Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Merrychat : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Kafka sur le rivage Kafka sur le rivage
Haruki Murakami   
Cet ouvrage est original pour bien des aspects. C'est une œuvre poétique avec des oppositions très « brutales » (scènes érotiques et meurtrières). C'est une œuvre philosophique (voire initiatique) remplie de métaphores propagées dans ces deux parcours (géographique et intérieur).
L'auteur joue très bien avec les genres littéraires (historique, polar, conte, fantastique, tragique, mythologique, initiatique...) comme des vagues sur le rivage. Il parsème dans cette atmosphère apaisante et mystérieuse, des références philosophiques, historiques, littéraires et musicales qui donnent à ces deux histoires parallèles (Nakata et Kafka Tamura), un caractère quasi-mystique comme si une porte sur le surnaturel s'ouvrait au cours de notre lecture. Une porte où les deux mondes (le rêve et la réalité) s'entremêlent.
Cela paraît assez étrange, mais il semble que mon avis reste confus... J'ai dû passer de l'autre côté, moi aussi.
De toute façon, les mots sont trop réducteurs pour cet œuvre d'Art.


Birthday girl Birthday girl
Penelope Douglas   
Jordan est une jeune adulte qui vient d’avoir 19 ans. Parents négligents, enfance dans une caravane, émancipation, fins de mois difficiles pour payer les factures et le loyer de l’appart’ qu’elle partage avec son petit-ami (pas si responsable), projets d’études à la fin de l’été...
Ce même petit ami est censé aller la chercher à la sortie de son petit boulot de serveuse, et comme sa patronne l’a libérée plus tôt, puisque c’est son anniversaire, elle a du temps à tuer.

Le ciné et les films des années 80 semblent donc une bonne idée…
C’est là qu’elle rencontre un homme, plutôt jeune mais sans doute plus âgé qu’elle.
Ils finissent par regarder le film ensemble et le courant passe tout de suite.
Mais c’est étrange, cette connexion, ce feeling.
Car Jordan a un petit ami, qu’elle s’apprête à présent à retrouver, le film fini…
Mais à la sortie du ciné, juste au moment où ils s’apprêtent à se quitter (non sans peine, l’attraction est évidente mais ils n’osent pas mettre le doigt dessus), et que Jordan rebrousse chemin vers le bar où Cole doit passer la prendre à l’heure habituelle, le téléphone de cet homme sonne…
Et la révélation tombe :
Oui, Cole est bien le prénom du petit-ami de Jordan.
Et de son fils à lui…
Et ils doivent aller le récupérer au poste de police…
La magie est finie.
Et l’histoire de Jordan et Pike commence.
Mais peuvent-ils vraiment avoir une histoire, lorsque 19 ans, la société, et Cole, les séparent ?

Chronique complète sur mon blog:
https://isalacroqueusedelivres.blog/2018/05/05/birthday-girl-penelope-douglas/

La saga des Westcott, Tome 1 : Celui qui m'aimera La saga des Westcott, Tome 1 : Celui qui m'aimera
Mary Balogh   
Je me suis perdue dans les relations familiales : les cousins, les oncles, les tantes et les cousins au 2ème degré (ou troisième !!!!), bref dans les méandres de l'arbre généalogique des héros ! Du coup, je me demandais qui était qui ! Autant j'ai adoré la série "club des survivants", autant je n'ai pas trop aimé l'histoire, trop superficielle.
Quand souffle le vent du nord Quand souffle le vent du nord
Daniel Glattauer   
Un livre magique, poétique où les mots deviennent le vent qui nous souffle tellement de sentiments, d'émotions en nous. On a du mal à décrocher et pourtant, au départ, si on lis peu ou pas de romans épistolaires, on peut être désarçonnés par le style puis on s'y fait. La fin est tellement... mais une suite est sorti, il faut vite que je me la procure pour pouvoir jouer le voyeur dans l'histoire virtuel qui lie Emmi à Léo.

par _MoKoNa_
La Septième Vague La Septième Vague
Daniel Glattauer   
ANALOGIE DE LA SEPTIEME VAGUE

Une fois de plus, ce fût des échanges de mails éreintants, épuisants, usants et tellement justes ! En tant que lectrice, je n'ai eu aucun choix, ce livre m'a embarquée tout comme son prédécesseur avant lui.
Leo et Emmi s'investissent entièrement dans cette relation épistolaire, tant et si bien qu'ils y laissent quelques plumes.
C'est leur âme qu'ils déversent sur le clavier, se mettant à nu dans toute leur imperfection et leur intensité, mais sans réussir à l'appliquer dans la vrai vie.
La puissance des illusions, surtout la puissance des mots...mais des mots habités, pas vides de sens; oui, les mots nourrissent, exaltent, tout comme ils meurtrissent, aussi surement qu'une blessure physique.
J'ai savouré chaque passage de ce livre, une magnifique histoire !
J'ai lu chaque tome en une soirée et j'ai passé deux soirs très agréables en compagnie d'Emma et Leo.
Ne laissez pas passer la septième vague...


par ccmars