Livres
487 120
Membres
477 821

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

« -Vous avez tué mon ami, lui-dis-je.

-Oui, soupira-t-il. Les loups-garous, vous savez. Dangereux et maléfiques.

-Non, protestai-je. Alexander Bennet, dangereux et stupide.

-Tu es vraiment en train de te disputer avec un fantôme, Mercy ? demanda Wulfe d’un air très intéressé de l’autre bout de la pièce. C’est vraiment super. »

Mercy, Bennet, Wulfe et d’autres, dans la maison brûlée du vignoble, pendant le combat contre Frost, p. 314

Afficher en entier

« Les lois de la physique auraient voulu que Wulfe se fasse entraîner par le poids de son compagnon, mais les lois de la physique n’avaient que des rapports très lointains avec Wulfe. »

Mercy, Wulfe et d’autres, dans la maison brûlée du vignoble, avant le combat contre Frost, p. 303

Afficher en entier

« Il rit de nouveau et se détendit autant qu’il était possible : Adam n’était pas du genre mou de toute façon.

-Je t’aime, murmura-t-il.

-Je sais, lui répliquai-je d’un ton sérieux. Comment pourrais-tu me résister ?

Il éclata de rire et me roula dessus en frottant ses hanches contre les miennes.

-J’ai essayé, chuchota-t-il au creux de mon oreille. Mais ça n’a pas marché.

Je lui soufflai dans l’oreille pour le simple plaisir de le sentir frissonner contre moi.

-Bien sûr que non. »

Mercy et Adam, au-dessus du garage de Kyle, p. 233

Afficher en entier

« -Ils flirtent toujours à coups de citations bibliques ? s’étonna Asil.

Tad répondit d’un air désespéré :

-Ils sont capables de flirter avec la table périodique ou un menu de restaurant. On a dû apprendre à vivre avec. Prenez une chambre, bon sang ! »

Mercy, Adam, Tad, Asil, devant chez Kyle, p. 223

Afficher en entier

« Il me lança un regard pétillant de joie. Visiblement, les meurtres c’était amusant. »

Mercy er Asil chez Kyle, p. 132

Afficher en entier

« Je me hissais sur l’un des tabourets de bar et soupirai bruyamment.

-Tu as réussi à savoir s’ils avaient réussi à savoir quoi que ce soit sur eux ?

Kyle me lança un drôle de regard par-dessus le sandwich au beurre de cacahuètes et gelée de myrtilles qu’il était en train de me confectionner.

-Ce qui m’inquiète le plus, c’est que j’ai compris ta question. »

Kyle et Mercy, chez Kyle, p. 105

Afficher en entier

« Kyle referma la porte derrière Ben avec une grimace.

-Je sais. Il va falloir des mois pour que je n’aie plus à expliquer ce qui est arrivé à mon visage à tous ceux que je rencontre. « Bonjour. Non, je me suis juste fait casser la figure par une armée de mecs pleins de muscles qui n’avaient même pas l’élémentaire correction d’être mignons. Non, ne vous en faîtes pas, ça va mieux maintenant. j’ai juste une petite bosse sur le nez, qui, comme le grain de beauté de Marilyn, ne fait que mettre en valeur la perfection de mon visage. »

Kyle à Mercy, chez Kyle, p. 104

Afficher en entier

« -Tu formules vraiment très bien ta suggestion, commenta Zee d’un ton ravi. Je vais informer ceux qui sont en pourparlers avec Bran de ce que tu m’as dit. (Il hésita un instant.) Il va falloir que je fasse preuve de créativité pour qu’ils ne comprennent pas que nous avons parlé au téléphone. »

Zee à Mercy, p. 72

Afficher en entier

"Parce que tu es amérindienne, tu vomis de l'argent ?"

Kyle

Afficher en entier

Jesse et Gabriel s’occupèrent des sœurs de ce dernier et les casèrent dans le jacuzzi après avoir constaté que Kyle et Warren avaient des maillots de bain de toutes les tailles. Kyle était avocat spécialisé dans les affaires de divorce, et parfois ses clientes et leurs enfants avaient besoin d’un endroit sûr où vivre pendant quelque temps. C’était pour cette raison que la maison était si vaste et que certaines chambres avaient une décoration Disney et des meubles pour enfants de dix ans.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode