley depuis vingt ans, il avait un poste fixe et était pressenti depuis toujours pour devenir le directeur du département. Mais il se refusait à envisager cette fonction de peur qu’elle ne vienne lui prendre le temps précieux dont il avait besoin pour rédiger son œuvre majeure. Ses collègues comprenaient cette furieuse obsession.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par AlexianeTh 2018-02-26T15:55:21+01:00
Bronze

http://marmiteauxplumes.com/mentor-de-lee-matthew-goldberg/

Mentor a été traduit et édité par les éditions Hugo Thriller en France ; il a su faire parler de lui, notamment en étant au cœur d’un mini-concours d’écriture organisé par la plateforme Fyctia et en proposant des exemplaires dédicacés suite à un petit jeu sur la page officielle de sa maison d’édition française. L’auteur est également chaleureux, disponible et disposé à engager la discussion pour ceux capables de tenir l’échange en anglais.

Ce roman aborde un thème pouvant donner de véritables sueurs froides aux éditeurs de tous les jours, un mélange entre Misery de Stephen King, d’Hanibal Lecter, avec un soupçon visuel à la Hitchcock.

Kyle Broder voit sa carrière ainsi que sa réputation décoller lorsqu’il déniche une nouvelle autrice avec de l’or au bout des doigts. Le succès est fulgurant et le jeune trentenaire a tout pour réussir sa vie. Un métier qui le passionne malgré quelques collègues qui usent ses nerfs, une petite-amie superbe et talentueuse, un bel appartement… Tout est parfait après un passé sombre et chaotique dont il souhaite s’émanciper. Lorsque son ancien mentor à l’université, William Lansing, frappe à sa porte avec un épais manuscrit sous le bras, Kyle est ravi de pouvoir rembourser sa dette morale en lui promettant de le lire et, peut-être, l’éditer. Il s’attendait à un chef d’œuvre… il ne se doute pas un instant que sa vie idyllique va virer au cauchemar.

Ce Thriller ne prend pas le parti d’une enquête aux allures d’une chasse au chat et à la souris. Pas de spoils, pas de surprises, tout est déjà dit dans le résumé de la quatrième de couverture : l’ennemi, on le connait (vraiment ?). Pas d’enquête criminelle pour comprendre qui est le coupable. Il est plutôt question de comprendre, de mettre à jour le voile posé et aveuglant, omniprésent. Cette toile dans laquelle se retrouve enchevêtré Kyle.

Il y a cette constante bascule entre psychologie, doute, tension palpable… et le dégoût pour mieux s’identifier au héros qui se retrouve confronté à l’horreur à l’état pur. En outre, ce n’est pas du profilage, mais plutôt cette tentative de compréhension des limbes humaine à échelle commune et modeste ; que ferions-nous à la place de Kyle ? Comment deviner le vrai du faux ? Qui a tort et qui a raison ? Qui est le plus fou ?

Le roman se compose en deux tons : celui des protagonistes et celui de Devil’s Hopyard, le manuscrit de William Lansing. Une petite mise en abyme qui aide le lecteur a plongé dans l’écœurement, l’incompréhension, les interrogations. Un petit jeu de piste se met en place, déboussolant le lectorat et le héros. Cette mise en abyme est soutenue par les métaphores, les références littéraires et éditoriales, composant par la même occasion un peu plus le personnage de Kyle Broder.

Il est aussi très intéressant de découvrir le background d’une majorité des personnages : ils sont peaufinés, travaillés et servent chacun l’intrigue. Aucun n’est laissé pour compte ou ne semble bâclé et c’est un point fort du roman.

L’ambiance peut rappeler pour ceux qui connaissent le jeu narratif Heavy Rain, édité par Sony Computer Entertainment et plébiscité par le BAFTA (British Academy Video Games Award). Peut-être que pour les quelques lecteurs fonctionnant beaucoup à l’imaginaire audiovisuel (qui s’imaginent l’histoire comme un film à prise de vue réelle), ils pourront constater à quel point l’univers de Mentor est sombre, angoissant, aux couleurs très peu vives, excepté sans doute lorsque la petite-amie de Kyle entre en scène avec son métier de décoratrice d’intérieur. C’est de là que peut venir cette comparaison avec Heavy Rain avec ce jeu de contrastes, de saturation, de colorimétrie digne d’un vieux polard, mais non moins efficace.

Quant à l’écriture, elle n’a rien de bien complexe. On reconnait la patte des éditions Hugo Thriller dans la traduction. En soi, elle n’a pas besoin d’être difficile, mais incisive, percutante, capable de graver le papier autant que la mémoire du lecteur pour faire mouche.

L’histoire en elle-même n’a pas ce côté chausse-trappe haletant, de pièges à tout-va. Mentor est un récit qui tient en haleine le lecteur qui, lui, est inquiet, s’échine à comprendre ce qui se passe et s’interroge sur la manière dont Kyle Broder va pouvoir s’en sortir (ou pas ?). Quelle sera la chute ? Tragique ? Inespérée ?

Le crescendo final peut s’avérer être la meilleure partie de l’intrigue et la conclusion… glaçante.

Un bon Thriller susceptible de rendre une soirée horrifiante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merryfantasy 2017-11-16T18:21:18+01:00

Je suis conquise par ce titre. Du début à la fin, j'ai été entraînée dans une histoire qui me dépassait complètement et qui me donnait l'impression d'avoir débarqué dans quelque chose de totalement surréaliste. Qu'est-ce que l'auteur me réservait donc ? Jusqu'où irait-il ? Ce sont des questions qui ne m'ont pas lâchée.

La lecture du résumé m'a convaincue très rapidement. Le monde de l'édition en littérature est un thème généralement bien traité et, quand on est lecteur, on est friand de savoir comment cela se passe en coulisses. Du coup, on est forcément attiré. Et là, en plus, on a le droit à deux aspects : du côté de l'éditeur, qui doit refuser un texte, et du côté de l'auteur, qui ne supporte pas qu'on lui refuse son texte. Évidemment, tout est ici dans l'excès. Ce n'est qu'une fiction. N'est-ce pas ? Ou bien ignorais-je qu'éditeur était un métier à risques ?

La folie de l'auteur m'a énormément plu. Je n'ai pas compris comment cet homme, qui paraissait si aimable au début, a pu devenir telle une bête sauvage violente et sans état d'âme. Il agissait de manière tellement folle que je l'ai cru fou. Et pourtant, son plan était très clair dans sa tête, il est allé au bout de son projet personnel, aussi incroyablement dingue soit-il.

L'histoire présentée dans ce thriller va crescendo, et au bout d'un moment, on n'a plus une seconde de répit. C'est bien simple, j'ai terminé ce titre vers 1h du matin (OK, bien passée, l'heure, j'avoue...), car je n'arrivais plus à le lâcher sur la fin. Quand on sait que je me lève à 5h30, c'est que j'étais vraiment accro... car je regardais l'heure quand même, et me sentais tiraillée à chaque fois par ce choix cornélien : continuer ou dormir ?...

En bref, ce thriller est vraiment addictif et m'a fait frissonner de plaisir... ou de peur ! Bien que j'aie détesté la scène du chat (heureusement, ce n'était pas trop traumatisant), j'ai pris plaisir à voir la cruauté de William au fur et à mesure de ma lecture. Un roman à découvrir !

http://mes-reves-eveilles.blogspot.fr/2017/11/mentor.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sagweste 2017-11-01T08:51:10+01:00
Diamant

http://saginlibrio.over-blog.com/2017/10/mentor-de-lee-matthew-goldberg.html coup de coeur pour moi!

Je remercie mon partenaire les Editions Hugo Thriller pour m’avoir fait confiance dans la lecture de ce livre. Je découvre l’auteur avec ce premier livre publié en France (un autre a été publié au Etats Unis en 2015 ‘Slow Down’).

William est un prof de littérature tout ce qu’il y a de plus classique. Lorsque qu’un ancien de ses élèves, Kyle, fait la Une des journaux en tant qu’éditeur, il va profiter de son lien avec lui, il a été son mentor pendant une année très difficile, pour lui donner à lire son manuscrit. Ce livre, il voudrait bien le publier, depuis 10 ans qu’il le peaufine.

Oui mais voilà, Kyle trouve sa plume exécrable et est sensiblement choqué par le contenu du début de l’histoire. Refusant d’aller plus loin dans sa lecture, il lui signifie son refus de le publier.

A compter de ce moment, l’histoire bascule, bien que des prémices nous ont bien alertés, l’auteur opère un virage à 180 degré pour nous faire ressentir toute une palette de sentiments oppressants. Le gentil William devient plus perfide au fur et à mesure des pages, une construction de son personnage se fait jour pour n’en montrer que la fourberie. L’ingérence qu’il va se permettre d’avoir dans la vie de Kyle confine au harcèlement le plus dangereux possible.

L’auteur ne nous épargnera rien de la montée en puissance de cet affrontement entre ses deux héros. On hésite, on doute, on frissonne, on hallucine pour ensuite s’énerver. On veut ouvrir les yeux aux autres personnages qui semblent avoir les yeux sillés devant l’attitude bienveillante de William, ne cherchant pas anguille sous roche. Kyle semble le seul à voir clair mais il en subira les conséquences, l’auteur le malmenant plus d’une fois.

Un roman que j’ai dévoré, un véritable page turner qui n’en finit pas de jouer sur les émotions de son lectorat. La plume est forte et va à l’essentiel, créant comme un huis clos entre Kyle et William. Plusieurs flashbacks par le biais du livre dans le livre nous permettent d’y voir plus clair sur ce qui a pu se dérouler il y a 10 ans. Le manuscrit devient central, mêlant fantasme ou faits réels pour Kyle et William, mais à quel moment l’éditeur va-t-il s’en rendre compte ?

Je me suis plongée avec délectation dans ce thriller enchainant les chapitres pour ne plus quitter Kyle. Bravo à Lee Matthew Goldberg pour cette fin digne des plus grands !

Enjoy !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SophieSonge 2017-10-13T09:04:40+02:00
Diamant

Quand william retrouve un de ces anciens élèves devenu éditeur, il n'a qu'une idée en tête, lui mettre entre mains l'œuvre de sa vie, son manuscrit. Kyle va découvrir alors celui qui était jadis pour lui un mentor, sous un tout nouvel œil...

Ce thriller psychologique est exquisément diabolique, il puise dans des ressources aussi folles qu'impressionnantes. On se demande d'entrée de jeu comment l'auteur a pu avoir ce génie, oser un scénario extrême et percutant.

Ce récit nous met mal à l'aise, nous chahute, nous malmène. On ne voudrait pas être à la place de Kyle dans cette histoire pris au piège du délire psychomaniaque d'un homme prêt à tout pour se voir offrir les clés de la postérité. Il y a quelque chose d'obscène, d'indéfinissable dans une ambiance à risques et qui grince. La personnalité de William nous impressionne dans sa forme d'intelligence et de ruse acérée. Il nous captive et nous repousse à la fois par ses fêlures et ses abominations commises. On aime le rôle et le pouvoir qu'il exerce sur nos capacités à nous effrayer et à gérer nos émotions.

L'écriture est habile, anxiogène, addictive. Elle nous obsède et nous mène très loin dans nos retranchements. Il y a du trash, du vice, de la manipulation de l'horreur et de la peur. On se laisse glisser dans une intrigue qui mêle la littérature au cœur du roman. On est fasciné par le caractère trouble et volontairement aiguisé de cette sombre affaire. Psychologie, jeu de piste, william se joue de nous avec une perversité et un magnétisme hors du commun...

Jamais un thriller n'aura été si loin, redoutable et pathogène. Indubitablement choc, en tout cas.

Afficher en entier

Date de sortie

Mentor

  • France : 2017-10-05 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 8
Commentaires 4
Extraits 2
Evaluations 4
Note globale 7.5 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode