Livres
512 119
Membres
523 222

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Je peux lui tirer dessus ? demanda Kyle en faisant signe au garde de la sécurité surveillant la réception dans le hall qu'il n'était pas nécessaire d'intervenir.

— Non, répondit Jamie en se dirigeant vers l'ascenseur privé de leur étage et en entrant. Sais-tu combien de paperasse cela impliquerait, sans parler des maux de tête que cela me donnerait ? Il nous reste deux jours de libres et je n'ai pas pour projet de faire de la paperasse.

— J'espère que ces projets m'impliquent.

— Pas si tu tires sur le journaliste.

— Je plaisantais.

Jamie lui jeta un coup d'œil prolongé tandis que l'ascenseur montait à une vitesse fulgurante.

Kyle leva les yeux au ciel.

— D'accord. Je plaisantais en grande partie

Afficher en entier

— Ce n’est pas chez toi, Kilyusha, lui rappela Alexei, utilisant le diminutif affectueux de son nom que sa mère lui avait donné la première fois qu’Alexei l’avait traîné chez lui après l’école quand ils étaient jeunes.

— Je le sais bien.

Alexei lui donna une petite secousse.

— Tais-toi. Ce que je veux dire, c’est que ce n’est pas toi et ce n’est pas Jamie. C’est une parodie de ce que vous avez.

— C’est sa famille, Lyosha. C’est de là qu’il vient. Alors, tout ça ?

Kyle agita la main pour désigner l’espace dans lequel ils se tenaient.

— C’est entièrement Jamie. Ce n’est juste pas moi.

Alexei soupira profondément… puis frappa Kyle à la tête.

Afficher en entier

— J’ai dit attends, cracha Alexei en russe, ses yeux gris étrécis en fentes furieuses alors qu’il les tirait tous les deux loin du bord éclaté.

— Tu me connais, pantela Kyle. Pas vraiment du genre à traîner.

— Tu es un putain d’idiot.

— Tu m’aimes quand même.

— Je ne sais pas vu que tu es si stupide.

Afficher en entier

— Demande d’évacuation médicale.

Les doigts de son sergent – brisés à présent, et il ne savait pas comment c’était arrivé – bougèrent faiblement dans sa prise, le maintenant ancré dans la réalité. Ses yeux injectés de sang continuaient à le regarder avec de moins en moins de lucidité dans leurs profondeurs bleues, et il se jura qu’il ne perdrait pas son sergent ainsi.

Pas ainsi.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode