Livres
429 138
Membres
350 681

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Messe Noire



Description ajoutée par Gkone 2015-05-18T19:17:27+02:00

Résumé

Dans les années 1960, à l'initiative d'un gourou charismatique, un groupe d'étudiants se réunit un soir pour pratiquer une messe noire qui tourne mal. Après s'être perdus de vue pendant longtemps, les anciens amis se retrouvent, toujours hantés par le souvenir du cadavre démembré laissé derrière eux lors de cette funeste nuit.

Afficher en entier

Classement en biblio - 12 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par TommyRollrbox 2018-08-25T05:19:38+02:00

Histoire n° 1

 

Quelques semaines après la rentrée scolaire, Mallon allait de fraternités en dortoirs étudiants autour de l’université d’Austin, au Texas. Même si rien d’inhabituel ou d’éclairant ne s’était encore produit, il percevait l’immanence de quelque chose, une avancée capitale. Je ne sais pas exactement comment il le formula, mais il s’agissait d’une sorte d’accomplissement, l’apogée de son grand œuvre. Il le pensait, il l’espérait. Selon lui, les vaisseaux s’étaient fissurés, et des étincelles divines arpentaient en voletant le monde déchu. Ces étincelles aspiraient à être réunies et alors, le monde déchu se transformerait en une splendide tapisserie. Ils compteraient peut-être parmi les rares privilégiés à être témoins de cette transformation, quelle que soit sa signification, sa façon de se manifester ou la durée de l’opération. Le petit groupe de Madison West lui paraissait essentiel, indispensable… C’était ainsi, un sentiment d’immanence, d’urgence, d’espérance.

— Croyez-moi, leur avait-il dit à tous, mais en s’adressant plus précisément à Sensass. Quand la marée montera, vous devrez être à mes côtés.

Olson m’avait révélé cela dans un moment d’intimité, et je ne pensais pas qu’il fanfaronnait : pour une fois, il avait l’air en paix avec lui-même. C’est là que j’ai dû commencer à avoir peur. Disons plutôt que ça m’a mis la puce à l’oreille. Qu’entendait ce Mallon par « Quand la marée montera » ? Quelle marée, et comment « monterait »-elle ?

Avant qu’ils ne se séparent, il avait dit à mes amis de le retrouver deux soirs plus tard et leur avait donné l’adresse de l’appartement que partageaient Hayward et Milstrap sur Gorham Street. Durant les deux jours de cours suivants, mes amis étaient fébriles d’excitation, et après que j’avais décliné par deux fois la proposition de ma copine m’exhortant à les accompagner, j’avais été exclu de leur impatience collective. Ils avaient fait front contre moi. J’avais laissé passer ma dernière chance. Mais bien sûr, je n’avais aucune envie de les suivre dans ce terrier où ils s’apprêtaient à plonger. Tout ce que je voulais, c’était les convaincre – au moins l’Anguille – qu’ils se faisaient manipuler par un imposteur charismatique qui prétendait peut-être vouloir provoquer un grand chambardement par des moyens occultes, mais caressait sans doute des desseins bien plus terre à terre.

En réalité, la réputation du gourou avait commencé à se ternir avant même la réunion de Gorham Street. La beauté nommée Alexandra, qui avait accompagné Mallon lors de sa première sortie, était allée trouver Dément au Tic-Tac (où mes amis se rendaient désormais chaque après-midi, en sortant de l’école) et avait tenté de le dissuader de frayer avec cet homme. En vain : Dément adulait déjà son héros, et les fables d’Alexandra concernant son amoralité et sa duplicité l’avaient blessé au nom de son idole. Dément pensait qu’elle avait inventé toutes ces salades et, paradoxalement, le fait que Spencer ait provoqué des larmes d’hystérie chez cette bohémienne aux grands yeux et aux cheveux broussailleux ne l’impressionnait que plus. Et puis, que Mallon se soit fait exclure de deux fraternités étudiantes était soit une exagération, soit un mensonge éhonté, probablement proféré par les autres membres des fraternités concernées, furieux de le voir déménager. Quand la folle avait tenté de le prévenir que Mallon allait probablement essayer de s’installer avec un des membres de la bande, Dément avait rougi d’excitation en espérant que ce serait lui ! Et de fait, peu après la réunion de Gorham Street, Spencer Mallon passa effectivement deux nuits au sous-sol du Badger Foods, la petite épicerie des Bly.

Même si je ne savais alors rien de l’endroit où se trouvait Mallon. L’Anguille, avec qui je passais presque toutes mes soirées – en semaine, comme le week-end – depuis près d’un an et demi, continuait de s’asseoir à côté de moi en cours, mais se comportait en dehors de ça comme si elle avait embarqué pour une croisière de luxe que j’avais inexplicablement dédaignée. Le soir, elle m’accordait à peine cinq minutes au téléphone. J’avais loupé le coche, et l’Anguille était si enchantée par ses projets de voyage qu’elle n’avait plus guère de temps à me consacrer.

Tout ce que je savais de la séance de Gorham Street était que ma petite amie avait fini assise à une longue table à côté de Keith Hayward, tandis que Mallon dissertait.

— Il était super, mais tu ne pourrais pas comprendre, je ne vais donc même pas essayer de t’expliquer. En revanche, plus jamais je ne me rapprocherai tant de Keith Hayward. Tu sais, le gars dont je te parlais, celui avec le visage tout fin et le front plissé ? Avec des cicatrices d’acné ? C’est vraiment un sale type.

Avait-il essayé de la draguer ? Pour qui n’était pas aveugle, l’Anguille était si mignonne que je n’aurais pas pu le lui reprocher.

Ma question la mit en colère.

— Mais non, crétin. Ce n’est pas ce qu’il a fait, c’est ce qu’il est. Ce mec est flippant. Du genre, vraiment flippant. Il s’est énervé après quelque chose… En gros, Spencer l’a accusé de reluquer sa copine, cette Meredith, qui soit dit en passant ne le mérite pas. Ça ne lui a pas plu, mais alors pas du tout, et après il s’en est pris à moi, et quand j’ai soutenu son regard, ses yeux étaient comme des trous noirs. Je ne plaisante pas. Des flaques sombres tout au fond desquelles nageaient des trucs vraiment horribles. Quelque chose cloche chez Hayward. Et Spencer le sait, mais je ne pense pas qu’il se rende compte à quel point ce connard est malade.

D’une certaine manière, il me semblait qu’elle n’avait pas tout à fait tort. L’Anguille portait alors un jugement plus clair et plus lucide que moi sur les gens, ce qui est d’ailleurs encore le cas. À Rehoboth Beach, dans le Delaware, elle a un jour rendu un service très précieux à son association caritative préférée, la Fédération américaine des aveugles et des malvoyants, et j’en suis resté baba quand elle me l’a raconté plus tard. Son fait d’armes était une sorte de détection psychique parfaitement réussie. Bref, je découvrirais dans les Mémoires de l’inspecteur Cooper à quel point Lee avait vu juste dans son analyse de Keith Hayward, et je suis aujourd’hui terrifié de savoir qu’elle a pu passer ne serait-ce que cinq minutes en sa compagnie. À l’époque, il n’apparaissait pas si dangereux, seulement déséquilibré, désespérément malheureux et sans doute trop introverti. Des tas de gens correspondent à cette description, et nombre d’entre eux auraient semblé « dérangés » aux yeux de cette jeune femme de dix-sept ans qu’était l’Anguille Truax. Toutefois, Keith Hayward était aussi malade qu’elle me l’avait assuré, ainsi qu’à Mallon ou à tous les autres membres de leur groupe. Dément fut le seul à la croire réellement sur parole, mais bien sûr, tout le monde se fichait éperdument de ce que pouvait penser Dément.

Lors de la réunion de Gorham Street, Spencer Mallon raconta deux histoires à ses disciples, que je transcris ici telles qu’on me les a présentées.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Ludovic22 2016-03-27T10:12:13+02:00
Argent

J'ai été vraiment déçu. Je me perdait dans les descriptions que j'ai trouvé beaucoup trop longues et ennuyeuses. Ce qui a eu comme effet de rendre le sujet pas si terrifiant que cela malheureusement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nuue 2015-10-26T20:03:20+01:00
Pas apprécié

Grande déception, des descriptions trop longues, sans grand intérêt.

Le sujet était pourtant bon, mais la façon dont il a été exploité m'a déçue. je n'ai pas vraiment saisi ce qui se passait durant cette messe noire. De plus je trouve ça dommage de ne pas avoir exploité plus le personnage du gourou.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie prochaine

"Messe Noire" sort 2018-11-14T00:00:00+01:00 en version poche
background Layer 1 14 Novembre

Dates de sortie

Messe Noire

  • France : 2015-09-16 (Français)
  • France : 2018-11-14 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 12
Commentaires 2
Extraits 2
Evaluations 4
Note globale 6.75 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • A Dark Matter - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode