Livres
511 469
Membres
522 068

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Iz-del-bel 2020-07-04T12:18:32+02:00
Or

Un univers post-apocalyptique original et dérangeant, des personnages à la fois attachants, haïssables et fascinants... Voilà un roman hors du commun!

Mêlant la science fiction, le fantastique et le récit de piraterie, il nous livre une histoire intrigante au message écologique alarmant. Je ne suis clairement pas ressortie indemne de ces descriptions de massacres d'animaux et de toute cette noirceur humaine, même si l'auteur garde une petite lueur d'espoir pour nous guider le long de cette marée noire.

Je ne savais pas où le roman m'emmenait (ce qui est assez rare), mais j'avais envie de le suivre tout du long, et je n'ai pas été déçue!

Une très belle trouvaille!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Larepubliquedeslivres 2020-06-27T15:22:47+02:00
Lu aussi

J’ai été plongée dans un monde où les mers n’existent plus. Mais elles reviennent sous forme de marées fantômes avec des animaux fantômes qui attaquent les humains et volent leur âme.

Oural, le héros de ce roman, est un exorciste qui a le pouvoir de protéger ses semblables de ses marées. Son pouvoir est aussi recherché par Bengale, un pirate qui a pour mission de faire revenir les océans. Je dois dire que je ne sais pas quoi penser de ce personnage. Je comprends que sa condition ne soit pas évidente. Mais à force je m’en suis lassée. Son évolution est trop tardive pour moi.

En ce qui concerne les autres personnages, j’aurai aimé que Sélène soit présente plus longtemps. J’aurai aimé que l’histoire de Bengale soit plus développée. Les personnages secondaires sont présent mais pas assez développé.

Au niveau de l’univers, j’ai apprécié le message écologiste de l’autrice vis à vis de l’eau et des espèces aquatiques. Si la disparition des mers et océans est souvent symbolisée dans le roman par la description d’un paysage désertique, l’autrice ne développe pas plus l’univers. Elle n’explique pas comment les humains arrivent à survivre sans eau par exemple.

Au niveau de l’intrigue, j’ai trouvé que le parcours d’Oural et les pirates est intéressant. Par contre, je trouve que la fin est beaucoup trop rapide. La solution arrive beaucoup trop vite.

En bref, c’est une histoire intéressante pour sensibiliser à l’écologie, c’est dommage que l’univers ne soit pas aussi développé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Seith_Aquilon 2020-06-21T15:07:15+02:00
Diamant

Encore une fois, Aurélie Wellenstein a tapé dans le mille et nous propose une histoire incroyable ! Son écriture est toujours pleine de surprise.

J'ai aimé me perdre dans les décors de notre monde projeté dans un futur si réaliste qu'il fait froid dans le dos, la magie en plus. Ses descriptions m'ont aidé à imaginé une très grande parties des scènes du périple d'Oural, de Bengale et de leurs camarades.

Les personnages ont tous un caractère bien trempé et j'adore ça ! Sans compter l'attachement qui naît pour chacun d'eux, on peut s'y attendre mais ce sentiment très agréable s'est accroché à moi comme une puce et impossible de réprimer mes sourires.

Quant à la note fortement écologique de ce roman, je ne peux que l'applaudir. À travers les cauchemars d'Oural, l'auteure pointe du doigt les désastres et les horreurs provoquées par l'homme ; la surpêche, la pollution des mers, la chasse à la baleine et j'en passe !

En bref, une histoire très bien menée, brillamment construite et qui mérite d'être lue ! Sur les 3 romans de cette auteure que j'ai pu lire, je n'ai aucun doute à affirmer que celui-ci est mon préféré et qu'il part tout droit dans mes coups de cœur. Je vous le recommande chaudement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FungiLumini 2020-06-06T11:10:32+02:00
Or

Un roman post-apocalyptique captivant dans un monde ravagé, à bout de souffle. Un capitaine et son équipage prêt à tout pour parvenir à leur fin, même au pire. Un exorciste et sa dauphine fantôme repoussant les limites de la malédiction à chaque nouvelle marée morte. Un espoir se dessine, mais de nombreux sacrifices seront demandés en échange… Et surtout, un livre porteur d’un message essentiel pour notre monde !

En savoir plus sur : https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2020/06/06/mers-mortes-plib2020/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jonasbrothers 2020-06-05T14:14:59+02:00
Lu aussi

Une nouvelle fois, l'autrice nous plonge dans un univers assez sombre, et ne lésine pas sur les moments parfois durs mais nécessaires pour démontrer la violence et la dureté de ce monde en train de dépérir. C'est parfois cru et sanglant, tout comme j'avais pu le voir dans son roman "Le Dieu Oiseau".

J'ai aimé l'intrigue, je l'ai trouvé originale et prenante. Je dois avouer que j'ai à un moment eu peur que ce soit redondant avec les marées, mais l'autrice mène son histoire en se renouvelant à chaque fois, évitant ainsi l'écueil de l'ennui pour le lecteur.

On a également une certaine originalité pour l'un des personnages lors d'une révélation le concernant. C'était étrange mais en même temps, donnait un intérêt supplémentaire pour l'univers.

On ressent clairement le pan écologique qui est traité par le biais de ce roman. On se rend compte quelles pourraient être les conséquences du réchauffement climatique dans un futur plus lointain. Même s'il y a un côté fantastique ajouté, cela permet de voir cet aspect, mais aussi de voir ce que les hommes infligent aux animaux. C'est particulièrement ce point que l'on ressent, par des animaux qui se vengent de la violence et la douleur qu'ils ont pu subir, d'autant plus que l'on a quelques passages on se trouve à la place des animaux lors de leur mort causée par les hommes (pollution, surpêche, braconnage, ...).

Je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages, mais il était intéressant de les suivre. Je ne saurais trop expliquer, mais c'est comme s'ils ne dépassaient pas le cadre des lignes du livre, qu'il n'avait pas une construction me permettant de les imaginer et de m'attacher d'autant plus.

J'ai apprécié voir les relations que l'autrice a créé entre les humains et les animaux, montrant par le même temps les problèmes écologiques de notre réalité.

J'ai également bien aimé comment les animaux prenaient part au récit, particulièrement sur leur ensemble. J'ai aussi franchement apprécié la fin et la manière dont elle était construite et écrite, ainsi que la poésie qui s'en dégageait. Je crois que c'est d'ailleurs le passage que j'ai préféré, j'ai beaucoup aimé la description du moment, très visuel et poétique.

Pour conclure, malgré des personnages auxquels je ne me suis pas attachée, l'autrice a su m'emmener dans son univers le temps de quelques heures, avec une certaine poésie malgré la violence au premier regard, tout en nous faisant poser un regard sur notre propre réalité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Adnap 2020-05-09T18:59:18+02:00
Or

J'ai adoré ce bouquin.

L'histoire se déroule dans notre monde, avec une seule différence il ni a plus ni océans ni mers.

J'ai beaucoup beaucoup aimé les personnes et leurs relations.

L'écriture m'a tout de suite plus et c'est ce qui m'a donné envie de lire d'autre roman de cette auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lou-du-76 2020-05-02T12:51:05+02:00
Pas apprécié

Cette auteure n'est définitivement pas faite pour moi, que ce soit violent ou non de toute façon son écriture ne me fait pas accrocher au récit, et les personnages sont tout sauf attachants. Je rajouterais que j'ai été en plus de cela hyper déçue de la fin, à 20 pages du dénouement je me disais : "mais c'est impossible de boucler ça en 20 pages..." et en effet rien n'est développé, la fin est facile, pas de complexité ni de questionnements. Bref je ne lirais plus cette auteure pour éviter de me forcer à chaque livre.

Bonne lecture tout de même !

Sacha

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pendergast 2020-04-24T16:02:32+02:00
Or

Un roman étrange et envoûtant, qui se lit comme un rêve ou un cauchemar éveillé. Le message envoyé par l'auteur est percutant et parfaitement clair et comme il se doit, les humains ont le mauvais rôle et sont entièrement responsables de ce qu'ils infligent à autrui. A nous lecteurs, si cette histoire nous a touché, d'essayer de faire bouger les choses, pas simple mais cela vaut la peine d'essayer ! Les personnages principaux, à défaut d'être attachants, sont suffisamment intrigants et mystérieux pour qu'on s'y intéresse. Une mention spéciale à Trellia la dauphine, qui est pour moi la véritable héroïne du livre et comme Oural, on est prêt à tout pour la sauver !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Isallya 2020-04-22T11:52:26+02:00
Argent

Comme tout ce qu'écrit Aurélie Wellenstein, c'est un roman à la fois original et étrange, mais aussi percutant : on sent bien l'engagement de l'autrice dans la protection de l'environnement, et dans le cas présent de la mer et de sa faune. Le côté fantastique de l'intrigue ne gâche en rien le message véhiculé, bien au contraire - après tout, sans ça, on n'aurait peut-être pas eu droit aux cauchemars d'Oural qui font sans doute partie des passages les plus marquants de ce roman. Quant aux personnages (je vise en particulier les principaux, Oural et Bengale) , je ne les ai pas trouvés particulièrement attachants en eux-mêmes mais ils sont suffisamment intrigants pour qu'on s'intéresse à eux ; et en ce qui concerne Oural, j'ai trouvé que sa relation assez particulière mais touchante avec Trellia, sa delphine, offrait un vrai plus à l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nanoue 2020-03-28T19:58:48+01:00
Diamant

Je sors de ma lecture et les mots se bousculent un peu... Au final j'hésite entre dire que le livre est une claque, un réveil ou encore quelque chose d'autre pour lequel je n'ai pas encore de mots.

Le talent de l'auteur est indéniable, déjà au niveau des recherches qu'elle a dû effectuer. Et pour son écriture, le livre se lit tellement bien qu'il se dévore.

Elle nous fait avoir honte de faire partie de l'espèce humaine... et de tout ses massacres qu'on a effectué pour un oui ou pour un non... Le baleineau, les dauphins, les poissons... Ca fait mal.

Nous suivons les personnages principaux dans une aventure ou les rebondissements se suivent et se font toujours de plus en plus gros... mais ça ne semble pas trop gros, au contraire, ça semble logique.

J'ai beaucoup apprécié que l'auteur nous en dise plus sur certains personnages et qu'il raconte leur historie et leur passé à notre héro. Et notre héro, Oural, surnommé "petit prince"... on pourrait penser que le pouvoir qu'il a aurait pu lui donner la grosse tête mais non. Il reste bon. Juste bon. Envers les animaux, les humains..

Et Trellia, la delphine, la seule des poissons fantômes qui ne méprisent pas les humains, (enfin pas tous). Amie de notre héro Oural, elle fera toujours tout ce qu'elle peut pour le sauver, c'est une belle histoire d'amitié. Insolite certes... mais magnifique.

Spoiler(cliquez pour révéler)La fin est belle, une histoire d'amitié ... plus forte que tout. Elle sonne juste.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode