Livres
458 531
Membres
412 129

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mes hauts, mes bas et mes coups de cœur en série



Description ajoutée par rubika 2017-07-27T19:21:09+02:00

Résumé

J’ai une chose à vous avouer :

je suis une serial crusheuse.

Un vrai cœur d’artichaut.

Jusqu’à maintenant, j’ai eu très exactement VINGT-SIX coups de cœur.

Mais comme ils ont débouché sur très exactement ZÉRO baisers, ça ne compte pas.

En même temps, c'est une bonne façon de ne jamais prendre un seul râteau!

Cassie, ma sœur jumelle, pense que ça craint.

Sauf que Cassie n’a pas vraiment de problèmes avec les garçons, vu qu’elle préfère les filles.

D’ailleurs c’est sa copine qui m’a présenté Will, alias LE mec parfait.

Là, je le sens, mon crush numéro 27 sera le bon.

Enfin, je crois ?

Une histoire d’amour, de famille et de confiance en soi, par l’auteur de Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens.

Afficher en entier

Classement en biblio - 114 lecteurs

Extrait

And it's the end of the world and the beginning of the world and we're seventeen. It's an awesome thing.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

«'I've had crushes on twenty-six people, twenty-five of whom are not Lin-Manuel Miranda»

«I'm on the toilet at the 9:30 Club and I'm wondering how mermaids pee.» Oui, moi aussi. Enfin, moi aussi je me demande comment les sirènes pissent. Sérieux. COMMENT?!

J'avais besoin de deux choses:

1. une romance que j'aimerai d'amour. ✓

2. un bouquin qui m'aiderait à me remettre du dernier épisode de la saison 4 de The 100. ✓

The Upside of Unrequited m'a donné tout ce dont j'avais besoin, et même plus. Alors je vous présente officiellement mon nouveau crush.

Si vous êtes déjà tombé pour Simon et Blue, vous tomberez sûrement aussi pour Molly et Reid. Très sûrement. Parce que Becky Albertalli sait comment vous faire tomber qu'importe qui vous êtes; que vous soyez gay ou hétéro (ou autre), que vous soyez maigre ou gros (ou entre les deux), que vous soyez blanc ou noir (ou métisse), que vous soyez discret ou bruyant... qu'importe, Becky Albertalli nous rappelle que ça ne fait pas la moindre différence, on aime tous de la même manière; avec des cœurs dans les yeux, la gorge nouée, et des papillons dans l'estomac. #beyourself

OK, tout ça pour dire que j'adooooooooooooooooore Becky et ses romans. #inlove #depuisquandjutilisedeshashtags

DONC. The Upside of Unrequited suit Molly Peskin-Suso (la cousine de Abby Suso que vous connaissez peut-être via Simon vs. the Homo Sapiens Agenda) qui a connu vingt-six crushes mais n'a jamais eu de petit-ami. C'est clair, Molly est incollable quand il s'agit de craquer sur un mec (dans son cas) et de décider qu'il est préférable de le garder pour soi. Mais alors, qu'en était-il d'avoir un copain? Molly meurt d'envie de connaître ça. Sa sœur jumelle Cassie connaît ça, son amie Olivia connaît ça, sa cousine Abby connaît ça... bref, Molly est la seule à ne pas connaître ça. Jusqu'à Will. (Oups, je voulais dire) Reid.

◊ Bon, ça ne vous surprendra peut-être pas mais j'ai adoré les personnages. Ils sont attachants et réalistes, et drôles, et tout ce que vous voulez dans la mesure où c'est gentil. ^^ Et il n'est pas difficile de se retrouver à travers un personnage, quel qu'il soit.

Molly est une adolescente avec des rondeurs. Ce qui ne l'empêche pas d'être jolie et de se sentir bien (la plupart du temps) dans sa peau. C'est une personne très anxieuse, au point d'avoir un traitement (#sœursdemedocs), ce qui ne l'empêche pas d'être drôle et irrémédiablement attachante. Molly a un cœur en or et une âme d'artiste et je l'ai adoré. C'est une de ces personnes simples, qui n'usent pas des artifices et qui n'en sont que plus belles, vous voyez? (le retour du "vous voyez?")

Reid (de la Terre du Milieu). omg. Vous me croyez si je vous dis que je suis tombée amoureuse de Reid dès sa première apparition et que par-la-suite je ne vivais plus que pour une scène avec lui? Eh bien, croyez-le ou non mais c'est vrai. Reid n'est pas un golden boy, et vous avez plus de chances de le croiser dans une cuisine que dans une salle de sport. ENFIN! C'est si rare les gars (dans les romans) qui sont beaux sans ressembler à des mecs tout droit sortis de photoshop. #reidestparfait #reiddelaterredumilieu #fautquejarrêteavecleshashtags

◊ La romance entre Molly et Reid est super mignonne! Et elle leur correspond vraiment. (uh. Quel argument.) J'aime comment les choses se déroulent entre eux, comment leur relation évolue et tout ça. (aka je ne sais pas vraiment quoi dire mais je vous donne l'impression que je sais, coup classique) J'aime leur complicité et il ne m'a pas fallu longtemps pour les ajouter à la liste de tous mes ships (je tiens vraiment une liste).

◊ Becky Albertalli a une plume que j'aime beaucoup. Non seulement parce qu'elle est fluide et claire mais en plus parce que cette auteure ne se contente pas seulement de raconter une histoire. Elle n'entre pas dans les clichés habituels, elle n'a pas peur de nous faire rencontrer des personnages réalistes et par-dessous tout elle y met du cœur.

Becky Albertalli me fait ressentir de ces trucs! Sincèrement, c'est assez rare que j'ai envie de pleurer quand un personnage a envie de pleurer, que j'ai envie de lever les yeux en même temps qu'un personnage, que je ris avec un personnage, etc. Et j'ai adoré l'effet que ça a fait à mon estomac. J'ai l'impression que ça fait bien trop longtemps que ça ne m'étais pas arrivée.

◊ Becky Albertalli est de ces auteurs qui soutiennent la communauté LGBT+ et qui le font à la perfection. Je soutiens la communauté LGBT+ et j'appartiens à la communauté LGBT+ alors quand Becky Albertalli écrit une histoire sur une fille dont la jumelle est lesbienne dont la petite amie est désignée comme pansexuelle (personne qui peut ressentir de l'attirance sexuelle/émotionnelle/blablabla pour une autre personne quelle que soit son sexe et son genre -femme/homme/sans genre/trans/autre-) et qui a deux mères, je suis conquise. Je peux clairement mourir en paix.

◊ Oh et, il y a Simon dans The Upside of Unrequited. OK, une scène et demi. Mais quand-même!

◊ Pourquoi pas 10/10? Je suis une rabat-joie. Et J'AIME être une rabat-joie. Mais ce n'est pas parce que je suis une rabat-joie que je n'ai pas donné 10/10 à The Upside of Unrequited même si ce livre est (presque) parfait. Il y a deux raisons à cela:

1. j'ai eu du mal à me lancer dans cette lecture. Avant que je me lance véritablement dans cette lecture, j'avais déjà essayé de lire ce roman. OK, j'ai lu vingt pages et je me suis arrêtée. Mais j'avais tellement peur que The Upside of Unrequited ne soit pas à la hauteur de mes attentes, qu'il ne soit pas à la hauteur de Simon vs. the Homo Sapiens Agenda que les vingts premières pages m'ont été gâchées et je ressens le besoin de prendre ça en compte. (Je suis une rabat-joie, souvenez-vous.)

2. ce livre a une note de 9/10. Ça signifie que si un jour je décide de le relire, il y a de grandes chances pour que je lui donne finalement le 10/10 qu'il mérite amplement.

◊ En conclusion, j'ai adoré ma lecture de The Upside of Unrequited qui est donc un coup de cœur et j'ai hâte de lire le prochain roman de Becky Albertalli. Tout simplement parce que j'adore son travail. The Upside of Unrequited est un roman qui ne manque pas de moments touchants, drôles, et j'en passe. C'est une lecture addictive et réaliste. C'était génial.

PS: Vous voulez savoir pourquoi il m'a fallu autant de temps (trois heures) pour écrire cette review? Non? Tant pis, je vous le dis quand-même. Entre deux paragraphes, je regardais des vidéos de Bellarke (Bellamy/Clarke - The 100) parce que je ne me remettrai jamais du final de la saison 4 et que la saison 5 me semble bien trop loin. Voilà, vous connaissez à présent ma faiblesse. #fangirl #bellarke #ineedseasonfivenow

«I don’t entirely understand how anyone gets a boyfriend. Or a girlfriend. It just seems like the most impossible odds. You have to have a crush on the exact right person at the exact right moment. And they have to like you back. A perfect alignment of feelings and circumstances. It’s almost unfathomable that it happens as often as it does.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/05/26/the-upside-of-unrequited-becky-albertalli/

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Vraiment cool ! C'est simple mais j'ai trouvé ça original, frais et drôle ! J'ai bien aimé l'héroïne principale et me suis retrouvé en elle par moment ! C'était vraiment une bonne lecture détente que je recommanderais sans problème ! :)

Afficher en entier
Bronze

Très bonne histoire ! Juste la première phrase sur les sirènes m’a fait mourir de rire ! Les personnages sont bien développés et j’ai beaucoup aimé ceux qui étaient secondaires tels que Cassie.

Afficher en entier
Diamant

J'avais beaucoup aimé Moi, Simon, donc j'avais un peu peur que ce roman ne soit pas au même niveau, bien qu'écrit par la même auteur. Au final, je pense que ces deux romans sont au même niveau, j'ai adoré Mes hauts, mes bas, et mes coups de cœurs en série !

Habituellement, j'ai du mal avec les romans tournant surtout autour de romance, mais ici, je n'ai eu la sensation qu'il n'y avait que cela. Certes, c'est une grosse partie, mais les personnages grandissent, se découvrent eux-mêmes, et cela apporte de la variété. D'autant plus que les personnages sont variés dans leurs caractères. J'ai apprécié tous les voir évoluer, grandir, et prendre leur envol.

En toute honnêteté, je voyais comment cela allait finir. Mais, il y avait toujours une partie de moi qui se disait que, peut-être, l'intrigue prendrait un autre tournant et me surprendrait. Cela m'a rendu accro au livre, j'étais curieuse. Et je voulais savoir, aussi, comment cela allait se passer, comment les relations entre certains personnages allaient évoluer.

Le livre contient des personnages LGBT, et j'ai aimé cette diversité. Je n'ai pas trouvé que cela allait dans le cliché, mais ces personnages étaient traités comme des gens normaux, si je puis dire, puisque bien sûr qu'une orientation sexuelle ne fait pas de nous plus ou moins normal. Mais les personnages de la communauté ne tombaient pas dans les clichés qui existent sur eux.

Je l'ai lu en anglais, et la plume de Becky Albertalli est très agréable à lire. Tout est fluide, comme si les événements se déroulaient sous nos yeux. Le vocabulaire est celui d'adolescents, alors je n'ai eu aucune difficultés pour comprendre. Les pages se tournaient d'elles-mêmes, et je ne voulais pas sortir de ma lecture : je continuais à lire alors que je marchais, car je voulais continuer ma lecture le plus longtemps possible !

En bref, Mes hauts, mes bas et mes coups de cœurs, est une excellente lecture ! Pas un coup de cœur, mais presque. J'aurais même tendance à dire que je l'ai préféré à Moi, Simon, mais de très peu. Une très bonne lecture pour l'été, qui respire l'espoir, la bonne humeur, l'amour, et très mignonne.

Afficher en entier
Or

Je l’ai sorti de ma pile à lire pour le pride month et je n’ai pas été déçue. J’ai été personnellement touché par l’histoire par le fait que j’ai une sœur jumelle et que la communauté LGBT tiens une grande place dans ma vie. Je pourrais comprendre que certaines personnes n’est pas accroché À cause du langage un peu trop cru à certains passages mais ça reste un très bon livre. À lire !

Afficher en entier
Pas apprécié

Totale déception !

Je ne m'y attendais franchement pas....j'ai tellement entendu parler de la célèbre auteur de Simon vs the homosapiens agenda, que j'ai sauté sut l'occasion de me procurer un de ces roman. J'ai lu au moins 100 pages et ça a commencé a dégénérer. Les personnages sont exaspérants...immatures et contradictoires. Le style est lourd..enfin c'est l'impression qu'il m'a donné. L'histoire peut paraître originale mais ne l'est pas. Bref, je me suis vraiment ennuyée. Peut être que je lirais Simon vs the homosapiens agenda...histoire de laisser une seconde chance à l'auteur !

Afficher en entier
Or

J'ai dévoré ce livre en une journée ! J'avais besoin d'une lecture plus légère après un livre avec un univers assez complexe (Six of Crows) et j'ai plutot bien choisi ! Les thèmes abordés sont nombreux, on ne parle pas que des amours de Molly mais aussi d'Homosexualité, de couple de parents avec deux mamans, de mariage gay.

C'était génial. Tout simplement génial. Le seul petit point qui m'a un peu dérangé était sur certaines descriptions que le personnage principal fait d'elle meme sur son poids. On peut y voir ses nombreux complexes (cela étant renforcé par la société d'aujourd'hui) mais parfois j'ai trouvé ca extrême car on peut très bien aimer ses rondeurs. La minceur ne fait pas tout. Même si je me doute que le message de l'auteur était celui ci : un message de tolérance j'ai parfois trouvé que c'était bancal/maladroit. Enfin ca m'a dérangé.

Mais sinon j'ai adoré ! La relation entre les deux sœurs, avec leurs mamans ou leur amis et surtout la relation qui se crée entre les deux amoureux. C'était pur, léger. Vraiment rafraichissent.

Une bonne lecture dans l'ensemble mais plutot à caler entre deux lectures plus conséquentes pour un peu d'air frais selon moi.

Enjoy!

Afficher en entier
Lu aussi

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2018/02/17/mes-hauts-mes-bas-et-mes-coups-de-coeur-en-serie-becky-albertalli/

J’ai profité des soldes pour tester la box Mille et un livres – une box mensuelle qui propose des livres young adult – et j’ai pris la box d’octobre 2017 avec pour thème les Coups de cœur, car j’étais assez tentée par Mes hauts, mes bas et mes coups de cœur en série de Becky Albertalli.

J’ai découvert dans la brochure de la box que l’auteure s’était inspirée d’Emma de Jane Austen pour son roman. Franchement, si je n’avais pas lu ça, jamais je n’aurais fait le lien avec Emma. Jamais. Et pourtant, je connais Emma par cœur.

L’auteure de Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens a choisi encore une fois de parler des amours et des émois des adolescents, qu’ils soient hétérosexuels, gays ou pansexuels.

Molly a des coups de cœur toutes les 35 secondes, mais elle n’a jamais eu de copain. Alors quand sa sœur jumelle tombe amoureuse, elle est à la fois contente pour elle et désespérée, car elle, elle est toute seule.

Cassie et Molly partageaient tout, mais toute heureuse de passer du temps avec sa petite copine, Cassie a peur d’abandonner sa sœur. Et si l’idée du siècle, c’était de caser Molly avec le meilleur ami de sa copine ? En plus, il est plutôt mignon. Et si Molly décidait pour une fois de ne pas se cacher derrière ses coups de cœur et de se lancer, de tomber vraiment amoureuse ? Même si ce n’est pas de Will, mais du gentil Reid.

Ce roman est vraiment mignon et je suis sûre qu’il plaira aux ados qui aiment les filles ou les garçons ou les filles et les garçons. Becky Albertalli aborde avec justesse toutes les questions que l’on se pose à l’adolescence. Et tous les doutes que l’on peut avoir.

Molly est un personnage attachant. Une fille ronde et peu sûre d’elle qui est pourtant très jolie et créative. Il faut juste qu’elle s’en rende compte. Et qu’elle se fasse confiance. Les messages avec Reid sont très mignons, j’ai eu l’impression de me retrouver dans le film 30 ans sinon rien avec le gentil et anti-conventionnel Matt Flamhaff (qui devient quand même Mark Ruffalo en devenant grand !) Je m’éloigne un peu, mais franchement, je vous conseille cette lecture.

Afficher en entier
Bronze

Ma note : 3.75/5

Ce livre est l’histoire de Molly, cette adolescente un peu ronde qui vit dans l’ombre de sa sœur jumelle très belle, aimée de tous. On rajoute à cette histoire pour le moment banale l’homosexualité de la sœur jumelle, deux mères lesbiennes et juives, un petit frère qui ne partage pas la même mère mais le même donneur, et on obtient une histoire très atypique, même en ce moment.

C’est mon premier roman de Becky Albertalli, et je ne suis pas déçue. Le YA contemporain n’est pas mon style de prédilection, je le trouve souvent trop cucu et dégoulinant de romance, mais là, j’avoue que je me suis bien prise au jeu. Ce roman est rythmé par l’humour. Des sujets très importants y sont abordés : l’homosexualité, l’acceptation de soi, l’anxiété, la jalousie, l’adolescence en général… Des sujets qui peuvent vite devenir lourds ou offensants quand mal traités. Ici, l’humour permet de faire passer le message en douceur. Les interrogations de Molly poussent le lecteur à s’interroger lui aussi.

J’ai adoré les personnages de ce livre. Tous. Molly est drôle, très attachante. Cassie, sa sœur jumelle, a un caractère bien trempé, et rajoute ce petit côté coup de gueule que j’aime dans ce genre d’histoire. Reid est un peu mon coup de cœur de ce livre. Un peu geek sur les bords, un peu maladroit mais tente de faire croire qu’il est sûr de lui.

Je n'ai pas grand chose à dire sur ce livre sans spoiler, alors je ne dirai que ceci : lisez-le ! Vraiment, ce livre mérite et gagnerai à être lu !

En conclusion : Ce livre est une histoire qui doit faire réfléchir sur le monde actuel, sur nos réactions face aux autres, face à nous même. C’est un très beau livre, plein d’humour et de bonne humeur.

http://leslecturesdefreeya.blogspot.fr/2018/01/mes-hauts-mes-bas-et-mes-coups-de-cur.html

Afficher en entier
Or

...un roman qui renferme de nombreux thèmes intéressants qui ne s’arrêtent pas aux amourettes de Molly. Becky Albertalli m’a agréablement surprise et me donne envie de découvrir son précédent titre....

http://www.sariahlit.com/2017/12/mes-hauts-mes-bas-mes-coups-de-coeur-en.html

Afficher en entier
Argent

Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/the-upside-of-unrequited-becky-albertalli/

Ma notation: 4/5

Comme Molly est consciente de ses rondeurs, j’étais persuadée qu’elle serait mal dans sa peau et qu’elle chercherait à perdre du poids – mais ça n’a pas du tout été le cas! Elle sait juste que son surpoids est un handicap pour la majorité des garçons. Autant vous dire que cela m’a rassurée, l’auteure n’est pas tombée dans le piège de la victimisation. Puis, Molly est très touchante avec sa manière de se bloquer lorsqu’un garçon s’intéresse à elle, elle ne sait plus quoi dire ni quoi faire. Tiens, c’est marrant, je suis certaine qu’on est toutes pareilles, haha!

Cependant, je n’ai pas toujours apprécié le comportement de Molly. Parfois, elle se laisse marcher sur les pieds par Cassie, elle tire souvent des conclusions hâtives sans prendre le temps de réfléchir, et son manque de communication est à l’origine de bon nombre de ses maux. Quant à Cassie, elle fait quelques fois preuve d’égoïsme et de mauvaise foi en ne reconnaissant pas le fait qu’elle délaisse sa soeur – mais au moins, elle essaye de remédier à la situation.

A part ça, j’ai trouvé Reid mignon comme tout. En plus d’être fan de Tolkien et de Game of Thrones, ce dernier est le seul protagoniste avec qui l’héroïne peut facilement discuter. Il est vraiment adorable! Quant à Will, hmm, c’est pas vraiment ma tasse de thé… Ce qu’il dit n’a aucun intérêt. La romance est agréable mais j’ai pas autant accroché qu’avec Simon et Blue!

Comme d’habitude, Becky Albertalli met en avant la diversité, sauf que cette fois c’était peut-être un peu trop poussé… Je m’explique! Nous avons: 1) un foyer dont les parents ne sont autres que deux femmes, 2) l’une des mamans est noire tandis que l’autre est blanche, 3) Molly et Cassie sont issues d’un don de sperme, 4) Molly et Cassie sont jumelles, 5) la famille est juive, 6) Cassie est homosexuelle, 7) Molly est en surpoids… Vous voyez? Je trouve qu’il y a trop de particularités regroupées dans une seule famille! Aussi, Will est roux, Mina est Coréenne… Ok, je me tais!

Sinon, l’auteure va au-delà des préjugés en montrant que les parents homosexuels sont tout aussi capables d’élever des enfants que les parents hétéros – les enfants ne sont pas gênés par la situation, ils en sortent même ouverts d’esprit. En somme, ce n’est pas parce qu’une famille est constituée différemment que les enfants vont mal tourner! D’ailleurs, Nadine et Patty sont des mères à la fois cool, strictes et à l’écoute! Encore une fois, l’auteure met en avant ce qu’il y a de meilleur dans la famille.

Malgré que ma préférence aille pour Simon vs. the Homo Sapiens Agenda (dont on retrouve brièvement quelques-uns des personnages), ce roman reste tout de même agréable à lire! Le thème du passage à l’âge adulte m’a beaucoup plu, et l’évolution de Molly et de Cassie était bien amenée!

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie prochaine

"Mes hauts, mes bas et mes coups de cœur en série" sort 2019-05-29T00:00:00+02:00 en version poche
background Layer 1 29 Mai

Dates de sortie

Mes hauts, mes bas et mes coups de cœur en série

  • France : 2017-09-06 (Français)
  • France : 2019-05-29 - Poche (Français)
  • USA : 2017-04-11 (English)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 114
Commentaires 18
Extraits 17
Evaluations 45
Note globale 7.68 / 10

Évaluations

On en parle ici

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Moi, Molly, 17 ans, serial crusheuse - Français
  • The Upside of Unrequited - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode