Livres
512 672
Membres
524 122

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Un livre qui m’a beaucoup plus. L’histoire est racontée du point de vue de Fie, une corbeau future cheffe.

Tout commence par l’attente. Fie est devant une maison où se trouve des malades de la peste, mais justement cette attente n’est pas normale et à partir de là rien ne sera normal.

On est dans un monde séparé par caste, chacun appartient à une caste et chaque caste à une place sociale bien défini qu’on ne peux pas changer. En haut de cette hiérarchie se trouve la famille royale : les phénix qui dirige le pays. Et tout en bas : les corbeaux... qui s’occupent des malades de la peste pour éviter la contagion et ce sont les seuls qui ne peuvent pas contracter la peste.

Sauf que voilà : être en bas de la hiérarchie veut dire être méprisé par tout les autres, potentiellement maltraités et surtout à peine vue comme des êtres humains.

Alors quand un phénix se cache et demande l’aide des corbeaux c’est un écart hiérarchique tellement énorme que le prince et son garde du corps vont avoir tout à découvrir... ils sont naïfs, et la naïveté quand on est en bas de la hiérarchie sociale et des castes c’est synonyme de mort... sauf que ses privilégiés ne savent rien... ils enchaînent boulette sur boulette, naïveté sur naïveté et surtout incompréhension sur incompréhension... ils vont donc apprendre à vivre parmi le bas peuple, découvrir comment sont traités les corbeaux et surtout la dévotion qu’il faut avoir en étant corbeaux pour continuer à servir quand servir veut dire mourir...

Un livre qui traite de l’amitié, la cohésion de groupe, la force des faibles, le fait que se laisser faire quand on a la possibilité de tout détruire est une sorte de sagesse. De l’amour, le pouvoir et l’aveuglement ainsi que la perversité qu’il peut entraîner.

Ce qui est bien c’est que dans ce livre on s’accroche à tous les personnages (même au chat). Le prince va évoluer et chercher à faire évoluer son peuple dans une direction différente. Il passe d’un égoïsme extrême avec un aveuglement naïf à des yeux grands ouverts qui ne se détourneront plus et bien décidé à redresser tous les tords.

Fie va apprendre l’amour mais aussi que si on prend le temps d’apprendre aux autres on peut être étonné de se qui en ressort. D’une fille qui se méfie de tout le monde et ne donne sa confiance à personne à une jeune femme qui apprend à voir les faiblesses des autres mais à les accepter et à en faire des forces.

Un garde du corps naïf, cachotier qui devient prêt à défier le système de caste s’unit trouve de moins en moins juste.

Il me tarde que le tome 2 sorte. C’est un coup de cœur.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode