Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MERYITUDE : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Purge Purge
Sofi Oksanen   
Un roman totalement déroutant!
Au début, il est difficile de rentrer dans l’histoire et les personnages n’ont rien de sympathiques…
La façon dont se déroulent les chapitres est aussi un peu compliquée, par de nombreux aller et retours dans plusieurs époques.
Lorsque l’on se laisse finalement guider par l’auteur, on découvre un nouveau pays L’Estonie, que l’on connaît nous occidentaux, de nom, mais sans plus…
Les histoires d’Aliide et de Zara sont finalement absolument terribles, et plus terrible encore est de se rendre compte que cela ne se passait pas si loin de chez nous et surtout dans une époque vraiment pas si lointaine (1992)!
Il y a davantage de mauvais sentiments que de bons (jalousie, mensonges, meurtres, tortures, viols, trahisons, culpabilité, peur, folie, etc…) ce qui fait que ce roman est plutôt noir, comme malheureusement l’a été la vie de certaines personnes de cette époque et de ces lieux…
Et, à la fin, il y a pour moi, encore de nombreuses questions sur ce qui s’est passé ensuite…
Jeremy Logan, Tome 1 : Deep Storm Jeremy Logan, Tome 1 : Deep Storm
Lincoln Child   
Le livre est intéressant scientifiquement, et comporte son lot de suspense assez intense. Il est dans l'ensemble plutôt sympathique.
De ce que je me rappelle, j'ai par contre eu du mal avec la fin qui est un peu exagérée et peu plausible selon moi (ce qui en soit ne gâche tout de même rien à l'histoire globale).

par Djulaie
Betty Betty
Arnaldur Indriðason   
Le mari, la femme, l'amant...le triangle classique.L'un d'entre eux est de trop. Sauf que...Le roman débute de façon classique.Et puis,au deux tiers du livre,une révélation très surprenante vient tout perturber.Le lecteur est même prêt à tout relire depuis le début pour vérifier s'il n'y a pas d'erreur,de quelle façon il a pu se faire piéger! Très prenant !

par sylvains7
L'Homme du lac L'Homme du lac
Arnaldur Indriðason   
Un des plus réussis d'Indridason. Indépendamment de l'intrigue policière , l'auteur jette un éclairage nouveau sur le verrouillage de la pensée politique dans les pays de l'ex bloc soviétique et le positionnement de l'Islande à cette période. Intéressant.
L'âge des miracles L'âge des miracles
Karen Thompson Walker   
Un roman simple, très bien traité avec une écriture plaisante, sur une histoire très anxiogène. Un bon livre qui change vraiment de l'ordinaire. Il y a peu d'action mais les sentiments et le vécu de l' adolescente est merveilleusement bien traité et une fin ( tragique ) à imaginer.
J'ai beaucoup aimé.

par MERYITUDE
La Parallèle Vertov La Parallèle Vertov
Fréderic Delmeulle   
De la bonne littérature SF française avec des concepts bien écrits. L'histoire sous un aspect très classique, bascule vite dans le mécanisme du temps. Une très bonne surprise à lire et à apprécier

par MERYITUDE
Les manuscrits de Kinnereth Les manuscrits de Kinnereth
Fréderic Delmeulle   
Une suite à la parallele Vertov : une histoire policière et une version de la vie de Jésus qui pourrait déranger. Mais que ce livre est surprenant ......

par MERYITUDE
Lum'en Lum'en
Laurent Genefort   
Laurent Genefort est un nom que l'on est obligé de croiser quand on est amateur de science-fiction. On m'a beaucoup dit du bien de sa série Omale, mais c'est avec son dernier livre Lum'en, une sorte de recueil de nouvelles, que j'ai décidé d'enfin découvrir cet auteur. Mauvaise pioche car ce livre m'a beaucoup déçu.

Le résumé était pourtant prometteur : des humains vont être envoyés pour coloniser une nouvelle planète, celle-ci possédant bien entendu des caractéristiques qui lui sont propres comme sa faune avec les étranges pilas ou sa flore avec les caliciers, d'énormes arbres rouges dont le feuillage semble former un réceptacle où tout un éco-système évolue, arbres qui vont s'avérer êtres une ressource exploitable par les colons, mais à quel prix ?

Mais voila, tout est terriblement prévisible et déjà-vu. Le fait que les arbres soient exploitables, on ne l'apprend qu'à la deuxième nouvelle, mais vu qu'au final il n'y a pas grand chose sur cette planète, dès le début on le sait qu'ils vont être utilisés. Tout comme on sait que cette déforestation de masse va entraîner des répercussions sur l'écologie de la planète, et que forcément tous les colons ne vont pas être d'accord avec ça. Mais les clichés ne s'arrêtent pas la : on passe bien entendu par le religieux extrémiste qui espère créer sa communauté parfaite sur cette nouvelle planète à partir d'embryons humains et d'une couveuse, sauf que, bien sur, arrivés à l'adolescence, les deux petits humains qu'il a créé vont finir par se rebeller ; et aussi, suite à cette fameuse déforestation, on va passer par le groupe d'écolos extrémistes qui vont tenter de vivre le plus possible en harmonie avec la planète, quitte à se transformer complètement et à ne plus vraiment être humains.

En général je ne suis pas contre rapprocher certains aspects de l'histoire à notre propre actualité, mais là Laurent Genefort en fait juste trop. Je n'ai vraiment vu que l'aspect moralisateur dans son livre car le récit reste très en surface, et la petite planète qu'il a crée n'est au final qu'un prétexte un peu pauvre et pas très fouillé pour parler de notre monde à nous, qui, c'est bon on le sait maintenant, est vraiment nul et pourri.

Alors, certes, j'ai bien entendu beaucoup aimé les pilas, ces petites créatures ressemblant à des poulpes qui sont les véritables habitants de la planète. Laurent Genefort nous met dans leur peau, nous plonge au coeur de leur culture qui s'avère vraiment intéressante et originale, elle. Mais ce n'est malheureusement que le temps d'une courte nouvelle, l'auteur n'a pas le temps de creuser en profondeur, et on revient bien trop vite aux humains. J'ai aussi été extrêmement déçue par Lum'en, cette entité étrange dont j'avais hâte de savoir quel rôle elle allait jouer. Mais au final elle est la plupart du temps qu'une simple spectatrice et ne profite à la fin qu'aux pilas, et on ne nous dit rien de plus sur elle que ce que l'on apprend au début.

Les nouvelles en général sont elles aussi très passives car on suit trop souvent des personnages qui ne sont pas des colons mais viennent sur Garance pour effectuer un travail qui leur a été donné (d'ordre politique ou tout simplement un assassinat), ce que je n'ai pas franchement trouvé intéressant.

Lum'en m'a ainsi beaucoup déçu car Laurent Genefort s'est, selon moi, concentré sur les mauvaises choses. En effet, les humains restent des humains et sur ce point il a totalement réussi à nous montrer qu'on ne changera jamais, mais ce qui était vraiment intéressant selon moi c'était cette nouvelle planète et j'aurais aimé qu'il se concentre plus à nous la faire découvrir. Après, je peux comprendre que ce livre puisse plaire, il est en effet très accessible et parle de thèmes auxquels de nombreux lecteurs pourront s'identifier ; de plus, le style de l'auteur est fluide et agréable à lire, mais ce n'est personnellement pas du tout ce que je recherche dans un space opera, et, je l'avoue, je me suis assez ennuyée.
La Saga Vorkosigan, Intégrale 2 La Saga Vorkosigan, Intégrale 2
Lois McMaster Bujold   
Avec cette deuxième intégrale, on rentre de plain pied dans le coeur de la Saga Vorkosigan à proprement parler.
En effet, Cordelia et Aral, les parents de Miles, héros de la première intégrale, passent ici au second plan, laissant le devant de la scène à leurs fils Miles.
1er constat, c'est dommage, tant ils étaient charismatiques.
2eme constat Miles va bien vite reprendre le flambeau, car il est comme nul autre. Difforme dans une société où les "mutants" sont très mal perçus, on peut dire qu'il a développé pour compenser des facultés de raisonnement assez incroyables.
Suivre sa première aventure ("L'apprenti Guerrier") m'a laissé bouche bée devant la façon qu'a Miles de gérer le déferlement de situations dans lequel il se jette.
"Les Montagnes du Deuil" le voit revenir sur Barrayar après son escapade spatiale pour une aventure plus terre à terre dans les campagnes reculées de sa planète, aventure qui va lui renvoyer toute sa difformité physique au visage.
"La Stratégie Vor" va terminer de démontrer, à nous lecteurs mais aussi à son père et à sa hiérarchie, ben que Miles c'est le patron quoi!
Je n'ai pas lâché ce tome une fois entamé, c'était vraiment excellent.

par tolomas
La Saga Vorkosigan, Intégrale 4 La Saga Vorkosigan, Intégrale 4
Lois McMaster Bujold   
Depuis sa cryo-réanimation, Miles Vorkosigan souffre de convulsions. Or, au cours de sa dernière mission, il a eu une crise et a provoqué un grave accident. Il décide de falsifier son rapport et de passer sa responsabilité sous silence. Mais Simon Elyan, le chef de la SécImp, découvre la vérité et, la mort dans l'âme, le renvoie de l'armée. Exit l'amiral Naismith.
Devenu simple civil, Miles sombre dans la dépression. Cependant, quand la biochip mémorielle d'Elyan se détraque et qu'il se met à confondre présent et passé, une seconde chance est offerte à Lord Vorkosigan : une enquête s'impose, et Miles est l'homme de la situation.
En ôtant à Miles sa « casquette » d'agent secret, Lois McMaster Bujold fait apparaître l'homme dans toute son humanité et sa fragilité. Une profonde réflexion sur la mémoire et la personnalité, une merveille d'humour et d'émotion.

  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3