Livres
392 661
Comms
1 377 558
Membres
284 796

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Meurtres à château-Arnoux, Tome 2 : Venise Pourpre



Description ajoutée par GabrielleViszs 2015-08-22T23:41:06+02:00

Résumé

Un automne sanglant s'abat sur la commune provençale de Château-Arnoux: deux morts sont retrouvés dans la mairie, alors que des tableaux ont disparu.

Devant des indices troublants, la Section de Recherches réclame des renforts et Paris missionne Enzo Battista, commandant de l’O.C.B.C. et spécialiste des oeuvres d'art, pour éclaircir cette sombre affaire.

Mais l'enquête s'avère plus compliquée qu'il n'y paraît, avec des ramifications à l'étranger, et l'opération Venise Pourpre s'amorce...

Entre révélations qui s'enchaînent et spectres ressurgis de la Seconde Guerre mondiale, Enzo et son lieutenant Marania Le Goff vont avoir fort à faire s'ils veulent en sortir indemnes.

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 lecteurs

Or
1 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2015-08-22T23:40:13+02:00

— Mon supérieur hiérarchique, le commissaire divisionnaire Jean de Maison-Neuve, le fameux patron de l’OCBC à Paris. L’homme qui me supporte, ou peut-être l’inverse.

Nouveaux rires. De Maison-Neuve lui sourit et hocha la tête.

— Rien à faire, Battista, vous n’êtes pas fichu de vous habiller convenablement même pour une telle journée...

Ceux qui connaissaient bien Enzo fermèrent les yeux et retinrent leur souffle. C’était tout à fait le genre de provocation qu’il fallait pour lancer le commandant sur son terrain favori, celui de la contradiction. Battista se contenta de sourire et retourna à son bureau. Il ôta la veste et la cravate puis remonta ses manches de chemise avant de revenir.

— Merci, patron, je me sens mieux.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par RevesetImagines 2016-03-18T14:29:23+01:00
Or

Merci, merci beaucoup aux Editions Nelson District de m’avoir permis de lire la suite de Meurtres à Château-Arnoux et m’éviter d’endurer mille tortures psychologiques !

J’ai retrouvé Enzo, Marania et Cyrille là où je les avais laissés, en pleine progression de leur enquête. Ce que j’aime chez Gilles Milo-Vacéri c’est qu’il a le talent pour faire mijoter son lecteur. Son héros connaît le fin mot de l’histoire, lui aussi en tant qu’auteur, mais nous lecteur, on doit attendre gentiment que tous deux daignent bien nous éclairer ! Bon je me suis sentie moins seule puisque Marania était dans la même situation de brouillard que moi…

Cette affaire est bien plus qu’une simple affaire de vol. L’auteur va loin… J’ai beaucoup apprécié de retrouver le monde de la mafia italienne qui m’a agréablement rappelé Opération Lupo Rosso. C’est étrange mais avec cet auteur je n’arrive pas à me faire à l’idée que les mafiosos sont des bandits ! D’ailleurs je peux aussi ajouter concernant les personnages, un autre fait que j’apprécie, c’est qu’Enzo est un excellent enquêteur mais loin de l’homme parfait ! Puis j’adore sa façon de parler et son côté rebelle ! Dans ce second tome, on voyage dans le temps et l’espace… ce qui démontre toute la complexité de cette affaire, et ce n’est pas l’action qui manque !

Je n’ai pas grand-chose à dire de plus si ce n’est que c’est du Gilles Milo-Vacéri craché ! Ceux qui connaissent cet auteur ne peuvent louper le coche et se plonger dans ce roman. Pour ceux qui ne connaissent pas : mais qu’attendez-vous ? Cette plume française est un pur délice !

Me voilà réconciliée avec le genre policier !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2015-08-22T23:35:41+02:00
Diamant

Je remercie de nouveau les éditions Nelson District, ainsi que l'auteur, Gilles Milo-Vacéri pour l'envoi de cette suite.

J'avais adoré la première partie et en fait, la seconde est encore meilleure. La fin du premier volume était terrible dans le sens où nous étions en plein suspense, dénouement arrêté, bref dans une situation impossible où j'avais besoin de savoir la suite. Et la voici donc :

Enzo, son assistante, ainsi qu'un collègue se retrouvent dans une situation qui n'est pas réglementaire. De fil en aiguille, nos trois policiers vont réussir à démener toute cette affaire sombre, mais à quel prix ?

Ce tome est très prenant. Beaucoup de cavalcades, de poursuites, de changement de pays. La police Italienne qui se met dans l'histoire, sans oublier les méchants du premier que l'on revoit avec beaucoup de délice ici. En parlant de ces méchants, j'ai adoré lire leur manière de fonctionner. Le respect envers la famille, les femmes, les morts, bref, c'est un tout. Le code de l'honneur se doit d'être respecté, auquel cas, il vaut mieux savoir disparaitre pour toujours. Je m'étais demandé le rapport entre le tout premier chapitre du tome 1 et le vol de tableaux, ainsi que les meurtres de deux personnes. Et à force d'avancer, de recoller les morceaux de puzzle et de combler les trous, Enzo va trouver lui, le lien qu'il peut y avoir. Un lien qui est complexe, difficile à cerner et surtout qui remonte à très loin.

On en découvre beaucoup plus sur Enzo et son passé. Plus les pages se tournent et plus ce qui lui est arrivé devient pesant. Il ne cesse de se mettre dans des situations improbables comme s'il voulait se prouver quelque chose, comme si... La vie n'avait plus la même saveur qu'avant, mais avant quoi ? Bien entendu, nous avons le fin mot de l'histoire et l'auteur a bien faillit m'avoir, mais j'ai tenu bon, pas de larmes, mais ce n'était pas loin. Cet homme est une véritable sangsue : dès qu'il a une idée, il ne lâche rien. Que se soit ses supérieurs, les adversaires, les suspects, rien ne sera mis de côté tant qu'il n'aura pas le fin mot de l'histoire. C'est un chieur de première, têtu, obstiné, mais malgré tout cela, c'est un véritable coeur pur. Il pense d'abord aux autres avant de penser à lui.

Marania est une jeune femme qui a beaucoup de caractère et son humour rejoint bien celui de son supérieur Enzo. Ils adorent taper sur les nerfs de leur supérieur. Tous les deux ont une sacrée complicité qui les font avancer à grands pas. Bien que lui préfère se taire et garder ce qu'il a trouvé pour lui, jusqu'au dénouement, Marania n'en fera pas cas et au contraire, elle va garder foi en lui et lui apporter toute son aide pour coincer ceux qui ont volés et tués.

Le passage en Italie est tendu, mais c'est le moment que j'ai préféré. Des hommes d'honneurs, voila ce que j'ai pu lire. Le respect n'est pas un vain mot dans ces lieux. Par contre Enzo prend cher, vraiment très cher. Je me suis même posé la question de savoir s'il allait rester entier.

En bref, beaucoup de rebondissements et d'actions. Une intrigue bien ficelée, avec des personnages construit, non pas à la perfection, mais humain. Bien entendu, je n'ai pas parlé des autres protagonistes, mais j'ai beaucoup aimé Don Perigioni, Maria Louisa Calponelli, Nathan Cohen, Sam et Helen... Tous ont une grande part dans l'histoire et apporte ce petit plus pour être emporté encore plus vite. Une lecture fluide, des termes technique et un sacré remue-ménage entre les personnages. Une enquête policière qui existe sous deux formats : numérique en deux tomes, ou papier en version intégrale, il ne reste plus qu'à choisir celui que vous préférez. Dans tous les cas, j'aimerais bien avoir une suite sur Enzo et Marania !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/meurtres-a-chateau-arnoux-tome-2-venise-pourpre-gilles-milo-vaceri-a118504706

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 3
Commentaires 2
Extraits 3
Evaluations 1
Note globale 10 / 10

Évaluations